Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 06:39

Dans un article du 16 juin 2010 http://www.laprovence.com/article/region-14484 Jean-Jacques Fiorito, journaliste bien connu à Marseille, relate l’étonnement d’Alain Mante, responsable du CEEP (Conservatoire études des écosystèmes de Provence), devant la mystérieuse et volumineuse diminution de l’effectif des goélands leucophées nommés localement « gabians ».

Le  recensement de mai dernier a montré que  la moitié de la population  des goélands marseillais avait disparu. Et de conclure après inventaire des causes possibles mais non avérées : « Une disparition? Non. Une extinction. Un coup de baguette magique sur un peuple d'oiseaux qui n'en finissait pourtant plus de se reproduire depuis les années 30. »

Il faut dire que le goéland est une espèce protégée qui avait particulièrement su profiter des aberrations des décisions humaines. Animal sauvage, donc interdiction de le nourrir sous peine d’amende, bien qu’il ait pris l’habitude de s’alimenter  dans les poubelles ou plus abondamment encore dans les décharges à ciel ouvert. Espèce protégée avec pourtant le feu vert de la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) pour  étanchéifier la coquille des œufs avec de l’huile végétale afin que les  embryons cessent de se développer sans que les adultes ressentent le besoin d’une nouvelle ponte.

Un nouveau mystère de la nature, une nouvelle extinction d’espèce en cette année 2010 dédiée à la protection de la biodiversité.

Une extinction que le journaliste Jean-Jacques Fiorito salue en ces termes : « Bonne ou mauvaise nouvelle? Bonne évidemment. Car s'ils n'étaient qu'une centaine de couples dans les années30, ils dévoraient notre espace aérien 80 ans plus tard ».

Le principal reproche fait aux gabians est le bruit, comme c’est le cas pour les cloches des vaches dans les alpages, les coqs et les clochers des villages, les cigales en Provence, notamment à Eygalières.

Alors même si l’absence du  goéland ne semble pas perturber l’homme, il serait bon de se demander où sont passés leurs cadavres, de la même façon qu’on  s’est longtemps interrogé pour ceux des abeilles :

http://www.eauseccours.com/article-la-lumiere-sur-la-mort-des-abeilles-et-leurs-cadavres-un-jeu-d-enfant-50769279.html


gabian-et-corbeau-morts-sur-route.jpg

 7 juillet 2010, autour de l’étang de Berre, aux bords des routes


gabians-morts-Marseille.jpg

16 juillet 2010, le long du port de Marseille, au milieu de la route

Goélands et corbeaux sont habituellement des charognards assez vifs pour se régaler sans dommage des hérissons ou lapins écrasés par les voitures. Mais actuellement on retrouve de plus en plus souvent des goélands, des corbeaux ou des pies tués sur les routes comme des moineaux étourdis.

Les hommes aussi  sont concernés. Madame Michèle MERLI, Préfète Déléguée Interministérielle à la Circulation et à la Prévention  Routières, ou le député Hervé MARITON, qui se soucie de la somnolence au volant, sont au courant de cette situation, bien qu’ils restent encore dans  l’attentisme face à cette situation pourtant de moins en moins nouvelle. http://www.eauseccours.com/article-securite-routiere-de-nouveau-trop-d-accidents-a-qui-la-faute-etre-pas-vu-je-meurs-avoir-pas-vu-je-tue-38186741.html


gabian-mort-plage-du-grand-radeau.jpg

 14 juillet 2010, Camargue, plage du grand radeau


gabian-et-pie-morts-sur-le-dos.jpg

Gabian de Camargue et agace (pie) de Provence retrouvés morts sur le dos en pleine nature


Il semblerait que la lumière solaire altérée par les aviocirrus, si perturbante pour le vol des abeilles et autres insectes, le soit aussi pour les oiseaux.

Autrement dit, abeilles, autres insectes volants à vue et oiseaux se déplaçant en terre d’Avionie peuvent être victimes d’un crash aérien par perturbation de la localisation du haut et du bas.

 

ATTENTION DANGER

Toutes les activités humaines aériennes en vol à vue (sauts acrobatiques à skis, en vélo ou moto, vols en planeurs, parapentes, avions de tourisme, montgolfières,…)  peuvent à un moment ou à un autre être perturbées par un éblouissement ou l’altération de la perception du relief.

Il serait bon que cette hypothèse soit systématiquement évoquée lors des enquêtes après crash aérien.

Exemple récent : crash aérien de la famille Luciani le 13 juillet 2010 sur la commune de Pernes les Fontaines dans le Vaucluse. La photo qui illustre cet article http://www.ledauphine.com/vaucluse/2010/07/15/apres-le-crash-l-enquetehttp://www.lejsl.com/fr/accueil/article/3489372/Vol-tragique-pour-des-Clunysois.html met en évidence la lumière grisée qui peut altérer la perception du relief en ce lieu.


gabian-voilier-Columbus-du-WWF.JPG

16 juillet 2010, vieux port de Marseille, voilier Columbus du WWF, « Pour une planète vivante »

Pour quelques cadavres de gabians trouvés sur terre, combien en pleine mer ? 


Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans biodiversité
commenter cet article

commentaires

clovis simard 09/01/2011 01:02


Bonjour,

Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

La Page No-3 et No-16, ACTIVITÉ HUMAINE ! LA MORTS DES OISEAUX ! C'EST LA MÊME CHOSE ?

Cordialement

Clovis Simard


Peach78 29/07/2010 15:00


La pollution atmosphérique a augmenté en France.

Dans l'article ci-dessous, on parle de "smog" qui recouvre le ciel français, d'horizon plus si dégagé que ça, et à la fin est évoqué le fait de "rebleuir" le ciel en France. Aucun mot sur les
avions.

http://www.zegreenweb.com/sinformer/nature-voyage/un-nuage-de-pollution-recouvre-le-ciel-francais,14840


Peach78 29/07/2010 14:39


Météo, beaucoup de grisaille en France, même en Provence Alpes Côte d'Azur :

http://www.20minutes.fr/article/586643/Insolite-Meteo-du-jeudi-La-grisaille-est-encore-la.php

Impensable d'avoir l'été, un ciel gris, nuageux et bas, avec des "éclaircies", de la pluie et de la bruine.

Il y a 15 ans, l'été c'était soit grand ciel bleu et chaleur, soit orages (avec pluie forte mais courte).


Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens