Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 07:10

Le mal, connu mais gardé mystérieux, qui décime les abeilles abat aussi les oiseaux.

oiseaux morts cormoran bagué 2011 12 27 plage du Jaï 

Mardi 27 décembre 2011, grand cormoran bagué trouvé à 15 heures gisant en position de vol inversé sur le sable de la plage du Jaï, commune de Marignane, au bord de l’étang de Berre

Contacté par le formulaire de son site internet le Riksmuseum de Stockholm en Suède m’a apporté les précisions suivantes relatives à l’oiseau porteur de cette bague métal : Phalacrocorax carbo bagué jeune au nid, parmi une nichée de 4 poussins,  le 18 juillet 2005 à 19 heures à Sweden, Hälsingland, Hudiksvall, Sandreveln, 61°42’N 17°14’E. Cormoran qui était donc âgé de 6 ans, 5 mois et 9 jours.

Cadavre en décomposition trouvé à 2181 km du lieu de naissance, direction 207° SSW.

J’ai également prévenu le CRBPO, Centre de Recherche  par le Baguage des Populations d’Oiseaux, comme il convient de le faire lorsqu’on trouve, vivant ou mort, un oiseau bagué sur le sol français.   

 

oiseaux morts 2011 12 27 plage du Jaï

Exemples d’autres cadavres d’oiseaux tombés du ciel, trouvés le même jour sur la même plage

 

oiseaux morts 2011 plage du Jaï

Des dizaines d’autres oiseaux, goélands, mouettes, grèbes, cygnes,…  se sont écrasés sur la plage du Jaï entre le 10/10/2011 et le 01/01/2012. La plupart sont morts sur le coup. 

 

oiseaux morts gabian et soleil Marignane 2011 10 12

10 octobre 2010, en allant à la plage du Jaï, gabian (mot provençal désignant le goéland) mort sur le goudron bien que soigneusement évité par les véhicules  


L’éblouissement, la fascination, les pertes de sensation du relief, les illusions d’optique, phénomènes naturels occasionnels connus, sont sournoisement devenus omniprésents causant une désorientation massive des abeilles et des oiseaux en vol.

 

Exemples :    

oiseaux morts abeille à la renverse 2011 12 27

Abeille désorientée en vol par une lumière inadaptée à sa vision, filmée  le 27 décembre 2012, une demi-heure avant de trouver le cadavre en décomposition du cormoran bagué

 

Un article relatant la tragique mésaventure  de 4000 grèbes qui au moment de se poser ont confondu le goudron d’un parking avec un plan d’eau http://societe.fluctuat.net/blog/51417-4000-oiseaux-s-ecrasent-sur-un-parking-de-supermarche.html  lien proposé par Olivier dans un commentaire envoyé par email 

 

La photo d’un canard atterrissant bec en premier sur la neige http://www.flickr.com/photos/michelroy/2118773084/in/photostream 

 

15/09/2009 - Abeilles piégées par neige et soleil http://www.eauseccours.com/article-29075254.html 

 

17/07/2010 - Crash aérien possible chez les oiseaux http://www.eauseccours.com/article-crash-aerien-possible-aussi-chez-les-oiseaux-54041686.html

 

23/01/2011 - Pluie d’oiseaux http://www.eauseccours.com/article-pluie-d-oiseaux-circulez-il-n-y-a-rien-a-voir-65627664.html

 

10/07/2011-  Tomber comme des mouches  http://www.eauseccours.com/article-tomber-comme-des-mouches-sens-propre-et-sens-figure-79012758.html  

 

Insolite    

oiseaux morts pigeon abeille fontaine de Marignane 2011 10

17 octobre 201, fontaine du centre-ville de Marignane

Alors que les oiseaux d’eau meurent sur la plage du Jaï toute proche, une abeille terrassée par une lumière inadaptée à sa vision se débat dans l’eau de la fontaine du centre-ville.Heureusement pour elle, un pigeon vient de se retrouver le bec dans l’eau  dans cette même fontaine, ayant raté son atterrissage prévu sur la margelle. Ce pigeon a lui aussi rencontré un problème de lumière non prévue par ses gènes.

Moment de répit pour cette malheureuse abeille. Mais combien de fois est-elle tombée dans la journée ? Et aura-t-elle pu ramener nectar et pollen ou eau à sa colonie ? C’est ainsi que s’épuisent les abeilles et que beaucoup ne rentrent pas à la ruche.

02/10/2011 – Retour d’Apimondia 2011 http://www.eauseccours.com/article-en-regardant-les-abeilles-a-buenos-aires-durant-apimondia-2011-85645116.html

 

Mais que font les scientifiques officiels ?

Ils comptent et recomptent les populations d’insectes ou d’oiseaux.

23/01/2011 http://www.eauseccours.com/article-pluie-d-oiseaux-circulez-il-n-y-a-rien-a-voir-65627664.html

… et constatent la 6ème extinction des espèces.

04/07/2010 http://www.eauseccours.com/article-2010-annee-de-la-promotion-de-la-6eme-extinction-de-la-biodiversite-53401409.html

Le prochain comptage annuel hivernal des oiseaux d’eau (Wetlands international), va occuper de très nombreux bénévoles principalement le week-end des 14 et 15 janvier prochains. De très nombreuses associations invitent à y participer.

 

Mais que font les politiques et le gouvernement ?

Ils tentent d’agir efficacement, le plus tard possible, tout en ménageant la chèvre et le chou.

Exemple : La chasse avec le célèbre miroir aux alouettes,  dont peu de gens peuvent encore se vanter d’en avoir utilisé ou seulement vu un en vrai.

« Seul est autorisé l'emploi du miroir à alouette dépourvu de facettes réfléchissantes.

Article 2 de l'arrêté du 4 novembre 2003 relatif à l'usage des appeaux et des appelants pour la chasse des oiseaux de passage et du gibier d'eau et pour la destruction des animaux nuisibles, modifié par l'arrêté du 15 juin 2005

En clair depuis un peu plus de huit ans on peut utiliser un miroir sans miroirs. Autrement dit l’usage de lumière, même indirecte, est bien proscrite pour leurrer les oiseaux car trop efficace,  mais le mouvement est permis et le mot miroir conservé.

 

oiseaux morts pub avion imprimante epson

Offre promotionnelle en vigueur du 01 au 15/01/2012, un aller-retour transeuropéen en avion pour l’achat de certaines imprimantes EPSON

 

Alors que faire ?

Eviter les miroirs aux alouettes pour ne pas être piégés par ce qui brille, pour ne pas encourager ceux qui nous prennent pour des pigeons.

Accepter de prendre conscience que la lumière qui nous entoure est devenue bizarre, qu’elle produit des effets surprenants, que cela est lié avec la perte de l’authentique ciel tout bleu, et que c’est l’excès de trafic aérien qui en est la cause principale.

Contribuer au travers du choix de ses achats quotidiens à la réduction du trafic aérien, passagers et fret,  jusqu’à disparition des aviocordes, dislocation du voile d’aviocirrus et retour d’une lumière adéquate pour la vie terrestre et les économies humaines.    

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans biodiversité
commenter cet article

commentaires

Peach78 17/01/2012 17:44

Dans le 94, on est au printemps... des pensées, des primevères, des arbustes qui fleurissent... je sors sans manteau... ! En décembre, il y avait à la fois des arbres qui perdaient leurs feuilles
et d'autres qui bourgeonnaient...

Une visiteuse du parc Montsouris parlait en novembre de ses fraisiers qui refleurissaient... aux jardiniers, qui opinaient et témoignaient aussi des changements. Ils n'avaient pas l'air inquiets et
parlaient de changements de temps comme il s'en était déjà passés dans le passé.

Un témoignage d'un marocain d'origine a aussi témoigné que le temps avait changé aussi dans son pays, un été mois chaud et moins sec.

hallucinant !

A Noël quelqu'un a amené du mimosa de la côte d'azur, fleuri 2 mois en avance !

Cependant ça faisait 10 ans que j'avais l'impression de vivre un automne permanent... là j'ai l'impression de vivre un printemps permanent... !!!

Aurélie Dufour 06/01/2012 12:21

Ici, à Nantes, quand il fait "beau", le ciel est blanchâtre et très éblouissant ! J'arrive à peine à regarder dehors depuis chez moi, sans avoir à cligner des yeux !
Nous n'avons pas connu d'hiver (si, si !) : nous vivons actuellement en ce tout début d'année une sorte de transition entre un automne qui s'éternise et un printemps qui pointe bien trop tôt.
Ainsi, toutes sortes de champignons continuent de pousser (bolets, amanites, russules...) et côtoient des iris déjà en fleurs, ou d'autres arbustes de type seringas, dont les fleurs ont éclos trop
vite et n'ont pas supporté des matinées bien fraîches, mais jamais sans franches gelées hivernales... Et on continue de faire comme si on n'avait rien vu, comme si tout allait bien, alors que nous
fonçons droit dans le mur !

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens