26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 21:41
(Veuillez excuser les aberrations de surlignage et sauts de ligne, indépendantes de ma volonté)
       

COTRA : pour Météo France et autres professionnels de la météo, abréviation officielle de "COndensation TRail Aloft", traînée de condensation en altitude

CONTRAIL : pour les amateurs éclairés, abréviation de "CONdensation TRAIL", chemin, traînée, trace de condensation

TRAINEE DE CONDENSATION pour le public informé

TRAINEE D’AVION pour le grand public

Les cotras ne sont pas des nuages artificiels, ce sont des nuages anthropiques, des nuages fabriqués par la nature mais provoqués par l’homme, autrement dit des nuages de culture (malgré que le phénomène soit dans ce cas involontaire).

01/02/2009 COTRA + CHEMTRAIL = sillage des avions http://www.eauseccours.com/article-27420468.html

21/11/2010 neige et nuages de culture http://www.eauseccours.com/article-meteo-et-neige-de-culture-pour-un-hiver-2011-qui-ne-sera-jamais-vraiment-ensoleille-61459158.html

   

Quoi de plus joli, de plus symbolique de vacances, de liberté, de richesse, de puissance de l’espèce humaine, qu’une fine et éphémère traînée blanche qui en suivant le déplacement d’un avion en haute altitude révèle son passage dans un ciel tout bleu ?

Ca c’était avant, avant la mondialisation, avant les vols à bas coût (low cost), avant que  le trafic aérien ne devienne la bouée de la croissance économique. 

Actuellement les traînées de condensation,  sans cesse renouvelées dans les couloirs aériens, s’agglomèrent, s’effilochent, semblent stagner  de plus en plus longuement dans le ciel.  Plus aucun jour de parfait ciel bleu.


Exemples dans le réputé ciel de Provence lors de la journée du 25 avril 2012 :


COTRAS élargies

Aix-en-Provence, 07h34, réseau de cotras élargies et persistantes, ciel laiteux entre les mailles du réseau aérien

   
COTRAS remplissage des intervalles
Aix-en-Provence, 07h45 et 14h04, remplissage des espaces entre les contrails persistantes, entretenues par le passage incessant des avions

COTRAS variations dans le ventCampagne provençale, 10h48 et 13h34, traînées de condensation du trafic aérien, variations dans le vent

 
Les traînées de condensation  ne restent plus bien sagement derrière les avions.
En haute altitude les cotras s’élargissent et se soudent jusqu’à former un voile d’aviocirrus plus ou moins dense qui, comme le plastique d’une serre,  renvoie une partie de la lumière solaire vers l’infini, en retient une autre et altère la réception au  sol des rayons restants. Ce mauvais éclairage est la cause première de la désorientation des abeilles
et nuit au rendement des énergies renouvelables
En dessous des routes aériennes trop fréquentées, donc  à bien plus basse altitude que les contrails, et jusqu’au sol parfois, par décantation et agglomération, se forment les aviocordes,  nuages de culture longs de dizaines ou centaines de kilomètres.
Les aviocordes peuvent tout au long de l’année précipiter en giboulées, rendre orageuses des pluies normales et amener au stade de tornades les orages habituels.
Voile d’aviocirrus et aviocordes perturbent l’établissement des cycles de l’eau, accélèrent la fonte des glaces et sont la principale source des dérèglements climatiques actuels.
 
 COTRAS voile d'aviocirrus et aviocorde
Aix-en-Provence, 07h22, soleil géant et bleu du ciel bien pâle derrière le voile d’aviocirrus, longue aviocorde à l’horizon, nuage lenticulaire de culture au-dessus de la montagne Ste-Victoire

 COTRAS lenticulaires aviocorde chaotique
Campagne près d’Aix-en-Provence, 13h32, cotra se transformant dans le vent en nuages lenticulaires de culture et aviocorde chaotique (cf. autres aspects des aviocordes correspondant à ce même couloir aérien fin juillet 2010 dans le lien proposé au bas de l’image précédente)
 
COTRAS aviocorde sous nuages
Campagne près d’Aix-en-Provence, 19h42, fragments de l’aviocorde sous les nuages annoncés par la météo

 

Et ailleurs lors du 25 avril 2012 ?

Même présence du voile d’aviocirrus et des aviocordes partout où le trafic aérien est trop important.

COTRAS Les Saisies

Cieux avionneux depuis la station des Saisies,  08h00 et 08h20,  http://www.lessaisies.com/webcams-les-saisies.html

L’artéfact dû à la qualité de la webcam donne une idée de la taille de l’apparence normale du soleil.


COTRAS lac Annecy

Cieux avionneux au-dessus d’Annecy, 08h00 et 10h20,http://www.lac-annecy-acacias.com/webcam.htm


Et aujourd’hui, 26 avril 2012, 846ème jour consécutif de vérification de mes prévisions ?


COTRAS 26 avril 2012

Même présence du voile d’aviocirrus et des aviocordes partout où le trafic aérien est trop important

Ste-Victoire à 06h21, Mont-Blanc depuis Les saisies, à12h01, lac d’Annecy à 20h20


COTRAS pub lessive

Aix-en-Provence, 26 avril 2012, 16h12,  publicité utilisant un ciel avionneux

 

Alors que faire ?

- se voiler la face et se laisser imprégner des cieux des fonds des panneaux publicitaires, des plateaux télé ou  des affiches politiques ?

- croire que des années de manifestations réduiront les nuisances sonores autour de l’aéroport provençal de Marseille-Marignane alors que tout est fait pour augmenter son trafic ?

- espérer qu’une grève de la faim stoppera longtemps l’extension de l’aéroport breton de Notre-Dame des Landes alors qu’il est prévu de doubler le trafic aérien global d’ici à 2014?

- prendre le temps d’une grande opération scientifique participative en utilisant un smartphone ? http://www.lmd.jussieu.fr/~obolmd/leaflet-french.htm

- prier pour que la fin du monde actuel ne survienne pas comme prévue par les Mayas le 21 décembre prochain ?

 

Ou alors

- accepter de prendre conscience de la présence quotidienne du voile d’aviocirrus et des aviocordes

- accepter d’en voir, viscéralement, les multiples conséquences climatiques, sanitaires, économiques

- adapter sa vie immédiatement à un monde avec beaucoup moins d’avions, passager comme fret

- accepter d’en parler

- être prêt à un cataclysme dans notre quotidien social, notamment au niveau de l’emploi

 

Le président du prochain quinquennat est au courant de ces enjeux, il pourra donc être accusé de crime contre l’humanité, contre la biodiversité et contre la planète s’il n’affronte pas le problème de la diminution du trafic aérien jusqu’à disparition des aviocordes et fragmentation du voile d’aviocirrus.

 

NB : La réception normale de la lumière solaire peut revenir instantanément ou presque, mais le rétablissement des cycles de l’eau normaux est de plus en plus compromis par l’importance de la fonte des glaces déjà opérée.

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog