Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 04:51

Début juillet

La chaleur est étouffante, mais les médias s’ingénient à informer que la canicule n’est pas là. Pourtant ces mêmes médias relatent, presque chaque jour,  la mort par malaise de sportifs, simples promeneurs ou personnes seules chez elles. La fréquence de ces décès devrait éveiller l’attention. 


 

Fin mai, début juin

Alors que les chiens ne couraient plus et que les chevaux suaient à l’arrêt je voulais déjà savoir :

 

Question posée le mardi 26 mai 2009 à 3h 01 du matin:

« Madame,
Réveillé en pleine nuit par une température de 25,5° à l'intérieur pour encore 21° à l'extérieur et une humidité relative de 55% (minimum devenu quotidien) au sud de la France, je viens de réaliser, qu'alors que la météo annonce des records de chaleurs (>35° par exemple), que les orages ont déjà éclaté et sévi depuis plusieurs semaines, à aucun moment les médias n'ont ces derniers jours parlé de canicule et encore moins de plan canicule.
Pouvez-vous m'indiquez les températures et autres conditions qui définissent la canicule, où en est le plan canicule 2009 et si vous avez une idée des raisons du silence des médias?
Meilleures salutations »


Réponse officielle, …@sante.gouv.fr,  le même jour à 13h 46 :

« Bonjour Monsieur,
Le plan canicule est officiellement lancé le 1er juin.
Il y a une "alerte" canicule si et seulement si les seuils des températures sont dépassés, jour ET nuit, et ce, plusieurs jours consécutifs.
Ces seuils ont été élaborés conjointement par l'Institut de Veille Sanitaire et Météo-France, après observation des données (sanitaires et météorologiques) recueillies sur près de 30 ans.
Les températures observées ces derniers jours n'ont pas rempli ces conditions, ne justifiant pas un déclenchement précoce du plan.
Sachez que chaque année ce plan est révisé et amélioré.
Le sujet de la canicule et de la protection de la population en période de fortes chaleurs prolongées reste au cœur de nos préoccupations est et l'objet de toute notre attention.
Pour plus de précisions vous pouvez contacter la DDASS des Bouches du Rhône.
En espérant avoir répondu à vos interrogations,
Cordialement »

 


 

3 juillet 2009, 19h 06 les vacances d’été ont commencé.


Lumière d’éclipse et "orage de moiteur" près de Salon en Provence

 

L’excès d’humidité amenée par le trafic aérien demesuré peut provoquer  un « orage de moiteur » qui se colle à la peau, provoque sensation d’étouffement, palpitations et suées. Un échantillon volontaire de cette sensation est provoqué lorsque les pierres chaudes sont arrosées d’une louche d’eau dans un sauna.

 

 

L’annonce  du froid ressenti est régulièrement annoncée par Météofrance. Mais rien encore sur la chaleur ressentie.

Les canadiens ont franchi ce pas depuis 1965 en créant l’humidex, une valeur de la chaleur ressentie qui tient compte de la hauteur de température couplée au degré d’humidité ambiante.

Valeur de l'humidex: Degré de confort

  • En-dessous de 29
    Peu de gens sont incommodés.
  • De 30 à 34
    Sensation de malaise plus ou moins grande.
  • De 35 à 39
    Sensation de malaise assez grande. Prudence. Ralentir certaines activités en plein air.
  • De 40 à 45
    Sensation de malaise généralisée. Danger. Éviter les efforts.
  • De 46 à 53
    Danger extrême. Arrêt de travail dans de nombreux domaines.
  • Au-dessus de 54
    Coup de chaleur imminent (danger de mort).


On peut considérer comme extrêmement élevée une valeur d'humidex supérieure à 40. Dans ce cas, il y aurait lieu de réduire toutes les activités non essentielles. Si la valeur oscille entre 35 et 39, il conviendrait alors de ralentir ou de modérer certaines activités de plein air, compte tenu de l'âge et de l'état de santé des individus, de leur forme physique, du type de vêtements qu'ils portent et d'autres conditions climatiques.

S'il est absolument nécessaire de travailler à l'extérieur, il faut alors boire beaucoup et se reposer fréquemment. Lorsque le temps est chaud et humide, les risques de coup de chaleur et d'insolation sont très grands.

 

Le site d’où est extrait le tableau ci-dessus propose un calcul automatique du degré de chaleur ressentie, « Calculatrice pour le facteur humidex » qui se trouve au bas de la page de ce lien : http://www.qc.ec.gc.ca/meteo/Documentation/Humidex_fr.html  (Le degré d’humidité relative est actuellement affiché sur beaucoup de thermomètres à affichage digital et sur toutes les petites stations météo individuelles électroniques en vente partout.)




L’humidité apportée par les avions est telle que les brumisateurs sont devenus mesures dérisoires pour protéger de la chaleur : ils ne peuvent provoquer une évaporation rafraîchissante que si l’air est sec.

Brumisateur douche et soleil blanc, les terrasses pas plus agréables à l’ombre qu'au soleil sont désertées.



La canicule en Avionie n'est pas chronique, au sens plusieurs jours et nuits de chaleur continue, mais se présente sous forme de coups de chaud fulgurants qui accélèrent la fonte des glaces et peuvent être fatals aux plantes, bêtes et gens les plus fragiles.

Dans quelques jours ou quelques semaines, chaleur humide et chaleur estivale conjuguées risquent de multiplier les malaises, particulièrement de nuit dans les habitations et de jour au moindre effort.

NB: Les nuits à la belle étoile deviennent beaucoup moins agréables à cause d'une sensation de fraîcheur excessive conduite par l'humidité et d'une rosée collante qui se retrouve également sur les pare-brise des voitures.


Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans dérèglement climatique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens