Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 20:14

Samedi 12 avril 2008
fin d'une après-midi de printemps
chacun rentre des courses, même les abeilles

Disparition d'une abeille sauvage en 6 minutes.

Je l'ai vue.
Des promeneurs autour de moi l'ont vue aussi.
Avec un peu de chance et d'attention vous pouvez aussi en être témoin.
Il suffit de trouver, en fin d'après-midi, un petit espace avec quelques fleurs non loin,
un petit muret. Le ciel doit être bleu et parcouru d'avions.

Chaque séquence s'est déroulée trop vite pour que je puisse saisir l'abeille en vol.
Mais j'ai les images réelles bien en tête et je vous livre les autres dans l'ordre où je les ai prises.



16h34
Bzzzzzzzzzz 
le temps de tourner la tête,
Bong,
l'abeille en plein vol se cogne contre un petit muret d'une soixantaine de centimètres
et pof se retrouve hébétée au sol.

 



















16h35
Quelques secondes pour retrouver ses esprits,
se frotter les yeux,
redécoller,
se recogner contre le muret
et retomber au sol.





16h36
Moins d'élan, le choc est moins violent.
L'abeille prend conscience de son éblouissement
et se frotte les yeux avec plus d'application.
Alors elle redécolle pour se mettre à l'ombre.
Et se retrouve, en plein soleil,
sur le bas de mon pantalon noir.





16h38
But non atteint.
L'abeille n'en croit plus ses yeux.
Elle tente de se les frotter une nouvelle fois,
et décolle.
Immédiatement elle se retrouve
un peu plus bas, aggrippée au bas
du petit poteau de fer qu'on aperçoit en haut, à droite
de la photo précédente.

 
(en regardant bien sur la photo de droite, en haut de l'aile, on aperçoit un tout petit point de cette lumière bleue qui figurait déjà sur les fourmis bleues et la souris morte, cf. autres articles du site)



16h38
Sans attendre, l'abeille décolle à nouveau,
et se retrouve à nouveau au sol,
pas très brillante,
à part son oeil droit !!!




16h39
L'abeille fuit cette atroce lumière blanche.
Mon pantalon n'est pas le salut.

Le soleil est encore descendu à l'horizon,
son reflet se voit clairement sur ma sandale
et sur l'abeille.



16h40
L'abeille n'en peut plus,
dans un ultime effort elle s'arrache de mon vêtement,
s'élève de quelques mètres,cherche à s'orienter et accélère.
Mais aveuglée, elle doit se laisser redescendre.
Cette fois-ci elle se retrouve empêtrée dans l'herbe.
Elle n'en réchappera pas.
(on aperçoit son abdomen roux au centre de la photo)



C'est ainsi que disparaissent les abeilles.

Bien sûr les causes reconnues existent.
Famine, insecticides, maladies, parasites...
provoquent la mort des abeilles.

Mais quand il reste une cause inexpliquée,
levez la tête, regardez le soleil, furtivement pour ne pas risquer de vous brûler les yeux, ou mieux photographiez-le discrètement avec votre téléphone portable ou un petit appareil photo numérique.
S'il paraît proche, large et blanc, l'abeille
comme beaucoup d'autres insectes
sera éblouie et ses yeux à facettes ne lui
permettront plus de s'orienter.
L'abeille luttera, puis mourra d'épuisement
ou mangée par un prédateur opportuniste.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans disparition des abeilles
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens