Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 19:31

Printemps 2010

abeilles-coup-de-grace-appel.jpg
C’est le printemps, parmi les fleurs d’amandiers Madame  appelle et attend ; St-Innocent arrive.

abeilles-coup-de-grace-reproduction.jpg
Dans le secret de la frondaison, moment trop intime pour être montré en photo, Madame se réajuste, puis s’active à mener à bien la perpétuation de son espèce, ainsi que celle de l’amandier et aussi celle des mangeurs d’amandes.

 

Sur terre elle devra affronter les plus de quarante difficultés listées par l’AFSSA et abondamment relayées par tous les média, ce qui nécessite déjà beaucoup de chance pour survivre.

 

Mais elle risque fort de mourir avant, épuisée et perdue par un climat que la nature n’avait pas prévu et pour lequel aucune forme de vie terrienne n’est spontanément destinée. Ce climat inédit est généré par la lumière solaire altérée par l’excès de trafic aérien, il envahit  chaque année un peu plus notre planète qu’il conviendrait de nommer Avionie. De nouveaux dangers apparaissent.

 

De plus en plus présents depuis quelques années et encore plus intenses cette année 2010 :


abeilles-coup-de-grace-eblouissement.jpg

 

·        L’éblouissement dû aux reflets surdimensionnés et irisés (ici le reflet est celui du rétroviseur de la moto et non de la fenêtre arrière de la voiture) et à l’augmentation du nombre et de la largeur des  surfaces devenues blanches et luisantes

·        L’altération de la perception du relief consécutive à la traversée successive de plusieurs plans d’aviocirrus par les rayons du soleil

Les insectes peinent à se diriger, se frottent sans arrêt les yeux, s’immobilisent, tombent sur le dos.


abeilles-coup-de-grace-assombrissement-global.jpg
Dimanche 28 mars 2010, vers midi, heure d’été, le bleu est trop gris, l’ombre trop claire, le gris trop sombre

·        L’assombrissement global consécutif à l’augmentation du degré d’humidité de l’air et du nombre de particules en suspension

La durée d’ensoleillement efficace est raccourcie, le temps consacré au butinage est diminué, les insectes ont faim. Les escargots ou les cloportes sortent en plein jour et sont plus vulnérables aux prédateurs ; les rats font de même et les maladies qu’ils véhiculent ont réapparu à Marseille et à Martigues par exemple. Les oiseaux se sentent fatigués et dorment plusieurs fois dans la journée (sur la photo les cygnes broutent couchés).

 

Printemps 2010, un nouveau problème pour les abeilles :

la difficulté à reconnaître les couleurs de leurs fleurs préférées


abeilles-coup-de-grace-couleurs.jpg
Les irisations que présentent les rayons du soleil dans l’air humidifié et pollué par la retombée des déchets du trafic aérien s’infiltrent partout, colorent les eaux et les ombres

abeilles coup de grace couleurs paysages
Les plus beaux paysages prennent des couleurs abominables

http://www.lessaisies.com/www-webcam-509-HIVER-FR.html

 

 

Les pétales des fleurs prennent aussi ces couleurs cauchemardesques et deviennent méconnaissables pour les insectes butineurs qui virevoltent longtemps avant d’accepter de s’y poser, perdant ainsi un temps précieux tout en augmentant leur fatigue. Ce peut être la difficulté de trop, le coup de grâce pour les abeilles en cette année dédiée à la biodiversité.

 

Et pendant que les abeilles souffrent comme jamais la revue « Ca m’intéresse » en pages 22 à 25 du n°349 de ce mois de mars 2010 publie un article intitulé  « La puce qui espionne les abeilles ».

423 000 € alloués aux scientifiques pour une déduction en gros titre dans la revue

« Tire au flan, fugueuse… adieu l’image d’Epinal de la vaillante travailleuse »

Et de conclure par une surprenante annonce qui peut se résumer ainsi : Puisque 68% des abeilles ont passé au moins une nuit dehors en 2009, supprimons les campagnes nocturnes de démoustication qui avaient été instaurées pour ne pas gêner les abeilles dans la journée.

La réalité est autre, si les abeilles ne rentrent pas, c’est tout simplement parce qu’elles ont eu un empêchement ou sont mortes.

Étonnamment cet article scientifico-médiatique ne dit pas un seul mot de la seule information indiscutablement fiable que peut révéler le puçage des abeilles : Combien d’abeilles ne sont jamais rentrées à la ruche ?

 

Grosse déception, car en décembre 2008, j’espérais beaucoup de ce puçage des abeilles.

« Décembre 2008, la traçabilité des abeilles devient possible : la société allemande Microsensys vient d'annoncer la création de la plus petite puce au monde (< 1mm 3,2 mg) basée sur les normes internationales ISO 14443) capable d'être dissimulée sur tous les petits objets de valeur pour les repérer en cas de vol ou perte. Mais cette petite merveille technologique, selon Mme Nadin Jurisch peut aussi être collée sur le dos d'une abeille pour en suivre les déplacements.
Voilà le moyen idéal de mettre de façon indiscutable en évidence ce que mes yeux et mon appareil photo voient depuis plus d'un an : quand apparait le soleil blanc et large, causé par un excès de trafic aérien, les abeilles éblouies exécutent des demi-tours à peine sorties de la ruche, butinent moins loin que leur possible rayon d'action, ratent le trou de la ruche au retour, se trompent même de ruche ou se perdent et meurent en route.
J'espère que le gouvernement et les responsables des syndicats des apiculteurs amateurs ou professionnels accepteront de vérifier cela. J'en parlerai également aux avionneurs. »
21 décembre 2008 à la fin de l’article http://www.eauseccours.com/article-26029369.html

Fin mars 2009, tous les décideurs cités ont été mis régulièrement au courant de la dégradation de la situation.

Pour s’en sortir il ne s’agit pas de sauver la sonnette d’alarme mais de résoudre le vrai problème :  
http://www.eauseccours.com/article-sauvons-notre-peau-pour-sauver-les-abeilles-45476235.html 
 



Dimanche 28 mars 2010, passage à l’heure d’été et prévisions météo

Bonn 2010 03 28 Dim 13h27
Bonn, dimanche 28 mars 2010, 13h27 (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)

En ce jour de passage à l’heure d’été, l’aviocorde quotidienne qui stagne au-dessus de Bonn a enflé et crevé en giboulée de culture.

A n’en pas douter ces aviocordes provoqueront en 2010 des orages de culture plus nombreux, plus précoces et encore plus calamiteux qu’en 2010.


abeilles-coup-de-grace-orage-Paris-Fotolia_979386_XS.jpg
Orage avionneux sur Paris (image Fotolia_979386_XS)

 

Et les villes seront aussi touchées que les montagnes, les côtes ou la campagne.

 



Préparation des prochaines réunions sur le climat de Bonn

Regarder l’aspect quotidien du ciel et accepter de comprendre que l’Allemagne est devenue terre d’Avionie.

Bonn-2010-03-21D9h-22L18h58-23M16h-24M10h-25J12h-26V7h-27S9.jpg
Bonn, Allemagne (Images du jour  sur http://www.b-p-s.de/webcam.php)


Dimanche 21 mars, 9h

Lundi 22 mars, 18h58

Mardi 23 mars, 16h

Mercredi 24 mars, 10h

Jeudi 25 mars, 12h

Vendredi 26 mars, 7h

Samedi 27 mars, 9h

 

Images quotidiennes précédentes incluses dans les articles écrits depuis le 1er janvier 2010

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans disparition des abeilles
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens