Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2008 4 25 /12 /décembre /2008 21:23
Une trace d'hydrocarbure sur le goudron d'une ville est chose banale qui ne doit pas soucier grand monde.


Respirer un peu d'hydrocarbure en ville est inéluctable et donc toléré par l'esprit et jusqu'à peu assez bien toléré par la majorité des organismes humains.


Depuis octobre 2008, depuis une énième nouvelle augmentation du trafic aérien la dose d'hydrocarbure dans l'air n'est plus la même. Les chemtrails ne sont pour la plupart que les rejets des moteurs des avions mais tout ce qui est en l'air finit par atteindre le sol.

Les yeux piquent de plus en plus souvent, naturellement la cause n'en est pas unique. Mais il n'empêche, en marchant dans la rue, en discutant avec vos proches, en Camargue, Provence ou Savoie et sans doute dans bien d'autres lieux vous aurez vous-même les yeux qui coulent plus souvent, vous verrez de plus en plus souvent des gens se frotter spontanément les yeux et vos proches, à l'occasion, vous diront avoir les yeux de plus en plus réactifs.

Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, en ce début décembre 2008, la presse régionale comme la presse spécialisée relataient les projets d'extension d'une usine d'Annonay en Ardèche, Excelvision, qui prévoit d'augmenter de 52% sa production de dosettes de collyre, passant ainsi de 250 à 380 millions d'unités par an.

http://www.ledauphine.com/excelvision-un-investissement-de-10-m-le-boom-du-collyre-@/index.jspz?chaine=21&article=79207 http://www.usinenouvelle.com/article/excelvision-voit-grand.153153

Déjà le 16 juillet 2008, l'excès d'avions en vol laissait des traces de pollution visibles dans le ciel.
Chemtrails : pollutions par les avions, c’est pas très bio !!!


Fin 2008 les traces d'hydrocarbures dans l'air sont visibles dans tous les paysages.

En ville bien entendu, (oups, j'allais dire naturellement !!!)



mais aussi au coeur de la Camargue,


ou sous les oliviers de Provence.




Un simple téléphone portable peut mettre en évidence l'augmentation de la réfraction des rayons du soleil
(« Quand la lumière ne fut plus » ou une webcam pour suivre Galilée ) ainsi que la présence d'hydrocarbures dans l'air près du sol.

Lundi 8 décembre, Coudoux près de Berre, apparition d'un reste de vrai soleil au milieu d'une immense tache de "soleil blanc" , rayons blancs d'humidité et rayons irisés par les hydrocarbures.



Les webcams de plus en plus présentes sur les lieux touristiques rendent elles aussi compte de cette augmentation de la présence d'hydrocarbures.


Alpes du Sud webcam des Orres http://www.lesorres.com/gb/winter/la_webcam

Exemples lundi 22 décembre 2008 à 11h et mercredi 24 décembre à 13h.
 

La plus impressionnante, mardi 23 décembre 2008 à 12h

Le soleil résiduel est dans l'énorme rayon humide blanc et noir.


Au plus profond de la Savoie, Val d'isère http://www.valdisere.com/fr/pictoflash/webcam/popup/webcam1.htm

L'atmosphère est ici un peu plus naturelle, le soleil noir résiduel au centre de la tache blanche n'apparaît pas encore. En bougeant un peu la tête ou l'écran on aperçoit des irisations diffuses.



... photo prise le lendemain samedi 27 décembre 2008 à 14h12.
L'humidité excessive de l'air avionneux, traversée par les rayons du soleil,  rend un spectre intermédiaire entre l'arc-en-ciel naturel et l'irisation des hydrocarbures
















Talloires, Haute-Savoie, la perle du lac d'Annecy
http://www.talloires-lac-annecy.com/webcam_fr.html

Dimanche 30 novembre 2008, 16h, les nuages dans le fond sont des traînées d'avions en train de devenir couloir avionneux.



MEDITATION

Photos à méditer, dans tous les sens du terme.

Tentez  l'expérience, si de manière détendue, vous regardez assez longtemps ces images pour laisser les irisations imprégner votre imagerie résiduelle, vous ressentirez soudain à quel point le corps en demande le rejet.



BOL D'AIR

Ces dernières années de gros efforts ont été fournis par les gouvernements et les industriels pour améliorer la qualité de l'air.

Malgré cela et même si un citadin marchant, courant, skiant, pédalant hors de la ville peut encore, par comparaison avec son environnement quotidien, s'imaginer avoir trouvé un ciel plus étoilé qu'en ville et une sensation de bon air, la réalité est autre. La véritable sensation de l'air pur et vivifiant à l'intérieur des poumons est devenue rare. La ventilation diminue son amplitude pour protéger le corps et à terme la santé est en danger pour tout ce qui respire.

L'indice ATMO ne contrôle que l'air des agglomérations de plus de 50000 habitants. L'axiome de départ étant qu'en dehors l'air peut encore y être considéré comme pur.

Ceci est du passé, les avions polluent l'air absolument partout où ils passent et lacs, mers, montagnes, glaces, campagnes, forêts, déserts ou cultures bios sont polluées. Une extrêmement fine particule d'hydrocarbure est nocive car elle se répand à la surface de la plus petite gouttelette d'eau. Plantes, bêtes et gens, jeunes ou vieux organismes  fatiguent.

Les abeilles essaient d'essaimer, les gens de déménager ou de partir loin en vacances. Peine perdue, les avions sont partout en trop grand nombre. Il est urgent d'en prendre vraiment conscience.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans chemtrails contrails cotras
commenter cet article

commentaires

Coeur 03/01/2009 00:23

Je crois que cette fois-ci on ne peux plus aller "ailleurs"!On est obligé de REGARDER la réalité en face et ce n'est surement pas les "pouvoirs publics"qui changerons quoi que ce soit,car ils savent et ne font rien,business oblige!On est tous bouffé!!!Il n'y a qu'une solution, prendre conscience de ce que nous sommes en train de faire, de NOUS détruire,par manque d'AMOUR, et de retourner la vapeur,en abandonnant le VOULOIR et découvrir l'ETRE, ETRE HUMAIN!Sans NATURE ETRE HUMAIN n'a pas de sens!La destruction de la NATURE est notre destruction,car nous sommes LA NATURE!Qu'allons-nous devenir?Je pense sincèrement que nous avons la réponse en nous,et que les moment HISTORIQUES que nous vivons resterons gravés dans les prochains millénaires,graçe à notre prise de conscience! Et nous verrons les abeilles butiner les fleurs,les papillons voleter de corolles en corolles,dans un soleil jaune d'or, un ciel bleu d'azur,nous nous roulerons dans l'herbe mouillé par la rosés pure comme de nouveaux enfants de la Terre nouvelle!Je vous souhaite une année 2009 pleine de réalité,pleine de transformations,pleine d'AMOUR pour vous-meme,enfant de la nature,pleine de créativité, pleine de compassion, pleine de Vérité!Nous ne serons pas détruit!Et la Nature non plus,car nous sommes LA NATURE!

Naniemay-11 :0071: 02/01/2009 18:01

Bonjour, tout d'abord je te souhaite une TRES BONNE ANNEE 2009! Qu'elle t'apporte tout ce que tu désires...

Je viens de lire quelques articles et c'est franchement alarmant... mais réel!

Je vis à Lyon et mon appartement toujours plein de poussières, à tel point que j'en ai vraiment assez de faire le ménage, le lendemain on dirait que je ne l'ai pas fait!

Où faut-il aller vivre??? Je me le demande, car même dans le sud (je suis de Narbonne) la pollution est là, malheureusement...

Bon, je ne vais pas être trop négative, je souhaite tout simplement que les pouvoirs publics prennent réellement conscience de cet état de fait ainsi que les citoyens... Amicalement

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens