Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 21:26
Dans mes articles précédents :

www.eauseccours.com/article-15292177.html

www.eauseccours.com/article-17052081.html 

www.eauseccours.com/article-17761431.html

j'ai présenté des traînées d'avions qui se décrochaient du ciel et venaient se poser au sol.

Ce phénomène se produit de plus en plus souvent. On aperçoit ces cordons nuageux épousant la forme du sol en plaine comme en montagne, en voici un nouvel exemple en deux niveaux :




On peut également trouver ces nuages plus ou moins raides d'aspect, à tout moment sur nos routes.
Ce qui peut s'avérer dangereux et surprendre des conducteurs ne s'attendant pas à trouver du brouillard en des lieux ou des périodes où d'ordinaire il n'y en a pas.

      
PS du 17/03/08 : C'est d'ailleurs peut-être un tel brouillard qui  est intervenu comme une des circonstances de l'accident du samedi 15 mars dernier dans le Gard et relaté dans le Midilibre du dimanche 16 mars 2008 www.midilibre.com/articles/2008/03/16/20080316-FRANCE-MONDE-Collision-entre-un-fourgon-et-un-car-deux-morts-treize-blesses.php5 (La gendarmerie concernée, que j'ai appelée en début d'après-midi, m'a indiqué qu'effectivement du brouillard en cette saison à cet endroit est inhabituel. Naturellement, il aurait fallu être présent et réveillé, assez longtemps avant et après l'accident, pour se rendre compte de l'apparition et du départ de ce nuage au sol afin de pouvoir l'identifier avec certitude.)


Les nuages d'avions n'hésitent pas à se poser en ville.





A l'intérieur on a d'abord l'impression de pénétrer tout simplement dans du brouillard.




Mais la réalité est autre.

Après avoir roulé plusieurs kilomètres
dans un tel brouillard, mon pare-brise
était sec, à aucun moment je n'ai
utilisé mes essuie-glaces.

Les gouttelettes d'eau étaient si fines
qu'elles s'écartaient au fur et à mesure
que la voiture avançait.






Cette eau, issue des réacteurs des avions, est bien sûr de l'eau qui finit par mouiller. 
Au petit matin, quand les traînées redécollent, elles laissent sol, végétations et parebrise mouillés comme un matin de rosée. 
Quelquefois, elles sont si denses qu'elles précipitent en crachin. 

Mais il y a autant de différence entre le brouillard des réacteurs et le brouillard naturel qu'entre la neige à canon et  la neige naturelle. 

Au début on appelait la neige à canon, neige artificielle. En réalité, l'homme ne fabriquant pas la neige mais seulement le matériel pour favoriser son apparition, on emploie maintenant le terme de neige de culture.

Par analogie je crois que l'on peut appeler la production des réacteurs des avions brouillard de culture ou eau de culture. (Jacques Fabry)




Partager cet article

Repost 0
Published by cielnature - dans brouillards
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens