Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 19:01

En deux articles parus tout à la fois dans ses éditions de Hautes-Alpes, Sud Isère, Savoie et Haute-Savoie, Le Dauphiné Libéré rappelle, aujourd’hui lundi 3 janvier 2011, les règles élémentaires de prudence lors des sorties hivernales en pleine montagne en ski de randonnée ou raquettes :

·         Se méfier de 10 idées reçues, du sentiment de sécurité qu’elles peuvent procurer : un beau temps sans nuages, un air froid, un ski sur neige ancienne, un départ très matinal, un parcours en face nord, une bonne expérience des lieux, une sortie en moyenne ou basse altitude, la présence d’anciennes traces de passage, une évolution en bordure des pistes ouvertes et sécurisées, la possession du dernier modèle d’équipement de sécurité http://www.ledauphine.com/savoie/2011/01/02/les-idees-recues-sur-les-avalanches

·         Respecter 5 règles essentielles : s’informer du plus récent bulletin météo du jour de la sortie, connaître les degrés de l’échelle des risques et être particulièrement prudent dès le niveau 3 sur 5 ; bien choisir l’orientation du versant parcouru ;  respecter les conseils du jour concernant l’altitude à risque, bien considérer l’importance de la pente http ://www.ledauphine.com/savoie/2011/01/02/les-cinq-regles-de-base-a-respecter

La synthèse de ces conseils recueillis auprès de spécialistes n’est pas forcément aisée à concrétiser sur le terrain.

 

L’hiver dernier et ce début d’hiver de nombreux skieurs et montagnards très expérimentés, mais aussi des guides et des moniteurs ou des gendarmes de montagne, ont été surpris par des avalanches mortelles. Le 15 décembre 2010 le Dauphiné Libéré titrait : Avalanches : « Il y a un brutal réveil de la profession »  relayant ainsi massivement l’alerte d’Alain Duclos guide, nivologue et expert auprès des tribunaux http://www.ledauphine.com/savoie/2010/12/15/avalanches-il-y-a-un-brutal-reveil-de-la-profession

 

Les connaissances acquises ces dernières années par l’ANENA et enseignées par l’ENSA ne suffisent plus. Les changements climatiques sont passés par là ou, plus exactement et alarmant encore, les aviocirrus et aviocordes sont apparus et bouleversent à la fois les précipitations, les vents, les brouillards, les qualités de l’ensoleillement, la transformation et la fonte des neiges. Avalanches et éboulements semblent devenus plus imprévisibles et donc plus dangereux. Les vacances à la neige tiendront de moins en moins leurs promesses.

http://www.eauseccours.com/article-meteo-et-neige-de-culture-pour-un-hiver-2011-qui-ne-sera-jamais-vraiment-ensoleille-61459158.html

 

Avalanches redoux Tournette 2010 12 20 16h23

20 décembre 2010, coulées avalancheuses sur grande largeur, La Tournette, vue depuis le lac d’Annecy (16h23)

 

S’il ne faut garder qu’un seul conseil :

 

Se méfier à chaque instant de chaque m2 de montagne, de la neige comme de la roche, et cela tant que trop d’avions voleront.

 

Exemple de mort inutile, relaté ce jour :

Une Grenobloise de 25 ans s’est tuée hier en sautant une barre rocheuse de 80 m dans la descente du Revard par le tracé que parcourait  l’ancienne voie du train à crémaillère qui partait d’Aix-les-Bains. Accident de luge au lendemain du nouvel an sur une neige transformée et regelée comme au printemps.

http://www.ledauphine.com/faits-divers/2011/01/03/accident-mortel-de-luge-c-etait-une-grenobloise-de-25-ans

 

Exemple d’éboulement de roche :

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2011/01/02/a-50-centimetres-pres-l-enorme-bloc-de-rocher-rentrait-dans-mon-salon

 

Depuis mi-2009 les responsables officiels de la sécurité savent qu’il se passe quelque chose d’anormal en montagne mais hésitent encore à confronter cette réalité et surtout à en prévenir largement tous les utilisateurs de la montagne.

 

Article d’aspect vieilli, aux liens brisés, mais de plus en plus d’actualité :

26/07/2009 Conseils pour revenir vivant d’une randonné en montage http://www.eauseccours.com/article-34240116.html

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens