Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 20:56

Décembre 1609, il y a tout juste 400 ans, Galilée joue les curieux et regarde le ciel dans l’objectif de sa lunette, et d’un œil tout aussi objectif. On voyait la lune ronde, on la croyait plate, il la découvre boule.

 

22 décembre 2009, les premiers vacanciers jouissent d’un ciel qu’ils voient encore bleu et d’une neige comme ils en avaient rêvé depuis des mois.

 

Une caméra fixe envoie des images de ce bonheur aux quatre coins du monde.

Webcam2 Les Saisies        http://www.lessaisies.org/webcams/les_saisies.html 
Lundi 22 décembre 2008

14h00  et  14h35

 

 

Etonnant!!! Le soleil paraît excessivement large et blanc. Ses reflets démesurés sont également saisis par l’objectif de la caméra. Et plus saisissant encore est la présence de cette tache noire dans le soleil mais aussi dans les reflets sur les véhicules.

 

Une tache sur la vitre de la caméra ne suivrait pas la course du soleil. Un avion ou une montgolfière passant entre le soleil et l’objectif ne se retrouveraient pas présents à 35 minutes d’intervalle, ne se verraient pas dans les reflets, et surtout, étant tout proches de la terre, ils cacheraient le soleil et projetteraient une grande ombre se déplaçant sur la neige.

 

Ne dirait-on pas plutôt une tache solaire ? En cette fin 2008 elles recommencent justement à être visibles.

 

Dans ce cas, les webcams seraient un nouveau moyen, extrêmement simple, pour photographier les taches solaires.



Mardi 23 décembre 2008


Depuis le 23 novembre 2008, il y a exactement un mois, par le biais des webcams des stations de ski, j'observe la dégradation du bleu du ciel, l'omniprésence du soleil large et blanc et l'étrange lumière qui en découle. Et j'invite tout amoureux de la nature, chercheur de paradis blanc ou simple curieux  à se rendre compte par lui-même : 
Les webcams des stations de ski reflètent le dérèglement climatique.


Intrigué par les étranges images d’hier j’ai pris le temps de conserver plus de clichés aujourd’hui.

Webcam2 Les Saisies      http://www.lessaisies.org/webcams/les_saisies.html
Mardi 23 décembre 2008

12h01 et 12h26
   

13h21 et 13h28
  

14h00 et 14h20
  


14h35


15h46 et 15h54
  

16h03 et 16h09
  

17h00 et 17h40
  


17h40 les lampadaires remplacent le soleil.
Cela aurait dû être une splendide journée. Certainement de nombreuses peaux souffriront ce soir de coups de soleil et pourtant aucun cliché ne donne l'impression d'un soleil éclatant sur la blancheur de la neige.

Au 1er janvier 2008, en ouvrant ce blog j'écrivais mes craintes en voyant des couleurs alors très inhabituelles pour un soleil couchant : "Quand la lumière ne fut plus".


La réalité est cruelle!!! Les avions, trop nombreux, sont en train de véritablement éclipser le soleil.

La tache présente au milieu du halo blanc n'est pas une tache solaire, mais une apparence du soleil lui-même !!!



Encore quelques avions de plus, comme il est prévu pour mars 2009, et il ne sera peut-être plus besoin d'aller dans la région de Shanghai en Chine, le 22 juillet 2009, pour contempler l’éclipse de soleil annoncée comme devant être la plus belle imaginable pour ce 21ème siècle!!!

Nous nous sommes condamnés à vivre en permanence dans une lumière étrange : Bienvenue en Avionie, la néoplanète où nous nous contraignons à vivre

Ce n'est plus le soleil qui éclaire et chauffe directement avec zone des ombres et de lumière bien délimitées, mais son halo capté et réfracté par les rejets des avions.  Banquise et glaciers, abeilles, plantes et économies humaines n'y résisteront pas longtemps.


Souhaitons que l'année 2009, Année Mondiale de l'Astromomie, permette à chacun de prendre le temps de regarder objectivement la lumière solaire et les nuages, clefs de toute vie terrestre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans webcam vacances soleil
commenter cet article

commentaires

Raphael 24/03/2010 12:11


Ces webcams sont maintenant disponibles ici : http://www.lessaisies.org/les-webcams/les-saisies


Nina 23/12/2009 13:02


merci pour ces explications, j'ai moi même pris une vidéo ce matin (je suis en Nouvelle- Calédonie) et à ma grande surprise lorsque j'ai revisionné la vidéo il y avait un gros cercle noir au centre
du soleil ! 0.0 donc non ce n'est pas l'obturateur de l'appareil puisque nous pouvons voir ce phénomène où que l'ont soit dans le monde ...


Olivier 15/04/2009 09:29

Quel a été le résultat de cette rencontre avec la DGAC?

Jacques Fabry 16/04/2009 22:40



:-) J'espérais cette question ou une semblable.

La réponse ici : http://www.eauseccours.com/article-30332968.html


à bientôt


Jacques



Ferlinpimpim 10/01/2009 17:25

Heuuuuuu...

J'suis assez sensible sur le sujet des épandages. Mais là, le problème, c'est juste l'obturateur de l'appareil photo qui cache la lumière trop forte du Solei.

Y a une rubrique "chemtrails" sur mon blog, j'y mets la plupart de mes observations.

Bonne continuation.

Jacques Fabry 10/01/2009 19:06


Ah là faut qu'on en parle et des chemtrails aussi. Je viens d'aller faire un tour sur votre site et j'y ai repéré l'association qui vient de se créer, je la contacterai.
3 ans que je regarde au quotidien, de jour comme de nuit, l'évolution de ces phénomènes par les réactions de la vie terrestre d'abord, puis en observant l'aspect du ciel. J'aimerais pouvoir en
parler plus en détails.
Je prends le temps de vérifier mes dires avant de les publier ici.
Le problème c'est que tout se ressemble, un aspect technique de la prise d'une photo ou la réalité de la nature. Les soucoupes volantes elles aussi sont pour la plupart des artefacts. Alors
l'imaginaire peut prendre le dessus sur une réalité trop dure à affronter.
Un naturel cumulus de beau temps ressemble au cumulus qui s'échappe de la tour de refroidissement d'une centrale nucléaire ou à un aviocumulus qui se forme au-dessous de ce que vous appelez les
chemtrails.
Les chemtrails des photos que vous montrez ne me paraissent être vraiment que des aviocirrus, mélange de glace hydrocarbonée et de suies, pollution réelle mais involontaire exactement
comme ce qui sort du pot d'échappement de nos voitures et qui est bien plus visible quand il fait froid. Les alternances de rejet sont dues essentiellement aux différences d'hygrométrie relative
des zones traversées et à l'angle d'éclairage.
Ceci dit, il est réel que entre autres, de l'iodure d'argent, de la suie et même du ciment soient volontairement largués, mais par des avions spéciaux, et dans des buts précis, pour faire pleuvoir
ou accélérer la fonte des neiges.
L'altération de la lumière du soleil, la modification des cycles naturels de l'eau et des vents par l'excès de trafic aérien sont vraiment les problèmes majeurs qui dès à présent bouleversent toute
vie naturelle sur terre et celles de l'humanité aussi, et tant pis pour les peuples qui n'ont pas d'avions!!! 
Posez-moi toutes les questions qui vous passent par la tête et prenez le temps de vérifier ce que les "sentinelles de la nature" nous montrent par leurs souffrances.
Remettre les avions en cause, ce n'est pas que remettre nos vacances en cause, c'est devoir remanier tout le commerce international qui transite par les avions cargo.
Mais l'altération de la lumière solaire et les orages de grêle ont commencé à mettre à mal nos économies et les invalideront encore de plus en plus gravement dans les mois à venir. Il y a
moins à perdre à indemniser les avionneurs qu'à ruiner toutes les économies, dévaster des maisons, des usines et des récoltes, attaquer gravement la biodiversité...
Envoyez-moi vous témoignages spontanés, avec vos mots, je les ferai remonter aux politiques.
Le temps d'agir est venu. Plus on attend, plus l'effet bombe à retardement sera terrible. Les assurances finiront par se rebeller contre ces fausses catastrophes naturelles, les victimes ivres de
douleurs d'avoir perdu leur maison ou leur outil de travai feront de même. Si rien n'est rapidement fait pour ramener le trafic aérien en dessous du seuil de saturation de l'air, il y a dans un
avenir proche un fort risque de guerre civile.
La semaine prochaine j'ai de nouveaux RDV vous avec des politiques pour en parler et je rencontrerai la DGAC (direction générale de l'aviation civile) en février.
Bon courage à tous, l'année 2009 sera déterminante pour l'avenir de la vie sur terre.


Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens