Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 20:23
Lucrative campagne de prévention :  Dès début novembre 2012, l’ANENA (Association Nationale pour l’Etude de la neige et des Avalanches) propose aux offices de tourisme, aux collectivités territoriale, aux clubs de montagne, aux comités d’entreprise, aux associations,… d’organiser pour 160 € les 2 heures une conférence « neige et avalanche » animée par un de ses guides référents.
 
Premières victimes étrangères : Lundi 26 novembre 2012, trois alpinistes italiens se font surprendre par une tempête de neige dans la face nord du Dôme des Ecrins. Les recherches, gênées plusieurs jours par le mauvais temps, sont abandonnées au bout de huit jours, laissant les victimes à la montagne.
 
Première victime dans le monde des professionnels de la montagne, première enquête du parquet d’Albertville : Mercredi 5 décembre 2012, vers 11h30, une avalanche de 150 m de large surprend trois personnes qui skiaient dans le secteur hors-piste de Tignes, deux d’entre elles, âgées d’une vingtaine d’années, sont ensevelies et seront retrouvées inconscientes par les secouristes de la station sans l’aide de l’hélicoptère qui n’a pu décoller en raison des mauvaises conditions météo. Une personne est rapidement ranimée, l’autre, une Annécienne en formation monitorat de ski à l’UCPA, ranimée puis hospitalisée, est finalement décédée le lendemain jeudi 6 décembre. Le parquet d’Albertville a ouvert une enquête.
 
Première victime en ski de randonnée : Jeudi 6 décembre 2012, avalanche d’une centaine de mètres, aussi longue que large, emporte deux personnes dans un couloir de la chaîne des Aravis, commune de Serraval, faisant un blessé.
 
Ambiance à la veille de la saison d’hiver 2012-2013 : Vendredi 7 décembre 2012, Le Dauphiné Libéré publie les propos de Jean-Marc  Sylva, directeur de France-Montagne, qui tout en restant prudent, augure d’une bonne saison touristique.
La mairie de Chambéry se bat avec les 10cm de neige qui ont recouvert les rues et les trottoirs. Par mesure de sécurité elle annonce la fermeture des parcs et stades pour le week-end, avec interdiction de compétitions et même d’entraînements en ces lieux.
 
hiver 2013 ouverture saison 

Le véritable lancement de la saison neige et avalanches a eu lieu le week-end des 8 et 9 décembre 2012,

avec neige fraîche sur les voitures, les arbres, les terrasses,

avec soleil démesuré, voile d’aviocirrus et aviocordes   

- bouchons à Chambéry et sur les routes de plaine, notamment à Voiron
- TGV déviés et retardés par la neige sur les voies dans l’Ain
- nombreuses chutes d’arbres et routes coupées ; une chute d’arbres sur une voiture occupée sur la route de Sallanches à Megève, pas de victime
- départ du critérium de la première neige à Val d’Isère retardé de quelques heures par le mauvais temps
- nombreux accidents sur piste, hors- piste et en randonnée
- une avalanche emporte et blesse un skieur dans le Diois
- des stations fermées à cause du vent dans les Pyrénées
- un très violent mistral sur le mont Ventoux interdit l’ouverture de la station du Mont Serein (qui avait été dépourvue de neige durant tout l’hiver 2011-2012). Son directeur, Benjamin Blanc, espère une ouverture pour le week-end prochain (15 et 16 décembre) et de bonnes vacances de noël.
 
 
Pause Corse, au bord de la mer, pour mieux comprendre de loin l'accélération de la fonte des neiges
 
hiver 2013 serre Corse
Lundi 3 décembre 2012, 12h10,  impression de beau temps en Corse du Sud
Passage d’un avion au-dessus de l’aviocorde, soleil géant derrière le voile d’aviocirrus,
Reflet surdimensionné sur la mer
 
Conclusion : La Corse aussi devient Avionie, la Corse aussi est dans la serre qui nous fait de l’effet et qu’il est important de conscientiser.
 
Conscientiser 
- la serre qui enferme les montagnes, qui accélère la fonte des neiges et qui élargit les avalanches:
- les aviocordes qui peuvent provoquer de très denses brouillards inopinés, des tempêtes de neige extrêmes et très localisées :
 
 
Retour dans les Savoie le 12/12/12
 
hiver 2013 12 12 12 impression beau temps
09h15 impression de beau temps dans la vallée de l’Arve
Ombres trop claires, contours des ombres trop flous = présence discrète du voile d’aviocirrus
Pollution de l’air en Vallée de l’Arve et ailleurs :
 
 
hiver 2013 12 12 12 voile aviocirrus
12/12/12 12h12, voile d’aviocirrus au-dessus du Mont-Blanc ; 12h31, au-dessus du Val d’Arly

 

« Une journée splendide, un froid sec et risque d’avalanche passé de 4 à 3, ce 12 décembre offrait des conditions idéales aux skieurs de Tignes. Vers 13 heures, aux Vallons de la Sache, en secteur hors-piste, la peur est venue noircir le tableau.

Une coulée de neige de 70 m de largeur et se développant sur 300 m a emporté deux skieurs qui appartenaient à un groupe de huit, des Français et des Anglais… »

http://alpes.france3.fr/2012/12/12/deux-skieurs-ensevelis-dans-une-nouvelle-avalanche-tignes-savoie-163405.html

Vers 13h00, une nouvelle avalanche emporte deux skieurs hors-piste à Tignes, un rescapé, le deuxième skieur, un Anglais de 40 ans est encore dans le coma aujourd’hui, 13 décembre 2012. 

 

 

hiver 2013 12 12 12 ciel avionneux     

14h44, le voile d’aviocirrus s’est beaucoup épaissi (photo entre Ugine et Albertville)

 

hiver 2013 12 12 12 aviocorde de particules

16h35, voile d’aviocirrus et aviocordes de particules

http://www.eauseccours.com/article-alerte-pollution-air-orange-l-aviocorde-de-particules-66024726.html

 

 

Jeudi 13 décembre 2012

Matin, aéroport de Caen fermé, poids lourds bloqués sur l’A84

« Egalement surprise par la chute de neige qui n’avait pas été prévue par Météo France dans le Calvados, la préfecture… »

http://www.ouest-france.fr/region/normandie_detail_-Neige.-300-poids-lourds-stoppes-a-Villers-Bocage-A84-et-Dozule-A13-_40780-2143547_actu.Htm (belles aviocordes sur la photo d’illustration de l’article)

12h30, une avalanche emporte deux randonneurs à skis en Chartreuse, au col de Léchaud, un mort

 

 

En Avionie, les risques hivernaux sont accrus en montagne comme en plaine

26/07/2009 http://www.eauseccours.com/article-34240116.html (NB: les liens inclus sont brisés)

13/10/2010 http://www.eauseccours.com/article-problematique-du-deneigement-des-villes-et-des-routes-62907953.html

03/01/2011 http://www.eauseccours.com/article-attention-aux-avalanches-que-peuvent-provoquer-les-changements-climatiques-64224572.html

11/01/2011 http://www.eauseccours.com/article-hiver-2010-2011-chaud-glacial-et-dangereusement-perturbateur-des-experiences-innees-ou-acquises-64790121.html

 

Grâce aux aides des départements, des régions et de l’état, le trafic aérien n’a cessé et continue d’augmenter et ce qui était prévisible depuis plusieurs années est devenu de plus en plus visible.

 

Maintenant à vous de vous méfier lors de vos sorties montagne en Avionie.

Maintenant à vous de vous méfier des prévisions météo officielles :

http://www.eauseccours.com/article-cette-meteo-qu-on-nous-cache-cette-meteo-qu-on-se-cache-107441035.html

 

Maintenant à vous de voir les nuages quotidiens au-dessus de votre tête, nombreux exemples ici : http://www.eauseccours.com/article-cop-18-co2-le-cri-du-coeur-de-jean-jouzel-113025180.html

 

 

Autres exemples fournis par des Corses

hiver 2013 nuages Corse

Mois de novembre 2012, nuages quotidiens près de Bonifacio, les impressions de ciel tout bleu des 2, 21 et 25 seraient à compléter par des images d’un autre coin du ciel ou à un autre moment de la journée.

 

N’hésitez pas à m’envoyer des photos des cieux de votre environnement.

 

Le 11 décembre 2012, René-Marc Chikli, président de l’association de tour-opérateurs CETO, affichait son pessimiste pour l’année 2013 en raison de « la Crise ».

Le problème est en fait bien plus profond. Combien de temps encore les touristes accepteront-ils de se rendre dans des destinations soleil, mer ou montagne, alors que le vrai ciel bleu a disparu et que le soleil restant est devenu insupportable pour les yeux et la peau ?

Combien de temps les touristes accepteront-ils qu’on leur cache la vérité sur la météo qui les attend ?

http://www.eauseccours.com/article-soleil-montagne-mer-les-vacances-en-bref-108079280.html

http://www.eauseccours.com/article-cette-meteo-qu-on-nous-cache-cette-meteo-qu-on-se-cache-107441035.html

 

 

Repost 0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 19:01

En deux articles parus tout à la fois dans ses éditions de Hautes-Alpes, Sud Isère, Savoie et Haute-Savoie, Le Dauphiné Libéré rappelle, aujourd’hui lundi 3 janvier 2011, les règles élémentaires de prudence lors des sorties hivernales en pleine montagne en ski de randonnée ou raquettes :

·         Se méfier de 10 idées reçues, du sentiment de sécurité qu’elles peuvent procurer : un beau temps sans nuages, un air froid, un ski sur neige ancienne, un départ très matinal, un parcours en face nord, une bonne expérience des lieux, une sortie en moyenne ou basse altitude, la présence d’anciennes traces de passage, une évolution en bordure des pistes ouvertes et sécurisées, la possession du dernier modèle d’équipement de sécurité http://www.ledauphine.com/savoie/2011/01/02/les-idees-recues-sur-les-avalanches

·         Respecter 5 règles essentielles : s’informer du plus récent bulletin météo du jour de la sortie, connaître les degrés de l’échelle des risques et être particulièrement prudent dès le niveau 3 sur 5 ; bien choisir l’orientation du versant parcouru ;  respecter les conseils du jour concernant l’altitude à risque, bien considérer l’importance de la pente http ://www.ledauphine.com/savoie/2011/01/02/les-cinq-regles-de-base-a-respecter

La synthèse de ces conseils recueillis auprès de spécialistes n’est pas forcément aisée à concrétiser sur le terrain.

 

L’hiver dernier et ce début d’hiver de nombreux skieurs et montagnards très expérimentés, mais aussi des guides et des moniteurs ou des gendarmes de montagne, ont été surpris par des avalanches mortelles. Le 15 décembre 2010 le Dauphiné Libéré titrait : Avalanches : « Il y a un brutal réveil de la profession »  relayant ainsi massivement l’alerte d’Alain Duclos guide, nivologue et expert auprès des tribunaux http://www.ledauphine.com/savoie/2010/12/15/avalanches-il-y-a-un-brutal-reveil-de-la-profession

 

Les connaissances acquises ces dernières années par l’ANENA et enseignées par l’ENSA ne suffisent plus. Les changements climatiques sont passés par là ou, plus exactement et alarmant encore, les aviocirrus et aviocordes sont apparus et bouleversent à la fois les précipitations, les vents, les brouillards, les qualités de l’ensoleillement, la transformation et la fonte des neiges. Avalanches et éboulements semblent devenus plus imprévisibles et donc plus dangereux. Les vacances à la neige tiendront de moins en moins leurs promesses.

http://www.eauseccours.com/article-meteo-et-neige-de-culture-pour-un-hiver-2011-qui-ne-sera-jamais-vraiment-ensoleille-61459158.html

 

Avalanches redoux Tournette 2010 12 20 16h23

20 décembre 2010, coulées avalancheuses sur grande largeur, La Tournette, vue depuis le lac d’Annecy (16h23)

 

S’il ne faut garder qu’un seul conseil :

 

Se méfier à chaque instant de chaque m2 de montagne, de la neige comme de la roche, et cela tant que trop d’avions voleront.

 

Exemple de mort inutile, relaté ce jour :

Une Grenobloise de 25 ans s’est tuée hier en sautant une barre rocheuse de 80 m dans la descente du Revard par le tracé que parcourait  l’ancienne voie du train à crémaillère qui partait d’Aix-les-Bains. Accident de luge au lendemain du nouvel an sur une neige transformée et regelée comme au printemps.

http://www.ledauphine.com/faits-divers/2011/01/03/accident-mortel-de-luge-c-etait-une-grenobloise-de-25-ans

 

Exemple d’éboulement de roche :

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2011/01/02/a-50-centimetres-pres-l-enorme-bloc-de-rocher-rentrait-dans-mon-salon

 

Depuis mi-2009 les responsables officiels de la sécurité savent qu’il se passe quelque chose d’anormal en montagne mais hésitent encore à confronter cette réalité et surtout à en prévenir largement tous les utilisateurs de la montagne.

 

Article d’aspect vieilli, aux liens brisés, mais de plus en plus d’actualité :

26/07/2009 Conseils pour revenir vivant d’une randonné en montage http://www.eauseccours.com/article-34240116.html

 

Repost 0
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 07:35

Les ministres s’en vont, les écrits restent au fond des tiroirs.

 

Monsieur Dominique Bussereau, actuellement  Secrétaire d’Etat chargé des Transports, a annoncé sa décision de profiter du tout proche remaniement ministériel pour rendre son portefeuille et quitter le gouvernement qu’il a loyalement servi parce qu’il pense « qu'au bout de huit ans et demi, il faut se re-ioder, prendre un peu d'air, se régénérer ».

 

Prendra-t-il le temps, avant de partir, de regarder au fond de ses tiroirs ?

 

Bussereau lettre Merli

24 novembre 2009  Mr Dominique Bussereau,  Secrétaire d’Etat chargé des Transports, indique à Mr Jean-Claude Gaudin, Vice-Président du Sénat, Sénateur des Bouches du Rhône, Maire de Marseille que je serai reçu, en tant qu’avioclimatologue, par  Mme Michèle Merli, Déléguée Interministérielle à la Circulation et à la Sécurité Routière afin de pouvoir lui faire part de mes  « préoccupations liées au dérèglement climatique et aux dangers occasionnés par cette situation » :

21 mars 2009  Expérience pour mettre en évidence que les rayons du soleil ne sont plus parallèles http://www.eauseccours.com/article-29311802.html 

25 octobre 2009 Le soleil d’Avionie provoque des éblouissements aussi surprenants que dangereux, il serait opportun d’en prévenir tout le monde  http://www.eauseccours.com/article-securite-routiere-de-nouveau-trop-d-accidents-a-qui-la-faute-etre-pas-vu-je-meurs-avoir-pas-vu-je-tue-38186741.html

 

Bussereau PV STOP

12 mars 2009, 16h30    Tel est pris qui pourtant savait…

 90 € d’amende, 4 points de moins sur le permis et heureusement pas d’accident

Pendant qu’un des deux gendarmes rédige la contravention,  j’explique à son collègue qu’il m’était impossible de voir le panneau STOP car aveuglé par des reflets du soleil démesurés qui s’échappaient des  très petits rétroviseurs de la Panda et emplissaient tout l’habitacle.

Le gendarme debout à côté de moi a bien voulu regarder cet étrange reflet dont j’ai pris devant lui une mauvaise photo avec un téléphone portable très peu performant. Les rajouts  sur le montage photo sont des images de reflets démesurés et irisés du soleil dans les rétroviseurs d’un scooter.

Aucun des deux n’a estimé que je cherchais une diversion ou tentais de me moquer d’eux. J’ai demandé que mes remarques remontent pour tenter d’attirer l’attention sur ces reflets accidentogènes. Seul un silence embarrassé pour réponse.

 

Bussereau Gauvin La Défense

2 mars 2010, 15h30, Tour Pascal B La Défense Paris

Rencontre avec Mr Gauvin des services de Mme Merli, suite au courrier du 24/11/2009 de Mr Bussereau

Rencontre bon enfant ; j’ai pu parler aviocirrus, aviocordes, rayons divergents, irisations anormales, ombres de plus en plus floues en s’éloignant de la base, ombres bleues, dangerosité et nécessité de la signaler.

 

En guise de conclusion, 3 questions écrites, posées à Mr Gauvin et qui devraient être en train de remonter jusqu’à Mr Dominique Bussereau, Secrétaire d’Etat aux transports via Mme Merli.

Questions pour lesquelles je n’ai pas obtenu de réponses à ce jour.

1-       Est-il possible de demander aux enquêteurs de s’intéresser aux conditions de luminosité, de nébulosité et de vents lors des accidents aux causes inexpliquées, ou quand  rescapés ou témoins évoquent un manque de vision ou des conditions météo surprenantes pour le lieu et le moment de l’accident ?

2-       Une campagne de prévention est-elle envisageable pour tenter d’éviter des vies ravagées par des décès, des infirmités ou des jugements suite aux nouveaux phénomènes d’aveuglements, à l’altération de la perception du relief et aux dangers des intempéries liées aux nuages de culture?

3-       Pouvez-vous, directement ou indirectement m’obtenir un RDV officiel avec les services de Météofrance ?

 

 Bussereau pare-soleil

Le pare-soleil n’est plus une protection suffisante…

 

Bussereau reflets masquants

… face à des reflets démesurés prenant appui sur un air de plus en plus humide et chargé de particules …

A noter que la nuit les phares, dans cet air épais, éclairent à la fois moins bien et plus largement qu’attendu. Et qu’il est interdit d’allumer le plafonnier en permanence pour tenter d’éviter l’éblouissement.



Bussereau salon auto

Volontaire ou intuitif ? L’affiche du salon de l’auto 2010 habitue notre œil à des irisations qui ne devraient pas être.

 

 

13/08/2010, 14h50 « Le chauffeur du camion a dit avoir été ébloui par le soleil et n'aurait donc pas vu la vieille dame, détails que les enquêteurs cherchent à vérifier. Pour ça, ils ont besoin d'en savoir plus sur les circonstances de l'accident. » http://www.ladepeche.fr/article/2010/08/26/894459-Accident-mortel-appel-a-temoins.html

 

27/08/2010, 07h30 « La conductrice de la voiture, une femme, n'aurait pas vu le cycliste en raison d'un éblouissement passager dû à la réverbération du soleil sur son pare-brise »

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Maubeuge/actualite/Autour_de_Maubeuge/Maubeuge_et_sa_region/2010/08/27/article_un-cycliste-finesien-grievement-blesse-m.shtml

 

08/08/2001 « Aux gendarmes, l'homme a expliqué ne pas avoir vu la dame traverser : il était ébloui par le soleil. Les constatations sur place rendent plausible le propos. Placé en garde à vue puis libéré dans la journée, il devra prochainement répondre de cette mort accidentelle devant le tribunal. » cf. photo illustrant l’article du journal

http://www.sudouest.fr/2010/08/09/une-septuagenaire-tuee-le-soleil-en-cause-157015-3770.php

 

20/04/2010 fin après-midi « Obsédé par ce qui s'est produit , le Hongrois, 45 ans, conducteur à l'international depuis vingt ans, explique qu'il n'a pas vu le camion devant lui, ni ses feux de détresse, parce qu'il était ébloui par le soleil. Pas de face, une possibilité réfutée par l'enquête, mais, affirme-t-il, par le biais de son rétroviseur. »

« Le procureur n'adhère pas à la thèse de l'éblouissement par le soleil et reproche au prévenu d'avoir roulé trop vite. Il requiert un an de prison ferme et une interdiction pour le Hongrois de fréquenter le territoire national. Estimant l'accident dû « à un élément imprévisible et insurmontable », la défense demande purement et simplement la relaxe. Le tribunal prononce finalement une peine de six mois de prison avec sursis. »

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Dunkerque/actualite/Secteur_Dunkerque/2010/09/12/article_accident-mortel-sur-l-a-16-en-avril-de-l.shtml

 

ou encore

 

Un préfet grille un feu rouge

02/08/2010 « J'avais le soleil dans les yeux. Il est possible que le feu ait été au rouge mais je ne m'en suis pas rendu compte. Ce n'était pas volontaire, j'étais persuadé qu'il était au vert quand je suis passé », a déclaré mercredi le préfet de Maine-et-Loire http://www.lepoint.fr/insolite/a-velo-le-prefet-du-maine-et-loire-passe-au-feu-rouge-clavicule-cassee-04-08-2010-1221923_48.php

 

Passage à niveau train

25/03/2010 l'automobiliste, qui circulait sur la RD 540, aurait été « ébloui par le soleil rasant et n'aurait pas vu les barrières baissées sur le passage à niveau, indiquait Franck, l'un des témoins.

http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-regionale/Un-train-percute-une-voiture-au-passage-a-niveau

 

Crash aérien

21/08/2010 « En effet, samedi il y avait un très beau soleil. Et comme l'avion se trouvait face au soleil, le pilote et son instructeur n'ont pas pu voir les câbles électriques »

http://www.lunion.presse.fr/article/ardennes/crash-ils-nont-pas-vu-les-lignes-electriques

 

 

Que ce soient victimes, auteurs, enquêteurs, avocats, juges, témoins, voisins, il est très délicat de parler à chaud comme à froid avec les personnes impliquées dans ces accidents qui laissent plus que d’autres un goût amer d’injustice. Seule une campagne d’explications et prévention à l’échelon national pourrait éclaircir cette situation. Faudra-t-il attendre un très spectaculaire et meurtrier accident pour commencer à en parler ouvertement ? Peut-être faudrait-il prévoir quelques lignes à ce sujet dans la rédaction des prochaines éditions du code de la route ou à l’occasion du futur permis européen envisagé  pour 2013 ?

 

Ou mieux encore, supprimer la cause en diminuant le trafic aérien jusqu’à ce que les rayons du soleil redeviennent  suffisamment  parallèles pour que les reflets reprennent un aspect normal et qu’on puisse s’en protéger d’un simple pare-soleil ou de l’ombre d’une main.

 


 

Les tiroirs de Mr François Fillon, Premier ministre en fonction peut-être sur le départ, contiennent aussi des alertes à propos des nouveaux dangers qui guettent les conducteurs en raison des changements dans l’atmosphère amenés par l’excès de trafic aérien.

De :           "CABINET-PM Courrier"

A :             jacques fabry

Date :        17/08/09 à 15h14

Objet :       RE : [Autres] demande de RDV pour alerte incendies et grêle - AFT R080806.01

Monsieur,

Vous avez bien voulu faire part au Premier Ministre de votre souhait de le rencontrer ;

Votre démarche a retenu l'attention de Monsieur François FILLON. Malheureusement le Chef du Gouvernement n'est pas en mesure de vous recevoir. Il m'a demandé de vous en exprimer ses regrets.

Toutefois, compte tenu de l'objet de votre demande, il m'a chargé de transmettre votre correspondance à Monsieur Brice HORTEFEUX, Ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales.

Je vous prie de croire, Monsieur, à l'assurance de mes sentiments les meilleurs.

Pour le Premier Ministre

Franck ROBINE
Préfet,
Chef de Cabinet

Extrait du message initial : « … Mes observations m'ont également fait comprendre une nouvelle cause d'accident par manque d'appréciation du relief et éblouissements soudains, ce qui entraîne un accroissement des faux-pas, avec dévissage en montagne, des collisions routières et aériennes et des sorties de route inopinées…. »

Réf : DDSG/SDGR/BRIRVC/FL N°328  Affaire suivie par Mme Frédérique LALLOUETTE, Ministère de l’Intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales, Direction de la Sécurité Civile, Sous-direction de la Gestion des Risques

 

 

 

  

Repost 0
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 20:07

Mercredi 14 octobre 2009

Trois fillettes, traversant une rue sur un passage protégé tout en poussant leur vélo sont renversées par une voiture.  http://www.leparisien.fr/faits-divers/perpignan-3-enfants-percutees-par-une-voiture-14-10-2009-674685.php

Le conducteur, âgé de 77 ans, a affirmé avoir été ébloui par le soleil. Alcoolémie négative, pas d’excès de vitesse apparent.

Haro sur l’âge du conducteur !!! Est-il raisonnable de conduire encore à cet âge ? Ne faut-il pas instaurer des visites médicales …

Conducteur ébloui par le soleil, à la mi-journée, au moment où pourtant le soleil, haut dans le ciel, éblouit le moins.

 

Samedi 24 octobre

Un piéton de 78 ans traversant un passage piéton est mort des suites d’un choc avec le scooter qui l’avait renversé. http://www.ledauphine.com/drame-un-carpentrassien-de-78-ans-touche-de-plein-fouet-un-pieton-decede-apres-avoir-ete-percute-par-un-scooter-@/index.jspz?chaine=27&article=211914^

Le conducteur, âgé de 19 ans, a expliqué qu’il n’avait  vu le piéton que trop tard pour freiner efficacement. Analyses de prise d’alcool et de drogue en cours, scellés sur le scooter pour vérifier qu’il n’était pas débridé.

Haro sur les jeunes conducteurs apparemment toujours aussi inconscients des dangers et comptant beaucoup trop sur leur vivacité de réaction.

  

Chaque jour, la rubrique faits divers des journaux annonce des vies brisées par la perte d’un être cher et/ou des procès sans fin, suite à une recrudescence plutôt inattendue du nombre des accidents mortels de la route.

 

Moins on comprend, plus la colère monte et se dirige vers le voisin, créant un sentiment malsain entre les citoyens eux-mêmes, entre les civils et les responsables de l’ordre à tous les niveaux de décision ou de répression.

 

Tous les dangers, imprudences et incivilités habituels restent naturellement d’actualité.

 

Mais il s’ajoute un fait nouveau :

C’était prévisible au moins depuis le 27 décembre 2008, « Au volant la vue c’est la vie », à pied, en vélo, en l’air,… aussi

Le souci c’est que depuis le printemps on nous a caché ce nouvel aspect du soleil , Un été au soleil

Alors fatalement, en ne disant rien les gens à pied, sur la route ou dans les airs ne se méfient pas et rentrent en collision en toute confiance, 11 septembre 2009, Accidentologie : un nouvel éclairage








Marseille 23 octobre                 et Aix-en-Provence 10 octobre 2009

Reflets démesurés et irisés dans rétroviseur de scooter pouvant aveugler le conducteur.

Reflets démesurés dans  les glaces latérales de véhicule pouvant aveugler des conducteurs ou cacher un piéton ou un cycliste.

Reflets inattendus sur angles des véhicules pouvant détourner l’attention des conducteurs.

Luisance anormale du goudron pouvant aveugler ou tromper les conducteurs.

Le rendu du relief est très amoindri.



17 octobre 2009  7h20, grue brillante sur un chantier d’Aix-en-Provence

et 10 octobre, 8h13 ombre floue de grue sur mairie de Venelles

 

On a tellement envie de beau temps qu’on est aux anges lorsque la météo annonce une « impression de beau temps » « qui prédominera pour la journée » ou « ne sera pas gâchée par la présence d’un voile… ».

 

En y regardant de plus près :

·        Il est anormal qu’il existe une telle grisaille matinale ou vespérale (assombrissement global)

·        Un reflet sur la longueur entière d’une grue de grand chantier révèle l’existence de nombreuses nanoparticules dans l’air.

·        Le reflet du soleil dans la glace de la mairie est trop blanc, trop large, trop épais, trop mat, il met en évidence le trop d’humidité dans l’air.

·        L’ombre floue de la grue, pourtant toute proche de la mairie de Venelles montre des rayons du soleil devenus divergents.



17 octobre 2009, Aix-en-Provence, parking de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme

 

A l’initiative de Michèle Rivasi , des écologistes et scientifiques renommés organisent à Aix-en-Provence un forum intitulé « Réussir Copenhague, Urgence climatique, urgence sociale : chauffe qui peut la planète » pour préparer le sommet sur le climat qui se tiendra début décembre au Danemark.

 

Ils restent insensibles à ce qui se passe sur le parking où ils ont garé leurs voitures.

Les commentaires de l’article de « La Provence » mettant en valeur les dires du scientifique Michel Villeneuve sont plutôt acerbes.

http://www.laprovence.com/articles/2009/10/17/940434-A-la-une-En-2030-la-Durance-sera-a-sec-et-le-climat-celui-de-l-Andalousie.php

 

Les irisations  des rayons du soleil et celles de ses reflets ne sont pas les couleurs d’un arc-en-ciel normal.


17 octobre 2009, Aix-en-Provence, bas du cours Mirabeau

 

Le 17 octobre aussi, non loin de la célèbre place de La Rotonde, au bas du cours Mirabeau à Aix-en-Provence, Le Conseil Général des Bouches du Rhône, les polices et la gendarmerie, les associations de prévention routière, les pompiers, organisaient une grande manifestation de sensibilisation aux dangers de la route et aux moyens de prévention, de répression et de sauvetage. La foule nombreuse et intéressée a pu jeter un œil dans les lunettes radar, tester l’efficacité du port de la ceinture dans la voiture simulant une série de tonneaux, assister à une démonstration d’intervention sur accident…

Tout cela sans remarquer les reflets larges, blancs, et épais du soleil. Ces reflets d’un nouveau genre ne font pas vraiment détourner la tête, mais masquent l’obstacle et fixent le regard comme une lampe au verre dépoli peut le faire pour un tout jeune enfant.

La police nationale, comme la police municipale se sont montrées intéressées par mon propos.

 


Espaces masquées entre les véhicules

 






Plaque d’immatriculation illisible

 



Au sommet des montagnes comme au-dessus de la banquise ces reflets trop larges, mettant en évidence un air épais chargé de particules, d’hydrocarbures et d’eau est une catastrophe pour la tenue de la neige et des glaces dont ils accélèrent la fonte. http://www.eauseccours.com/article-37087453.html

 

La webcam de Chamonix Météo http://www.chamonix-meteo.com/bul/metPreEveFr.php, avec un peu de chance, met aussi en évidence comment en Avionie, un piéton peut être mis en danger par les rayons du soleil.



14 octobre 2009, 13h15, 13h30 et 13h45

Au beau milieu de la journée les rayons tombent et giclent un peu comme l’eau d’une chute d’eau.

Ce montage photo a été envoyée le 19 octobre 2009 à plusieurs maires et responsables gouvernementaux.


 

Le plus large passage protégé d’Aix-en-Provence, celui qui mène du bas du cours Mirabeau au tout récent quartier commercial « Les allées provençales » est particulièrement exposé à ces rayons aveuglants.  


18/10/2009 08h11, Conducteur aveuglé faisant reculer un piéton.

24/10/2009 08h06, heure d’été, zébras invisibles, un piéton avance masqué au milieu du passage protégé.

 

25/10/2009, 08h28, heure d’hiver, 2/3 des zébras visibles depuis cet angle de vue.

Un groupe de cyclistes du dimanche matin, casques brillants se rassemble près de la Rotonde.

 



















25/10/2009, 08h10, heure d’hiver, le passage protégé visible dans presque toute son immense largeur.


Départ des cyclistes dans la zone masquée par le soleil (cf. autre angles de vue précédents). Les phares et le pare-choc de la voiture sont aussi blancs que le seront quelques instants les yeux du conducteur de la voiture (cf. photo plus haut).

Tout se passera bien cette fois-ci, mais il vaut mieux prévenir que d’attendre un accident spectaculaire pour agir.

 

 

ON NE PEUT IMMMEDIATEMENT REDUIRE LE NOMBRE DES AVIONS EN VOL MAIS IL EST URGENT DE PREVENIR A GRANDE ECHELLE DE L’EXISTENCE DE LA DANGEROSITE DE CETTE NOUVELLE LUMIERE.

NB: Cette lumière est aussi la première cause de la disparition des abeilles

Repost 0
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 05:49

Inquiétant bilan estival.

Dans une proportion surprenante, des avions de tourisme, des planeurs, des parapentes, des hélicoptères décrochent ou s’accrochent, et tombent comme mouches et abeilles.

De jour comme de nuit, des sorties de route de deux roues, voitures, camions sont décrites dans les journaux en ces termes : « pour une raison inexpliquée ». Par ailleurs le nombre des petits accrochages, pour avoir vu trop tard, augmente.

Les piétons deviennent maladroits, se cognent dans les nombreux panneaux, quilles et autres obstacles surgis en ville ces dernières années, se tordent les chevilles en ratant une marche de trottoir. En montagne cela peut se traduire par une chute de plusieurs centaines de mètres.

Pénombre, large éblouissement, flous, effets stroboscopiques, distorsions, les conditions de vision ont changé, il faut en tenir compte en se déplaçant.

 

ASSOMBRISSEMENT GLOBAL


9 septembre 2009, 18h24 Les Milles près d’Aix-en-Provence 

Deux traces croisées d’avions de ligne, aviocordes naissantes, évoquent un très aérodynamique planeur.

 

« On n’est jamais trahi que par les siens » dit le proverbe.

Cela pourrait convenir à l’avion qui nous parait si familier, porte nos rêves de vacances, symbolise une réussite professionnelle, nous amène tout le superflu exotique qui nous ravit. Et qui vole si haut qu’on l’oublie, sauf que ses rejets ne se dispersent plus, stagnent un moment, décantent, nous entourent.


2009, aérodrome d’Aix Les Milles, 25 janvier à 11h39 et 10 septembre à 11h10

Quelles différences entre l’été indien et l’hiver ?


2009, retour à l’aérodrome d’Aix Les Milles, 25 janvier à 12h25 et 10 septembre à 11h28

 

En huit mois, l’assombrissement global s’est beaucoup intensifié, la pénombre gagne, les couleurs et les ombres s’estompent insidieusement et la perception du relief en est inconsciemment faussée, ce qui est très accidentogène.

 

Encore un mois et demi avant le passage à l’heure d’hiver.

Assombrissement global, quand passer à l'heure d'hiver?

Spontanément les codes des voitures sont déjà de plus en plus souvent allumés dans la journée, nécessité fait loi.
Bruxelles a décidé l’éclairage de jour obligatoire en 2011


Vers la Sainte-Victoire, 10 septembre 2009, 11h26

 

Même si tous les gens concernés  jouaient le jeu du 16 au 22 septembre 2009, durant la  « semaine de la mobilité et de la sécurité routière », et acceptaient de « ROULER AUTREMENT » en laissant leurs voitures au garage, la célèbre pureté de la lumière de Provence, chérie par Cézanne et Picasso, ne reparaîtrait pas.

 

La dernière fois au monde où l’on a pu savourer un ciel vraiment bleu, c’est lorsque l’attentat du 11 septembre 2001 a cloué au sol tous les avions pendant quelques jours.

 

La taxe carbone arrive trop tard et se trompe de cible.




LARGES EBLOUISSEMENTS


« Au volant la vue c’est la vie », à pied, en vélo, en l’air,… aussi

Plus la présence de nanoparticules et d’humidité augmente dans l’air, plus les reflets du soleil sont larges et luisants provoquant une gêne qui persiste avec ou sans lunettes de soleil. Les reflets ne font plus vraiment détourner spontanément la tête  mais procurent une espèce de fascination comme celle qu’exerce la lumière qui a traversé un verre dépoli. Les réactions réflexes comme raisonnées sont ralenties, ce qui est très accidentogène quelque soit le mode de déplacement.


10 septembre 2009, 9h18, beau temps, ambiance éclairage de patinoire sur la place de la Rotonde à Aix-en-Provence


10 septembre 2009, 9h57,  Aix-en-Provence, tout luit largement et brille sur le parking du supermarché, jusqu’aux feuilles des arbres,  comme sur du papier glacé ou dans les pubs des voitures.


 




Versailles, Parking du chateau 28 juillet 2009 12h21, lumières sans le son

Même au coeur de la journée les reflets sur les voitures sont démesurés, mettant en évidence la dispersion des rayons solaires et la présence de nanoparticules dans l'air.


Versailles mardi 28 juillet 2009, 18h34,  lampadaire net, ombre floue, arbres nets, ombres floues

La dispersion des rayons solaires floute les ombres, de plus en plus largement en s’éloignant de leur racine. Cela fatigue à notre insu  notre cerveau qui s’efforce de rétablir une limite nette.




Accident de mouche  27 juillet 2009 17h36, goudron rouge des trottoirs de Versailles            


Dispersion des rayons solaires, curieuses irisations et larges brillances perturbent considérablement la vision des insectes qui s’épuisent, se perdent, se cognent, se laissent descendre en planant comme les guêpes ou tombent brutalement,  à la renverse pour les mouches et les abeilles.


Cadavres d’abeilles piégées par neige et soleil








Accident de coccinelle 28 juillet 2009, 16h35 près de la résidence présidentielle La Lanterne à Versailles

A Paris comme dans d’autres villes les abeilles peuvent mourir pour des idées


Coccinelle orange à points noirs plus un, large et blanc, marque de l'excès de trafic aérien. 








Marseille, parc Chanot, dimanche 6 septembre 2009, fête du miel
Dans le dos de Borloo et en dépit des désirs de l’UNAF, les abeilles meurent en ville

Reflet irisé démesuré dans le rétroviseur d’un scooter. Les couleurs des irisations s’éloignent de plus en plus des couleurs de l’arc en ciel, nanoparticules et hydrocarbures, comme le benzène, sont dans l’air qu’on respire.

 

L’oppression respiratoire qui en résulte, accentuée encore par l’humidité excessive et la tension  nerveuse développée pour mieux voir peut favoriser l’apparition de malaises très accidentogènes pour soi et les autres.




EFFET STROPOSCOPIQUE

 

L’hiver, quand les arbres on perdu leur feuilles, rouler sur une route en ligne droite avec le soleil rasant venant de la gauche provoque un effet stroboscopique, tirant l’œil et perturbant notre notion de vitesse.

 

Un petit insecte de nuit se déplaçant rapidement dans des rayons non parallèles nous restitue un effet  stroboscopique de son vol, d’autant plus que l’air est plus humide.


Camargue au début de la nuit du 9 août 2009

 



Ces insectes seront morts avant la fin de la nuit. Ils sont de moins en moins nombreux autour des lampadaires et sont déjà suffisamment raréfiés pour ne pratiquement plus s’écraser sur les pare-brises des véhicules, hormis les journées d’éclosion des larves qui se sont développées plusieurs années sous terre ou dans l’eau et qui donc avaient été pondues avant la saturation de l’air par le trafic aérien.

 

Sans effet aussi spectaculairement visible, en roulant dans les lignes droites de plaine, dans des rayons solaires ou lunaires divergents, ou en croisant une file de véhicules phares allumés, nous subissons un stress stroboscopique suffisant pour fausser notre notion de vitesse et nous mettre en situation accidentogène.



 

DISTORSIONS


Provence, 5 février 2009, 17h14,  Aviocorde  double sous plafond « translucidus »
Nuages à gogo, nuages pour gogos

En Avionie, la lumière solaire, pour arriver jusqu'au sol doit traverser plusieurs étages de nuages avionneux.


Provence, 5 septembre 2009, 4h34, lendemain de pleine lune, lune patate et double Jupiter

Les filtres successifs de nuages avionneux distordent la lumière comme autant d’étages de vitres dépolies aux inclinaisons variées. Les images des astres s’impriment déformées ou double ou triple au fond de la rétine.
Nuit cent étoiles et lune double en Avionie


Même quand le ciel paraît magnifiquement bleu l’aspect du soleil est déformé.

20/08/2009, 09h53 au-dessus du massif du Mont-Blanc, depuis Chamonix

05/09/2009, 09h30 au-dessus de la montagne Sainte-Victoire, depuis Venelles

06/09/2009, 11h28 au-dessus de la fête du miel, depuis Marseille


Il est dangereux de regarder directement le soleil, mais une photo le montre de plus en plus souvent déformé lui aussi.
Les objets à notre insu renvoient cette lumière distordue, faussant ainsi l'appréciation des distances: nouvelle situation accidentogène.


 

Les nanoparticules, les suies, les résidus d’hydrocarbures, les gaz de combustion rejetés par les avions ne se dispersent plus et bouleversent toute l’organisation terrestre, vivante comme inerte.  La priorité absolue pour assainir la situation est de diminuer le nombre des avions simultanément en vol.

 

Le survol des pôles et celui des grands glaciers de montagne devraient être complètement interdits pour donner une chance aux glaces de stopper leur fonte.

 

En attendant il est devenu urgent de prévenir la population des risques accrus d’accident existants en Avionie. Outre les problèmes liés aux aberrations de la lumière solaire, l’excès de trafic aérien peut favoriser les malaises par l’oppression respiratoires due aux substances inhalées et  provoque des vents redoutables, des brouillards inopinés très denses, des orages avec foudre au sol systématique et très forte grêle.

 

Repost 0
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 07:24

« Un homme averti en vaut deux » dit le proverbe et cela est particulièrement vrai en montagne.

 

Antoine Chandellier, important journaliste, correspondant du « Dauphiné Libéré » à Chamonix,

http://www.ledauphine.com/secours-le-pghm-sur-la-breche-hier-deux-morts-en-montagne-dont-un-jeune-annecien-@/index.jspz?chaine=23&article=167067  article signé Antoine Chandellier

 
 

Jean-Marc Peillex, maire de Saint-Gervais, commune du Mont-Blanc,

http://www.ledauphine.com/la-montagne-bling-bling-l-aiguille-du-midi-c-est-le-2-etage-de-la-tour-eiffel--@/index.jspz?chaine=23&article=167044 Photo de Jean-Marc Peillex sur fond de ciel avionneux,  article signé Antoine Chandellier

 

Françoise Gendarme, présidente du syndicat des guides de haute-montagne,

http://www.ledauphine.com/-il-ne-faut-pas-que-la-montagne-se-transforme-en-musee-et-en-parc-d-attraction--@/index.jspz?chaine=24&article=163132 « Guide fait partie des métiers à risques. C'est un milieu qui comporte des dangers. Mais on essaie de les minimiser. »

 

 

Trois personnalités du milieu montagnard

Trois personnalités des  « milieux autorisés » à parler de la montagne au grand public

Trois personnalités parmi d’autres qui s’enferment dans un silence qui s’avère de plus en plus criminel plutôt que se confronter à la réalité :

Les conditions météo ont changé, il est urgent de tout faire pour en avertir les professionnels de la montagne et aussi le grand public.

 

DANGERS PARTICULIEREMENT PRESENTS EN MONTAGNE ACTUELLEMENT

  • des départs d'avalanches, de neige ou de rochers en des lieux et moments inhabituels
  • une augmentation de la fréquence et de l'intensité des orages  avec notamment de la grêle
  • un risque de nouvelles et dangereuses turbulences de l'air gênantes pour les adeptes de vol libre et pour l’hélicoptère des secours
  • un risque de faux pas et de dévissage par diminution de la perception du relief  et/ou éblouissement suite à l’altération de la lumière par les aviocirrus
  • un risque accru de malaises par coup de chaleur
  • un risque accru de coups de soleil sévères
  • un risque accru de gelure par l’excès d’humidité
  • un risque accru de malaise à l'effort et d'angoisse par oppression respiratoire
  • l’effondrement fréquent de ponts de neige
  • l'apparition de brouillard en des lieux et moments inhabituels, conséquence d’une aviocorde

 

 

 

Un geste sécuritaire simple :

 

Les couloirs aériens sont fixes. Quelques jours avant de grimper,  recherchez depuis votre fenêtre si vous le pouvez ou sur le net par l’intermédiaire d’une  webcam d’un office du tourisme, le paysage de votre prochaine randonnée. Recherchez la présence d’aviocorde et surveillez leur évolution à plusieurs moments de la journée. 

 

Exemples pour la montée du Mont-Blanc par l’aiguille du Goûter, voie classique au départ de Saint-Gervais.

 

 

 Webcam 1 station des Saisies  22 juillet 2009
Aviocorde mouillant les coureurs du tour de France entre Bourg-Saint-Maurice et le col des Saisies


Webcam 2 station des Saisies
Aviocorde solitaire

Lumière altérée propice aux faux pas et collisions en tous genres

Sur le pare-brise de la voiture la plus proche du premier plan, un reflet de l'immense soleil blanc avec en son centre le soleil sombre

 


Webcam 1 les Saisies, dimanche 26 juillet 2009 7h10
Petites aviocordes en arrière plan
Soleil noir : survivance du soleil jaune à taille normale mais absence des couleurs car rayons diffractés par le voile d'aviocirrus, aussi ample que discret
Soleil blanc, taille géante et rayon blanc, fonte de la neige accrue, risque de coups de soleil, de coups de chaud et de gelures


Webcam 1 Les Saisies dimanche 26 juillet 2009, 8h10

Apparence d'une belle journée mais lumière grisée par un voile d'aviocirrus (impression de beau disent les annonceurs météo)
Multiples brillances excessives sur la neige, les toits et les chaises: fonte excessive de la neige et risque d'effondrement de ponts de neige

Repost 0

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens