Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 15:03

Le biomimétisme, ingénierie à la mode, cherche à imiter volontairement les solutions de la nature pour les appliquer à l’amélioration de la vie humaine sous tous ces aspects.

Sauf que le biomimétisme peut être passif et négatif, autrement dit l’ingénierie peut imiter la nature sans le savoir, et provoquer ainsi de désastreuses conséquences. C’est encore plus dramatique si l’homme a conscience de ce qu’il fait et le tait par lâcheté et/ou cupidité.

Affiche volcan du film « La vie rêvée de Walter Mitty » sorti au cinéma le 1er janvier 2014  « Le moins que l'on puisse dire, c'est que le volcan Eyjafjöll est très à la mode au cinéma en ce moment, puisqu'il apparaît également dans La Vie rêvée de Walter Mitty, le nouveau film de Ben Stiller ! Dans ce dernier, l'acteur campe un doux rêveur qui se lance dans un périple aussi incroyable qu'exotique, l'amenant à croiser la route du fameux Eyjafjöll... » http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18629735.html

Affiche volcan du film « La vie rêvée de Walter Mitty » sorti au cinéma le 1er janvier 2014 « Le moins que l'on puisse dire, c'est que le volcan Eyjafjöll est très à la mode au cinéma en ce moment, puisqu'il apparaît également dans La Vie rêvée de Walter Mitty, le nouveau film de Ben Stiller ! Dans ce dernier, l'acteur campe un doux rêveur qui se lance dans un périple aussi incroyable qu'exotique, l'amenant à croiser la route du fameux Eyjafjöll... » http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18629735.html

Un film où rêve et réalité se côtoient, se mêlent, s’opposent. Réaliste dessin d’une éruption volcanique, alors que le ciel en arrière-plan est décalé, bien loin de la représentation d’un panache volcanique. Ce type de ciel est l’évocation d’une autre réalité, devenue le quotidien d’un nombre grandissant de terriens. Il est le résultat de l’eau, des gaz et des particules inconsidérément rejetés en haute altitude par les pots d’échappement des avions d’un trafic aérien démesuré.

Des émissions volcaniques gigantesques ont pu par le passé provoquer assombrissement global, bouleversement planétaire des cycles de l’eau et du climat, extinctions massives des espèces.

Actuellement, sournoisement mais tout aussi efficacement, les rejets du trafic aérien mondial ont les mêmes conséquences, plus un désastre économique grandissant touchant toutes les activités liées à un ensoleillement optimal, dont l’apiculture, et incluant les réparations de beaucoup des dégâts causés par des eaux déchaînées.

Ce plastique plaqué contre un grillage en Provence ne retombera que lorsque le mistral cessera

Ce plastique plaqué contre un grillage en Provence ne retombera que lorsque le mistral cessera

Les jours de ciel tout bleu ou presque, si nécessaires en nombre suffisant à la bonne marche de la vie terrestre, ne reviendront que lorsque les libres rejets des moteurs d’avion en eau, gaz et particules auront considérablement diminué :

- par arrêt du trafic aérien comme lors de l’éruption du volcan islandais Eyjafjöll en avril 2010, exemples en images :

http://www.eauseccours.com/article-la-bourse-ou-la-vie-avertissement-avec-frais-numero-2-le-volcan-49043951.html

http://transports.blog.lemonde.fr/2014/04/13/en-avril-2010-apres-leruption-du-volcan-islandais-orly-sans-les-avions/

- ou par la rapide mise ou point d’un système technique permettant dans un premier temps de récupérer en vol à haute altitude assez de l’eau chimique produite par la combustion du kérosène, de la stocker dans les réservoirs d’avion équipés d’une cloison mobile et de la larguer sur une forêt, des cultures, un désert ou la mer avant atterrissage.

A noter que les recherches de géoingénierie en cours visant à rejeter de l’eau ou des particules entre le soleil et la terre ne feraient qu’empirer la situation générée par les rejets du trafic aérien et donc aggraveraient le problème des dérèglements climatiques au lieu de le solutionner. Ces recherches sont citées par le GIEC en page 29 du 1er volume de son 5ème rapport (27 septembre 2013).

« Methods that aim to deliberately alter the climate system to counter climate change, termed geoengineering, have been proposed. …/… Modelling indicates that SRM (Solar Radiation Management) methods, if realizable, have the potential to substantially offset a global temperature rise, but they would also modify the global water cycle, and would not reduce ocean acidification. » http://www.climatechange2013.org/images/report/WG1AR5_SPM_FINAL.pdf

Jean Jouzel, vice-président du GIEC est de ceux qui savent et taisent les conséquences du libre rejet dans le froid de la haute altitude de l’eau produite par la combustion du kérosène.

http://www.eauseccours.com/article-trois-questions-sur-l-eau-atmospherique-le-trafic-aerien-et-l-effet-de-serre-119114861.html

Orbs ou orbes, photos prises au flash par beau temps sous trafic aérien intense

Orbs ou orbes, photos prises au flash par beau temps sous trafic aérien intense

Que voyez-vous sur ces photos ? Un air pollué par une pluie de kérosène et quelques gouttes d’eau (plus blanches et opaques), ou des manifestations paranormales abondamment décrites sur le net ?

La vie rêvée ne tiendra plus longtemps face à la réalité.

Exemple de pluie d’eau chimique, hors cycle naturel de l’eau :

http://www.eauseccours.com/article-pluie-et-nuages-par-beau-temps-au-dessus-d-un-des-plus-beaux-villages-de-france-70038823.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans dérèglement climatique
commenter cet article

commentaires

Tournier pierre 25/09/2015 19:13

Nous vous félicitons nous vous encourageons et vous soutenons.

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens