29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 08:48

Sur la terre, à notre échelle, au lieu on l'on se trouve à un moment donné, on considère que les rayons du soleil parviennent au sol parrallèles entre eux. A cet instant et en ce lieu, ils forment donc un angle constant avec chaque surface du sol.

Grâce à leurs yeux à facettes, les abeilles, cigales, mouches et  autres insectes volants calent leurs déplacements sur cet angle: plan du sol, arrivée des rayons solaires.

Changeons cet angle et les abeilles désorientées, déboussolées, s'égarent et meurent mangées, d'épuisement ou par accident.

Voulez-vous mourir comme un insecte dans la lumière ?



Tout le monde a vu des insectes piègés par la lumière tournoyer sans fin autour des lampadaires en campagne ou mourir dans la vasque d'un hallogène chez soi.

Attendez la nuit, volets fermés, allumez une lampe unique.

Fermez votre oeil gauche.

Cachez votre oeil droit avec la main droite ouverte à plat, coude vers le sol, base des doigts au niveau de la pommette de la joue, pouce écarté et cramponné pour bien caler la main, doigts joints orientés vers le haut.

Laisser un tout petit jour entre le médium et l'annulaire.

Et voilà, vous pouvez décoller ou du moins avancer, lentement et régulièrement.

Si vous ne voulez pas mourir en vous arrêtant ou en vous brûlant, remplacez la lampe unique par un rail de petites lampes parallèles et imaginez ce rail d'une longueur infinie.

___________________________________________________________________


Et maintenant faites entrer dans la pièce obsure des complices éparpillés avec lampes torches ou lumières des écrans de téléphones et toujours en marchant régulièrement essayez de vous orienter. Bon courage!!!

___________________________________________________________________

Là est le secret, les abeilles disparaissent car la lumière qui les guide n'est plus composée de rayons parallèles entre eux.

En certains lieux, de plus en plus nombreux, la multitude des traînées aqueuses laissées par le passage incessant des avions perturbe la libre circulation de la lumière. Des rayons survenant de toutes parts entravent le bon fonctionnement des yeux à facettes et du cerveau associé. Ce qui entraîne grandes difficultés ou impossiblilité à se déplacer pour les abeilles et beaucoup d'autres insectes.

L'été dernier il y a eu moins de cigales du côté de Marignanne, ce printemps, je crains pour les abeilles de Rhône-Alpes et aussi pour celles du Languedoc-Roussillon. 

A vous de vous rendre compte pour les régions que vous connaissez où que ce soit sur la planète.

____________________________________________________________________

Si vous êtes dans une zone ou les avions sont nombreux, regardez ce qui se passe sous la voiture qui est devant vous, dans la pénombre du petit matin, de la tombée de la nuit ou dans l'ombre du fond d'une gorge profonde, (on peut aussi voir ces ombres suivre les passants dans l'ombre des rues piétonnes).



Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog