Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 20:00
Sud de l'Espagne, Andalousie, Pentecôte 2009

 
A pied,                                                                                      à cheval,


en voiture,

 
ou en tracteur,


cette année comme depuis 1653, des centaines de milliers de pélerins partis déjà depuis plusieurs jours


marchent pour rejoindre l'ermitage d' El Rocio, un étrange village sans goudron.


Ferveur et allégresse tout le long du périple.



Des 4x4 de curieux, de plus en plus nombreux, apparurent, la veille du grand rassemblement,


soulevant des nuages de poussières,


usant les bêtes,


et les gens.


Que faire ? Pendant de nombreuses heures la marche se poursuivit ainsi.


Profitant d'une trouée, une vache s'arrêta pour retrouver son souffle, son vieux conducteur aussi.


La colère grondait.


Finalement, la masse silencieuse des pélerins a tempéré la course folle des 4x4, l'air redevint respirable.


Les ombres s'allongent, le convoi est prêt à repartir suivis par les 4x4 apaisés.


Il est temps de monter le camp.


Chants, danses, quelques heures de sommeil.


Et El Rocio connaîtra le début de sa fièvre annuelle.




Cette année le soleil d'Espagne est plus large que d'habitude, ses rayons, visibles dans l'air chargé d'humidité, font briller de trop le poil des bêtes, les plantes, le sol. La luminosité générale est ternie.


Et que dire des éclats du soleil sur les pare-brise?

Prenez le temps aussi de regarder attentivement les cieux et les lumières des photos précédentes.




Aviocorde au-dessus de Séville, vue depuis le haut de la tour de la cathédrale


Au matin du 1er juin, jour de la disparition de l'Airbus A330 du vol Air France AF 447 Rio Paris, cette aviocorde est au sol et perturbe décollages et atterrissages de l'aéroport de Séville, (66% d'humidité relative).

Trop d'avions augmente également le degré d'humidité en haute montagne
(
Expérience pour comprendre une des causes de l'accélération de la fonte de la banquise ), aux altitudes des couloirs aériens et même bien au-dessus par évaporation du voile d'aviocirrus.







En France, les vacances d'été se préparent.
Quelques publicistes, timidement, font réapparaître un peu le soleil,



pour nous donner envie d'aller à la mer,



nous attirer vers les montagnes,



ou nous suggérer que cet été le soleil sera aussi frais qu'une citronnade ???

Que faire ? Le soleil a disparu, la grêle saccage tout, l'air devient irrespirable et la course folle continue.
Peut être que la pause des pâles vacances ouvrira assez de consciences pour repartir sereins.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans société
commenter cet article

commentaires

Coeur 07/06/2009 12:30

Aujourd'hui,Dimanche 07 Juin le ciel est très bleu, de petits nuages blancs çà et là, le soleil éclaire d'une manière resplendissante comme il devrait toujours ,l'air est frais, pas de brume,on peux voir très loin sans problème les montagnes; les tons de vert offre une palette très douce et tendre!!! Reviennent en moi des souvenirs!C'était tout le temps comme cela avant!!!
Mais ou sont les avions??? Ils sont en train de voter???

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens