Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 20:44

5 juillet 2009, Jean-Louis Borloo, président du Parti Radical s’est rendu à Marseille à l’occasion des « ateliers des radicaux »


Dimanche 5 juillet 2009, 10h, Marseille, arrivée de Jean-Louis Borloo, président du Parti Radical

 

A cet instant, il n’agit pas en temps que Ministre d'Etat, ministre de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de la Mer, en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat, il ne se doute pas qu’il se trouve en Avionie.

 

Pourtant, à quelques mètres de là, dans le parc Chanot, les rayons solaires blancs d’humidité et de particules, les reflets de soleil démesurés, une lumière d’éclipse, des résidus d’hydrocarbures dans l’atmosphère ont encore frappé.



Abeilles mortes sous un sophora à Marseille, dans le parc Chanot , le dimanche 5 juillet 2009

Les sophoras, arbres réputés pour leur grande résistance à la pollution des villes et leurs fleurs très mellifères ont commencé leur floraison.



Très peu d’abeilles sur l’arbre lui-même.


Les fleurs du sophora fanent et tombent très vite.

 

Je ne sais si c’est habituel mais cette année les fleurs tombent si vite qu’elles peuvent encore être butinées au sol.




Ces laborieuses abeilles ne rentreront pas toutes à la ruche.


D’autres insectes pollinisateurs jonchent le sol du parc.


Marseille n'est plus le refuge idéal pour les abeilles en tous genres.



Lundi 6 juillet 2009,  Aix-en-Provence

 

Eva Joly, Michèle Rivasi, François Alfonsi ,  députés verts européens et Cécile Duflot,  secrétaire nationale des verts, sont venus à Aix-en-Provence  soutenir la candidature d’Hervé Guerrera de la liste Aix-Ecologie pour la nouvelle élection municipale du dimanche 12 juillet.



Un coléoptère perd de l’altitude dans cette lumière qui altère la vision du relief, et brusquement se retourne et tombe sur le dos.


Cette mésaventure arrive normalement aux insectes qui perdent leur repère de sol au-dessus d'une piscine ou d'une plaque de neige.
Disparition des abeilles et retour de Max la cigogne
Cadavres d’abeilles piégées par neige et soleil

Un bourdon ébloui ne parvient pas à  redécoller, marche en se frottant les yeux, il finira par mourir.



Un tourbillon de vent l’a ramené au milieu des pétales de fleurs.


 

9 juillet 2009, Aix-en-Provence

 

Renaud Muselier, responsable de Marseille 2013, Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, Hubert Falco, maire de Toulon et nouvellement nommé Secrétaire d'Etat à la Défense et aux Anciens Combattants, auprès du ministre de la Défense, le député Christian Kert et beaucoup d’autres membre de l’UMP participent à la réunion de soutien en vue de voir Maryse Joissans Masini retrouver sa place à la tête de la mairie.

 


Sommet du parking Pasteur sous ciel avionneux


L'atmosphère du ciel de Cézanne et Picasso ne convient plus aux sophoras.


Et sous ces sophoras la vie des abeilles et autres insectes pollinisateurs s'en va.







Aix-en-Provence n'est plus le refuge idéal pour les abeilles en tous genres.



N’en déplaise à Monsieur Henri Clément et à l’UNAF, de nombreuses abeilles et autres insectes pollinisateurs meurent aussi en ville, au pied d’arbres et de plantes qui dépérissent sous le soleil d’Avionie.


Puyricard, 2 juillet 2009







Les ronds-points abritent aussi des cadavres d'abeilles, non tuées par les voitures.




Quelquefois lumière altérée et circulation routière conjuguées sont la cause de la mort des insectes.
Le frelon est mort en ville, vivent les abeilles !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans disparition des abeilles
commenter cet article

commentaires

Perles de Cristal 20/07/2009 23:29

http://www.dailymotion.com/video/k72zr4gxcfZzdkxB1B
Dans une région de Chine ou, conséquence d'un usage intensif de pesticides, les abeilles ont disparu, des centaines d'ouvriers agricoles fécondent eux-mêmes les fleurs des poiriers...hallucinant !

Pauvre monde et pauvres nous !!

Olivier 16/07/2009 13:31

Jeudi 16 Juillet en Île de France

Le ciel est voilé de contrails
Les cadavres d'abeilles se ramassent à la pelle

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens