Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 09:36
Fin de l’été, bientôt la rentrée, un moment idéal pour parler des marronniers en France, ou des fruitiers aux antipodes.

Fin de l’été, bientôt la rentrée, un moment idéal pour parler des marronniers en France, ou des fruitiers aux antipodes.

Mercredi 30 août 2017, en fin de son JT de 20 heures, France 2 a choisi de diffuser un petit reportage sur la spectaculaire pollinisation manuelle des cerisiers en Chine, introduit par le journaliste de télévision Julian Bugier

http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/jt-de-20h-du-mercredi-30-aout-2017_2339403.html

http://www.francetvinfo.fr/animaux/chine-les-femmes-abeilles_2349601.htm

 

« Chine : les femmes abeilles »

 A votre sagacité arrêts sur images et morceaux choisis :

"Une découverte à présent qui est aussi une illustration du réchauffement climatique on les surnomme les femmes abeilles, faute d’insectes elles sont contraintes de polliniser à la main les arbres fruitiers, une tâche minutieuse, une tâche parfois acrobatique aussi. En Chine, comme partout ailleurs sur la planète, les abeilles sont victimes des pesticides et de la dégradation de l’habitat naturel. Arnaud Miguet avec Gaelle Caron."

"Une découverte à présent qui est aussi une illustration du réchauffement climatique on les surnomme les femmes abeilles, faute d’insectes elles sont contraintes de polliniser à la main les arbres fruitiers, une tâche minutieuse, une tâche parfois acrobatique aussi. En Chine, comme partout ailleurs sur la planète, les abeilles sont victimes des pesticides et de la dégradation de l’habitat naturel. Arnaud Miguet avec Gaelle Caron."

"Dans cette région montagneuse en cette saison, tous les cerisiers sont en fleurs. Les femmes grimpent aux arbres. Ce qu'elles font ? De la pollinisation. « Cette pollinisation à la main, c'est très bien. Moi, je dois m'occuper de centaines d'arbres »."

"Dans cette région montagneuse en cette saison, tous les cerisiers sont en fleurs. Les femmes grimpent aux arbres. Ce qu'elles font ? De la pollinisation. « Cette pollinisation à la main, c'est très bien. Moi, je dois m'occuper de centaines d'arbres »."

"Car faute de butineuses, c'est elles qui nourrissent de pollen les fleurs de cerisiers. « Je mets du pollen sur ces fleurs, ça les aide à avoir de meilleurs et de plus gros fruits. Difficile d’avoir des fruits sans la pollinisation artificielle et ici on n’a pas de pesticides, c’est plus naturel »."

"Car faute de butineuses, c'est elles qui nourrissent de pollen les fleurs de cerisiers. « Je mets du pollen sur ces fleurs, ça les aide à avoir de meilleurs et de plus gros fruits. Difficile d’avoir des fruits sans la pollinisation artificielle et ici on n’a pas de pesticides, c’est plus naturel »."

"Mais avant il faut récolter le pollen sur les fleurs d'autres cerisiers. Car en fait, il y a des fleurs mâles et des fleurs femelles. « Là, je gratte pour enlever le pollen avec cette brosse à dent. Ensuite, on le fera sécher sous une lampe et puis enfin on le mettra sur les fleurs ». Un travail fastidieux payé 11 euros par jour."

"Mais avant il faut récolter le pollen sur les fleurs d'autres cerisiers. Car en fait, il y a des fleurs mâles et des fleurs femelles. « Là, je gratte pour enlever le pollen avec cette brosse à dent. Ensuite, on le fera sécher sous une lampe et puis enfin on le mettra sur les fleurs ». Un travail fastidieux payé 11 euros par jour."

"Pour le patron de l’exploitation de 20 ha, la pollinisation à la main est plus chère mais au final plus rentable. « C’est clair les abeilles d’élevage nous coûtent moins cher, quand je loue une centaine de ruches ça me coûte 1400 euros. C’est beaucoup plus pour les ouvriers, mais avec la pollinisation artificielle, en fait, ma production de cerises est bien meilleure »."

"Pour le patron de l’exploitation de 20 ha, la pollinisation à la main est plus chère mais au final plus rentable. « C’est clair les abeilles d’élevage nous coûtent moins cher, quand je loue une centaine de ruches ça me coûte 1400 euros. C’est beaucoup plus pour les ouvriers, mais avec la pollinisation artificielle, en fait, ma production de cerises est bien meilleure »."

"La main de l’homme ne remplacera jamais les pollinisateurs, les autorités chinoises en ont bien conscience. Ils dépensent depuis dix ans neuf millions et demi d’euros, par an, pour la protection des abeilles."

"La main de l’homme ne remplacera jamais les pollinisateurs, les autorités chinoises en ont bien conscience. Ils dépensent depuis dix ans neuf millions et demi d’euros, par an, pour la protection des abeilles."

Repost 0
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 19:34

MOPGA = Make Our Planet Great Again

PROGRAMME En Marche ! ELECTION PRESIDENTIELLE - 23 AVRIL ET 7 MAI 2017, extraits de la double page verte, 10-11, « Inventer un nouveau modèle de croissance » à partir d’un seul point de départ : la réalité.

PROGRAMME En Marche ! ELECTION PRESIDENTIELLE - 23 AVRIL ET 7 MAI 2017, extraits de la double page verte, 10-11, « Inventer un nouveau modèle de croissance » à partir d’un seul point de départ : la réalité.

« Make our planet great again, il n’y a pas de plan B pour la Planète ! », a réagi vivement jeudi dernier (1er juin 2017) Emmanuel Macron, tout nouveau président des Français, à l’attention de Donald Trump qui venait officiellement d’annoncer à la roseraie de la Maison Blanche sa décision de retirer de l’Accord de Paris sur le Climat (COP21, décembre 2015) les USA qu’il préside depuis le 20 janvier 2017.

Et le Président de tous les Français d’affirmer une nouvelle fois que la France se veut être une terre d’asile pour tous les engagés dans la lutte contre le réchauffement climatique :

« A tous les scientifiques, ingénieurs, entrepreneurs, citoyens engagés que la décision du Président des Etats Unis a déçu, je veux dire ceci : Vous trouverez dans la France une seconde patrie, je vous lance un appel, venez travailler ici, avec nous, travailler sur des solutions concrètes pour le climat. »

 

D’où Emmanuel Macron peut-il tenir sa croyance en une réelle urgence d’agir pour la Planète grâce à des effets présumés vertueux de la transition énergétique* sur le climat ? *rebaptisée « transition environnementale » dans son programme lors de la campagne présidentielle qui a précédé son élection et « transition écologique et solidaire » dans le titre de l’actuel ministère géré par Nicolas Hulot.

 

1-  De la médiatisation, la veille, mercredi 31 mai, de la prévision météorologique trimestrielle, par Jean-Michel Soubeyroux de la direction de la Climatologie de Météo-France, qui pronostique que : « Le signal chaud est prédominant pour cet été sur l’ouest et le nord de l’Europe ainsi qu’autour du bassin méditerranéen. » ?

Médiatisation illustrée par une photo de l’AFP titrée « Un couple prend un bain de soleil le 27 mai au Havre », exemples :

http://c.ledauphine.com/france-monde/2017/05/31/preparez-vous-l-ete-sera-chaud-mais-la-secheresse-guette

http://www.lejsl.com/actualite/2017/05/31/preparez-vous-l-ete-sera-chaud-mais-la-secheresse-guette

http://www.bienpublic.com/actualite/2017/05/31/preparez-vous-l-ete-sera-chaud-mais-la-secheresse-guette

Avez-vous remarqué la terne luminosité de cette photo, prise sur une plage du Havre, ville dont Edouard Philippe, 1er ministre depuis le 15 mai, était le député maire ? Davantage une lumière d’éclipse, une lumière tamisée, une lumière d’intérieur de serre qu’une éclatante lumière d’un joli mois de mai ! Ainsi sera la lumière de cet été, handicapante pour la biodiversité et le tourisme, au Havre comme dans toute la France, même au sud. « Ce qui paraissait encore pouvoir être discuté il y a quelques années s’impose désormais à nous tous avec une grande évidence », cette phrase qu’Emmanuel Macron le 2 juin 2017 a prononcée lors de sa DECLARATION SUITE A LA SORTIE DES ETATS-UNIS DE L’ACCORD DE PARIS peut s’appliquer parfaitement à ce cas. Sauf déni de réalité.

 

2- D’un très grand nombre d’idées, de conclusions, d’opinions concordantes ?

 

Celles collectées mondialement par le GIEC ? Dont les prévisions de fonte des glaces les plus pessimistes sont très régulièrement dépassées par la réalité des faits.

 

Celles de son programme de candidature à la présidentielle 2017 ?

« 30 000 Françaises et Français de tous milieux sociaux, de tous âges, dans tous les territoires de France ont enrichi le travail de plus de 500 experts qui ont donné de leur temps et de leur expérience. Ce programme a un seul point de départ : la réalité. Nous avons ausculté la France à travers les yeux de 100 000 de nos concitoyens. » PROGRAMME En Marche ! ELECTION PRESIDENTIELLE - 23 AVRIL ET 7 MAI 2017

« 30 000 Françaises et Français de tous milieux sociaux, de tous âges, dans tous les territoires de France ont enrichi le travail de plus de 500 experts qui ont donné de leur temps et de leur expérience. Ce programme a un seul point de départ : la réalité. Nous avons ausculté la France à travers les yeux de 100 000 de nos concitoyens. » PROGRAMME En Marche ! ELECTION PRESIDENTIELLE - 23 AVRIL ET 7 MAI 2017

3- De la Loi n°2015-992 du 17 août 2015 relative à la Transition Energétique pour la Croissance Verte (LTECV) ?

Titre 1er : Définir les objectifs communs pour réussir la transition énergétique, renforcer l’indépendance énergétique et la compétitivité économique de la France, préserver la santé humaine et l’environnement et lutter contre le changement climatique.

Autrement dit : « La transition énergétique vise à préparer l’après pétrole et à instaurer un modèle énergétique robuste et durable face aux enjeux d’approvisionnement en énergie, à l’évolution des prix, à l’épuisement des ressources et aux impératifs de la protection de l’environnement. » Ministère de la Transition écologique et solidaire

http://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/loi-transition-energetique-croissance-verte

 

 

MOPGA = Macron Occulte le Problème Global des Abeilles

http://www.ginjfo.com/espace-environnement/green-it/science-et-technologie/disparition-abeilles-mini-ordinateur-edison-ruches-20160722

http://www.ginjfo.com/espace-environnement/green-it/science-et-technologie/disparition-abeilles-mini-ordinateur-edison-ruches-20160722

Le mot « abeilles » ne figure pas dans le programme de la réalité intellectuelle « En Marche ».

 

Pourtant présentes depuis près de 80 millions d’années sur terre, bien avant les hommes et leur confiance en les modélisations informatiques, les abeilles, comme la plupart des insectes, sont anatomiquement liées à la lumière et aux cycles de l’eau, réalités incontournables de la planète terre. C’est en cela qu’elles sont les parfaites sentinelles des dérèglements météo-climatiques globaux.

Regarder les fourmis volantes pour comprendre la désorientation des abeilles :

http://www.eauseccours.com/2014/08/regarder-les-fourmis-volantes-pour-comprendre-la-desorientation-des-abeilles.html

 

Ce ne sont pas les aviculteurs qui peuvent aider à la survie des canaris, des chevaux et des hommes lorsqu’ils s’asphyxient au fond des mines de charbon mais les ingénieurs et les ouvriers capables de restaurer un air ambiant respirable, avec l’aide des politiques et des financiers.

 

De même ce ne sont pas les apiculteurs qui peuvent aider à stopper la désorientation chronique et globale des abeilles, ni à retrouver un rendement normal de miel, mais les ingénieurs et les ouvriers capables de restaurer les conditions permettant un ensoleillement normal (et par conséquent des cycles de l’eau normaux), avec l’aide des politiques et des financiers.

 

Le consensus scientifique (oxymore) en vigueur qui a conduit à la signature de l’Accord de Paris sur le climat par 195 pays focalise l’attention sur la production du gaz carbonique dans la réaction chimique de la combustion des hydrocarbures fossiles dans l’oxygène de l’air. Là est en fait le fol espoir en un plan B pour la planète, un accord tacite avec le désir commun de toujours plus de transport aérien, de tourisme et de commerce international.

 

Le plan A, le seul capable d’enrayer les dérèglements météo-climatiques en cours, et de préserver la biodiversité et l’humanité, serait d’avoir le courage de débarrasser le ciel des nuages surnuméraires anthropiques (homogenitus) qui l’encombrent chroniquement et de plus en plus intensément. « Sky is the limit ! » assurait le candidat Emmanuel Macron. Le Président Macron doit réaliser que le trafic aérien a mis une limite au ciel terrestre en installant une serre globale au toit de glace.

 

Ce ne sont pas les paléoclimatologues qui peuvent aider à comprendre les dérèglements météo-climatiques en cours et à venir, puisque ce problème anthropique est inédit, mais c’est à chacun de nous de prendre conscience de l’existence contre nature d’un voile d’eau, de gaz et de particules interposé chroniquement entre le soleil et le sol et d’en réaliser les néfastes conséquences (nombreux exemples dans mon blog Planète Avionie www.eauseccours.com ). Puis de s’en plaindre ouvertement en mairie ou dans les permanences parlementaires des députés ou sénateurs qui sont aptes à poser les questions cruciales au gouvernement.

 

 

Alors MOPGA ? = Macron Osera-t-il Purifier la Gouvernance de l’Aérien ?

La question est : D’où provient l’eau qui compose ce « léger voile » de glace qui n’a d’ailleurs même pas été annoncé en Provence. Cet aspect du ciel, souvent qualifié d’ « impression de beau temps » est en fait néfaste aux abeilles, aux oliviers, à la vigne, aux habitants et au tourisme.

La question est : D’où provient l’eau qui compose ce « léger voile » de glace qui n’a d’ailleurs même pas été annoncé en Provence. Cet aspect du ciel, souvent qualifié d’ « impression de beau temps » est en fait néfaste aux abeilles, aux oliviers, à la vigne, aux habitants et au tourisme.

« Surtout, c’est une question d’approche et de volonté : nous avons toutes les ressources pour changer ce qui doit l’être, et ne plus continuer comme avant, pour surmonter le poids des lobbies. » page 10 du programme du candidat Macron à la présidentielle de mai 2017

 

En tout premier lieu ce qui doit être changé c’est le regard sur la réalité, ne plus prendre ses désirs pour des réalités, reconnaître et tenir compte dans ses décisions des réalités inhérentes à notre planète :

Anatomie : les abeilles s’orientent en vol grâce à leur boussole solaire (ocelles + yeux à facettes + rayons parallèles du soleil)

Chimie : la combustion de tout hydrocarbure, fossile ou contemporain, produit CO2 et H2O

Physique : de l’eau projetée dans de l’air froid poussiéreux gèle instantanément.

 

La situation est à la fois beaucoup plus grave que ce qu’on en dit, pour les abeilles comme pour le climat, mais aussi beaucoup plus facile à résoudre. Elle s’est dégradée jusqu’à devenir hors de contrôle par le manque de courage en la matière de Nicolas Sarkozy puis de François Hollande qui en toute connaissance de cause n’ont pas osé affronter le problème des rejets du trafic aérien. Cependant ce n’est, pour quelques années à peine, pas encore irréversible.

 

Pourquoi pas une alliance du Président Macron avec le Président Trump (dont le pays n’est pas autant que la France menacé par un épuisement des ressources en hydrocarbures fossiles) pour reconnaître l’erreur collective de la COP21 sur le climat et amorcer une réglementation du trafic aérien mondial en fonction du volume acceptable par la nature de ses rejets en eau ?

Remarque : une solution technologique est envisageable pour récupérer une partie de cette eau produite à la fois dans la combustion du kérozène et des biocarburants.

http://www.eauseccours.com/2016/11/action-climat-en-marge-de-la-cop22-tout-faire-pour-preserver-l-essor-du-trafic-aerien.html

Repost 0
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 11:28

Halte à l’écologie alarmiste à la Nicolas Hulot, place à l’écologie optimiste, créatrice d’emplois et de joie de vivre. Voilà la nouvelle idée qui a le vent en poupe. Le rêve écologiste pour oublier le cauchemar environnemental.

 

écologie positive Paris 5 avril 2012 

Paris, 5 avril 2012, rêve d’écologie positive et cauchemar environnemental

Jeudi 5 avril 2012, dans le train qui me monte à Paris pour parler de la désorientation des abeilles sans pesticide à Elodie Galko, conseillère technique de Bruno Le Maire, ministre de  l’agriculture, http://www.eauseccours.com/article-ou-vont-les-abeilles-qui-disparaissent-vraiment-102309578.html le numéro 143 de TGV magazine est consacré tout entier au développement durable, avec pour rédacteur en chef invité, Nicolas Vannier, « aventurier, musher, cinéaste, photographe, écrivain et, bien sûr, écologiste »  qui « loin de la politique ou du militantisme se bat contre un discours punitif et préfère donner un message optimiste, mais pas naïf ».

Etonnante couverture où cet « ambassadeur de la nature »,  qui « a accepté cette interview hors période de promotion », apparaît, impeccable et décontracté, scrutant d’un  regard rêveur  un horizon meilleur à travers l’obstacle d’une vitre pourtant ouverte. Derrière lui, nuages et  même lumière que sur les affiches de Nicolas Sarkozy ou de François Hollande. http://www.eauseccours.com/article-campagne-presidentielle-2012-nuages-et-verite-caches-100369472.html

Ne dirait-on pas un pâle malade dans la triste protection d’une chambre d’hôpital ayant grande envie de sortir dans la vraie vie mais n’en trouvant pas encore assez la force ?

Partout où je me suis rendu dans Paris, ce jeudi 5 avril 2012, parc Monceau, ministère de l’agriculture, jardins du Luxembourg, QG de campagne de François hollande, QG de campagne de Nicolas Sarkozy  il n’y avait que de très rares insectes butinant et d’autres, beaucoup trop nombreux,  morts sur le dos ou se traînant au sol, meurtris de leur soudaine et brutale chute.

La situation a empiré depuis l’année dernière :

17/02/2011 http://www.eauseccours.com/article-les-abeilles-vivent-a-paris-un-enfer-pave-de-bonnes-intentions-67395469.html

10/03/2011 http://www.eauseccours.com/article-10-mars-2010-le-probleme-de-la-disparition-des-abeilles-sous-les-projecteurs-de-diverses-consciences-69292823.html

21/03/2011 http://www.eauseccours.com/article-le-mauvais-film-du-documentaire-pollen-69903126.html

 

 

écologie positive élolien

5 avril 2012, sur les panneaux publicitaires du métro parisien ou dans le ciel provençal, une même lune voilée

Remettre en question notre insatiable besoin d’énergie fossile en dormant ou en rêvant d’énergies inépuisables

 

L’éolien

06/04/2012 Les premiers champs français d’exploitation d’éoliennes en pleine mer sont attribués http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=119346

14/03/2012 Les 4000 éoliennes du parc terrestre français sont toutes simultanément arrêtées, faute de vent

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/03/16/20002-20120316ARTFIG00662-le-jour-o-les-eoliennes-se-sont-arretees-de-fonctionner.php

05/01/2012 une tempête arrache les pâle d’une éolienne http://www.alianse-association.com/index.php/topic,24.msg64.html?PHPSESSID=avd839tmkam0vr5pfcflj9tf64#msg64

19/09/2010 pour les 2ème fois des éoliennes s’emballent et prennent feu

http://www.ledauphine.com/drome/2010/09/19/deux-eoliennes-s-emballent-et-prennent-feu

 

L’éolien c’est bien, s’il n’y a ni trop ni trop peu de vent.

Le problème c’est que les moyennes des heures de vent qui ont conduit, pour partie, aux choix des sites d’implantation des éoliennes sont des moyennes établies à partir d’années de données des vents de la planète terre.  Et que maintenant nous vivons en Avionie, une planète où le voile d’aviocirrus atténue ou suspend les vents habituels, une planète sur laquelle les aviocordes augmentent la puissance des vents des orages et facilitent l’apparition des tornades ou des trombes marines.

 

écologie positive solaire avions par 4 aviocirrus

Printemps 2012, nouvelle augmentation du  trafic aérien, 4 par 4 pour le commerce mondial, passager et fret, voilant de plus en plus le soleil au fil des heures et des jours



Le solaire

Le problème c’est que les moyennes des heures ensoleillées qui ont contribué aux choix des sites d’implantation des fermes de panneaux solaires sont des moyennes établies à partir d’années de données d’ensoleillement de la planète terre.  Et que maintenant nous vivons en Avionie, une planète où les panneaux solaires terrestres sont dans la serre dont le toit est le voile d’aviocirrus. Une partie du rayonnement solaire est réfléchi vers l’espace, une autre est enfermée dans la serre, pour quel bilan au total ? Meilleur qu’attendu ou décevant ?

Il faut compter aussi avec les aviocordes qui encombrent le ciel, projettent des ombres au sol, et peuvent provoquer des orages dévastateurs des infrastructures terrestres.



Le solaire, énergie inépuisable pour peu que les rejets du trafic aérien n’altèrent pas la luminosité naturelle.

L’éolien, énergie inépuisable pour peu que les rejets du trafic aérien ne perturbent pas l’établissement des vents.

On peut ajouter aussi :

L’hydroélectrique, énergie renouvelable pour peu que les rejets du trafic aérien n’entravent pas l’établissement naturel des cycles de l’eau.

Remarque : Par ailleurs, la production de la très controversée énergie nucléaire est elle aussi menacée par la perturbation des cycles de l’eau qu’engendre un trafic aérien démesuré.

 

Bon courage à la prochaine tête de l’état et à tout un chacun pour prendre conscience de la nécessité urgente et absolue de moins dépendre de l’avion, de réduire le trafic aérien, passager et fret, jusqu’à disparition des aviocordes et dislocation du voile d’aviocirrus.

 

 ecologie-positive-centrale-photovoltaique-St-Martin-de-Cr.jpg27/04/2012, 17h15, ciel avionneux au-dessus de la fin de chantier de la centrale photovoltaïque de St-Martin de Crau, 12 Mégawatts crête sur 29 hectares

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans avenir de l'humanité
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 15:04

Jeudi 22 avril 2010 la plateforme pétrolière Deepwater Horizon sombre au large de la Louisiane.

 

Record possiblement battu !!!

Les médias annoncent une fuite de 800 000 litres de pétrole par jour pouvant durer deux mois, une marée noire qui pourrait dépasser en volume celle causée par le pétrolier Exxon Valdez  qui s'était échoué en 1989, souillant 1300 km des côtes de l'Alaska  par plus de 40 millions de litres de pétrole.

 

800 000 litres de pétrole s’échappant par jour durant 60 jours  

800 000 * 60 = 48 000 000

48 000 000 litres de pétrole dans la mer, soit une marée noire prévisible  de 20% supérieure au record de 1989.

 

Une goutte dans l’océan

Volume des océans : 1 350 000 000 km3

source http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/cycle/stocksEau.html

 

1 350 000 000  km3

1 350 000 000 000  hm3

1 350 000 000 000  000 dam3

1 350 000 000 000  000 000  m3

1 350 000 000 000 000 000 000  dm3 ou litres d’eau de mer

 

48 000 000 litres de pétrole échappé du forage sous-marin

48 000 m3

48 dam3

0,048 hm3

0,000048 km3

 

0,000048*100/1350000000=0,0000000000035556

 

Une goutte malsaine de 0,0000000000035556% du volume des océans

 

Dernière minute, la fuite pourrait être 10 ou 20 fois supérieure, ce qui ne changerait pas grand-chose au pourcentage de cette goutte de pétrole  par rapport au volume des océans.

 

Une tache mortelle bien visible en surface

Surface des océans 360 000 000 km2

Source http://www.ifremer.fr/francais/ocean/ocean_chiffres.htm

Superficie du Golfe du Mexique 1 500 000 km2

Source http://www.universalis.fr/encyclopedie/caraibes-mer-des-caraibes-et-golfe-du-mexique/ 

 

10 000 km2 de marée noire à ce jour, 4 mai 2010

 

10000*100/360000000= 0,002778

10000*100/1500000=0,666667

 

Une pollution de 0,002778% de la surface des océans bien visible sur les photos satellite.

Une pollution qui recouvre déjà 0,67% de la surface du Golfe du Mexique et qui devrait considérablement s’agrandir.

 

La société pétrolière British Petroleum s’allie aux pêcheurs sinistrés pour dérouler et manipuler des kilomètres de boudins gonflables pour stopper, rassembler, modifier le parcours des morceaux de la nappe de pétrole.

 

Quelques boudins de plastique peuvent contenir une marée noire sauf si un vent tempétueux soulève de trop grosses vagues ; de plus en plus souvent les aviocordes peuvent modifier la circulation des nuages naturels.

 

 

« A quelque chose malheur est bon. » dit le proverbe

Marée noire aux conséquences catastrophiques pour la végétation, la faune.

Marée noire aux conséquences humaines et économiques difficilement chiffrables bien que BP affirme s’engager à payer les opérations de nettoyage.

 

Je me garderai bien de mettre mon grain de sel à ce propos.

 

Je souhaiterais juste que cette catastrophe aide à prendre conscience qu’une quantité négligeable prise sous un certain angle peut se révéler d’une importance capitale dans la réalité quotidienne.

 

Quelques grains de sel,  pourtant si petits, changent considérablement le goût d’un aliment.

Quelques grains de sel de plus et l’aliment est immangeable.

 

Sans en avoir l’air, le trafic aérien a dépassé depuis quelques années la dose que la vie peut accepter.

Les calculettes n’auront bientôt pas assez de colonnes  pour en chiffrer les conséquences.

 

 

Jeudi 22 avril 2010, 3ème anniversaire de  mon petit fils

Il est de la génération de ceux qui pour l’instant n’ont jamais connu et ne peuvent plus connaître la plénitude d’un authentique coucher de soleil.

 

 

Jeudi 22 avril 2010, 150ème anniversaire du rattachement de la Savoie à la France

 

http://www.elysee.fr/president/les-actualites/discours/2010/discours-a-l-occasion-du-150eme-anniversaire.8606.html

 

DISCOURS DE M. LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

Commémoration du 150ème anniversaire 
du rattachement de la Savoie à la France

Chambéry -- Jeudi 22 avril 2010

 

« Qui pourra oublier ces hommes courageux, ces femmes admirables, qui ont si bien incarné les vertus d'un peuple qui, en luttant depuis des millénaires avec la montagne et le climat, s'était forgé un caractère hors du commun ? » Nicolas Sarkozy, Président de la République Française

 

22-avril-2010-tombe-centenaire.jpg

Joseph BONFY, né Savoyard en 1858, il vécut le 100ème  anniversaire du rattachement de la Savoie à la France en 1960, et mourut Français dans sa 107ème année

 

Je me rappelle de Joseph, j’avais 4 ans, il avait 102 ans, on partageait les mêmes difficultés et le même plaisir, assis à l’ombre d’un marronnier, à tenter d’écosser des petits pois frais cueillis du jardin sans qu’ils sautent de partout. Le ciel était bleu, la nature bruissait, l’air pur embaumait, le soleil réjouissait.

 

Joseph n’imaginait même pas qu’une machine appelée ordinateur puisse exister et qu’elle gênerait l’homme dans sa vision de la réalité du  monde.

 

1960, 100ème anniversaire du rattachement de la Savoie à la France. Joseph avait senti et prévenait déjà :

« Avec tous ces avions ils vont finir par nous détraquer le temps !  »

 

25 juillet 2008: Les voleurs de ciel naturel frappent sans relâche

26 janvier 2009: Lundi 26 janvier 2009, à 8 h 56, heure de Paris, la lune a changé. Et alors ?

 

Année 2010 : On y est, bien que tout le monde ne prenne pas l’avion, presque tout le monde consomme des marchandises ayant transité par avion et tout le monde commence à subir les conséquences du temps qu’il fait, détraqué par le trafic aérien devenu démesuré.

 

 

22-avril-2010-futur-fossile.jpg

Aviocorde sous masse nuageuse naturelle

Marée noire, pollution aérienne, les prochains fossiles c’est peut-être nous

 

Si le problème de l'altération de la lumière solaire par l’excès de trafic aérien et ses conséquences sur les cycles de l'eau et la vie n’y sont pas abordés, le Grenelle 2 de l’environnement ne changera rien du changement climatique, quelques soient les décisions qui peuvent y être prises.

 

Une autre chance d’aborder le problème à Bonn, Allemagne, du 31 mai au 11 juin prochains

Préparation des prochaines réunions sur le climat de Bonn

Regarder l’aspect quotidien du ciel et accepter de comprendre que l’Allemagne est devenue terre d’Avionie

 

Bonn-2010-04-29jeu16h-30ven10h.jpg

Bonn, Allemagne (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)

Jeudi 29 avril 16h

Vendredi 30 avril à 10h

 

Bonn-2010-05-01sam15h12-02dim15h-03lun14h-04mar9h41.jpg

Bonn, Allemagne (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)

Jeudi 29 avril 16h

Samedi 1er mai à 15h12

Dimanche 2 mai à 15h

Lundi 3 mai à 14h

Mardi 4 mai à 9h41

 

 

Images quotidiennes précédentes incluses dans les articles écrits depuis le 1er janvier 2010 (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)

 

 

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans avenir de l'humanité
commenter cet article
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 12:58

Le danger du nuage du volcan islandais s’est éloigné, c’est l’heure d’en tirer des conclusions.

http://www.eauseccours.com/article-la-bourse-ou-la-vie-avertissement-avec-frais-numero-2-le-volcan-49043951.html

 

Dans son édition du dimanche 25 avril 2010, le quotidien La Provence, a réuni en bas de sa page « LE DEBAT » titrée « Quel avenir pour le transport aérien ? » Bernard PESTEL, Directeur de l’Institut de Formation Universitaire et de Recherche du Transport Aérien (IFURTA) à Aix-en-Provence et Gérard FELDZER, Directeur du Musée de l’air et de l’Espace. Extraits :

 

Hervé VAUDOIT pour La Provence: « … signe… transport aérien … fragilisé… ? »

Bernard PESTEL : « … le secteur aérien est, et restera, très sensible aux crises, qu’elles soient économiques, sanitaires, géopolitiques ou naturelles,…  particulièrement l’activité fret…  C’est d’ailleurs un très bon indicateur de la santé économique de la planète.»

27 avril 2010, environ 1300 tracteurs défilent à Paris pour alerter sur l’importance économique d’un avenir pour l’agriculture. Un manifestant rappelle sur les ondes de France Inter qu’après l’air et l’eau, les céréales sont essentielles à la vie

Par-dessus tout, la disparition des abeilles met en évidence que la lumière naturelle est la source de toute vie

http://www.eauseccours.com/article-sauvons-notre-peau-pour-sauver-les-abeilles-45476235.html

Aujourd’hui Nicolas Sarkozy est accueilli en Chine, qui par l’organisation de son Exposition Universelle compte bien montrer tout le dynamisme de son savoir faire et  son importance économique mondiale.

 

Dominique ARNOULT pour La Provence: « En plus le trafic diminue… »

Gérard FELDZER : « C’est sa croissance qui est freinée. »

Une importante délégation chinoise a dernièrement été reçue à Chamonix pour promouvoir le savoir faire local en matière de ski et de tourisme. Aujourd’hui des acteurs du projet des jeux olympiques d’hiver 2018 à Annecy accompagnent Nicolas Sarkozy à Shanghai.

 

Dominique ARNOULT pour La Provence: « Quel est l’avenir du trafic aérien ? »

Gérard FELDZER : « Le bond technologique que nous attendons tous sera l’avion à hydrogène…

Mais au-delà se pose un problème de société. Pourra-t-on voyager autant dans l’avenir ? Le droit aux voyages, aux échanges entre les peuples est un bien précieux. Mais comment imaginer que bientôt 9 milliards de terriens pourront le faire en avion ? »

 

L’AVION A HYDROGENE est UNE FATALE ERREUR

car l’effet de serre le plus important est provoqué par la vapeur d’eau

 

Imaginer 9 milliards de terriens prendre l'avion?

Déjà se rendre compte de l'état des réserves de pétrole.

 

Calcul de la réserve moyenne de pétrole par terrien

(calcul à refaire soi-même, et à actualiser souvent, jusqu’à acceptation du résultat)

Estimation de la réserve mondiale de pétrole 1200 milliards de barils

(chiffre le plus affiché sur le net ce mercredi 28 avril 2010)

 

Estimation instantanée  de la population mondiale 6 849 318 471 habitants

(source http://www.geopopulation.com/dossier/compteur-de-la-population-mondiale/ )

 

1200 / 6,849 = 175,2

 

Aujourd’hui mercredi 28 avril 2010 l’estimation de la réserve mondiale de pétrole est égale en moyenne à 175,2 barils par personne habitant la terre.

 

1 baril équivaut à 159 litres

 

159 * 175,2 = 27856,8

 

Aujourd’hui mercredi 28 avril 2010 l’estimation de la réserve mondiale de pétrole est égale en moyenne à 27 857 litres par terrien.

 

Exemple d’utilisation de cette réserve mondiale moyenne de 27 857 litres de pétrole par terrien

(calcul à refaire soi-même et à actualiser souvent, jusqu’à acceptation du résultat)

Aujourd’hui 28 avril 2010 le chiffre le plus courant sur le net est un espoir de 40 ans de réserve mondiale de pétrole.

 

27 857 / 40 = 696,425

1 an comporte 365 jours

696,425 / 365 = 1,91

 

Aujourd’hui mercredi 28 avril 2010 pour une utilisation de 40 ans l’humanité dispose en moyenne par personne d’une réserve de 696 litres de pétrole par an soit moins de deux litres de pétrole par jour.

Moins de deux litres de pétrole brut par personne et par jour pour se déplacer, se chauffer, manufacturer, cultiver,…

Impossible! A moins qu’on ne laisse le démentiel trafic aérien accélérer la fonte de la banquise pour récupérer le pétrole qui est en dessous, et qu’alors on subisse et fasse subir aux plantes et aux animaux toutes les conséquences de l’altération de la lumière solaire.

 

 

Le nuage de cendre du volcan s'est éloigné, les avions revolent de plus belle, aviocirrus et aviocordes sont réapparus

 

à Aix-en-Provence, siège de l'IFURTA,

avenir-aviation-Aix-en-Provence.jpg

Lever et coucher de soleil à Aix-en-Provence, 2 aviocordes prises du même point de vue, l’une devant l’observateur, l’autre en se retournant de 180°

 

 

au-dessus de la Haute-Savoie qui se bat pour obtenir les JO d'hiver 2018,

avenir-aviation-Mt-Blanc.jpg

Lever et coucher de soleil sur le massif du Mont-Blanc, aviocirrus et aviocorde

 

visibles sur des dizaines ou centaines de kms

avenir-aviation-pays-de-Savoie.jpg

Portion d’aviocorde au-bout du lac du Bourget en Savoie ;  un bout de sa suite, 40 km plus loin, gare de péage St-Martin de Bellevue au départ de l’A410

 

 

AVENIR DU TRAFIC AERIEN

De toute urgence le trafic aérien doit être réduit jusqu’à disparition des aviocordes et des aviocirrus.

De toute urgence le trafic aérien doit être le premier mode de transport à être réduit pour que l'humanité puisse réaliser l'impérieuse nécessité à conserver, retrouver ou créer des moyens de subsistance de proximité ou transportables sans nuisances environnementales et avec le peu de réserves pétrolières qui restent.

 


 

Préparation des prochaines réunions sur le climat de Bonn

Regarder l’aspect quotidien du ciel et accepter de comprendre que l’Allemagne est devenue terre d’Avionie.

 

 

Bonn-2010-04-27mar16h.jpg

Bonn, Allemagne (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)

Mardi 27 avril, 16h, jour de beau, une aviocorde crocodile montre sa tête prête à happer l’humanité imprudente

 

Bonn-2010-04-22mar16h34-23mer12h.jpg

Bonn, Allemagne (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)

Jeudi 22 avril 16h34

Vendredi 23 avril 12h

 

Bonn-2010-04-24sam18h-25dim11h.jpg

Bonn, Allemagne (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)

Samedi 24 avril 18h

Dimanche 25 avril 11h

 

Bonn-2010-04-26lun7h.jpg

Bonn, Allemagne (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)

Lundi 26 avril 7h

 

Bonn-2010-04-28mer14h39.jpg

Bonn, Allemagne (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)

Mercredi 28 avril 14h39

 

Images quotidiennes précédentes incluses dans les articles écrits depuis le 1er janvier 2010 (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)

 

 

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans avenir de l'humanité
commenter cet article
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 20:50

11 septembre 2001, avertissement avec frais n°1 : l’attentat

New-York et le monde sont abasourdis par la nouvelle : des avions utilisés comme projectiles, des milliers de morts, l’arrêt du trafic aérien, de lourdes pertes financières.

La France et l’Europe trouvent curieux qu’à cette monstrueuse occasion, les Américains découvrent ou redécouvrent le bleu du ciel. Le vieux continent croit encore connaître le ciel bleu, bien qu’il ait déjà pâli.

Puis les activités humaines reprennent, se remettent à enfler, particulièrement le trafic aérien international,  passager comme fret.

Courant 2006, avertissements silencieux, sans trop de frais pour le moment : les abeilles commencent à disparaître massivement et la fonte des glaces s’accélère

De plus en plus d’avions dans le ciel ; on entend parler, sans s’en soucier, d’assombrissement global.

La lumière est altérée ; abeilles et autres insectes peinent à se déplacer et disparaissent en silence, et parallèlement les glaciers fondent.

Des centaines de livres, de films, de conférences, d’émissions radiophoniques ou télévisés, des sommes astronomiques allouées aux chercheurs officiels, une multitude d’initiatives associatives, politiques,…

La réalité toute simple est soigneusement cachée car pour retrouver la lumière solaire naturelle, source de toute vie sur terre, il faut envisager de réduire le trafic aérien.

Les abeilles sont nommées : sentinelles de l’environnement ; les ressources pétrolières sous glacières sont convoitées de plus en plus ouvertement.

Et les abeilles disparaissent toujours : http://www.eauseccours.com/article-annee-2010-le-coup-de-grace-aux-abeilles-le-coup-fatal-a-la-biodiversite-47573884.html

 

15 au 20 avril 2010, avertissement avec frais n°2 : Eyjafjöll le volcan islandais

Le nuage de cendre émis par le volcan islandais Eyjafjöll, entraîne la paralysie du trafic aérien européen et perturbe gravement les vols mondiaux.

Cendres-volcan-pub.jpgExtrait d’une publicité parue, entre autres, dans « Le Parisien » n° 20407 du mardi 20 avril 2010 et signée James Hogan, PDG de Etihad Airways

 

« Dans l’attente d’un ciel dégagé »

dégagé le plus vite possible des cendres du volcan pour les uns

dégagé le plus longtemps possible des avions pour les autres

pour que les affaires reprennent au plus vite

pour que la lumière naturelle demeure

Planète Avionie

 Planète Terre

 

 

Bonjour !
c'est avec le plus grand intérêt que j'ai lu votre blog. Très belles photos !
Astronome amateur, passionné par le ciel, j'ai aussi pu -hélas- constater la présence des nuages avionneux que je prends en photos de temps à autres.
Depuis 3 jours, le ciel était vierge pour cause de cendres islandaises : un bonheur !
Vous pouvez suivre les avions, en direct sur
www.radarvirtuel.com  et tout savoir (altitude, vitesse, destination, compagnie etc...) sur ceux que vous prenez en photos !
Il est certain que le ciel est trop souvent voilé par ces nuages "cotras".
Par contre, je trouve la thèse défendue par cette association bretonne "chemtrails" totalement loufoque... Non, "on" ne balance pas exprès des produits chimiques dans les airs !
Encore merci pour votre blog.
Cordialement
Sylvain
PS : les termes "aviocirrus" et "aviocordes" nous changent des anglicismes ;-)

Autres commentaires sur le bleu du ciel retrouvé au bas de l’article http://www.eauseccours.com/article-tourisme-a-marseille-un-nouveau-slogan-pour-une-etonnante-strategie-de-communication-48508234.html

Cotras chemtrail  http://www.eauseccours.com/article-27420468.html

ACSEIPICA    http://www.eauseccours.com/article-31337619.html

 

Samedi 17 et dimanche 18 avril 2010, en bien des endroits, un week-end sans nuages pour la plus grande joie des promeneurs et des marchands de glace, malgré la présence des cendres qui pouvait  plus ou moins discrètement griser le bleu uni du ciel.

Cendres volcan ciel bleu Paris Cendres volcan ciel bleu Paris La DefenseRégion parisienne

 

Cendres volcan ciel bleu Marseille

Marseille

 

Bonn-2010-04-17sam16h-18dim16h-aucun-avion-volcan.jpg

Bonn, Allemagne, samedi 17 et dimanche 18 avril 2010 à 16h

 

Aujourd’hui, mercredi 21 avril 2010, fin de la parenthèse : reprise du trafic aérien et retour des nuages avionneux

 

Cendres-volcan-Ciel-avionneux-Marignane-2010-04-21-11h49.jpg

Aviocirrus dans le ciel de Provence, près de l’aéroport de Marseille Marignane et des raffineries de Berre - Fos sur mer, aviocordes au large

 

 

Bonn-2010-04-21-15h01.jpgAverses sous aviocorde dans le ciel de Bonn

 

Les médias relaient les pertes financières des compagnies aériennes, les ennuis des vacanciers bloqués en des pays lointains et les difficultés des entreprises liées au commerce mondial.

On commence à parler des dommages subis par les islandais.

Des indemnités sont réclamées haut et fort.

L’occasion, avec un peu de courage, d’allouer ces indemnités aux compagnies aériennes, dans le but de les encourager à cesser leur activité, comme cela est fait pour les bateaux de pêche dont on a pris conscience de la surpuissance par rapport à la ressource, laquelle ressource a pourtant paru illimitée durant des millénaires.

NB : Jean-Louis ETIENNE, le célèbre médecin explorateur, se plait à faire remarquer que la couche atmosphérique qui nous fait  vivre  ne représente pas plus en épaisseur que celle du  film plastique ou de papier qui emballe nos volumineux achats. Histoire de se rendre compte que l'air aussi peut être beaucoup plus rapidement qu'on ne se l'imagine pollué, saturé, dénaturé.

 

Quelques voix radiophoniques commencent à évoquer les dommages subis par les agriculteurs islandais et la nature alentour.

Le nuage de cendre s’éloigne vers le nord ; on se réjouit pour le trafic aérien et les économies qui en découlent.

Les cendres en retombant sur  les glaces en accélèreront la fonte, mais Chut !!!, il ne faut inquiéter personne, et surtout laisser faire la nature qui pourrait ainsi accélérer l’accès aux nouvelles réserves pétrolières indispensables  pour prolonger nos habitudes de vie au-delà d’une bonne quarantaine d’années (chiffre couramment admis).

Qu’adviendra-t-il des équilibres des plaques de croute terrestre sur la lave des profondeurs quand les masses de glace et d’eau auront été profondément chamboulées ?

 

 

 

Dans le même temps, hasard du calendrier, une nouvelle campagne de santé publique vise à « Aider les Français à savoir où ils en sont avec l’alcool » grâce à un programme conçu par l’INPES « l’alcoomètre » www.alcoolinfoservice.fr

 

A quand une campagne tout à la fois de santé publique et économique, et vitale pour la planète terre, une campagne osant parler de la dangerosité de l’excès du trafic aérien?

Il suffirait en fait, non plus de parler de mesurer son « bilan carbone » mais de conscientiser sa dépendance au trafic aérien et les dégâts qui en découlent

Boire ou prendre l’avion à petite dose est salutaire et plaisant.

Se laisser griser par l’un ou par l’autre est suicidaire pour soi-même et dommageable voire criminel pour l’entourage et l’environnement.

 

 

« La bourse ou la vie », avertissement n°3, avec très grands frais

Une nouvelle menace est mise en avant par les médias : l’éruption possible et même probable d’un autre volcan islandais sous-glaciaire, le Katla,  beaucoup plus dangereux que Eyjafjöll.

En attendant cette catastrophe ou une autre, l’orchestre du Titanic continue de rythmer la course en avant.

 

Cendres-volcan-bouge-Annecy-Marseille-armee-air.jpg 

Annecy bouge sur fond de ciel avionneux.

Marseille se dote d’une marque ambitieuse http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/marseille-se-dote-d-une-marque-marseille-on-the-move-pour-mieux-s-exporter-12-04-2010-883920.php extrait : « Nous sommes des élus mais nous sommes avant tout des commerciaux, nous allons vendre un produit magnifique… »

L’armée de l’air dissimule ses avions furtifs dans le chaos des cieux avionneux quotidiens.

 

 

Nous creusons notre tombe avec nos envies de plus d’avions.

A trop attendre pour réagir, cela peut déboucher sur une guerre civile.

 

 


 

 

Préparation des prochaines réunions sur le climat de Bonn

Regarder l’aspect quotidien du ciel et accepter de comprendre que l’Allemagne est devenue terre d’Avionie.

 

Bonn-2010-04-13mar09h-14mer19h30-15jeu14h-16ven06h.jpg

Bonn, Allemagne (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)

Mardi 13 avril, 9h

Mercredi 14 avril, 19h30

Jeudi 15 avril, 14h

Vendredi 16 avril, 6h

 

 

Bonn-2010-04-19lun16h-20mar19h-volcan-ONERC.jpg

Bonn, Allemagne (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)

Lundi 19 avril, 16h

Mardi 20 avril, 19h

 

Images quotidiennes précédentes incluses dans les articles écrits depuis le 1er janvier 2010 (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)

 

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans avenir de l'humanité
commenter cet article
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 20:25
ruches-en-hiver-sous-la-neige.JPG

Hiver 2010, ruches sous  la neige en attente des beaux jours et de jours meilleurs après les nombreuses disparitions de l’été 2009


Raréfaction des abeilles domestiques et des  insectes pollinisateurs sauvages

Principaux raisonnements actuellement en vigueur

Problèmes identifiés

Solutions préconisées

Les abeilles meurent pour des causes multiples et disparaissent mystérieusement.

Traitons chacune des causes identifiées et espérons que cela suffira pour stopper la mortalité des abeilles et éclaircir le mystère de leur  non retour à la ruche.

Si les abeilles domestiques et les insectes pollinisateurs sauvages continuent de disparaître la pollinisation deviendra insuffisante, de nombreuses espèces de plantes mourront et l’homme souffrira de la faim.

Pour sauver l’humanité, aidons de toute urgence les abeilles et les autres insectes pollinisateurs à exister.

Les abeilles, sentinelles de l’environnement et survivantes des changements climatiques depuis des dizaines de millions d’années avant l’apparition de l’homme, disparaissent aujourd’hui de nos campagnes et de la nature.

Augmentons le nombre de sentinelles et, à fins d’analyses de notre environnement urbain, disposons des ruches en centre ville, près des aéroports, près des routes et des usines.

 

Les abeilles meurent à L’humanité est en danger à Sauvons les abeilles

 

Ne serait-il pas plus efficace d’inverser ce cheminement de la pensée ?

 

Sauvons-nous àL’environnement sera viable à Les abeilles prospèreront

 

Préservons-nous des éblouissements et des altérations sournoises de la perception du relief. http://www.eauseccours.com/article-securite-routiere-de-nouveau-trop-d-accidents-a-qui-la-faute-etre-pas-vu-je-meurs-avoir-pas-vu-je-tue-38186741.html

La lumière solaire aux rayons parallèles se rétablira.

Les abeilles retrouveront l’usage intégral de leur système de navigation principal.

http://www.eauseccours.com/article-18712516.html

Protégeons nos vies, nos biens, nos activités professionnelles, des intempéries de culture (produites par la nature mais provoquées par l’homme http://www.eauseccours.com/article-un-eboulement-de-colline-aussi-spectaculaire-que-celui-de-calabre-est-il-possible-voire-probable-en-france-45135231.html)

Protégeons notre santé des effets directs ou indirects d’une humidité surajoutée http://www.eauseccours.com/article-33425628.html

L’assombrissement global s’atténuera très vite.

L’air retrouvera un taux d’humidité relative proche de l’habituel.

Espérons qu’il ne soit pas déjà trop tard pour permettre que les cycles naturels de l’eau cessent de se dégrader et se rétablissent suffisamment vite pour l’espace temps d’une vie humaine.

Les abeilles retrouveront un nombre satisfaisant d’heures permettant un butinage sans fatigue excessive.

Il leur redeviendra facile de déshumidifier le miel.

Les maladies liées à l’excès d’humidité régresseront.

Les ruches et les fleurs ne subiront que la violence des orages naturels.

 

NB : Une fois les conditions climatiques naturelles  rétablies les actions nécessaires pour solutionner les problèmes apicoles listés par l’AFSSA auront toutes les chances d’être suffisantes.

En 2009, en ville aussi des abeilles sont mortes (photos et vidéos) :

A Marseille dans le dos de Borloo, ministre de l’écologie : http://www.eauseccours.com/article-33688680.html

A Paris au parc Georges Brassens et tout près du siège de l’UNAF : http://www.eauseccours.com/article-35235467.html

A Montpellier lors du congrès mondial Apimondia : http://www.eauseccours.com/article-36335541.html



En attendant le sommet sur le climat de Bonn, Allemagne, en juin 2010
(Images quotidiennes précédentes incluses dans les articles écrits depuis le 1er janvier 2010)

 

Malgré la présence quotidienne des aviocirrus et des aviocorde, les cieux de la 3ème semaine de février offrirent quelques heures d’« impression de beau temps » comme disent de plus en plus les présentateurs de la météo.

Bonn 2010 02 L15 11h 16h37 M16 15h10 17h M17 10h01 11h

Ciel de Bonn février 2010
Lundi 15, 11h et 16h37
Mardi 16, 15h10 et 17h
Mercredi 17, 10h01 et 11h
(Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)

Bonn 2010 02 J18 15h55 17h25 V19 8h26 15h
Ciel de Bonn février 2010    Jeudi 18, 15h55 et 17h25    Vendredi 19,  8h26 et 15h

(Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)


Bonn 2010 02 S20 9h D21 13h

Ciel de Bonn février 2010 

Samedi 20,  9h et Dimanche 21, 13h

(Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)

 

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans avenir de l'humanité
commenter cet article

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens