Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 21:06

autres photos d'oiseaux tombés du ciel

03/01/2012 http://www.eauseccours.com/article-le-veritable-miroir-aux-alouettes-et-autres-pigeons-96025945.html

 

 

14 janvier 2011, dans l’émission de France Inter « La tête au carré »,

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/lateteaucarre/commentaire.php?id=99945

le présentateur Mathieu Vidard et son ami Stéphane Foucard,  journaliste scientifique du journal  « Le monde » tentent de mettre un terme au buzz médiatique qui a déferlé suite à la pluie d’oiseaux morts le 31 décembre 2010, à Beebe, en Arkansas et aux autres cas immédiatement mis en évidence dans le reste du monde.

 

pain béni pour les annonciateurs d’apocalypse de 2012

résurgence du mythe ancestral de l’oiseau messager des dieux

STOP

phénomène banal existant depuis toujours

simples coïncidences dont il faut se garder de monter en récit fallacieusement cohérent

pas de honte à ce qu’un phénomène ne soit pas scientifiquement expliqué

 

Tout ça ne casserait pas trois pattes à un canard !!! Circulez, il n’y a rien à voir.

 

 pluie oiseaux becs déformés 

Exemples d'oiseaux au bec déformé en France

poule issue de l’aviculture française, avril 2009 et héron poupre sauvage en Camargue, juillet 2010

 

Mathieu Vidard et Stéphane Foucard orientent alors les auditeurs vers un autre sujet d’intérêt très loin là-bas :

 

Ne vaudrait-il pas mieux médiatiser un vrai problème scientifique ? Le nombre croissant d’oiseaux présentant des déformations du bec en Alaska ?

phénomène de fréquence croissante depuis une dizaine d’années

phénomène qui peut être vu par les ornithologues, les biologistes, les promeneurs

phénomène toujours totalement inexpliqué

phénomène qu’on ne peut pas imputer aux pesticides

phénomène qui touche toutes les espèces d’oiseaux

phénomène peu présent en France

 

http://www.botanic-place.com/news/2010/12/des-oiseaux-au-bec-deforme-en-alaska/

 

 

Autres voix raisonnables :

 

« Selon un porte-parole de la Commission de protection de la faune de l'Arkansas, Keith Stephens, une première analyse des carcasses a révélé des signes de traumatismes internes dans les tissus de la poitrine des animaux. Les analyses ont aussi révélé d'importants caillots de sang et plusieurs hémorragies internes. Tous les principaux organes n'étaient cependant pas touchés et les oiseaux ne montraient aucune trace de maladie.»

Extrait de l’article suisse : http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2011/01/05/troisieme-pluie-d-oiseaux-morts.html

 

« Pour Frédéric Jiguet, ornithologue au Muséum d’Histoire naturelle de Paris, la seule explication envisageable serait un « étourdissement en vol », causé par « un grand bruit », comme le passage d’un avion de chasse. Moins convaincu par l’hypothèse des feux d’artifice, il écarte également d’autres causes: l’infection, qui n’aurait pas pu foudroyer simultanément des groupes d’une telle ampleur; le choc physique, qui aurait difficilement pu faire autant de victimes, ou bien encore la tempête, qui aurait éparpillé les oiseaux sur un territoire plus élargi. »

Extrait de : http://owni.fr/2011/01/12/les-oiseaux-de-l%E2%80%99apocalypse-ou-comment-expliquer-la-chute-soudaine-de-volatiles/

 

« Dans deux des 3 cas cités au moins, ce phénomène de « mort collective » s'est produit à la suite de feux d'artifice tirés pour la Saint-Sylvestre. Dès lors on peut penser que l'hypothèse la plus plausible reste, en l'état actuel de nos informations, la suivante :

Dérangés en pleine nuit par des lumières et un bruit soudains, les oiseaux ont décollé de leur dortoir dans un mouvement de panique. Beaucoup d'espèces grégaires, face au danger, ont tendance à chercher le couvert et à plonger au sol pour trouver refuge.

Carouges comme choucas sont des espèces diurnes, dont la vision nocturne n'est pas forcément excellente. On peut donc penser que, dans la panique, les oiseaux cherchant le sol, n'ont pas vu l'asphalte des rues qui se confond avec la noirceur ni, sans doute, les murs ou les vitres des bâtisses et se sont alors écrasés, ce qui semble attesté par les traumatismes dont souffraient les oiseaux retrouvés morts. A cela, on peut imaginer qu'un dégagement important de soufre, lié aux feux d'artifice, ait pu intoxiquer certains oiseaux qui auraient alors eu des difficultés à voler et se seraient écrasés. Mais cela n'a pas été démontré. »

Extrait du communiqué laconique de la LPO : http://www.newspress.fr/communique_236519_2328_RSS-FR-CAT-202.aspx

 

 

Un scientifique officiel passe la majeure partie de son temps à mesurer et modéliser

 

04/07/2010 disparition des abeilles et des oiseaux http://www.eauseccours.com/article-2010-annee-de-la-promotion-de-la-6eme-extinction-de-la-biodiversite-53401409.html

 

Les mesures utiles aux scientifiques peuvent avoir été relevées par des bénévoles.

 

pluie oiseaux comptage wetland

Dimanche 16 janvier 2011, lac d’Annecy, comptage wetland des oiseaux d’eau hivernant, par les bénévoles de la LPO

 

pluie oiseaux merlette noyée

Dimanche 16 janvier 2011, merlette noyée le bec dans l’eau sous les yeux de son merle et dans l’indifférence générale des compteurs d’oiseaux d’eau hivernant. Mourir ce dimanche, sans palmes aux pattes, était hors sujet.

 

Folklore canadien

http://www.musikiwi.com/paroles/chansons-enfantines-mon,merle,33951.html

Mon merle a perdu son bec

Mon merle a perdu son bec

Un bec, deux becs, trois becs, marlo !
                        (Refrain)
Comment veux-tu mon merle, mon merle, 
Comment veux-tu mon merle chanter ?
Comment veux-tu mon merle, mon merle, 
Comment veux-tu mon merle chanter ?

 

 

Plus de quarante raisons de mourir pour les abeilles

09/11/2010 http://www.eauseccours.com/article-pliage-de-l-abeille-se-plier-en-quatre-pour-aider-les-abeilles-60644339.html

22/02/2010 http://www.eauseccours.com/article-sauvons-notre-peau-pour-sauver-les-abeilles-45476235.html

 

Plus une qui les désoriente dans l’espace comme dans le temps : la pollution de l’air par l’excès de trafic aérien (altération de la lumière, humidité aberrante, particules empoisonnantes, températures désordonnées)

11/01/2011 http://www.eauseccours.com/article-hiver-2010-2011-chaud-glacial-et-dangereusement-perturbateur-des-experiences-innees-ou-acquises-64790121.html

 

pluie oiseaux abeille

Dimanche 23 janvier 2001, 11h19, 3°C, Aix-en-Provence, lumière et eau altérées

Une abeille de plus sur le dos dans la fontaine de la Rotonde polluée par les voitures et les avions

 

Il en va de même pour les oiseaux :

des dizaines de raisons de mourir naturellement (prédateurs, froid, faim, accidents, orages,…)

des dizaines d’autres par la faute de l’homme (bétonnage, vitres, lumière des gratte-ciels, lignes électriques à haute-tension, aspiration par les réacteurs des avions, régulation des populations par les chasseurs ou les associations de protection de la nature,...)

 

Plus une, primordiale, qui les désoriente dans l’espace comme dans le temps et peut provoquer des étouffements ou des crises cardiaques : la pollution de l’air par l’excès de trafic aérien (altération de la lumière, humidité aberrante, particules empoisonnantes, températures désordonnées)

17/07/2010 http://www.eauseccours.com/article-crash-aerien-possible-aussi-chez-les-oiseaux-54041686.html

 

pluie oiseaux Marseille tour CMA CGM

19 septembre 2010, 08h23, Marseille, tour CMA CGM

Les aviocirrus n’autorisent qu’une impression de beau temps et provoquent des reflets gigantesques, véritables pièges à insectes et oiseaux, et pouvant provoquer des éblouissements aux utilisateurs de la route ou aux pilotes d’avions.

 

pluie oiseaux buse et castor

25 décembre 2010, Savoie, rive droite de l’Isère

Buse ayant chutée sur le goudron, surprise par un reflet géant sur la rivière

Etonnante chute d’un arbre patiemment puis furieusement rongé par un castor malchanceux

 

pluie oiseaux mur

Dimanche 23 janvier 2011, tourterelle morte, droit dans le mur, le bec en avant

La lumière altérée par son passage dans les aviocirrus perturbe gravement la perception de quantité d'objets devenus éblouissants ou invisibles.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans biodiversité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens