Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2008 6 10 /05 /mai /2008 11:42

Le drapeau tibétain vient d’être hissé et photographié sur le Mont-Blanc.


Il flotte aussi sur de nombreuses mairies de France et chez de nombreux particuliers sensibles à la cause tibétaine.



Il est aisé de trouver sur le net des significations du symbolisme tibétain de toutes les composantes de ce drapeau. Comme tous les drapeaux, ce bout de tissu porte les aspirations d’un peuple et des marchands rivalisent pour en vendre le plus possible. Pour le Tibet, état, philosophie  et religion sont liés.


Outre les symboles cadrant la vie d’un peuple,  ce drapeau peut révéler les secrets de la bonne marche de l’organisation naturelle et universelle de la vie terrestre. 


Les mots ne sont pas dits ou alors ils ont été oubliés.


Le drapeau s'étale, on peut y lire l’invisible, les secrets de la lumière permettant la vie terrestre.


Le triangle blanc, neige éternelle, est en bas, source  toujours renouvelée de l’eau vitale.
Le triangle blanc c’est aussi la lumière complète, le bleu, le rouge et le jaune réunis que le triangle du prisme peut décomposer.


Le soleil du drapeau s’allie à l’eau pour créer en son cœur le vert  des plantes, visible dans la crinière ondulante des lions.

Le jaune du soleil nous éclaire au quotidien mais aussi nous éblouit et nous masque les rayons rouges et les rayons bleus bien présents sur ce drapeau.
Sans ces rayons rouges et ces rayons bleus, pas de photosynthèse, donc disparition des plantes vertes, des mangeurs de plantes, des mangeurs de mangeurs de plantes, disparition des hommes aussi.


Le vert de la vie est à la merci de l’entente des lions.


Si tout fonctionne normalement, l’or de l’abondance venu du levant se répand en récoltes dorées aux autres points cardinaux, la vie s’écoule et se reproduit éternellement.
 



La bible, dans la Genèse, explique aussi le bon ordre des composantes de la vie sur la planète Terre. Dans un prochain article, j’expliquerai comment  l’homme, en bouleversant cet ordre établi, a commencé de générer un climat incompatible avec la vie terrestre.



Le 27 janvier 2007, j’avais pris le biais d’une information d’un  journal télévisé pour prévenir de la gêne, à cause de l’homme et de ses avions, occasionnée au bon déroulement de la vie sur terre :
« L’apocalypse serait prévue pour le mois de mai prochain. La fin du monde pour le jour de mon anniversaire, je n’arrive pas à y croire !!! Mourir à 56 ans, sauf accident, c’est trop jeune pour une vie saine au 21ème siècle…
En tous cas un danger bien réel nous menace ; nous sommes tous concernés. Si chacun en prend conscience,  le fait savoir et agit à sa mesure dans son coin, le danger peut encore être écarté à moindre frais et sans être obligé de se cacher sous terre. » L'apocalypse serait prévue pour mai 2008, la fin du monde pour mon anniversaire


Nous voilà en mai 2008, mon anniversaire est passé, je suis vivant, vous aussi, mais le nombre d’avions en vol est toujours de plus en plus important, le trop de traînées d’avion provoque l’affaiblissement des  rayons bleus et des rayons rouges. Le soleil nous le signale en perdant sa couleur jaune. Les vies  terrestres les plus ténues s’affaiblissent et disparaissent  de plus en plus nombreuses, de moins en moins silencieusement. Ainsi, en un peu plus de 3 mois, chez nous, des milliards d’insectes ont disparu, les plantes les plus héliophiles ont jauni. Le ciel se présente de plus en plus continûment  voilé, l’ambiance aux terrasses des cafés ou à la plage est désastreuse, vents inhabituels et mini tornades sont de plus en plus fréquents… Nous sommes sur une nouvelle planète, l’Avionie.

 
Mais encore trop peu de gens voient le soleil blanc dans les yeux des abeilles ou le jaunissement des plantes, le Titanic coule et la croisière s’amuse toujours.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens