Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 20:30

De nombreux sites internet parlent des pollutions chimiques et poussiéreuses apportées  par les avions. Ils fournissent de nombreuses explications sur la composition des rejets et les réactions chimiques ainsi que des données chiffrées, essentiellement aux abords des grands aéroports.

Mais le passage des avions ne gêne pas uniquement les grandes agglomérations.

Alors que la population urbaine atteint les 80% de la population française, des citadins de plus en plus nombreux, aspirent à retrouver de temps en temps la pureté de la nature et de la nourriture culture bio.

Les stations d’épuration des eaux sont pratiquement en service partout, les usines s’équipent de filtres, les agriculteurs s’engagent à diminuer les doses d’engrais et pesticides, les déchets sont surveillés et de mieux en mieux traités, les voitures sont montrées du doigt et... tout là-haut dans le ciel les avions en toute impunité répandent hydrocarbures et suies.

Aucun lieu ne semble désormais épargné.

Inutile d’en dire plus, juste quelques photos pour rêver et cauchemarder à la fois !!!


Une trace d'hydrocarbure automobile sur la chaussée.

Les avions laissent les mêmes irisations dans nos plus beaux paysages, qu'ils saccagent par ailleurs avec leurs traînées si perturbantes pour les climats.



 



La suie peut se retrouver en des lieux les plus reculés.

Par discrétion, je n'ai pas photographié l'alpagiste qui me montrait la couleur de ses mains venant de rembobiner le ruban d'une clôture électrique. Le chiffon passé sur une fenêtre du chalet parle tout autant.





 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans chemtrails contrails cotras
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens