Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 20:53

Les abeilles disparaissent, la banquise fond, les guerres font rage, le chômage augmente, le pouvoir d'achat diminue, les gens se marchent dessus, c'est l'hiver, tout le monde tousse, les vacances sont finies...

Ca ira mieux après une bonne nuit de doux rêves.


Cela ne peut en être autrement si un dreamcatcher, objet traditionnel amérindien, est accroché à une fenêtre ou sur un balcon face au soleil levant. L'attrapeur de rêves, se balançant élégamment dans la brise nocturne, trie les rêves qui recherchent un dormeur pour la nuit. Sa toile retient captifs les mauvais rêves que le soleil brûlera en se levant. Les bons rêves se glissent par les plumes et parviennent en douceur dans l'âme du dormeur.



Rêve de campagne


Rêve de cheval



... d'un cheval de feu



... apparu par enchantement sous un arc-en-ciel de feu




Déjà le jour pointe



le soleil se lève, Moment Magique





 

Instant de vérité, le soleil atteint le centre de la toile du dreamcatcher.

 








































La suite du rêve a brûlé, elle aurait été un cauchemar. Merci dreamcatcher.



ARC EN CIEL DE FEU, mythe ou réalité ?

L'arc en ciel de feu ci-dessus fait partie d'un de ces innombrables diaporamas PPS qui circulent sur le net.

Cette image, signée AP en bas à droite, se trouve aussi dans le blog de NADIA-VRAIE dans un article du dimanche 28 décembre 2008 :


Elle est sensée avoir été prise "cette semaine, au frontière de l'IDAHO/WASHINTON".


La même image, mais sans signature, est présentée avec un petit commentaire pour le seul plaisir d'écrire, le 10 mars 2007, à cette adresse : http://maheanuu.free.fr/index.php/2007/03/10/arc-en-ciel-de-feu/
soit 1 an, 9 mois et 18 jours plus tôt.


Mardi 10 juin 2008,

http://www.cidehom.com/apod.php?_date=080610

Belle image d'un arc-en-ciel de feu au-dessus du New-Jersey et explication convaincante authentifiée comme la traduction française officielle de la revue science@nasa.


Et un anglais, dans sa langue maternelle, et avec un croquis très explicite, présente le phénomène tout en déniant le bien-fondé du qualificatif  "de feu" : http://www.atoptics.co.uk/halo/cha2.htm                
En cliquant sur la flèche de droite on atteint une galerie de ces arcs en ciel d'un nouveau genre : http://www.atoptics.co.uk/halo/chaim0.htm



En regardant dans mes photos j'ai trouvé un minuscule arc-en-ciel de feu, pris en Camargue le 20 mai 2008 à 8h02.



On aperçoit le rouge à l'intérieur de la courbure de l'arc. Normalement le rouge est à l'extérieur d'un arc-en-ciel terrestre qui apparait par temps de pluie et de soleil mêlé, l'observateur tournant le dos au soleil et regardant devant lui l'écran de pluie.

Cet arc ,comme toutes les explications contenues dans les liens cités le disent (exceptée celle de maheanuu) ,provient bien de la déviation des différentes longueurs d'ondes de la lumière solaire par des plaquettes de glace contenues dans les nuages appelés cirrus.


Mais ce qui n'est pas dit dans ces explications c'est la provenance de ces cirrus, le pourquoi de leur présence de plus en plus fréquente en tous les coins du globe.

Sur toutes les photos présentées, y compris la mienne, ces cirrus ne sont que le résultat du trafic aérien, aux traces bien visibles si l'on regarde attentivement chaque détail.

Leurs couleurs surréalistes proviennent en grande partie de l'eau hydrocarburée qui s'échappe des réacteurs et qui gèle d'autant plus rapidement que la combustion rejette aussi des fines particules de suie formant le point d'appui de la congélation.


Et après tout, où est le mal ? C'est si bon de rêver !!!



ARC-EN-CIEL d'eau    EAU SEC COURS

Trop de cirrus finissent par rendre le ciel laiteux.  Ils captent la chaleur solaire, ce qui refroidit  les terres et les villes.

Leur lumière diffuse gêne les déplacements des abeilles et de beaucoup d'autres insectes qui ainsi s'épuisent. Les automobilistes, pilotes d'aéronef et même les randonneurs sont également plus exposés aux accidents par éblouissement ou diminution de la sensation de relief.

La banquise, les glaciers et la neige se transforment plus vite car l'humidité du trafic aérien autant que le changement de la répartition de la lumière les réchauffent.

Quand le trafic aérien est trop intense, se forment, en dessous des couloirs de vol, des cordons avionneux qui provoquent des précipitations violentes de grêle, pluie ou neige accompagnées de vents violents et tourbillonnant et souvent d'éclairs meurtriers.


Parfois ces cordons avionneux peuvent eux aussi prendre l'aspect d'un arc-en-ciel !!!
Un arc-en-ciel d'eau mais sans couleur.
Un arc-en-ciel gris et raide
Une espèce de gigantesque pont autoroutier.


La nature peut imiter l'homme qui la malmène.

Cordon avionneux en forme d'arc-en-ciel style pont autoroutier.
Cliché pris le 26 septembre 2008 à 18h24 en Petite Camargue.







 




Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens