Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 08:40

Juin 2013, parmi les articles traitant des pesticides et de la disparition des abeilles, cette affirmation en gros titre fait le buzz sur le net :

« Le quart des abeilles mortes à cause des semences enrobées »

Le journaliste canadien Martin Médard, primé en 2012 par l’ACRA (Association des Communicateurs et Rédacteurs de l’Agroalimentaire) précise que dans les données  présentées le 29 mai 2013 par Olivier Samson-Robert, un étudiant de l’Université Laval,  près de 25 % des cadavres d’abeilles retrouvés en période de semis dans la région de Saint-Hyacinthe à proximité des champs ensemencés de graines enrobées, maïs et soja, contenaient une dose mortelle de néonicotinoïdes.

http://www.laterre.ca/environnement/le-quart-des-abeilles-mortes-cause-des-semences-en/ 

En illustration la photo prise et légendée par Olivier Samson-Robert

 

blanc éblouissant drap Olivier Samson Robert d3a5a08cb47f1

« Un drap blanc positionné devant les ruches permettait de compter les mortalités. Après autopsie, près de 25% des abeilles mortes contenaient des néonicotinoïdes. » 

Le titre racoleur, incite fallacieusement à penser que 25% de toutes les abeilles sont tuées par les pesticides systémiques.

Le texte du journaliste permet seulement de conclure que plus de 75% des abeilles retrouvées mortes en période de semis dans la région de Saint-Hyacinthe à proximité des champs ensemencés de graines enrobées ne contenaient pas une dose mortelle de néonicotinoïdes. Le pourcentage des abeilles mortes par rapport à la population totale des abeilles est inconnu.

La photo prise par l’étudiant scientifique fait référence à la population d’une seule ruche (avec nécessairement quelques abeilles de passage). La formulation de la légende ne permet pas de conclure sur la cause de la mort des abeilles autopsiées.

Un témoin attentif ou une caméra de surveillance auraient permis de montrer qu’en fait l’utilisation d’un drap blanc rendait cette expérience mortelle pour un grand nombre d’abeilles sortant de la ruche ou y rentrant.

Car, c’est un fait inéluctable, chaque fois que la luminosité du sol, pour une raison ou une autre, devient plus intense que celle émanant du ciel, les ocelles supérieurs leurrés entraînent le retournement brutal de l’insecte en vol, provoquant ainsi des chutes qui peuvent devenir fatales par traumatismes, épuisement à se relever ou stress trop intense.

 

Quelques exemples :

Abeille sur neige : http://www.dailymotion.com/video/xxyulg_abeille-stressant-salto-arriere-sur-neige-4-mars-2013_animals#.Ucfogfk9LuJ

Fourmi sur le zinc d’un bar : http://www.dailymotion.com/video/xszklj_piege-lumiere-fourmi-ailee-salto-arriere_animals#.Ucfoo_k9LuJ

 

Abeilles à l’envol de la ruche : http://www.dailymotion.com/video/xzaq78_abeilles-desorientees-chutes-en-serie-au-decollage-23-mars-2013-avi_news#.Ucfoxfk9LuJ 

Abeilles par temps pluvieux : http://www.eauseccours.com/article-les-abeilles-sont-capables-de-decisions-individuelles-et-collectives-118184265.html

 

blanc éblouissant sols variés

Neige, planche d’envol et planche de désherbage, carrelettes, autre revêtement de sol devant la ruche peuvent de plus en plus fréquemment devenir plus lumineux que le ciel et entraîner alors une chute mortelle des abeilles.

 

blanc-eblouissant-fleurs.jpg

Les cirrus d’altitude provoqués par le gel de l’eau créée dans la combustion du kérosène (aviocirrus) perturbent le cheminement de la lumière solaire. Les reflets deviennent démesurés, les feuilles, les brins d’herbe, les pétales de fleurs peuvent devenir trop brillants et provoquer la désorientation des abeilles et des très nombreux autres insectes diurnes ou nocturnes munis d’ocelles.

Les apiculteurs savent qu’une ruche en bonne santé fonctionne mal dans la lumière d’une serre.

Hors nous sommes actuellement dans une serre géante qui modifie la réception de la lumière et les cycles de l’eau : http://www.eauseccours.com/article-reperer-la-serre-qui-nous-fait-de-l-effet-112478921.html

Toute expérience scientifique en extérieur espérant comprendre la désorientation des abeilles sans tenir compte de ce paramètre lumière altérée ne peut que fournir des résultats aléatoires, peu significatifs ou faussés.

Toute tentative de protection des abeilles, sincère, publicitaire ou commerciale, est vouée à l’échec dans l’atmosphère de la planète Avionie.

 

Cette année 2013 est le moment crucial pour ouvrir les yeux, briser le mur du silence et commencer à se débarrasser des nuages de culture provoqués par le trafic aérien, voile d’aviocirrus et aviocordes.

Partager cet article

Repost0
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 12:24
ciel-avionneux-giboulees-sous-aviocorde-soleil-geant.jpg
Provence, mai 2013, une énième journée de beau temps en partie gâché par des giboulées sous aviocordes et un soleil géant derrière le voile d’aviocirrus
Agriculteurs, ouvriers du bâtiment, restaurateurs et cafetiers, organisateurs de manifestations en plein air, apiculteurs souffrent, ne savent plus trop sur quel pied danser, hésitent à continuer, annuler ou reporter leur action du jour. Si ces problèmes persistent leur survie est menacée.
Les abeilles elles aussi sont confrontées à cette prise de décision vitale. Comment la gèrent-elles ?

Décision individuelle : Annulation de la sortie et retour dans la ruche toute neuve qui vient d’être installée en vue d’une action municipale de protection des abeilles
Au premier plan une abeille sur le dos sur la planche d'envol mouillée s'épuise à essayer de se relever ; une énorme goutte d'eau la bouscule.
En arrière-plan une autre abeille chute sur le dos, s'agite, parvient à se redresser et décide de rentrer.

Décision individuelle qui pourrait se formuler ainsi : « Même pas mal, on a faim, je fonce ! »
En haut de l'écran une deuxième abeille éblouie culbute sur la planche d'envol et reprend aussitôt sa course vers le lieu de butinage.

Trop tard pour choisir : Quelques kilomètres plus loin dans le rucher d’un professionnel, une abeille complètement déboussolée de sa culbute et des efforts pour en sortir finira sa vie en errance sous la ruche au milieu des herbes et des escargots
Une abeille sur le dos, les ailes collées par l'eau, gigote pour essayer de se redresser et glisse sur la tranche de la planche d'envol.

Décision collective en deux temps : Le groupe doit-il retenir ou laisser partir l’intrépide dans un environnement très risqué ?

Sur la planche d'envol des abeilles essaient d'en ramener une autre dans la ruche en la repoussant et en la tirant par les pattes arrières puis changent d'avis et la laissent s'envoler.

 

Quand l’environnement extérieur est reconnu comme étant momentanément trop hostile les abeilles se massent ou font les cent pas à l’intérieur de la ruche devant le trou d’envol en espérant de meilleures conditions (lumière, température, pas de pluie, moins de vent, pas de prédateurs).

Si cela dure trop longtemps beaucoup d’abeilles sortent quand même poussées par la faim et le souci des larves.

Si les bonnes conditions ne reviennent pas et si la ruche est encore assez forte, un essaimage d’exode peut être tenté.

 

Mécanisme de la désorientation des abeilles dans une mauvaise lumière :  http://www.eauseccours.com/article-des-abeilles-eblouies-et-des-hommes-aveugles-115870385.html

 

Les pesticides ont parfois bon dos : http://www.eauseccours.com/article-moins-de-moutons-pour-davantage-d-abeilles-halte-aux-supercheries-qui-accusent-demesurement-les-pe-117363146.html

 

Effet de serre et voile d’aviocirrus : http://www.eauseccours.com/article-reperer-la-serre-qui-nous-fait-de-l-effet-112478921.html

 

Aviocordes : http://www.eauseccours.com/article-pluie-et-nuages-par-beau-temps-au-dessus-d-un-des-plus-beaux-villages-de-france-70038823.html

 

Nouveau cycle de l’eau : http://www.eauseccours.com/article-du-nouveau-dans-l-immuable-cycle-de-l-eau-115112913.html

Partager cet article

Repost0
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 15:53
Abeille au sol, ambiance pesticides sur le parking d’une coopérative agricole provençale, 19 mars 2013
Pendant qu’un chariot élévateur s’active au  milieu de sacs une pauvre abeille au sol sur le dos gigote désespérément des pattes pour essayer de se redresser. Une voix off s’exclame : « Non, mais là c’est la période où ça envoie du traitement ! »
En arrière-plan des sacs d’engrais.
 
 
moutons de Panurge sauf un
Quand les moutons sont trop confiants ou hurlent avec les loups, les abeilles disparaissent
Chien patou endormi au milieu du troupeau dont il a la garde – Célèbre affiche de François de Kresz
Abeille piégée par un trop large reflet du soleil dans l’eau – Culbutes d’abeilles au retour et au départ de la ruche
Notre société de l’information diffusée très rapidement pour avoir plus de rentrées publicitaires que le voisin, notre société du copier-coller est très facilement sujette au syndrome du Mouton de Panurge.
 
L’UNAF, Greenpeace, Pollinis et beaucoup d’autres, par leur matraquage médiatique, leurs publicités orientées, leur lobbying fallacieux, contribuent à la pensée unique, endorment le sens critique de la population et des politiques et font perdre un temps précieux pour la sauvegarde des abeilles.
 
Planter des petites fleurs, manger du miel, parrainer une ruche, installer des ruches en ville, même sur le toit du Palais Bourbon, signer des pétitions ou voter contre les pesticides ne suffira pas à stopper la désorientation massive des abeilles car la cause globale vient d’ailleurs.
 
Exemple de désorientation d’abeilles en bonne santé dès la sortie de leur ruche. Provence 23 avril 2013
Première chute au décollage dans une mauvaise lumière. Il y en aura plusieurs autres durant cette sortie butinage pour un retour incertain à la ruche. Stress, corps endolori et manque de rendement, comme pour un skieur par jour blanc, bien que les yeux de l’abeille et ceux de l’homme soit de natures différentes.

moutons poires

Etre pris pour une poire par des journalistes, des écrivains, des cinéastes sans scrupules

« Tous les ans au mois d’août les branches des poiriers plient sous le poids des fruits, chacun d’eux est enveloppé individuellement pour le protéger des insectes… »

http://www.dailymotion.com/video/x4rmcv_le-silence-des-abeilles_news#.UXjnArU9LuJ

 

Ce film de 2007 « Le silence des abeilles » de Doug Shultz, diffusé sur National Géografic en 2008, présente la pollinisation manuelle des poiriers dans le sud de la province chinoise du Sichuan comme étant l’horrible conséquence de la disparition des abeilles suite à un usage abusif de pesticides. La hantise, entretenue par des profiteurs, d’une rupture imminente de la chaîne alimentaire conduit à une fébrilité trop souvent irréfléchie.

 

Par copier-coller d’un livre de 2006 « Un éléphant dans un jeu de quilles, l’homme dans la biodiversité » du scientifique Robert Barbault, les services gouvernementaux aident à véhiculer cette idée auprès des jeunes :

http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/la_biodiversite_se_raconte_meeddm_.pdf(pages 14 et 15).

 

L’école publique du village de Came dans les Pyrénées Atlantiques s’est lancée dans le projet d’un film, subventionné par l’Education Nationale, « sur le sujet si sensible des abeilles pollinisatrices de plus en plus menacées, dit-on, par l’irruption des intrants à l’œuvre dans l’agriculture à hauts rendements. »,

Avant de présenter leur film au public le samedi 8 juin à Pau les écoliers devront avoir su « chercher l’information pertinente dans le flot de bruits ou de rumeurs qui inonde l’opinion, la croiser, la recouper, la vérifier enfin ».

http://www.sudouest.fr/2013/04/23/l-apiculteur-inquiet-du-sort-des-abeilles-1033029-4720.php

 

Exemples de questions que jeunes et moins jeunes pourvus de sens critique pourraient se poser après avoir regardé la vidéo diffusée sur National Géografic, entendu des apiculteurs déplorer l’importation de miel chinois et vu le récent film « Des Abeilles et des hommes » :

- Pourquoi envelopper chaque poire sur l’arbre pour les protéger des insectes alors qu’il est affirmé que les abeilles, et logiquement les autres insectes ont tous été victimes des pesticides ?

- Comment le Sichuan, une des quatre principales provinces chinoises exportatrices de miel, peut-elle atteindre une telle récolte de miel sans abeilles ?

- Pourquoi les Chinois, à l’exemple des Californiens pour les amandiers, n’amènent-ils pas de très loin des ruches par camions entiers pour polliniser les immenses vergers de poiriers ?

Réponse en fin d’article

 

Les séances du film « Des abeilles et des Hommes » du Suisse Markus Imhoof, sont généralement assorties d’un débat entre le public et des intervenants locaux, apiculteurs accompagnés d’agriculteurs ou d’associations investies dans le naturel durable.

Le tournage en Chine des séquences de pollinisation manuelle a été réalisé à la sauvette avec un visa touristique.

John Miller, l’apiculteur Californien, a accueilli à bras ouverts Markus Imhoof et l’a généreusement hébergé avec son équipe mais est furieux contre son attitude et son ingratitude.

Courriel reçu le 25/02/2013 à 17h41 :

Greetings from the States.

A calamity of hive deaths are upon U.S. Beekeepers, again. 

It’s broad – it’s continent wide – it’s good beekeepers, and family beekeepers – it is a mess.

I have not seen the movie. I’ve asked to see the movie. We gave unlimited access, lodging, meals, hospitality to Mr. Imhoof and his crew for visits spanning two years. Apparently, the movie is a real hit piece. I now receive hate mail from across Europe. Never again. No movie crew. They seem the most visible blood-sucking parasites.

Thank-you for your interest.

John Miller

 

La finalité de ce film qui égratigne à la fois l’apiculture industrielle et l’apiculture traditionnelle est en fait une promotion pour l’apiculture scientifique pratiquée en Australie par la fille et le gendre de Mark Imhoof.

 

La véritable cause de la désorientation massive des abeilles et de très nombreux autres insectes provient de la généralisation non prévue par les hommes d’un phénomène naturel habituellement très limité dans l’espace et le temps. En voici le mécanisme dans la 2ème partie de cet article :

http://www.eauseccours.com/article-des-abeilles-eblouies-et-des-hommes-aveugles-115870385.html

 

 

Pourquoi une pollinisation manuelle des poiriers au Sichuan ?


mouton-pollinisation-manuelle-poiriers.png
Réponse datée du 24 janvier 2009 trouvée sur le net dans le forum :

http://www.agricool.net/forum/index.php?s=07aeb6fc970f2f874c265d9376efb1d6&showtopic=11110

 

Autrement dit la pollinisation manuelle des poiriers du comté de Hanyhuan, province du Sichuan, n’est pas un problème dû à une absence d’abeilles mais une solution utilisée par les Chinois pour obtenir de très beaux fruits en évitant la pollinisation anarchique des abeilles domestiques ou sauvages et en utilisant au maximum les surfaces de terres cultivables.

 

Pourquoi Bernard Vaissière, scientifique reconnu et influant internationalement, scientifique très régulièrement sollicité pour des conférences ou des émissions sur la disparition des abeilles, préfère-il taire publiquement cette raison depuis au moins 1553 jours ?    

Partager cet article

Repost0
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 06:05
abeilles hommes affiche
20 février 2013, sortie du film « Des abeilles et des hommes » du réalisateur Suisse Markus Imhoof
Un film aux somptueuses images de la vie intime des abeilles, un film aux images choc sur les pratiques de l’apiculture, mais un film qui, bien que basé lui aussi sur une patiente enquête mondiale,  n’explique pas davantage la véritable cause de la disparition massive des abeilles dans le monde que ne l’ont fait   « Disparition des abeilles la fin d’un mystère »,  film français de Natacha Calestrémé sorti en 2008, ou  « L’étrange silence des abeilles,  livre français  de Jean Tardieu paru en 2009. Les abeilles et les hommes semblent également désorientés.
 
Aveuglement des hommes

abeilles hommes nourrissement
Abeille morte coincée sous le couvercle de sa ruche remis précipitamment en place par l’apiculteur pressé
Quantité industrielle de jus de fruits argentins pour nourrir des abeilles de terroirs français labellisés.
 
Seconde 20, au milieu du vaste bourdonnement des butineuses des amandiers californiens : « Vous entendez, ça c’est le son de l’argent ! »
Les abeilles disparaissent, le miel se fait rare alors les apiculteurs Américains tirent davantage de revenus de la location des ruches pour la pollinisation que de la vente du miel qui par ailleurs est de plus en plus contaminé par la surdose de médication des abeilles.
 
En France aussi l’appât du gain peut conduire à des pratiques aveugles.
 
Exemple d’une curieuse recette de nourrissement des abeilles contenant bien autre chose que du miel et du pollen et en particulier des protéines animales, à l’heure où l’annonce de l’UE d’autoriser à nouveau les farines animales dans l’élevage des poissons soulève des réticences :
 
« Complément protéinés:
On peut ajouter des protéines au sirop ou candi pour aider le développement du couvain à la sortie de l’hiver.
Recette : On ajoute au candi, à froid : pollen (16 à 40%), farine de soja (32% de protéines), levure de bière, lait en poudre, lactoalbumine, viandes séchées (55% de protéines), farines de poissons (hareng), farines végétales (blé, maïs,…), algues,… »
 
Le revenu des apiculteurs se partage désormais entre miels de plus en plus divers, autres produits de la ruche (jusqu’à l’air de la ruche pour apithérapie), produits à base de miel aux pourcentages de miel de plus en plus légers, locations de ruches pour la pollinisation, conférences, enseignement en ruchers école, apitourisme, parrainages de ruches ou de parts de colonie, librairie, gadgets,… Et aussi signatures de juteux contrat avec des collectivités publiques pour des opérations de communication ou avec des entreprises pour du greenwashing, sans jamais contrôler l’efficacité des résultats ni les tricheries.
 
Quand le canari, sentinelle de l’environnement du fond des mines de charbon tournait de l’œil, il ne venait pas à l’idée des mineurs de lui faire du bouche à bec pour le ranimer, ou de le remplacer par trois autres canaris. Ils tenaient compte de l’avertissement silencieux et sortaient au plus vite de la mine pour éviter leur propre asphyxie.
 
Sous la présidence de Nicolas Sarkozy  le gouvernement de François Fillon a encouragé l’élevage des reines pour tenter de les remplacer plus vite que les colonies meurent. Sous la présidence de François Hollande, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault encourage la filière apiculture pour tenter de remplacer les apiculteurs plus vite qu’ils ne baissent les bras.
 
Quand tout va mal il est tentant de trouver un bouc émissaire. Henri Clément, ancien président de l’UNAF (Union Nationale de l’Apiculture Française), sans doute sincère au début, a décidé que l’égarement des abeilles provenait  des nouveaux insecticides, les néonicotinoïdes, et que les affreux méchants étaient leurs fabricants Bayer, Syngenta et BASF.
 
Fort de ce postulat, l’UNAF,de grandes associations écologiques comme Greenpeace ou la FNE et de nouveaux profiteurs du malheur des abeilles, comme Pollinis ou Terre d’abeilles, jouent sur le bon cœur et l’anxiété des populations pour faire signer quantité de pétitions réclamant l’interdiction de ces pesticides. Le lobbying industriel est contrebalancé par le lobbying syndical ou associatif. Les politiques veulent faire bonne figure, François Gerster, Monsieur abeille du gouvernement en place se fait photographier auprès de Béatrice Robrolle-Mary, présidente de Terre d’abeilles pourtant condamnée  en 2010 pour fraude sur la provenance de gelée royale, les sénateurs Alain Fauconnier et Joël Labbé avec le réseau Pollinis. Claude Bartolone, président PS de l’assemblée nationale donne son accord pour l’installation de ruches sur le Palais Bourbon sans s’engager à faire vérifier ce qui s’y passe vraiment.  Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt a lancé le film « Des abeilles et des hommes » en compagnie du réalisateur Markus Imhoof lors de la première le 20 février 2013 à l’UGC Ciné Cité Bercy,… La revue scientifique Science a cautionné une expérience sur l’action des pesticides qui n’hésite pas à utiliser un nombre impair (de plus le 119ème de la liste des nombres premiers) pour faire des lots égaux d’observation. La machine s’est emballée.
 
« Le  Gaucho ce n’est pas beau, Le Régent c’est méchant et le Cruiser c’est l’enfer… Certes mais après ? Moi je parle plutôt d’une catastrophe écologique globale dont on ne connaît pas le processus. Car les abeilles disparaissent également dans les montagnes éloignées des zones agricoles polluées. »
Joël Schiro, président du SPMF (Syndicat des producteurs de miel de France)
 
Alors pour aller vraiment au bout  de l’impasse ce même Joël Schiro tout comme Stéphane Le Foll ou l’Union Européenne encouragent la restriction sévère de l’usage des néonicotinoïdes dans toute l’Europe pendant deux ou trois ans. Combien restera-t-il d’abeilles, combien restera-t-il d’apiculteurs à la fin de cette vérification de ce qui est déjà connu ? Les abeilles domestiques disparaissent de plus en plus dans les lieux exempts de pesticides comme sur le site du projet d’aéroport à ND des Landes ou l’école de Nicolas Hulot à Branféré. La situation des abeilles sauvages est pire encore, inutile donc comme cela devient à la mode, de compter sur elles pour polliniser.
 
 
Aveuglement des abeilles domestiques et de beaucoup d’autres insectes, pollinisateurs ou non
 
abeilles hommes insectes sur le dos 2013 02 19 19h30 bar Ro  
19 février 2012, 19h30, Romorantin, capitale de la Sologne, dans le reflet du plafonnier, des petits coléoptères tombés en plein vol gigotent les pattes en l’air sur une table de bar
 
Exemple vidéo, sur le comptoir d’un bar, entre rampe de lumière au plafond et son reflet sur le zinc, une fourmi ailée enchaîne des salto arrière avec brutal atterrissage sur le dos : http://www.dailymotion.com/video/xszklj_piege-lumiere-fourmi-ailee-salto-arriere_animals  
 
Pourquoi les insectes nocturnes sont-ils attirés par la lumière d’un lampadaire ou d’une bougie alors qu’ils se sont cachés de la lumière du jour durant la journée ?
Réponse courante insuffisante : parce qu’ils confondent le lampadaire avec la lune
Pourquoi les moustiques ne sont-ils pas attirés par la lumière ?
Réponse courante insuffisante : parce qu’ils sont attirés par le CO2 dégagé par la respiration corporelle.
Pourquoi des insectes meurent-ils sur le dos ?
Réponse insuffisante : parce qu’un coléoptère qui se retrouve sur le dos, tel une tortue retournée, peine à se redresser et souvent meurt ainsi d’épuisement.
 
La réponse complète, commune à ces trois questions, permet aussi de comprendre pourquoi tant d’insectes ailés diurnes ou nocturnes tombent dans les piscines, pourquoi on peut voir des abeilles ou des mouches les ailes collées dans la neige au printemps, pourquoi des insectes tombent dans l’eau au lever et au coucher du soleil pour le plus grand bonheur des poissons qui les mangent et comment tant d’insectes, dont les abeilles, disparaissent actuellement presque partout dans le monde.

abeilles hommes ocelles abeille charpentière
Ocelles de l’abeille charpentière, trois yeux simples détecteurs de lumière disposés en triangle pointe en bas sur le sommet de la face avant de la tête
 
Réponse aux questions ci-dessus:
C’est une loi anatomique, une loi  de la nature : automatiquement et inéluctablement les deux ocelles supérieurs orientent le dos de l’insecte en vol vers la zone la plus lumineuse que ce soit le ciel, la flamme de la bougie, le lampadaire, les reflets de lumière ou l’éclairage venant du sol.
 
Autrement dit, par  luminosité normale, c’est-à-dire lorsque le ciel est plus lumineux que le sol,  les ocelles permettent à l’insecte en vol de se positionner correctement par rapport au haut, au bas et à l’horizontal. Lorsque la source la plus lumineuse provient du bas, l’insecte tombe sur le dos et s’épuise à se redresser ou se noie. Les insectes ne sont pas attirés mais orientés par la lumière. Une mauvaise lumière ne les attire pas mais les piège. Les moustiques, dépourvus d’ocelles, ne peuvent donc pas être piégés par la lumière des lampadaires.
Expérience d’illustration de ce phénomène avec des mouches nouvellement écloses : Tomber comme des mouches ou comme des abeilles dans un reflet de lumière http://www.eauseccours.com/article-tomber-comme-des-mouches-sens-propre-et-sens-figure-79012758.html
 
 abeilles hommes chutes à la renverse
25 février 2013, par un après-midi d’impression de beau temps, au bord d’une petite route traversant le cœur de la Provence, l’odeur des fleurs d’un amandier sauvage attire les abeilles d’un rucher situé à moins de 300 m
Photos de gauche : stressante chute à la renverse au moment du redécollage de la fleur
Photos de droite : arrêt inopiné dans les feuilles trop brillantes d’un olivier ; stressante chute à la renverse au moment du redécollage
NB : Un arrêt inopiné semblable peut se produire aussi sur les mailles trop brillantes des grillages dont les apiculteurs entourent de plus en plus de ruchers pour éloigner  les curieux autant que pour éviter les vols de ruches ou de cadres par des collègues désespérés.     
 
Seconde 22, au plus profond des montagnes suisses : « 100% naturel, sans pesticide, sans poison d’aucune sorte, tous les ingrédients pour un miel incomparable »
Seconde 31, une abeille foudroyée  tombe à la renverse d’une fleur d’amandier, au passage de la machine qui traite l’arbre: « Aujourd’hui les abeilles ne se portent pas très bien, depuis quelques années elles meurent et pas seulement chez nous… »
 
La véritable cause de la disparition massive des abeilles dans le monde, la véritable cause du CCD (Colony Collaps Disorder),  n’est pas l’usage des pesticides mais un changement dans la réception de la lumière solaire provoquant la désorientation par éblouissement des insectes munis d’ocelles. (NB les yeux à facettes connaissent un autre type d’éblouissement)
Le parlement européen s’est intéressé en partie à l’éblouissement des insectes.
 
En bref :
Normal : Des insectes tombés dans l’eau mangés par les poissons, quelques abeilles les ailes collées sur la neige au printemps, quelques insectes dans l’eau des piscines.
Problème : Si très souvent dans la journée des abeilles font des roulades sur la planche d’envol, sur le toit de la ruche, sur les pétales de fleurs de tournesol, si des abeilles tombent soudainement sur le dos au sol ou dans l’eau aussi bien dans les zones de grandes cultures que dans les parcs protégés ou qu’en ville, alors les ocelles des abeilles nous indiquent un changement dans la lumière de notre environnement, trop d’objets mats sont devenus luisants ou brillants.
Repérer la serre qui enferme les abeilles et les hommes : http://www.eauseccours.com/article-reperer-la-serre-qui-nous-fait-de-l-effet-112478921.html
 
Plus haut que la plupart des nuages naturels l’eau chimique produite par la combustion du kérosène gèle et provoque un voile de cirrus qui se comporte comme le toit d’une serre géante 
Dès que et tant que ce voile de nuages anthropiques est trop épais, inéluctablement, les ocelles (et les yeux à facettes) désorientent les abeilles et la fonte des neiges éternelles s’accélère. Il est techniquement et politiquement possible d’amenuiser ce voile.
 
Remarques : Ces nuages de culture perturbent aussi la météo de façon préjudiciable aux fleurs et aux abeilles
Les abeilles ont beaucoup de difficultés à voler dans une serre en plastique A leur place, des bourdons d’élevage éprouvent les mêmes difficultés, ils sont sacrifiés pour y polliniser jusqu’à leur mort en passant d’une fleur à l’autre par l’odeur.
 
 

    
Ajout d’exemples pris dans l’après-midi :
     
En vidéo :
abeilles hommes salto arriere sur neige

 

En photos :abeilles hommes à la renverse sous soleil printannier

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 20:27

insolite-abeilles-bain-glace-2013-01-03-15h55.jpg

Jeudi 3 janvier 2013, 15h55

Semblant imiter les humains qui se baignent dans les eaux glacées de la mer ou des lacs pour fêter la nouvelle année, plus de cent abeilles barbotent dans leur abreuvoir au cœur d’une colline provençale.

 

insolite-abeilles-bain-glace-noel-2012-1er-et-5-janvier-2.jpg 

Noël 2012, 14h03  -  1er janvier 2013, 11h58  -  Samedi 5 janvier 2013, 13h07

 

insolite abeilles mortes abreuvoir 2013 01 03

Beaucoup de ces abeilles intrépides ne regagneront ni la berge ni leur ruche

 

 

insolite abeilles montagne enneigée

30 décembre 2012, Val d’Arly en Savoie et Haute-Savoie, impression de beau temps, affluence record de skieurs dans les stations

Les aviocordes peuvent accroître considérablement les précipitations neigeuses et le voile d’aviocirrus accélère la fonte des neiges par amplification de l’effet de serre.

 

 

 

insolite abeilles neige

31 décembre 2012, 13h21 et 14h38, de très nombreuses abeilles, leurrées par l’impression de beau temps, tentent elles aussi une randonnée en montagne

insolite abeilles mortes neigeBeaucoup de ces intrépides abeilles ne rentreront pas à la ruche

 

 

 

 

 



 

Partager cet article

Repost0
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 16:08

Pour le parlement européen : « La lumière devient, après les pesticides, la deuxième cause de mortalité des insectes ».

Conseil de l’Europe - Assemblée parlementaire –

Doc. 12179 du 22 mars 2010 – La pollution sonore et lumineuse

37- Les insectes nocturnes, plus nombreux que les insectes diurnes (on compte plus de 4500 espèces de papillons nocturnes contre 260 diurnes) ne survivent pas à l’attrait de la lumière. Des expériences effectuées autour d’un point lumineux ont montré que les espèces remarquables disparaissaient sur plus de 200 mètres en deux ans. La lumière devient, après les pesticides, la deuxième cause de la mortalité des insectes, ce qui n’est pas sans conséquences sur la flore, la majorité des papillons nocturnes étant des pollinisateurs. http://www.assembly.coe.int/ASP/Doc/XrefViewHTML.asp?FileID=12390&Language=FR

 

Un an et demi plus tôt, soit quatre déjà, Nathalie Kosciuszko-Morizet, alors secrétaire d’état à l’Ecologie, auprès de Jean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire sous la  présidence de Nicolas Sarkozy, soulignait à Meudon l’importance d’« une reconnaissance de la pollution lumineuse » dont une des conséquences est « la deuxième cause de mortalité chez les insectes ».

Dossier de presse – Projet de loi Grenelle de l’environnement -

23 septembre 2008 – Vers une reconnaissance de la pollution lumineuse

page 6 - La deuxième cause de mortalité chez les insectes

Les insectes représentent 80% des espèces animales et constituent un maillon essentiel de la chaîne alimentaire et de la biodiversité (pollinisation). Qu’ils soient lumifages (attirés par la lumière) ou lumifuges (fuyant la lumière), ils paient un lourd tribut à l’éclairage artificiel. Attirés par la lumière (phénomène de phototaxie positive), moustiques, papillons, mouches, coléoptères meurent en masse autour de ces pièges de lumière et deviennent des proies faciles pour leurs prédateurs. En saison estivale, on estime qu’il meurt environ 150 insectes par nuit sur chaque lampe et la France compte plus de 8,7 millions de points lumineux. En décimant des populations entières d’insectes, l’éclairage artificiel modifie profondément les écosystèmes et l’équilibre de la chaîne alimentaire.

Dossier de presse : http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/spipwwwmedad/pdf/23.09.08_-_DP_soiree_pollution_lumineuse_NKM_Meudon_23.09.08_cle7aefdf-1.pdf

Soirée NKM à Meudon : http://www.grandpublic.obspm.fr/Pollution-lumineuse-La-secretaire

 

D’après ces textes on peut comprendre que  la deuxième cause de disparition des insectes n’est pas un problème de ressource de nourriture, de santé ou de parasitage mais le piégeage des insectes nocturnes par une pollution lumineuse, avec des conséquences désastreuses sur la pollinisation et les écosystèmes.

 

piège lumière fourmi ailée Stéphane Le Foll

Samedi 7 juillet 2012, Les rencontres économiques d’Aix-en-Provence    

Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, à la terrasse d’un café avant son intervention dans la session « Comment nourrir la planète ? »    

En arrière-plan, salto arrière d’une fourmi ailée, le matin même, sur le zinc d’un autre café du Pays d’Aix

Vidéo sur dailymotion : http://www.dailymotion.com/video/xszklj_piege-lumiere-fourmi-ailee-salto-arriere_animals  

Une fourmi ailée piégée par le reflet de la lumière sur le zinc d'un bar essaie vainement de s'envoler et retombe sur le dos à chaque tentative…

 

piège lumière éclairage public

Eclairage public – L’éclairage au sol, à la mode actuellement, est le plus dangereux pour les insectes nocturnes  – Une libellule, diurne,  chassant tôt le matin ou tard le soir autour d’un lampadaire peut elle aussi  être piégée par cette lumière inadaptée à la vision des insectes.

 

Pièges de lumière : L’attrait de la lumière n’est d’aucun intérêt pour un insecte nocturne, à part naturellement le mâle du ver luisant. Une lampe, un lampadaire, une bougie piègent anatomiquement les insectes munis de trois ocelles sensibles à la luminosité, les deux ocelles supérieurs orientant toujours le dos de l’insecte vers le plus de lumière, que ce soit vers le haut (position normale), sur le côté ou vers le bas (positions piégeuses).

 

Pour tenter de s’adapter au désastre, NKM, devenue ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, signe en 2011 une mesure ridiculement insuffisante face à l’ampleur de la disparition des insectes pollinisateurs et décomposeurs nocturnes dans les lumières allumées par l’homme :

Décret n° 2011-831 du 12 juillet 2011 relatif à la prévention et à la limitation des nuisances lumineuses 

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024357936&dateTexte=&categorieLien=id

 

piège lumière abeilles entrée et sortie de la ruche 2012

13 août 2012, culbutes d’abeilles dans une mauvaise lumière à l’entrée et à la sortie de la ruche pédagogique du Jardin des cimes, milieu protégé à 1000m d’altitude face au Mont-Blanc

     

De jour, la lumière réfléchie, sur l’eau, sur la neige, par le sol, un mur ou tout autre objet peut également désorienter les insectes par une mauvaise information de leurs ocelles. Autrefois cela n’arrivait que très rarement, surtout au lever et au coucher du soleil et permettait tout à la fois d’éviter des pullulations d’insectes et de nourrir les poissons. Aujourd’hui la réception de la lumière solaire modifiée après son passage dans le voile d’aviocirrus rend énormément d’objets étrangement brillants ou luisants à toute heure du jour, ce qui conduit à la chute de millions d’insectes qui s’épuisent à se relever ou deviennent la proie facile de lézards ou d’autres prédateurs.

  

Autres exemples d’abeilles désorientées en plein vol par une mauvaise lumière:  

http://www.eauseccours.com/article-ou-vont-les-abeilles-qui-disparaissent-vraiment-102309578.html

En vidéo exemple d’une mouche s’épuisant à se relever suite à sa chute sur le dos pour cause de luisance d’un carrelage. http://www.dailymotion.com/video/xszq00_piege-lumiere-mouche-hip-hop_animals

 

Pour tenter de stopper la disparition des abeilles domestiques et des pollinisateurs sauvages les efforts et les financements à ce jour sont principalement concentrés sur trois pistes qui sont toutes des impasses tant qu’une lumière solaire non entravée ne sera pas rétablie :    

 

Piste 1 : Comme l’UNAF ou la FNE, décréter que les pesticides sont la première cause de disparition des insectes pollinisateurs, faire signer des pétitions et amener les gouvernements à interdire un maximum d’insecticides (qu’il convient par ailleurs d’utiliser avec la juste dose et au bon endroit). 

http://www.eauseccours.com/article-cruiser-interdit-victoire-des-idees-re-ues-sur-la-realite-107592903.html    

 

Piste 2 : Essayer d’augmenter le cheptel plus vite qu’il ne disparait en développant les élevages de reines, en  multipliant les ruchers écoles, en convainquant, à la manière de  l’UNAF, des collectivités territoriales ou des industriels d’accepter d’implanter des ruches sur leur sol dans un  contrat gagnant-gagnant, en vendant des parrainages de ruches, des graines de plantes mellifères, en sensibilisant la population à la cause des abeilles et aux bienfaits du miel,… 

http://www.eauseccours.com/article-abeilles-a-vendre-106021118.html    

 

Piste 3 : S’acharner à  trouver malades des abeilles en bonne santé et refuser de voir ailleurs faute de temps et de moyens  

Exemple, réponse du 08/08/12 à 16h43 de l’EFSA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments), à laquelle je m’étais adressé à la demande d’Alberto Laddomada (HEALTH & CONSUMERS DIRECTORATE-GENERAL Directorate D – (Animal health and welfare)D1 – Animal health and standing committees) qui travaille pour le Commissaire Européen John Dalli   

Dear Mr Fabry,

Thank you for your email and interest in the European Food Safety Authority (EFSA).

EFSA’s role is to provide independent scientific advice on matters linked to food and feed safety. EFSA’s risk assessments provide risk managers (i.e. European Commission, European Parliament and Member States) with the sound scientific advice they need to help them take the final legislative or regulatory decisions required to ensure that European food is safe for consumers.

Regarding your request to meet or make contact with EFSA’s experts, having reviewed your request, we regret to inform you that, unfortunately, we will not be able to help you. There are limited resources in EFSA to receive visits or accept requests for meetings or interviews…

The Ask EFSA service

European Food Safety Authority

Via Carlo Magno 1A, 43126 Parma, Italy

 

 

piège lumière moustique

14 août 2012, 18h37, près d’Orgon, moustique  Culex Pipens, potentiel vecteur du West Nile qui a déjà touché des chevaux de Camargue, semblant s’intéresser à la présence du loup dans le Vaucluse.

 

Les moustiques, dépourvus d’ocelles, ne sont pas piégés par les lampadaires.

 

Les abeilles ne peuvent être classées comme espèce protégée tant qu’on en fait le commerce.

http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-42733QE.htm

 

Le voile d’aviocirrus et les aviocordes nuisent également gravement à la vie des abeilles

-en perturbant les vols nuptiaux

-en provoquant des sorties de ruches au plus froid de l’hiver

-en réduisant par assombrissement global la durée des périodes journalières de butinage

-en contraignant les abeilles à peu s’éloigner de la ruche

-en perturbant la qualité et la quantité des floraisons

-en perturbant la perception de la couleur des fleurs

-en endommageant les ruches par grands vents, grêle

-en provoquant la fonte de la cire dans les ruches

-en désespérant les apiculteurs qui abandonnent alors leur activité

 

Beaucoup de larves et d’insectes aquatiques ont des ocelles, les crustacés ont  des yeux à facettes, les oiseaux dépendent de la lumière pour chanter, pondre, s’activer, s’orienter.

 

La toute proche Conférence Environnementale, les 14 et 15 septembre 2012, osera-t-elle ouvrir le débat sur la protection consensuelle abusive de l’oiseau de fer ?

Osera-t-elle dire que la mauvaise lumière engendrée par un trafic aérien excessif est la première cause de la disparition des abeilles ? Première cause  de très nombreuses autres atteintes à la biodiversité ? Première cause de la fonte des glaces ?

Osera-t-elle voir que le trafic aérien est devenu cause de récession économique ?

 

Partager cet article

Repost0
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 10:49
(Veuillez excuser les variations de la couleur du fond et des surlignages du texte, indépendantes de ma volonté)
abeilles expo araignée cachée
Les abeilles disparaissent, que faire pour continuer à faire son miel sur leur dos ?
 
… et si Hulot avait été le candidat retenu pour les présidentielles?
« Il aurait encore plus parlé d’environnement et aurait été encore moins entendu ! » lâche froidement Eva Joly venue soutenir à Aix-en-Provence Geneviève Hamy, la candidate locale d’EELV aux législatives. Journal La Provence 28/05/201
Ainsi depuis toujours va le monde, pour faire son miel sur le malheur, la générosité ou la crédulité, mieux vaut parler de rêve ou de cauchemar que de réalité toute nue. Autre facette de la morale « Tout flatteur vit aux dépends de celui qui l’écoute », l’orgueil n’étant pas la seule corde sensible à flatter.

Peut-être avez-vous déjà signé une pétition, ou participé à une ou plusieurs des nombreuses opérations de sensibilisation à la cause des abeilles dans lesquelles beaucoup d’apiculteurs se sont joints aux marchands du temple les plus divers pour vendre (directement ou indirectement) des expositions, des conférences, des gadgets, des livres, des films, une image commerciale (privée ou publique) voire un peu de miel et de bonne conscience participative.

abeilles expo
Liste des 13 animations disponibles avec tous les détails ici : téléchargez le flyer de l'expo  
 
Du 10 avril au 8 septembre 2012, pour l’éducation des scolaires et offrir des vacances culturelles et écologiques en Savoie, la ville de Chambéry propose avec des mots fleuris tout un panel d'opérations en faveur des abeilles. Révisions de classiques, reprises plus ou moins flagrantes d’actions médiatiques déjà bien lancées par d’autres, un peu d’inédit, à vous de voir : 

Ci-après les descriptions de ces opérations, dans un ordre autre que sur la plaquette, en bleu mes apartés

abeilles expo a 05
Passez une journée complète dans les Bauges à la rencontre des apiculteurs-agriculteurs de montagne. Le matin, découvrez autour d'un rucher les particularités du miel de montagne. Participez à une expérience unique en ramassant des graines de sainfoin qui serviront à enrichir les prairies fleuries des Bauges. L'après-midi vous pourrez visiter l'Espace muséographique de la fromagerie du Val d'Aillon (2,50 €). Samedi 23 juin

abeilles expo b 07

Jean-Jacques Rousseau était fasciné par les abeilles. A l'occasion de son tricentenaire, le Musée des Charmettes et le Rucher des Allobroges ont reconstitué dans le jardin des Charmettes le rucher que côtoyait l'écrivain lorsqu'il y séjournait avec madame de Warens. Juillet et août 2012 


abeilles expo c 04

Situé à quelques pas de la Galerie Eurêka, découvrez un rucher école utilisé pour la formation des apiculteurs qui désirent améliorer leur pratique et pour tous les amateurs qui souhaitent installer leurs propres ruches. Samedi 9 juin

abeilles expo d 11 

Un apiculteur de la section de Chambéry du Rucher des Allobroges a installé plusieurs ruches sur le toit de la Galerie Eurêka pour fabriquer du miel. Venez le rencontrer pour découvrir toutes les facettes de l'apiculture.

A partir du 11 avril, un mercredi sur deux.


abeilles expo e 03

A l'occasion de la Nuit des Musées, les abeilles seront les reines de la nuit. Venez découvrir la folle vie d'un rucher et assister à l'extraction du miel des ruches de la Galerie Eurêka. Samedi 19 mai

Les ruches sont sur le toit, interdit d’accès au public. Les cadres, vérifiés le 15 mai par l’apiculteur et les responsables de la galerie Euréka, n’étaient pas assez remplis de miel pour une démonstration d’extraction. Des cadres bien garnis de miel, amenés en nombre suffisant de Bourgogne serviront pour la soirée du 19 mai. Animation organisée avec la collaboration de Melilot Consulting qui, au travers du « biomimétisme», « vise à transposer les processus de la nature aux organisations humaines pour imaginer de nouveaux systèmes et de nouvelles valeurs culturelles.» http://www.melilotconsulting.com/

abeilles expo abeilles en détresse

Lundi 21 mai 2012, Chambéry, abeille gigotant sur le dos au pied de la falaise sur laquelle est installé le rucher des Allobroges et abeille vivante en chute libre devant la galerie Euréka

10/07/2011 http://www.eauseccours.com/article-tomber-comme-des-mouches-sens-propre-et-sens-figure-79012758.html


 abeilles expo f 02

Le Manège, centre de congrès chambérien

Comment s'organise la société des abeilles ? Quelles menaces pèsent sur elles ? Pourquoi favoriser l'implantation des abeilles sauvages en ville ? Comment l'Homme innove-t-il en s'inspirant de ces insectes ?

Lors de cette grande soirée animée par Michel Delmas,directeur du Parc Régional des Bauges, Jean-Paul Charpin (président du Rucher des Allobroges), Henry Duchemin (fondateur de Mélilot Consulting) et Hugues Mouret (directeur d'Arthropologia) lèveront un coin du voile sur certains mystères du monde des abeilles.

Mardi 15 mai à 20h30. 


abeilles expo g 12

Le temps d'un atelier, immiscez-vous dans la vie d'une colonie. Explorez tous les recoins d'une ruche, apprenez à danser pour communiquer, nourrissez-vous de miel et découvrez tous les secrets d'une vie d'abeille !

Mercredis, samedis et pendant les vacances

09/11/2010  pliage en papier d’une petite abeille pédagogique http://www.eauseccours.com/article-pliage-de-l-abeille-se-plier-en-quatre-pour-aider-les-abeilles-60644339.html

 

abeilles expo h 10

En route pour une exploration du monde des abeilles, au cours de laquelle vous butinerez de nombreuses informations sur l'abeille mellifère et les trésors de la ruche.

Mercredis, samedis et pendant les vacances

« Qui miel me suive » est aussi :

- Un épisode de l’émission scientifique enfantine « C’est pas sorcier » http://c-est-pas-sorcier.france3.fr/?id_article=2&page=emission

- Un spectacle vivant et musical, « interactif, ludique et pédagogique » de la compagnie La Parlotte http://www.compagnielaparlote.com/

Chanson d’introduction :

« Nous sommes apiculteurs, nous récoltons le miel, oui, oui,oui, oui, quel bonheur !

Nous sommes apiculteurs, nous récoltons le miel, oui, oui, oui, oui, le nôtre est le meilleur ! »

 

Comment accepter quand on se sent les meilleurs, quand on est primé, quand on a une expérience de trente ans et/ou une formation et du matériel à la pointe des dernières techniques qu’il arrive aux abeilles quelque chose de très simple et qu’on n’a pas vu ?



abeilles expo i 13

Découvrez des ruches revisitées par le travail d'artistes de la Cité des Arts, de l'association Le Pélican et du collège de Côte Rousse.


abeilles expo j 08 

Accompagné d'une animatrice littéraire, découvrez l'intérêt de Jean-Jacques Rousseau pour le monde des abeilles dans le jardin même où il passa les plus belles années de sa vie. C'est aussi l'occasion de découvrir ce qui poussait dans le jardin des Charmettes au XVIIIe siècle ou encore comment les abeilles étaient exploitées au siècle des Lumières.

Vendredi 20 juillet


abeilles expo araignée

La fleur attire l’abeille où attend l’araignée qui la vampirisera.

 

abeilles expo k 06

Partez au cœur du parc de Buisson Rond à la rencontre des abeilles. Observez un rucher pédagogique exceptionnel de par sa ruche vitrée permettant l'observation d'une colonie. Découvrez également le rôle des hôtels à insectes sauvages dans la participation au maintien de la biodiversité en ville.

Samedi 28 avril, mercredi 16 mai, mardi 26 juin, jeudi 5 juillet, mardi 7 août, samedi 8 septembre

 


abeilles expo ruchers Buisson Rond

Mardi 22 mai 2012, Chambéry parc de Buisson Rond, rucher pédagogique et hôtel pour abeilles sauvages, désherbage manuel (Aix-les-Bains), abeille culbutant sur le toit inox de la ruche, abeille gigotant sur le dos devant la médiathèque

02/10/2011 autres abeilles culbutant sur et devant leur ruche http://www.eauseccours.com/article-en-regardant-les-abeilles-a-buenos-aires-durant-apimondia-2011-85645116.html

Les mesures en faveur de la biodiversité en ville ne seront véritablement utiles que lorsque les insectes ne seront plus aveuglés par une lumière devenue inadaptée à leur vision après avoir traversée le voile d’aviocirrus.


abeilles expo l 01

Projection du film « le mystère de la disparition des abeilles » suivi d’un débat en présence de plusieurs spécialistes de la question. Jeudi 26 avril à 20 h30

Les pesticides n’expliquent pas l’ampleur de la disparition massive des insectes.

21/03/2011 http://www.eauseccours.com/article-le-mauvais-film-du-documentaire-pollen-69903126.html

14/03/2011 http://www.eauseccours.com/article-10-mars-2010-le-probleme-de-la-disparition-des-abeilles-sous-les-projecteurs-de-diverses-consciences-69292823.html

17/02/2011 http://www.eauseccours.com/article-les-abeilles-vivent-a-paris-un-enfer-pave-de-bonnes-intentions-67395469.html

04/10/2010 http://www.eauseccours.com/article-2010-annee-de-la-promotion-de-la-6eme-extinction-de-la-biodiversite-53401409.html 


 abeilles expo m 09 

Au cœur des Bauges, loin de toute pollution génétique, des apiculteurs sélectionnent des « abeilles noires », une espèce rustique particulièrement bien adaptée au climat du massif des Bauges. Après une petite marche d'approche, découvrez la station de fécondation de Bellevaux. L'après-midi, un médiateur fruitiervous fera visiter un verger pour mieux comprendre le rôle des abeilles dans la pollinisation. Samedi 28 juillet à 09h30

Conditions : ne pas oublier son pique-nique, ne pas être allergique aux piqûres d’abeilles, prendre un chapeau (idem chaque fois que nécessaire)

 

abeilles expo ruches Bauges

7 mai 2012, les abeilles ont désertés de très nombreuses ruches au cœur du parc naturel régional des Bauges

Il est devenu très difficile d’acheter un essaim dans toute la France, malgré une très forte activité des élevages de reines.

Voilà où vont les abeilles qui disparaissent :

26/03/2012 http://www.eauseccours.com/article-ou-vont-les-abeilles-qui-disparaissent-vraiment-102309578.html


abeilles expo courgettes et fleurs sans abeilles

28 mai 2012, sur un marché de producteurs bio de Provence, fleurs de courgettes sans abeilles et courgettes difformes par manque de pollinisation 

Les apiculteurs commencent à désespérer, vont jusqu’à se voler les ruches, beaucoup parlent d’arrêter.

L’angoisse augmente chez les agriculteurs qui sont eux aussi de plus en plus touchés par l’assombrissement global et des orages de grêle très violents

25/10/2011 http://www.eauseccours.com/article-vigilance-nuages-de-culture-pour-des-alertes-meteos-et-des-zones-inconstructibles-plus-precises-87214137.html

Une seule solution, avant l’invention d’un avion qui récupérerait l’eau engendrée par ses réacteurs : réduire le trafic aérien jusqu’à disparition des aviocordes et fragmentation du voile d’aviocirrus.

26/04/2012 http://www.eauseccours.com/article-au-dela-des-cotras-ou-contrails-ou-trainees-de-condensation-104129261.html

 

A chacun d’entre nous d’accepter de prendre conscience de cela et de réduire sa consommation de trafic aérien, passager comme fret.

Partager cet article

Repost0
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 12:49

où vont les abeilles planche envol de la ruche

Vimines, Savoie, 18/02/2012, 10h18, abeilles et reine surprises par la lumière et le chaud glacial  

 

Où disparaissent les abeilles qu’on ne retrouve pas mortes devant leur ruche ?

où vont les abeilles eau glace neige

Savoie, février 2012, abeilles piégées par des reflets de lumière

 

Où disparaissent les abeilles qu’on ne retrouve pas mortes sur l’eau, la glace ou la neige ?

 

où vont les abeilles garrigue ou ville

Mi-janvier 2012, butinage du romarin dans la garrigue et sortie au centre-ville d’Aix-en-Provence

 

Où disparaissent les abeilles qu’on ne retrouve pas gigotant sur le dos piégées par une étrange  lumière en zone de nature protégée ou en ville?

 

où vont les abeilles vers le ciel

Image très difficile à photographier ou filmer mais très nette et persistante en tête une fois qu’on en a été témoin

Certains jours, irrésistiblement déviés vers le haut par une lumière solaire démesurée après son passage dans le voile d’aviocirrus, les abeilles, domestiques ou sauvages, et beaucoup d’autres insectes peuvent disparaître de notre vue à jamais dans les hauteurs infinies du ciel.

 

où vont les abeilles heure été

Quelle heure est-il ? Port- St-Louis du Rhône, dimanche 25 mars 2012, 15h54 heure d’été, bleu gris coupant l’énergie du printemps provençal. Comme beaucoup d’autres oiseaux diurnes cygnes endormis au lieu de s’affairer, pendant que tout près une chouette lance son cri de chasse.

 

Les oiseaux sont particulièrement sensibles aux altérations de la lumière, les plantes aussi.

L’aéroport de Nice ouvre de nombreuses nouvelles lignes aériennes, l’aéroport de Marseille Marignane espère le chiffre record de 8 millions de passagers en 2012.

« Rendez-nous la lumière »chante ce matin Dominique A sur son nouveau disque :

http://www.youtube.com/watch?v=K6oBgyM_WHo&feature=player_embedded

 

« Rendez-nous  la lumière, la vraie, celle aux rayons parallèles et contenant toutes les couleurs de l'arc-en-ciel» implorent en cœur bêtes et plantes, pendant que les hommes n’en finissent plus de s’extasier devant des records de chaleur, de s’inquiéter devant la sécheresse, de faire des moyennes, des courbes avec des températures vieilles de plus d’un siècle. Peine et temps perdus, nous ne vivons plus sur terre mais en Avionie, les repères y sont différents.

 

Pour en savoir plus :

Malgré tous les efforts en cours les abeilles continuent de disparaître. En fait le mal mystérieux n'est pas un problème de faim, de santé ou d'empoisonnement : les abeilles meurent accidentellement. Voilà quelques liens pour illustrer comment une mauvaise lumière piège les insectes. C’est pour cela qu'ils tournent en rond, se renversent, tombent, se traumatisent, s'épuisent, se perdent, meurent. Il est impossible d'apprendre à un papillon de nuit ou à une abeille à voler droit sous un lampadaire.
03/01/2012 
http://www.eauseccours.com/article-le-veritable-miroir-aux-alouettes-et-autres-pigeons-96025945.html 
02/10/2011 http://www.eauseccours.com/article-en-regardant-les-abeilles-a-buenos-aires-durant-apimondia-2011-85645116.html 
(catégorie disparition des abeilles 
http://www.eauseccours.com/categorie-10272760.html
21/03/2011 le mauvais film du documentaire Pollen http://www.eauseccours.com/article-le-mauvais-film-du-documentaire-pollen-69903126.html

09/10/2010 une abeille en papier, petit pliage pédagogique http://www.eauseccours.com/article-pliage-de-l-abeille-se-plier-en-quatre-pour-aider-les-abeilles-60644339.html

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 11:46

« L’objectif majeur d’Apimondia est de faciliter l’échange d’informations. Cela est réalisé par l’organisation de Congrès et de Symposia où apiculteurs, scientifiques, négociants, agents de développement, techniciens et législateurs peuvent se rencontrer physiquement. Mais nous devons aller plus loin et appliquer une stratégie comportant d’audacieuses initiatives… » Gilles Ratia, Président d’Apimondia http://www.apimondia.com/fr

 

217 conférences, 9 tables rondes, 738 posters scientifiques, soit presque 1000 points de vue et comptes-rendus d’expérience, sans compter les avis des visiteurs et leurs discussions impromptues au hasard des rencontres dans les allées des exposants de matériels, produits et prestations pour l’apiculture.


Apimondia-2011-09-21-mercredi.jpg

Le vrai ciel bleu manque de plus en plus aux abeilles

Mercredi 21 septembre 2011, les jeunes Argentins fêtent dans les parcs de Buenos Aires l’arrivée du printemps austral. De 16h à 19h, cérémonie d’ouverture du 42ème congrès international de l’apiculture.

En 2009 à Montpellier, France, Avionie, j’étais visiteur participatif prenant des photos et posant des questions : 21/09/2009 Pour qu’Apimondia ne soit pas qu’un coup de dard dans l’eau. http://www.eauseccours.com/article-36335541.html

Cette fin de septembre 2011, sous le numéro 642, j’étais participant officiel, avioclimatologue, créateur et présentateur du poster scientifique n°617.

Chaque jour, confirmant mes dires, le ciel argentin a été encombré des nuages engendrés par un trafic aérien trop volumineux et chaque jour des insectes se sont retrouvés piégés ou simplement gênés par une lumière devenue inappropriée à leur vision.

 

Apimondia 2011 09 22 jeudi 

Acrobaties aériennes d’insectes en Argentine, Rhône-Alpes et PACA.

- « Mais pourquoi font-il ça ? »

-« Pour impressionner les visiteurs ! »

Pas de pesticides, prairies fleuries, suivi sanitaire, ruches placées en ville, météo favorable, et autres efforts pour la sauvegarde des abeilles n’empêchent pas de plus en plus d’abeilles de se faire surprendre en plein vol par la lumière que les rejets du trafic aérien altèrent.

Jeudi 22 septembre 2011, mon poster « Cause environnementale de perturbation de la vision de l’abeille en vol » aurait dû être affiché ce jour sur le panneau d’exposition 54 à la rubrique « B - 3 Bee Biology: Biodiversity and Conservation ». Egaré à l’aéroport, réimprimé grâce à la gentillesse et à la débrouillardise des Argentins, il sera finalement exposé sur le panneau 200, le dimanche 25.

 

Apimondia-2011-09-23-vendredi.jpg

Soleil géant derrière le voile d’aviocirrus qui « ne gâche pas l’impression de beau temps » selon les météorologistes.

Début de l’ABSTRACT (Résumé du poster) : Un fait connu : les abeilles peuvent être piégées par la réverbération de la lumière sur l’eau d’une piscine ou sur la neige. Un autre fait connu : les insectes sont piégées par la lumière d’un lampadaire. Mais il est anormal de trouver sur la terre, l’herbe, le goudron ou le béton des insectes piégés par la lumière. Choisis la bonne couleur : vert, orange ou rouge.

J’ai pensé mon poster, non comme la présentation d’une idée de plus, mais comme une invitation à retrouver le sens de l’observation, à retrouver nos yeux d’enfant, l’acuité de nos sens primitifs pour mieux voir et ressentir la présence quotidienne des nuages de culture qui ont envahi nos cieux, et pour apercevoir les insectes qui se débattent au sol. Buenos Aires, vendredi 23 septembre 2011

 

Apimondia-2011-09-24-samedi.jpg

Filme une fleur pendant dix minutes. Combien de fois cette fleur a-t-elle été butinée par des insectes ?

Samedi 24 septembre 2011, à Buenos Aires, tout près des locaux d’Apimondia dans lesquels les cerveaux chauffaient, la réponse était entre 0 et 2 abeilles sur une fleur de lavande. Les insectes sauvages ont quant à eux déjà pratiquement disparu.

 

Apimondia-2011-09-25-dimanche.jpg

Dimanche 25 septembre, dans le hall d’exposition mon poster sans chiffres ni diagrammes interpelle et me permet des échanges sincères.

Dans les espaces extérieurs, abeilles et autres insectes continuent de tomber comme des mouches sous un ciel encombré par les nuages engendrés par les moteurs et les déplacements des avions. http://www.eauseccours.com/article-tomber-comme-des-mouches-sens-propre-et-sens-figure-79012758.html

Alors qu’accroupi, je filmais une abeille terrassée en plein vol, gigotant désespérément sur le dos dans la poussière qui la recouvrait, un Coréen, haut responsable de l’apiculture en son pays, curieux de mon manège s’est approché et a pris le temps de regarder la lutte solitaire de cette pauvre bête jusqu’à son épuisement fatal. A Paris, devant pareille scène, une mère de famille avait alors écrasé l’abeille http://www.eauseccours.com/article-10-mars-2010-le-probleme-de-la-disparition-des-abeilles-sous-les-projecteurs-de-diverses-consciences-69292823.html

Apimondia 2013 se tiendra du dimanche 15 au vendredi 20 septembre à Kiev en Ukraine.

Apimondia 2015 sera organisé à Daejong par la Corée du Sud du mardi 15 au dimanche 20 septembre

Combien restera-t-il de pollinisateurs sauvages et d’abeilles d’élevage à ces dates si rien n’est fait pour que la pureté du ciel soit retrouvée d’ici là ? http://www.eauseccours.com/article-2010-annee-de-la-promotion-de-la-6eme-extinction-de-la-biodiversite-53401409.html

La survie des insectes dépend du parallélisme des rayons du soleil.

 

Apimondia-2011-09-25-dimanche-poster.jpg

Choisis le bon soleil et retourne à ta ruche sans accident et en évitant de te perdre.

-« Mais que peut-on faire pour ça ? »

-« 1) Accepter le fait que les rejets du trafic aérien altèrent la lumière, modifient la météo et le climat , et perturbent toute l’organisation de la vie terrestre.

2) Diminuer le trafic aérien jusqu’à ce que les nuages de culture qu’il provoque (aviocordes et voile d’aviocirrus) disparaissent :

-en favorisant pour soi-même une vie adaptée aux transports terrestres et maritimes

-en régulant le trafic aérien par des lois »

 

ATTENTION : En plus des insectes retournés en plein vol par éblouissement de leurs ocelles, désorientés par des rayons divergents et une illusion de soleils multiples, aveuglés par un soleil apparent démesurément large sous le voile d’aviocirrus, il est de plus en plus fréquent de trouver au sol des insectes essoufflés tentant vainement de se nettoyer l’abdomen d’un air irrespirable et de plus en plus irritant.

Partager cet article

Repost0
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 21:08

L’été se rapproche sur le calendrier. Détail qui ne trompe pas, les publicités et les forums annoncent l’arrivée massive des insectes et de leurs inévitables attaques sur nous-mêmes, nos enfants, nos animaux, nos plantes et nos objets. Produits super efficaces, matériels des plus ingénieux, conseils éprouvés, la panoplie des solutions est suffisamment large pour y consacrer un budget conséquent.

Sans insectes cheval masque anti mouches

Cheval heureux avec son masque anti-mouches, propriétaire rassuré(e), lumière grise en milieu de journée

La version chemise filet intégrale existe aussi mais faut-il  l’acheter ?

A partir de combien de mouches ?

Le cheval de la photo avait-il vraiment besoin d’être équipé de son masque anti-mouches ce jour-là ?


sans insectes cerisier fleuri

 Maison du parc de la Ste-Victoire, fruitier en fleurs, 26 mars 2011, 12h04, deux insectes pollinisateurs

La nature est généreuse, l’abondance de pollen permet de nourrir d’énormes quantités d’insectes mais il suffit de quelques bestioles pour assurer la pollinisation. La récolte des cerises a été très bonne cette année. Doit-on en conclure que les insectes se portent bien ? 

 

Exemples d’indices de la raréfaction des insectes

·         Moindre besoin de nettoyer son pare-brise des insectes écrasés

·         De moins en moins d’insectes autour des lampadaires

·         De moins en moins d’insectes sur les reliefs de repas en plein air

·         De moins en moins d’insectes sur les crottes

·         De moins en moins d’insectes chez les fleuristes

 

sans insectes APM

Quelque part dans un jardin public, posé sur un muret, un petit APN filme une fleur pendant 11 minutes.

Installation très simple, et à la portée de tous les curieux qui désirent prendre conscience qu’il reste déjà vraiment très peu d’insectes.


Spipoll (http://www.spipoll.org/),  le projet de science participative subventionné, médiatisé et présent dans la pub, propose, pour quantifier la biodiversité des insectes pollinisateurs, de surveiller une fleur pendant vingt minutes et de photographier les insectes qui la visitent,  puis de les identifier grâce à une aide en ligne, et d’envoyer la collection sur le site. Qui osera dire que parfois aucun insecte ne se présente durant ces 20 minutes ? Qui osera envoyer  la photo d’une fleur avec une collection vide d’insectes ?

L’année dernière on entendait beaucoup parler d’une « 6ème extinction des espèces »  04/07/2010 http://www.eauseccours.com/article-2010-annee-de-la-promotion-de-la-6eme-extinction-de-la-biodiversite-53401409.html

Tout naturellement ce qui est rare et dont on parle devient attractif, les bijoux représentant des insectes et autres bestioles deviennent tendance. http://www.puretrend.com/rubrique/joaillerie_r23/la-petite-bete-qui-monte_a53280/1


sans insectes guépiers 

 La faim fait sortir le loup du bois, et rapproche les guêpiers des ruches de Camargue

Dans la nature aussi les insectes se font rares et les oiseaux commencent à être affamés.

Dans la ruche les couvains attendent en vain le retour des abeilles et dépérissent.

 

sans insectes chez apiculteur

Beaucoup d’abeilles meurent sur le dos chez les apiculteurs aussi.

Beaucoup des mouches qui ne sont plus sur les chevaux ou les crottes sont sur le dos elles aussi

 

Henri Clément s’est retiré de la présidence de l’UNAF, les langues se délient et certains, tel Philippe Lecompte président du réseau Biodiversité pour les abeilles, osent dire que les pesticides ne sont finalement pas la principale cause de la disparition des abeilles http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/abeilles-une-mortalite-multifactorielle-44028.html

17/02/2011 http://www.eauseccours.com/article-les-abeilles-vivent-a-paris-un-enfer-pave-de-bonnes-intentions-67395469.html

14/03/2011 http://www.eauseccours.com/article-10-mars-2010-le-probleme-de-la-disparition-des-abeilles-sous-les-projecteurs-de-diverses-consciences-69292823.html

 

Pour comprendre comment disparaissent les insectes :

09/11/2010 http://www.eauseccours.com/article-pliage-de-l-abeille-se-plier-en-quatre-pour-aider-les-abeilles-60644339.html

Les frelons, asiatiques ou non, sont des insectes et donc subissent aussi le même sort: 24/04/2009 http://www.eauseccours.com/article-30629756.html

Les insectes gigotent longtemps sur le dos avant de parvenir à se redresser ou mourir. Sans doute en avez-vous déjà rencontré sans y prêter vraiment attention ou sans les apercevoir du tout.

07/07/2010 http://www.eauseccours.com/article-christine-lagarde-a-foi-dans-l-espoir-du-succes-de-la-rilance-pour-un-avenir-economique-florissant-53583386.html

 

ATTENTION Les abeilles éblouies en vol peuvent vous rentrer dedans. Si cela se produit, veillez à bloquer le réflexe de la main qui veut les chasser, sinon, coincée, l’abeille vous piquera.

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens