Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 09:13

La croisière s'amuse, le Titanic coule et l'océan est trop grand pour un nageur solitaire. Que faire quand on est sur le bateau, témoin de la cause du proche naufrage et avec une grande envie de vivre? 

Dans un premier temps on peut toujours essayer d'être "Lanceurs d'alerte".



Outre le barrage des intérêts financiers, le lanceur d'alerte se heurte au mental humain, devenu beaucoup trop lent et égocentrique pour agir efficacement face à la nouveauté. Pour décider, les humains ne considèrent plus qu'uniquement les idées, majoritaires de surcroit, et sont devenus trop souvent sourds et aveugles à la réalité des faits et des choses, c'est suicidaire.
Bien qu'un troupeau de chevaux sauvage soit très hiérarchisé pour la bonne marche de leur vie communautaire, chaque individu a conservé une mission personnelle indispensable à la survie de tous : le devoir d'alerte d'un danger imminent. Même un cheval de la plus basse caste ou un poulain sont reconnus comme interlocuteurs privilégiés s'ils ont vu venir un danger. Ils sont d'autant plus efficaces que souvent les chevaux de plus haut rang sont occupés à des conflits ou privilèges afférents à leurs rôles.

Un autre obstacle entre le lanceur d'alerte et le décideur est l'intermédiaire, celui qui filtre, selon sa conscience de l'important ou ses propres peurs, l'information à transmettre ou non, que ce soit à un chef de famille, à un chef d'état ou au maître du monde. Non informé un décideur peut se tromper en toute bonne foi ou devenir plus facilement un tyran.

_________________________________________________________________________________________

354 jours après ma première alerte qui avait alors été complètement occultée, quelques lignes de mes commentaires laissés sur www.laprovence.com ont été spontanément publiées dans le journal papier du samedi 14 juin 2008.



Mon premier essai d'alerte contre les conséquences du trop d'avion date du 26 juin 2007 et je l'ai reporté au bas de cet article :
Conséquences du dérèglement climatique prévu en Provence. Venue d'Hubert Reeves à Aix-en-Provence

A part cela, je reçois quand même beaucoup d'encouragements à continuer de la part des élus rencontrés ou d'autres décideurs, c'est déjà un premier pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens