Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 06:04

Entre les vœux des politiques de janvier et les promesses électorales pour les régionales de mars, ce début des vacances de février est une période idéale pour regarder et voir de nos propres yeux ce qu'est devenu notre ciel d'aujourd'hui et commencer à trembler pour son aspect de demain.

 

Avenir chargé de nuages = Bonheur sans nuages

 

Les publicistes et les rois de la communication, dans un savant mélange de vrai et de faux, nous plongent dans l’ivresse des apparences et s’efforcent de noyer le poisson.

Demain voeux 2010

Albertville, Savoie

 10, la moitié de 20, pour se serrer  la ceinture ensemble, heureux sous des nuages très longs et parallèles. Habituellement ne souhaite-t-on pas plutôt un bonheur sans nuage ?

Aix-en Provence, Sud de la France

 2010 une année sans vrai soleil dont  il ne faut rien espérer à part l’effort.

En arrière plan à droite, ce ciel blafard, et à l’horizon, une aviocorde.


Demain Savoie Aix en Provence

La réalité au quotidien

Une très longue aviocorde au-dessus de la Ste Victoire bien visible malgré le mauvais temps,

et un voile d’aviocirrus au-dessus de la place de l’Europe,

ou l’inverse, ou les deux, avec quelquefois une impression de beau temps.


Demain statues Europe et Bateau ivre
Statue l’Europe à Albertville et Bateau ivre sur la pelouse du Prado à Marseille

 

 

Bateau ivre

Je sais les cieux crevant en éclairs, et les trombes
Et les ressacs et les courants : je sais le soir,
L'Aube exaltée ainsi qu'un peuple de colombes,
Et j'ai vu quelquefois ce que l'homme a cru voir !

Arthur Rimbaud

 
Demain Marseille parc balnéaire du Prado

Parc Balnéaire du Prado, vue côté terre

La statue « Le David » (en tout petit à droite), et en arrière plan les aviocordes, sources de foudre et de grêle



 

Bateau ivre

J'ai vu le soleil bas, taché d'horreurs mystiques,
Illuminant de longs figements violets,
Pareils à des acteurs de drames très antiques
Les flots roulant au loin leurs frissons de volets !

Arthur Rimbaud

 
Demain soleil tache

Parc Balnéaire du Prado, vue côté mer

La lumière du soleil nous parvient altérée par les traînées d’avion: halo démesuré,  rayons divergents, irisations diverses. Seul un défaut de rendu des couleurs en lumière vive par certains APN permet de se rendre encore compte de la taille réelle que devrait montrer le soleil.

 

Bateau ivre

J'aurais voulu montrer aux enfants ces dorades
Du flot bleu, ces poissons d'or, ces poissons chantants.
Des écumes de fleurs ont bercé mes dérades
Et d'ineffables vents m'ont ailé par instants.

Arthur Rimbaud

 
Demain soleil brillances poissons et chaussures

Vieux port de Marseille, 3 février 2010, 15h28

Lumière irréelle, semblable à celle des publicités, trop brillante pour être complètement honnête.

2010, année de la biodiversité et de la presque disparition des oursins ou des violets.

 

Les quantités sans cesse grandissantes de particules et d’humidité rejetées continument  par les avions rendent tout brillant et gênent la vue  des abeilles, des mouches, de beaucoup d’autres insectes,

Disparition des abeilles expérience pour mourir dans la lumière comme un insecte volant

Pour qu’Apimondia ne soit pas qu’un coup de dard dans l’eau

et aussi celle des hommes.

Sécurité routière, de nouveau trop d’accidents, à qui la faute ? être pas vu, je meurs – avoir pas vu je tue

 

 

 

Bateau ivre

Je ne puis plus, baigné de vos langueurs, ô lames,
Enlever leur sillage aux porteurs de cotons,
Ni traverser l'orgueil des drapeaux et des flammes,
Ni nager sous les yeux horribles des pontons.

Arthur Rimbaud

 
Demain Euroméditerranée recto et verso

La volonté affichée d’un avenir grandiose pour Marseille, et subtilement affiché aussi, le ciel avionneux

Le ciel réel en arrière plan ressemble déjà à celui du panneau publicitaire.

Plus troublantes encore, ces bandes colorées bordant la mer au premier plan. Géniale intuition ou volonté de préparer notre subconscient à la lumière quotidienne qui va emplir le ciel marseillais avec l’ouverture des nouvelles lignes aériennes prévues pour juin prochain ?

Encore quelques efforts et le ciel marseillais ressemblera à celui de Bonn, Allemagne (cf. images en fin d’article)

En encart, en bas, à droite, un aperçu de la vue du côté opposé au panneau publicitaire. Ces espèces de monstres préhistoriques volants sont des fragments d’aviocordes se créant sur place dans le vent.



Demain avenir et joie dans les nuages

Splendide aviocorde, du Sud de la France aux pays de Savoie, et plus loin encore

 

 

Avenir chargé de nuages = Bonheur sans nuages

 

Plus on essaie, bon gré, mal gré, d’être vertueux au sol, et plus la joie de polluer le ciel est grande.

 

Combien de temps ce délire peut-il encore durer ?

Lune de miel ou lune de fiel pour Christine Lagarde et Xavier Giocanti



En attendant le sommet sur le climat de Bonn, Allemagne, en juin 2010

(Images quotidiennes précédentes incluses dans les articles écrits depuis le 1er janvier 2010)

 

Les cieux de la 1ère semaine de février furent en tous points semblables à ceux de l’ensemble du mois de janvier : cieux de la planète Avionie.

Bonn 2010 02 01 Lun 8h49 11h et 12h

Ciel de Bonn 2010 02 01 Lun 8h49 11h et 12h (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php

Bonn 2010 02 02 Mar 10h 14h35 et 16h04

Ciel de Bonn 2010 02 02 Mar 10h 14h35 et 16h04 (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)


Bonn 2010 02 03 Mer 11h 12h et 17h06
Ciel de Bonn 2010 02 03 Mer 11h 12h et 17h06
(Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)

Bonn 2010 02 04 Jeu 7h 8h et 17h05

Ciel de Bonn 2010 02 04 Jeu 7h 8h et 17h05 (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php


Bonn 2010 02 05 Ven 8h 11h et 12h

Ciel de Bonn 2010 02 05 Ven 8h 11h et 12h (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)


Bonn 2010 02 06 Sam 9h59 10h47 et 11h56

Ciel de Bonn 2010 02 06 Sam 9h59 10h47 et 11h56 (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)


Bonn 2010 02 07 Dim 8h 13h et 17h

Ciel de Bonn 2010 02 07 Dim 8h 13h et 17h (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)


Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans économie
commenter cet article
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 13:25

Les articles people, dans la presse ou sur le net, annoncent le mariage de Christine Lagarde, actuelle ministre de l’économie, et de son conjoint Xavier Giocanti, promoteur immobilier Marseillais, dès que Christine Lagarde aura retrouvé une vie moins exposée.

 

En attendant ce grand jour, depuis au moins deux et demi, Christine et Xavier multiplient les allers-retours entre Paris et Marseille. TGV Méditerranée

L’une comme l’autre ne peuvent donc ignorer la dégradation de l’aspect du ciel de Marseille et de la Provence, survenue dans ce même laps de temps. Cette dégradation existe pratiquement partout dans le monde.

Le phénomène est aussi simple que brutal : Il s’agit de la saturation de l’air en humidité, saturation provoquée par l’excès de trafic aérien.

Dès lors l’ensoleillement est perpétuellement déficient et toute l’humidité excédentaire retombe sous forme de vapeur, de fortes averses de  pluies ou d’impressionantes giboulées de grêle.

 

 

Les conséquences en ont été déjà terribles l’année dernière, notamment en terme de morts par foudroiements et dégâts sur les biens immobiliers, les cultures… Les états de catastrophes naturelles ont été déclarés et acceptés.

 

J’avais mis une alerte sur ce blog, il y a tout juste un an, le 21 avril 2008, les faits m’ont donnés raison. orages, ça va pêter, bien avant l'été

Depuis j’ai régulièrement alerté le ministère de l’économie ainsi que le MEDEF mais je ne sais si Christine Lagarde et Laurence Parisot ont été informées.

 

Durant cette année écoulée,  l’aéroport  mp2 de Marignane a régulièrement ouvert de nouvelles lignes.

 



 

Avril 2009

 

Les giboulées et orages avionneux ont déjà commencé et empireront dans l’été mettant à mal cultures, tourisme, télécommunications, biens publics et privés, et toutes les économies liées de près ou de loin au soleil.

 

Sous le pseudo « cielnature » aujourd’hui à 12h10, je viens de rajouter un commentaire au-dessous d’un article de www.laprovence.com décrivant les dégâts provoqués par la foudre aux arboriculteurs de Mondragon. http://www.laprovence.com/articles/2009/04/19/792859-Region-Les-deux-tiers-de-la-recolte-d-une-annee-perdus-en-10.php :

 

« La seule issue pour ces arboriculteurs et pour les fabricants de piscines, pour les viticulteurs, les apiculteurs et producteurs de lavande ou d'olive... ainsi que pour les vendeurs de vélos ou de motos et de vêtements d'été... et aussi pour les assureurs, les organisateurs de loisirs en plein air ou les tenanciers de bars avec terrasses... est de porter plainte contre X pour que le ciel soit enfin libre des nuages de culture provoqués par un trafic aérien trop important. www.eauseccours.com »

 


 

Lune de miel ou lune de fiel, l’avenir de Christine Lagarde et Xavier Giocanti est désormais lié au déclenchement de ces possibles procès.



 

En dernière page de son édition du samedi 11 avril, le quotidien « La Provence » publie une photo où Christine Lagarde et Xavier Giocanti rayonnent un amour sincère et le bonheur d’être ensemble.

 

Je leur souhaite sincèrement d’ouvrir rapidement les yeux sur les problèmes liés à l’excès de trafic aérien et qu’ils m’aident à me faire entendre des ministères de l’écologie, de l’agriculture mais aussi de celui de la santé publique. Et ensuite que tous participent à organiser une solution mondiale à ce problème qui peut se résumer ainsi :

 

 

Tuer la poule aux œufs d’or, la biodiversité et les cycles de l’eau terriens, en poursuivant la protection aveugle et malsaine de l’essor des trafics aériens passagers et fret, ce qui entraînera très rapidement pour tout le monde famines et guerres civiles

 

ou

 

Ramener immédiatement le trafic aérien dans un premier temps à son niveau de l’an 2000 puis à son niveau de 1990 tout en indemnisant les salariés concernés

 

 

Vendredi 17 avril 2009, autour de 20h

Quelques photos d’aviocordes prises aux Saintes-Maries-de-la-Mer.

 

 
Vue sur l'étang où habituellement des centaines de touristes viennent chaque soir admirer les flamants roses et les couchers du soleil. Tous ces nuages proviennent de l'excès de trafic aérien.

Côté village, les murs et toits sont blafards au lieu d'arborer les magnifiques couleurs du soleil couchant.



Comme l'est la neige de culture, une aviocorde est plus dense qu'un nuage se formant librement.


Lumière d'éclipse, et pourtant ciel bleu. L'aviocorde est d'une beauté aussi fascinante que monstrueuse, d'une beauté de champignon atomique.


Sans commentaire





Juillet 2008, une aviocorde à l'horizon, reconnaissable à sa rigidité. L'orage avionneux a éclaté dès l'apéritif.

Que sera juillet 2009 ?

 

 

Sur terre ou en mer, ici ou là-bas, il serait à la fois suicidaire et criminel de ne pas tenir compte de la dangereuse présence des nuages de culture provoqués par l’excès de trafic aérien.



Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans économie
commenter cet article
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 19:23

Faire pleuvoir au Sahel grâce à l’iodure d’argent

 

Commentaire laissé par : coeur le 04/12/2008 à 14h23 suite à l'article De la baie de Talloires à Miyazaki Ocean Dome

Jetez un coup d'œil la dessus
http://www.africa.ucar.edu/documents/sahel%20april%2007/tuesday/Niang%20Senegal%20Rainfall%20Enhancemnent.pdf
Amitie

 



Iodure d’argent pour faire volontairement la pluie ou le beau temps par avion

 

Ensemencer les nuages de cristaux d’iodure d’argent  est une technique qui était couramment utilisée en France au milieu du 20ème siècle  pour faire précipiter précocement en eau ou grésil les nuages menaçant les cultures particulièrement sensibles à la grêle comme la vigne ou les arbres fruitiers.

Le paysan surveillait et protégeait farouchement sa terre. Le bruit de canonnade du  tir des fusées paragrêle avertissait également l’ouvrier ou le citadin qui majoritairement alors à pied, vélo ou vélomoteur, avaient le temps de s’abriter ou de se couvrir avant les averses de pluie torrentielle qui s’en suivaient. Quelques fusées d’iodure d’argent avaient un effet polluant négligeable. On devait juste se méfier  de la retombée des éclats du contenant, mais cela n’arrivait que sur des zones très peu fréquentées.

L’homme rêvait sans doute déjà d’être le maître de la pluie et du beau temps mais ses moyens techniques le remettaient à sa place d’humain.

 

Utiliser au 21ème siècle des  avions pour faire pleuvoir en Afrique ou en Espagne grâce à l’iodure d’argent dans le but de tenter d’éviter une sécheresse peut sembler du même ordre d’idée et tout aussi louable. Il est humain de tout tenter pour se prémunir des effets d’une catastrophe naturelle prévisible avant qu’elle ne se produise.

 

Et il parait même évident d’extrapoler l’idée pour éviter les conséquences du climat sur la vie des hommes  en toutes circonstances.

La Chine a jugé bon d’utiliser les avions pour précipiter les nuages avant qu’ils n’atteignent les lieux stratégiques des JO 2008 et ainsi préserver le confort  des spectateurs.

La Russie n’hésite pas à tenter d’assurer le beau temps le 12 juin au-dessus de Moscou , jour de la fête de l’indépendance de la  Russie, en ensemençant les nuages  d’iodure d’argent et même de poudre de ciment depuis des avions cargo.

 

N’étant plus artisanales ces techniques d’ensemencement des nuages  par avion risquent tôt ou tard de conduire à de graves conséquences par des pollutions  résultant de la concentration des produits dans les eaux de ruissellement.

 


 

Faire involontairement la pluie ou le beau temps par avion

 

L’incroyable augmentation de l’importance des nuages provoqués par le trafic arien actuel soulève d’autres questions :

 

·         Doit-on surveiller les cordons avionneux annonciateurs d’orages avionneux et tenter d’éviter la grêle dévastatrice qu’ils contiennent en créant un réseau de batteries paragrêle sous les couloirs aériens saturés en eau ?

·         A-t-on osé regarder dans quelle mesure les nuages qui passent sans précipiter sur le Sahel, ceux présents sur les sites olympiques de Pékin ou ceux présents chaque année le 12 juin à Moscou sont des cordons avionneux issus du trafic aérien ?

·         Alors que les nuages provoqués par les avions ne semblent pas avoir été pris en compte lors la réunion sur le climat qui vient de se tenir à Poznan en Pologne du 4 au 12 décembre 2008, les avionneurs, les politiques, les responsables des services météorologiques accepteront-ils de réaliser, avant la prochaine réunion internationale sur le climat prévue à Copenhague en 2009, que le réseau mondial des couloirs aériens modifie tout l’équilibre des cycles de l’eau locaux ou planétaires ?

 


 

Voiler le soleil par avion nuit gravement à l’économie des activités nautiques

 

Automne 2008 : la presse s’inquiète de la baisse des ventes de piscines privées et de bateaux de plaisance.

 

Les orages sont de plus en plus nombreux, l’humidité de l’air et au sol est quasi permanente, le soleil brûle à midi, la fraîcheur matinale est excessive et le soir la lumière disparaît trop vite alors qu’un courant d’air frais fort peu agréable descend du ciel.

 

Ce ne sont pas là les effets d’une mauvaise saison mais le début de la vie en Avionie (Bienvenue en Avionie, la néoplanète où nous nous contraignons à vivre . Beaucoup de piscines privées sont achetées pour le plaisir des adultes : commencer la journée par un  petit déjeuner au bord du bassin, se détendre par quelques brasses en sortant du travail ou profiter de la vie entre amis à la tombée du jour.

 

Ces plaisirs là sont les plus directement menacés par l’altération du ciel bleu et de la météo en général.

 

Sur les plages de lacs ou mers, la luminosité est dérangeante, quelque soit l’heure du jour. Les baignades peuvent être agréables quand il ne pleut pas, mais les séjours sur la plage le sont beaucoup moins et le resteront tant que trop d’avions voleront.

 

Ce mal être induit par la météo morose a des conséquences économiques immédiates sur les baignades et la navigation de plaisance. La relation de cause à effet est donc plus facile à mettre en évidence que dans d’autres pans de l’économie. L’agriculture et le tourisme d’hiver, très sensibles au temps seront eux aussi parmi les premiers touchés. Mais la machine s’emballe, plus on se voile la face, plus la guerre civile est proche. Il est devenu préférable d’indemniser l’industrie aéronautique, le temps de laisser souffler un peu les autres. Et après bien sûr, il ne faudra pas faire l’impasse sur la nécessité que toute activité devienne raisonnable et durable, c’est-à-dire adaptée en quantité et qualité au lieu de son implantation.


 

Plage du Lido sur le lac du Bourget en Savoie

 
 

Un lieu fort apprécié durant le mois d’octobre, l’heure d’été permettant encore de goûter  la saveur du soir et des eaux encore chaudes du lac.

Cet automne a été gâché par l'apparition de traînées d'avion croisées en fin de journée...


et la fraîcheur  de l’air aussitôt associée


La lumière est devenue fade malgré le ciel encore bleu côté Revard hormis un couloir avionneux en formation.

Les gens se rhabillent et s'en vont, certains étaient à peine arrivés et repartent très frustrés de n'avoir pu assouvir le rêve de bien être qui les avait habité au travail. Peu encore osent penser que tant de nuages peuvent venir du trafic aérien. Cela augmentera très vite.



Une même lumière grisâtre était déjà présente cet été sur les plages de Méditerranée, mais à cette période de vacances, vraiment personne ne voulait la remarquer.





Début décembre 2008, juste avant le salon des piscines à Paris,
dans une zone artisanale du midi, où de nombreuses enseignes de vendeurs de piscines privées sont concentrées.


D'un côté, comme de l'autre de cette zone, le ciel est bleu...


mais malgré le vent, en double étage pointillé ou en long cordon,...



le passage des avions a laissé ses traces et indique que le printemps, l'été et l'automne 2009 seront encore moins agréables que ceux de 2008.

Les vendeurs et constructeurs de piscine ont du souci à se faire. Les professionnels de lutte contre les traces d'humidité, mousse sur les toitures, murs ou dallages des sols devraient se frotter les mains. Mais il est inévitable que les altérations de la lumière et les modifications des cycles de l'eau ne nuisent pas gravement à toutes les économies, à tous les aspects de la vie sur terre.
Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans économie
commenter cet article

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens