Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 19:42

Lundi 20 juillet 2009, bien visible, en haut à droite d’une page paire, le quotidien « La Provence » titre, juste en dessous d’un petit poisson très coloré du bandeau « le journal de l’été »:

 

« Nicolas Hulot a le syndrome du Titanic »

 

Une photo présente en gros plan la tête de Nicolas Hulot, le teint jaune, les traits tirés, la bouche crispée, le regard perdu. L’article par pudeur sans doute n’évoque que la sortie de son film le 7 octobre prochain, insistant sur le fait que la très grande majorité des images ont été tournées en ville et sans prise de vue aérienne. La vie appelle la vie mais le cœur semble ne pas y être.

 

Syndrome médical 

Nicolas Hulot commence-t-il à ressentir les troubles que ressentent entre autres les abeilles, les plantes les plus héliophiles  et l’universalité des gens en terre d’Avionie : fatigue excessive, gêne à respirer, troubles de la vision, baisse du moral, angoisses,…  dus à l’altération de l’ensoleillement naturel, à la perturbation des cycles de l’eau et aux résidus d’hydrocarbures ?

 

Syndrome de Stockholm* 

Nicolas Hulot s’est-il laissé gagner par les comportements particuliers des personnes présentes sur le Titanic ?

Dans le rôle d’un joueur de Poker ou celui du chef d’orchestre ?

*« Le syndrome de Stockholm désigne la propension des otages partageant longtemps la vie de leurs geôliers à développer une empathie ou une contagion émotionnelle avec ces derniers » (http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_Stockholm)  

 

Autrement dit : « Quand tu ne peux avoir ce que tu aimes, aime ce que tu as. ».

 

Je ne peux m’empêcher de penser à cette maxime lorsque je vois des gens s’extasier au lieu de se révolter devant un paysage dévasté.


 
3 avril 2009, 14h35, immensité sableuse au bord de la Grande Bleue sous l’éclatant soleil du ciel du Sud

Plage du Grand Radeau en Camargue, défendue sur France 3 par Marie Drucker et Nicolas Hulot en octobre 2007



Aviocorde arc en ciel de pluie

 
Après la pluie, le beau temps ; et toujours l’aviocorde ; et tant pis si l’arc-en-ciel a perdu ses couleurs officielles, on est au XXIème siècle après tout.

Mieux vaut en rire qu’en pleurer, l’énergie est meilleure.

Il est souhaitable que cette belle énergie serve alors à ouvrir les consciences, soit utilisée à passer le mauvais cap.


 


1er mai 2009, Camargue, marais du Vigueirat

« Vous n’imaginez pas le pouvoir de l’écologie » dit le slogan de José Bové, Cécile Duflot et Michèle Rivasi venus animer une réunion en vue de l'élection des députés européens.

Ce joli poisson avionneux, façonné par le mistral, semble en rougir de honte, de colère, ou de plaisir selon l'imaginaire de chacun.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens