Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 07:35

Les ministres s’en vont, les écrits restent au fond des tiroirs.

 

Monsieur Dominique Bussereau, actuellement  Secrétaire d’Etat chargé des Transports, a annoncé sa décision de profiter du tout proche remaniement ministériel pour rendre son portefeuille et quitter le gouvernement qu’il a loyalement servi parce qu’il pense « qu'au bout de huit ans et demi, il faut se re-ioder, prendre un peu d'air, se régénérer ».

 

Prendra-t-il le temps, avant de partir, de regarder au fond de ses tiroirs ?

 

Bussereau lettre Merli

24 novembre 2009  Mr Dominique Bussereau,  Secrétaire d’Etat chargé des Transports, indique à Mr Jean-Claude Gaudin, Vice-Président du Sénat, Sénateur des Bouches du Rhône, Maire de Marseille que je serai reçu, en tant qu’avioclimatologue, par  Mme Michèle Merli, Déléguée Interministérielle à la Circulation et à la Sécurité Routière afin de pouvoir lui faire part de mes  « préoccupations liées au dérèglement climatique et aux dangers occasionnés par cette situation » :

21 mars 2009  Expérience pour mettre en évidence que les rayons du soleil ne sont plus parallèles http://www.eauseccours.com/article-29311802.html 

25 octobre 2009 Le soleil d’Avionie provoque des éblouissements aussi surprenants que dangereux, il serait opportun d’en prévenir tout le monde  http://www.eauseccours.com/article-securite-routiere-de-nouveau-trop-d-accidents-a-qui-la-faute-etre-pas-vu-je-meurs-avoir-pas-vu-je-tue-38186741.html

 

Bussereau PV STOP

12 mars 2009, 16h30    Tel est pris qui pourtant savait…

 90 € d’amende, 4 points de moins sur le permis et heureusement pas d’accident

Pendant qu’un des deux gendarmes rédige la contravention,  j’explique à son collègue qu’il m’était impossible de voir le panneau STOP car aveuglé par des reflets du soleil démesurés qui s’échappaient des  très petits rétroviseurs de la Panda et emplissaient tout l’habitacle.

Le gendarme debout à côté de moi a bien voulu regarder cet étrange reflet dont j’ai pris devant lui une mauvaise photo avec un téléphone portable très peu performant. Les rajouts  sur le montage photo sont des images de reflets démesurés et irisés du soleil dans les rétroviseurs d’un scooter.

Aucun des deux n’a estimé que je cherchais une diversion ou tentais de me moquer d’eux. J’ai demandé que mes remarques remontent pour tenter d’attirer l’attention sur ces reflets accidentogènes. Seul un silence embarrassé pour réponse.

 

Bussereau Gauvin La Défense

2 mars 2010, 15h30, Tour Pascal B La Défense Paris

Rencontre avec Mr Gauvin des services de Mme Merli, suite au courrier du 24/11/2009 de Mr Bussereau

Rencontre bon enfant ; j’ai pu parler aviocirrus, aviocordes, rayons divergents, irisations anormales, ombres de plus en plus floues en s’éloignant de la base, ombres bleues, dangerosité et nécessité de la signaler.

 

En guise de conclusion, 3 questions écrites, posées à Mr Gauvin et qui devraient être en train de remonter jusqu’à Mr Dominique Bussereau, Secrétaire d’Etat aux transports via Mme Merli.

Questions pour lesquelles je n’ai pas obtenu de réponses à ce jour.

1-       Est-il possible de demander aux enquêteurs de s’intéresser aux conditions de luminosité, de nébulosité et de vents lors des accidents aux causes inexpliquées, ou quand  rescapés ou témoins évoquent un manque de vision ou des conditions météo surprenantes pour le lieu et le moment de l’accident ?

2-       Une campagne de prévention est-elle envisageable pour tenter d’éviter des vies ravagées par des décès, des infirmités ou des jugements suite aux nouveaux phénomènes d’aveuglements, à l’altération de la perception du relief et aux dangers des intempéries liées aux nuages de culture?

3-       Pouvez-vous, directement ou indirectement m’obtenir un RDV officiel avec les services de Météofrance ?

 

 Bussereau pare-soleil

Le pare-soleil n’est plus une protection suffisante…

 

Bussereau reflets masquants

… face à des reflets démesurés prenant appui sur un air de plus en plus humide et chargé de particules …

A noter que la nuit les phares, dans cet air épais, éclairent à la fois moins bien et plus largement qu’attendu. Et qu’il est interdit d’allumer le plafonnier en permanence pour tenter d’éviter l’éblouissement.



Bussereau salon auto

Volontaire ou intuitif ? L’affiche du salon de l’auto 2010 habitue notre œil à des irisations qui ne devraient pas être.

 

 

13/08/2010, 14h50 « Le chauffeur du camion a dit avoir été ébloui par le soleil et n'aurait donc pas vu la vieille dame, détails que les enquêteurs cherchent à vérifier. Pour ça, ils ont besoin d'en savoir plus sur les circonstances de l'accident. » http://www.ladepeche.fr/article/2010/08/26/894459-Accident-mortel-appel-a-temoins.html

 

27/08/2010, 07h30 « La conductrice de la voiture, une femme, n'aurait pas vu le cycliste en raison d'un éblouissement passager dû à la réverbération du soleil sur son pare-brise »

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Maubeuge/actualite/Autour_de_Maubeuge/Maubeuge_et_sa_region/2010/08/27/article_un-cycliste-finesien-grievement-blesse-m.shtml

 

08/08/2001 « Aux gendarmes, l'homme a expliqué ne pas avoir vu la dame traverser : il était ébloui par le soleil. Les constatations sur place rendent plausible le propos. Placé en garde à vue puis libéré dans la journée, il devra prochainement répondre de cette mort accidentelle devant le tribunal. » cf. photo illustrant l’article du journal

http://www.sudouest.fr/2010/08/09/une-septuagenaire-tuee-le-soleil-en-cause-157015-3770.php

 

20/04/2010 fin après-midi « Obsédé par ce qui s'est produit , le Hongrois, 45 ans, conducteur à l'international depuis vingt ans, explique qu'il n'a pas vu le camion devant lui, ni ses feux de détresse, parce qu'il était ébloui par le soleil. Pas de face, une possibilité réfutée par l'enquête, mais, affirme-t-il, par le biais de son rétroviseur. »

« Le procureur n'adhère pas à la thèse de l'éblouissement par le soleil et reproche au prévenu d'avoir roulé trop vite. Il requiert un an de prison ferme et une interdiction pour le Hongrois de fréquenter le territoire national. Estimant l'accident dû « à un élément imprévisible et insurmontable », la défense demande purement et simplement la relaxe. Le tribunal prononce finalement une peine de six mois de prison avec sursis. »

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Dunkerque/actualite/Secteur_Dunkerque/2010/09/12/article_accident-mortel-sur-l-a-16-en-avril-de-l.shtml

 

ou encore

 

Un préfet grille un feu rouge

02/08/2010 « J'avais le soleil dans les yeux. Il est possible que le feu ait été au rouge mais je ne m'en suis pas rendu compte. Ce n'était pas volontaire, j'étais persuadé qu'il était au vert quand je suis passé », a déclaré mercredi le préfet de Maine-et-Loire http://www.lepoint.fr/insolite/a-velo-le-prefet-du-maine-et-loire-passe-au-feu-rouge-clavicule-cassee-04-08-2010-1221923_48.php

 

Passage à niveau train

25/03/2010 l'automobiliste, qui circulait sur la RD 540, aurait été « ébloui par le soleil rasant et n'aurait pas vu les barrières baissées sur le passage à niveau, indiquait Franck, l'un des témoins.

http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-regionale/Un-train-percute-une-voiture-au-passage-a-niveau

 

Crash aérien

21/08/2010 « En effet, samedi il y avait un très beau soleil. Et comme l'avion se trouvait face au soleil, le pilote et son instructeur n'ont pas pu voir les câbles électriques »

http://www.lunion.presse.fr/article/ardennes/crash-ils-nont-pas-vu-les-lignes-electriques

 

 

Que ce soient victimes, auteurs, enquêteurs, avocats, juges, témoins, voisins, il est très délicat de parler à chaud comme à froid avec les personnes impliquées dans ces accidents qui laissent plus que d’autres un goût amer d’injustice. Seule une campagne d’explications et prévention à l’échelon national pourrait éclaircir cette situation. Faudra-t-il attendre un très spectaculaire et meurtrier accident pour commencer à en parler ouvertement ? Peut-être faudrait-il prévoir quelques lignes à ce sujet dans la rédaction des prochaines éditions du code de la route ou à l’occasion du futur permis européen envisagé  pour 2013 ?

 

Ou mieux encore, supprimer la cause en diminuant le trafic aérien jusqu’à ce que les rayons du soleil redeviennent  suffisamment  parallèles pour que les reflets reprennent un aspect normal et qu’on puisse s’en protéger d’un simple pare-soleil ou de l’ombre d’une main.

 


 

Les tiroirs de Mr François Fillon, Premier ministre en fonction peut-être sur le départ, contiennent aussi des alertes à propos des nouveaux dangers qui guettent les conducteurs en raison des changements dans l’atmosphère amenés par l’excès de trafic aérien.

De :           "CABINET-PM Courrier"

A :             jacques fabry

Date :        17/08/09 à 15h14

Objet :       RE : [Autres] demande de RDV pour alerte incendies et grêle - AFT R080806.01

Monsieur,

Vous avez bien voulu faire part au Premier Ministre de votre souhait de le rencontrer ;

Votre démarche a retenu l'attention de Monsieur François FILLON. Malheureusement le Chef du Gouvernement n'est pas en mesure de vous recevoir. Il m'a demandé de vous en exprimer ses regrets.

Toutefois, compte tenu de l'objet de votre demande, il m'a chargé de transmettre votre correspondance à Monsieur Brice HORTEFEUX, Ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales.

Je vous prie de croire, Monsieur, à l'assurance de mes sentiments les meilleurs.

Pour le Premier Ministre

Franck ROBINE
Préfet,
Chef de Cabinet

Extrait du message initial : « … Mes observations m'ont également fait comprendre une nouvelle cause d'accident par manque d'appréciation du relief et éblouissements soudains, ce qui entraîne un accroissement des faux-pas, avec dévissage en montagne, des collisions routières et aériennes et des sorties de route inopinées…. »

Réf : DDSG/SDGR/BRIRVC/FL N°328  Affaire suivie par Mme Frédérique LALLOUETTE, Ministère de l’Intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales, Direction de la Sécurité Civile, Sous-direction de la Gestion des Risques

 

 

 

  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Peach 01/11/2010 22:22


J'ai trouvé une actualité malheureuse : un conducteur de 4x4 "ébloui par le soleil couchant" a tué le conducteur d'une voiture sans permis qui circulait devant lui, dans la Marne.

http://www.lunion.presse.fr/article/marne/un-4x4-percute-une-voiture-sans-permis-un-mort

Avec un pare-soleil on n'est pas ébloui au point de ne pas voir une voiture sans permis ! Surtout qu'un 4x4 est beaucoup plus haut qu'une voiture sans permis !

Sauf si la lumière du soleil n'est plus la même !


Olivier 11/10/2010 20:18


Les fabriquants de lunettes noires peuvent se réjouir de l'augmentation du trafic aérien car cet accessoire est devenu vital pour tout le monde...


Peach78 11/10/2010 18:22


Hier, petit tour en vélo à Paris. Je prends le couloir réservé aux bus (et aux vélos et taxis).

Le sol brille tellement que je ne vois rien, même à vélo ! Je m'aperçois que les piétons au loin, sont comme des ombres qu'on ne voit pas au milieu de toute cette lumière éblouissante.

Inquiète, je me suis retournée à de multiples reprises sur ce couloir de bus pour voir s'il y avait un automobiliste qui me suivait et risquait de me percuter sans me voir...

Les piétons ne se voyaient d'autant pas qu'ils ne réfléchissent pas la lumière éblouissante.

Devrons-nous nous vêtir d'aluminium réfléchissant pour être vus par les automobilistes et ne pas être percutés ?

De plus, la même journée, j'ai brûlé un feu rouge à vélo aussi, ne l'ayant pas vu... alors que je les respecte scrupuleusement d'habitude !

J'ai regretté de ne pas avoir d'appareil photo pour montrer aussi ce danger...


Olivier 10/10/2010 08:55


Hier samedi, journée de "grand beau temps", promenade dans la campagne en fin d'après midi. J'avais oublié mes lunettes de soleil: le soleil était extrêmement agressif et pas seulement de face,
même en cette fin d'après midi. Lumière extrêmement blanche, rien à voir avec la douce lumière d'automne qui est sensée être jaune et rasante. Un tracteur était en action dans un champ à environ
500m: le reflet sur la vitre de son pare brise était tellement énorme qu'on aurait dit qu'un spot blanc y était fixé.
Et bien sûr l'air était épais, lourd, humide en cette journée "sèche". Et bien sûr le ciel était d'un bleu très pâle et il y avait un bandeau noir sur l'horizon.
L'aggravation des symptômes est vraiment perceptible de jour en jour, pour celui qui se donne la peine de regarder.


Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens