Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 15:23

16 février 2010, Calabre, Sud de l’Italie

Un témoin diffuse sur internet la vidéo d’un pan entier de montagne emporté par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur le village de Maierato dans la région de Vibo Valentia.
 
http://www.youtube.com/watch?v=LwD3WK1GmnY&feature=related

 

 

Nuit du 24 au 25 novembre1248, un mémorable éboulement en Savoie

Emporté par une poche d’eau un pan entier de la montagne « Apremont » s’effondre, créant une falaise de plus de 900 m de haut, ensevelissant plusieurs villages dont celui de « Granier ».

 

D’une force surnaturelle

L’ampleur de cet événement hors du commun fait qu’il est alors considéré comme émanant d’une force surnaturelle ; il sera attribué à une punition divine envers la cupidité de certains Savoisiens, nobles ou non.

Pour conjurer le mauvais sort il a été décidé d’inverser le nom de la montagne et le nom du village. Aujourd’hui la rude montagne de Chartreuse qui domine Chambéry s’appelle le Mont-Granier et les éboulis qui ont recouvert les anciennes terres de labours permettent aux vignes d’Apremont de fournir un des vins savoyards parmi les plus connus.

 

Catastrophe naturelle

En moyenne deux fois par an, à la fin de la fonte des neiges lors d’hivers très rigoureux et à la fin des chaleurs de l’été, cette sortie du col de Granier pouvait jusqu’à ces dernières années être victime de très violents et brefs orages de grêle. Les viticulteurs s’étaient organisés pour veiller ces nuages et prévenir la grêle par des tirs de fusées. Ces canonnades incitaient à regagner des lieux abrités bien avant la pluie d’orages.

Si la grêle se montrait plus rapide que les tirs de protection, ou que les nuées étaient trop volumineuses, des parcelles de vigne étaient ravagées et après vérification, discussions, déclarations, réunions, l’état de catastrophe naturelle pouvait être reconnu, permettant une indemnisation des sinistrés.

 

Nuages de culture et catastrophes anthropiques

Les cumulus de culture (se formant naturellement mais provoqués par l’homme) qui apparaissent au-dessus des tours de refroidissement des centrales nucléaires font désormais parti du paysage familier.

Quelquefois leur humidité provoque des averses locales de pluie ou de neige, précipitations anthropiques sans gravité qui s’ajoutent à la météo naturelle.

Aviocorde nuage anthropique Granier Apremont

Aviocorde, ligne brisée  menaçante, au-dessus des vignes d’Apremont en Savoie, sous le col du Granier près de Chambéry

Depuis quelques années le trafic aérien est devenu si important que l’humidité créée par le passage d’un avion n’a pas le temps de se dissiper avant l’arrivée du suivant. Cette humidité chargée de suie, de CO2 et autres gaz, de résidus d’huile et de kérosène, et de particules diverses, finit par décanter et s’agglomérer en dessous des couloirs aériens les plus importants créant des nuages très raides et tout en longueur, les aviocordes.

Ces aviocordes peuvent certains jours provoquer des giboulées ou évoluer en violents et durables orages de grêle et de pluies torrentielles capables de créer de gros dommages à la nature, aux cultures, aux biens et aux personnes.

En 2009, les aviocordes ont été de plus en plus présentes en Savoie comme dans toute la France, l’Europe et le reste du monde. Et les orages anthropiques prévus ont éclaté. http://www.eauseccours.com/article-27759663.html

Ces aviocordes, rien qu’en France,  ont été la cause de nombreux  morts et de centaines de millions d’euros de dégâts matériels ou sur les cultures agricoles. Cependant leur existence n’est pas encore reconnue officiellement et l’état de catastrophe « naturelle » a encore été accordé. http://www.eauseccours.com/article-32589262.html

Les assureurs commencent à trouver la facture un peu trop lourde et augmentent leurs primes. Les pouvoirs publics sont plus regardants avant d’accorder une reconnaissance d’état de catastrophe naturelle. Ainsi le  quotidien « La Provence » dans son édition Marseille du 2 décembre 2009 indiquait que les 100 000 m3 d’eau et de boue qui avaient dévasté 3 fois en 2 mois le quartier St-Loup n’étaient pas que de cause naturelle car pouvant être conséquence du dénuement de la surface de la colline par l’incendie survenu quelques mois plutôt, le 22 juillet 2009. Par ailleurs il est indiqué que Météofrance, en utilisant ses relevés moyens n’avait rien trouvé d’anormal. http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/saint-loup-letat-de-catastrophe-naturelle-a-ete-refuse



Mardi 10 février 2010, Aix-en-Provence, France



Aviocorde nuage anthropique Aix en Provence Ste Victoire

De plus en plus souvent l’aviocorde quotidienne au-dessus de la Sainte-Victoire et d’Aix-en –Provence est très menaçante.

 

Le service communication de l’agglo des pays d’Aix-en-Provence  annonce encore  300 jours de soleil par an. De toute évidence le compte n’y sera pas pour 2010.

 

La région PACA vante toujours sa « terre de lumière ». Tant que trop d’avions  voleront en même temps, cette lumière légendaire sera voilée par les aviocirrus. Dans le meilleur des cas il ne subsistera qu’une « impression de beau temps » susceptible d’attirer ceux qui, chez eux,  ont perdu  presque chaque jour , même le ciel bleu  pâle.

 

De nouvelles ouvertures de lignes aériennes sont prévues dans les mois à venir.  La fréquence et la localisation des giboulées et orages devraient suivre  cette évolution.

 

Il sera alors de plus en plus possible, voire probable, que des éboulements très imposants se produisent en France aussi, particulièrement dans les régions du  sud, moins préparées que d’autres à une humidité permanente.
 

 

 

Qui des témoins, des sinistrés, des assureurs ou des décideurs autorisés oseront regarder les premiers dans quelle mesure les prochaines intempéries catastrophiques seront anthropiques et en rapport avec  l’intensité du trafic aérien ?

 







En attendant le sommet sur le climat de Bonn, Allemagne, en juin 2010

(Images quotidiennes précédentes incluses dans les articles écrits depuis le 1er janvier 2010)

 

Les cieux de la 2ème semaine de février furent en tous points semblables à ceux de la 1ère semaine, et aux cieux de l’ensemble du mois de janvier: cieux de la planète Avionie avec aviocordes et aviocirrus

 

Bonn 2010 02 08 Lun 08h54

Ciel de Bonn 2010 02 08 Lun 8h54 (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)


Bonn 2010 02 09 Mar 12h00

Ciel de Bonn 2010 02 09 Mar 12h (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)

Bonn 2010 02 10 Mer 9h45 11h 13h 14h16 et 16h

Ciel de Bonn 2010 02 10 Mer 9h45 11h 13h 14h16 et 16h (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)


Bonn 2010 02 11 Jeu 16h

Ciel de Bonn 2010 02 11 Jeu 16h (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)


Bonn 2010 02 12 Ven 12h et 17h

Ciel de Bonn 2010 02 12 Ven 12h et 17h (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)


Bonn 2010 02 13 Sam 11h 12h14 et 18h

Ciel de Bonn 2010 02 13 Sam 11h 12h14 et 18h (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)


Bonn 2010 02 14 Dim 15h00

Ciel de Bonn 2010 02 14 Dim 15h (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Peach 20/02/2010 01:26


Merci Olivier. Est-ce qu'on ne pourrait pas essayer de trouver des photos du ciel d'un même lieu AVANT / APRES ? Ca doit être difficile, j'imagine.

Si les gens ne se rendent pas compte, c'est que petit à petit ils ont oublié la couleur du ciel. Le fait que l'on vit de plus en plus dans les villes n'aide pas, bien sûr. On est coupés de la
nature et donc on ne se rend pas compte qu'on fonce droit sur l'iceberg !


Olivier 19/02/2010 20:52


Oui et personne ne remarque rien. Voici l'état du ciel de Greolieres dans l'arrière pays niçois:

http://www.rx3.net/~jmxiume/LMV/reportages/20040925_stage_afdm_fichiers/hr/20040924.0008_Greolieres-Vue.jpg


Jacques Fabry 21/02/2010 21:56


Voila le lien actif vers la photo d'Olivier.

http://www.rx3.net/%7Ejmxiume/LMV/reportages/20040925_stage_afdm_fichiers/hr/20040924.0008_Greolieres-Vue.jpg

Impression de beau temps, rayée par une aviocorde fine et tonique. Un jour ou l'autre des pluies torrentielles frapperont cet endroit. Calabre, puis Maroc et mainteannt Portugal... A qui le
tour?


Peach 17/02/2010 19:13


Merci de faire le décompte des cieux de Bonn chaque jour. Ainsi on verra que ce n'est pas normal d'avoir constamment un ciel blanc, gris, laiteux, comme du verre poli.

En Île de France, depuis janvier, le temps est encore plus gris et blanc que d'habitude. Aujourd'hui par exemple, il y avait comme un brouillard d'humidité enveloppant tout. Rares depuis janvier
2010, sont les jours de plein ciel bleu comme hier, alors que traditionnellement, en janvier et février, nous avons dans notre région les cieux les plus bleus et sans nuages de l'année (avec un
froid sec).

Le déficit de lumière et de cieux bleus commencent à être de plus en plus difficile, et visible. Un de mes proches s'envole pour les Seychelles la semaine prochaine, moi je boycotte l'avion, je
veux du ciel bleu tout au long de l'année.

Jusqu'à quand on gardera cette illusion? Vous avez raison, il faut avoir le courage de regarder les choses en face, et la couleur de nos cieux.

Pauvres humains, que deviendrions-nous sans vraie lumière, sans soleil ? On en a besoin. alors qu'est-ce qu'on va faire, fuir encore dans les endroits où il reste un peu de ciel délavé bleu tout en
le saccageant aussi ? Je me dis que plus ça va, plus on va connaître la nuit en plein jour. On aura l'air malin sur nos plages, on fera quoi des veillées au coin du feu toute la journée ? ;-)

Avez-vous pensé à créer une association sur ces questions ? Ainsi nous pourrions vous soutenir de différentes façons.


Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens