Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 04:51

Début juillet

La chaleur est étouffante, mais les médias s’ingénient à informer que la canicule n’est pas là. Pourtant ces mêmes médias relatent, presque chaque jour,  la mort par malaise de sportifs, simples promeneurs ou personnes seules chez elles. La fréquence de ces décès devrait éveiller l’attention. 


 

Fin mai, début juin

Alors que les chiens ne couraient plus et que les chevaux suaient à l’arrêt je voulais déjà savoir :

 

Question posée le mardi 26 mai 2009 à 3h 01 du matin:

« Madame,
Réveillé en pleine nuit par une température de 25,5° à l'intérieur pour encore 21° à l'extérieur et une humidité relative de 55% (minimum devenu quotidien) au sud de la France, je viens de réaliser, qu'alors que la météo annonce des records de chaleurs (>35° par exemple), que les orages ont déjà éclaté et sévi depuis plusieurs semaines, à aucun moment les médias n'ont ces derniers jours parlé de canicule et encore moins de plan canicule.
Pouvez-vous m'indiquez les températures et autres conditions qui définissent la canicule, où en est le plan canicule 2009 et si vous avez une idée des raisons du silence des médias?
Meilleures salutations »


Réponse officielle, …@sante.gouv.fr,  le même jour à 13h 46 :

« Bonjour Monsieur,
Le plan canicule est officiellement lancé le 1er juin.
Il y a une "alerte" canicule si et seulement si les seuils des températures sont dépassés, jour ET nuit, et ce, plusieurs jours consécutifs.
Ces seuils ont été élaborés conjointement par l'Institut de Veille Sanitaire et Météo-France, après observation des données (sanitaires et météorologiques) recueillies sur près de 30 ans.
Les températures observées ces derniers jours n'ont pas rempli ces conditions, ne justifiant pas un déclenchement précoce du plan.
Sachez que chaque année ce plan est révisé et amélioré.
Le sujet de la canicule et de la protection de la population en période de fortes chaleurs prolongées reste au cœur de nos préoccupations est et l'objet de toute notre attention.
Pour plus de précisions vous pouvez contacter la DDASS des Bouches du Rhône.
En espérant avoir répondu à vos interrogations,
Cordialement »

 


 

3 juillet 2009, 19h 06 les vacances d’été ont commencé.


Lumière d’éclipse et "orage de moiteur" près de Salon en Provence

 

L’excès d’humidité amenée par le trafic aérien demesuré peut provoquer  un « orage de moiteur » qui se colle à la peau, provoque sensation d’étouffement, palpitations et suées. Un échantillon volontaire de cette sensation est provoqué lorsque les pierres chaudes sont arrosées d’une louche d’eau dans un sauna.

 

 

L’annonce  du froid ressenti est régulièrement annoncée par Météofrance. Mais rien encore sur la chaleur ressentie.

Les canadiens ont franchi ce pas depuis 1965 en créant l’humidex, une valeur de la chaleur ressentie qui tient compte de la hauteur de température couplée au degré d’humidité ambiante.

Valeur de l'humidex: Degré de confort

  • En-dessous de 29
    Peu de gens sont incommodés.
  • De 30 à 34
    Sensation de malaise plus ou moins grande.
  • De 35 à 39
    Sensation de malaise assez grande. Prudence. Ralentir certaines activités en plein air.
  • De 40 à 45
    Sensation de malaise généralisée. Danger. Éviter les efforts.
  • De 46 à 53
    Danger extrême. Arrêt de travail dans de nombreux domaines.
  • Au-dessus de 54
    Coup de chaleur imminent (danger de mort).


On peut considérer comme extrêmement élevée une valeur d'humidex supérieure à 40. Dans ce cas, il y aurait lieu de réduire toutes les activités non essentielles. Si la valeur oscille entre 35 et 39, il conviendrait alors de ralentir ou de modérer certaines activités de plein air, compte tenu de l'âge et de l'état de santé des individus, de leur forme physique, du type de vêtements qu'ils portent et d'autres conditions climatiques.

S'il est absolument nécessaire de travailler à l'extérieur, il faut alors boire beaucoup et se reposer fréquemment. Lorsque le temps est chaud et humide, les risques de coup de chaleur et d'insolation sont très grands.

 

Le site d’où est extrait le tableau ci-dessus propose un calcul automatique du degré de chaleur ressentie, « Calculatrice pour le facteur humidex » qui se trouve au bas de la page de ce lien : http://www.qc.ec.gc.ca/meteo/Documentation/Humidex_fr.html  (Le degré d’humidité relative est actuellement affiché sur beaucoup de thermomètres à affichage digital et sur toutes les petites stations météo individuelles électroniques en vente partout.)




L’humidité apportée par les avions est telle que les brumisateurs sont devenus mesures dérisoires pour protéger de la chaleur : ils ne peuvent provoquer une évaporation rafraîchissante que si l’air est sec.

Brumisateur douche et soleil blanc, les terrasses pas plus agréables à l’ombre qu'au soleil sont désertées.



La canicule en Avionie n'est pas chronique, au sens plusieurs jours et nuits de chaleur continue, mais se présente sous forme de coups de chaud fulgurants qui accélèrent la fonte des glaces et peuvent être fatals aux plantes, bêtes et gens les plus fragiles.

Dans quelques jours ou quelques semaines, chaleur humide et chaleur estivale conjuguées risquent de multiplier les malaises, particulièrement de nuit dans les habitations et de jour au moindre effort.

NB: Les nuits à la belle étoile deviennent beaucoup moins agréables à cause d'une sensation de fraîcheur excessive conduite par l'humidité et d'une rosée collante qui se retrouve également sur les pare-brise des voitures.


Partager cet article

Repost0
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 04:42

Solstice d’été en Petite Camargue, le vrai ciel bleu n'existe plus, même les jours de très fort mistral


Extrait du nouveau courriel envoyé le 22/06/09, 21 h 54 à  Monsieur Jean Jouzel, climatologue renommé, président de la société météorologique de France, prix Nobel de la paix 2007 avec le GIEC dont il est membre et  partenaire de Nicolas Hulot

 

« …Par ailleurs comment pouvez-vous expliquer autrement que par le trafic aérien la présence des nuages et la triste lumière de cette photo prise entre Saint-Gilles et Arles le dimanche 21 juin 2009 à 19h04 ? …»

Nuages lenticulaires en ligne formés sur place et résistant au très fort mistral.

L'assombrissement global est très sensible le soir et le matin.



Un nouveau ministre de l'agriculture, pour quelles missions ?

Extrait du nouveau courriel envoyé le 22/06/09, 22h12 à Monsieur Vincent Gitz, conseiller de Monsieur Michel Barnier, ministre de l’agriculture et de la pêche.

 

« Monsieur Michel Barnier est sur le départ. Suite à la courte entrevue qu'il avait eu avec moi le 3 juillet 2008 à Bruxelles (conférence « nourrir le monde »), vous vous êtes vu chargé d'un dossier apparemment saugrenu.

Je ne sais si dans quelques jours vous serez toujours mon interlocuteur officiel, c'est pourquoi je vous demande de bien vouloir m'envoyer une copie de votre réponse à Michel Barnier à propos de mes observations, notamment sur les orages de grêle à répétition. »


Campagne provençale 24 juin 2009, 18h33

 

Extrait d’un passage de  Michel Barnier sur LCI le 22 juin 2009

Source : Premier ministre, Service d'Information du Gouvernement, le 22 juin 2009

http://discours.vie-publique.fr/notices/093001839.html

Question du journaliste Christophe Barbier : « Alors remaniement sans doute demain, peut-être mercredi matin. Vous allez quitter le ministère de l'Agriculture et de la Pêche, savez-vous qui vous remplacera ?... »

Réponse de Michel Barnier : « … J'espère que ça sera d'ailleurs un ministre qui - c'est un souhait que j'ai formulé plusieurs fois - s'appellera ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche »

 

Mettre « Alimentation » en tête de l’intitulé de ce ministère vital avive mes craintes quant à la souffrance des plantes cultivées en terre d’avionie.


 
Les oliviers aussi, en période de crise, tentent de survivre en se débarassant du superflu.


 

De nouveaux morts par mauvais temps en montagne

Dimanche 21 juin 2009, le Grand Raid du Mercantour est endeuillé par la mort par épuisement et hypothermie de trois participants surpris par le brouillard et une tempête de neige et grêle.

 

Extrait du courriel envoyé le 23/06/09, 20h34, à l’un des organisateurs de ce raid après une conversation téléphonique :

 

« voilà le site sur lequel j'ai trouvé les photos :

http://www.realite-virtuelle.net/trail/grand_raid_mercantour/fr/index.php?site=location

puis en défilant vers le bas dans la rubrique lien la galerie de Michel   http://picasaweb.google.fr/caurav .

Si ces photos sont bien de la course de cette année merci de me mettre rapidement en contact avec les enquêteurs, il y a déjà eu beaucoup trop de morts.

photo 19 : traînées d'avions et soleil levant, gigantesque auréole blanche, l'humidité est déjà là.

photos 30 et 54 rayons blancs montrant l'humidité en altitude ; cf. http://www.eauseccours.com/article-31723876.html

photo 103 aviocorde se posant en brouillard ; cf. http://www.eauseccours.com/article-31604074.html   et http://www.eauseccours.com/article-17052081.html

photo 125 l'aviocode de droite peut évoluer en orage de grêle et/ou neige ; cf. http://www.eauseccours.com/article-32589262.html

 

voir aussi : avalanche de Valmeinier http://www.eauseccours.com/article-28972626.html...  »

 

 

Mercredi 24 juin 2009,  j’ai téléphoné à Monsieur Jean-Paul Vion, directeur technique à l’ENSA de Chamonix, envoyé un courriel à Madame Françoise Gendarme, présidente du syndicat nationale des guides de montagne et écrit une lettre à Monsieur le Procureur de la République près du Tribunal de Grande Instance de Nice.

 

20h03 l’organisateur de la course, Bernard Michel m’envoie ce lien :

« je vous joins l'adresse d'un site où un coureur a mis des photos :  http://picasaweb.google.com/fabrice.trioullier/GrandRaidDuMercantour2009  »

 

 Photo 11 Montée vers le col de Barn : humidité du trafic aérien révélée par le soleil large et blanc, à noter la présence des irisations ; cette humidité en altitude pénètre les corps

Photo 35 Début des hostilités : la barre nuageuse ressemble fort à une aviocorde en formation

Photo 59 Dernière photo prise dans la montée vers la cime de Prals avant la tempête. Il est 19:00... : la raideur et les bords bien nets de ce nuage conduisent à penser à une aviocorde.

 


 

Prendre un bon bol d'air tout en se protégeant du soleil

Extrait du courriel envoyé le 23/06/09, 20h34 au
Docteur Thanh LE LUONG, directrice générale de l’INPES

 

« Objets : augmentation de la dangerosité du rayonnement solaire à l’ombre

                  nocivité accrue de l’atmosphère pour les yeux et la respiration

 … je suis particulièrement sensible à l’évolution de l’aspect du soleil dont les rayons pour nous parvenir doivent désormais pratiquement en permanence et sur tout le territoire traverser un voile continu d’aviocirrus, cirrus de culture, provoqués par l’excès de trafic aérien.

 
Les rayons du soleil ne nous parviennent plus parallèles avec pour conséquence la disparition de l’ombre vraiment protectrice. Peut-être faut-il en avertir les vacanciers ?

Par ailleurs, même au cœur des réserves naturelles, les yeux piquent et coulent, la bonne sensation du bol d’air pur a disparu, la ventilation est moins ample entraînant pertes de vitalité et de moral. Je pressens que cela peut être attribué à la présence excessive d’humidité et d’hydrocarbures dans l’air, sans que pour ces derniers je n’ai les moyens de le vérifier autrement que par l’aspect des résidus à la surface des eaux calmes et la difficulté apparente des insectes à respirer.

Je souhaiterais pouvoir discuter plus en profondeur de tout cela… »




Ecouter le chant des cigales


Cachée au coeur de cet olivier, sur une forte branche gorgée de sève...


fraîchement sortie de terre, une cigale mâle, une seule, s'essaie à chanter pour charmer femelle.


Elle aussi doit affronter soleil blanc, humidité, hydrocarbures et éblouissement.

Partager cet article

Repost0
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 20:25

Mardi 26 mai 2009


O   OM   OMMM   HOME   HOMME    O   OM   OMMM   HOME   HOMME

O   OM   OMMM   HOME   HOMME

6h 15, campagne près d’Aix-en-Provence


O   OM   OMMM   HOME   HOMME    O   OM   OMMM   HOME   HOMME

O   OM   OMMM   HOME   HOMME

6h28, face à la Sainte-Victoire

O   OM   OMMM   HOMME    O   OM   OMMM   HOMME   HOMME

O OM  HOMME   HOMME  HOMME

Des avions de trop passent en permanence



7H20 lumière blafarde, soleil géant, la Sainte-Victoire s'entrevoit à peine derrière la brume de culture

5 juin ? 5 juin ? Comment avais-je pu oublier ?
JME 2008 5 juin, journée mondiale de l'environnement, un jour pour examiner en 3 secondes l'état de l'environnement autour de soi.
La grêle vient de frapper très fort et en des endroits encore inhabituels. Chaque fois que je peux j'essaie de commencer à en parler avec les préfectures et chambres d'agriculture concernées.





Message du 26/05/09 à 10h21

De : "Martine"
A : cielnature@eauseccours.com
 

 

Jacques, tu devrais regarder ça, je sais que tu connais, mais il y a peut-être des infos à prendre pour toi,

Et c’est un superbe évènement..... http://www.youtube.com/homeprojectfr  !!!!!


Même si l'on connait ou croit connaître, il faut regarder attentivement, tout le temps, le changement climatique c'est ici et maintenant, et ça va très très vite. De nombreux professionnels de la montagne sont morts cet hiver d'avoir cru connaître leurs courses, des courses qu'ils effectuaient depuis des dizaines d'années pour certains. Et leurs clients sont morts avec eux, parfois même de très jeunes clients. Nous ne sommes plus sur terre mais en avionie. Les conditions de fonte de la neige ont changé. L'avalanche a enseveli jeunes et un moins jeune alors que les milieux autorisés savaient

J'ai regardé la vidéo, quelques images de la banquise pour lancer HOME, le film de Yann Arthus-Bertrand.
Et j'ai prêté particulièrement attention, dans les arrières plans, aux cieux, aux brumes, à la paleur et au flou des ombres, à la lueur blanche du soleil, à tout ce qui fait l'avionie. Pousse mousse, à l’ombre ou au soleil c’est pareil

Superbe évènement ? Oui les images et la mise en scène sont superbes mais, comme Pyongyang en Corée du Nord, on peut aussi trouver superbe, être fasciné par la force atomique. Il est bon de rêver, mais si l'on sait qu'on s'y complait un peu trop, il est préférable, comme le fit Ulysse, de se faire attacher pour écouter à loisir le chant des sirènes et traverser leur domaine sans encombre.





19h38, les aviocordes résistent au vent, les ombres sont pâles et leurs contours très flous

Affiche HOME :
Pourquoi avoir choisi de représenter la terre ceinte d'un cordon nuageux ?





22h01 aucun crépuscule magique avant la nuit


L'atmosphère s'est beaucoup dégradée depuis l'année dernière et les étoiles ont fui.



O OM OMMM HOME HOMME
O OM OMMM HOMME HOMME
O OM OMMM HOME HOME

JME 5 JUIN 2009
une occasion d'ouvrir les yeux
une occasion de se poser et méditer

O OM Le drapeau tibétain recèle les secrets de la vie terrestre.



Voilà les aspects du soleil et de l'air qui nous sont épargnés dans les journaux et les publicités.

Je ne sais toujours pas si c'est par autocensure ou par contrat.

Partager cet article

Repost0
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 20:12



RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE OU REFROIDISSEMENT CLIMATIQUE ?

Il n'est plus temps de calculer des moyennes improbables,

L'UNIFORMISATION CLIMATIQUE S'INSTALLE ICI ET MAINTENANT




Réchauffement des pôles
: (photos achetées sur www.fotolia.com)
L'humidité des aviocirrus et cordons avionneux (aviocordes) décante jusqu'à se coller aux glaces des pôles ou des hautes montagnes, et modifie l'ensoleillement.
Ainsi fond, fond, fond, K2, banquise et Mont-Blanc 
L'avalanche a enseveli jeunes et un moins jeune alors que les milieux autorisés savaient



Refroidissement au sud
: (photo sur Aix-en-Provence de la lumière éclipsée par les avions)
Les météorologistes et les politiques savent tous que l'excès de trafic aérien refroidit les terres en dessous dans les zones tempérées. Trop frais le matin et le soir, trop chaud à midi, agricultures et tourisme, mais aussi loisirs extérieurs, de la piscine privée aux terrasses des cafés en passant par les sorties moto, des pans énormes de l'économie vont souffrir très rapidement.
Soleil absent de "La Provence" et nouvelles nouvelles lignes aériennes pour le mp2 de Marseille Marignane
Un été au soleil



Uniformisation climatique
: (ceci n'est pas la photo d'un ciel de traîne mais la condensation des traînées d'avions par le mistral)
Tout autour de la planète, du sol ou depuis un avion, ces traînées de condensations décantées et en voie d'agglomération sont de plus en plus souvent visibles. Mistral perdant, c'est embêtant

La lumière arrive de partout, la différence entre les adrets et les ubacs s'estompe. Provence en vert et contre tout, les adrets et les ubacs sont flous


Les mousses et lichens envahissent tout et partout, les algues aussi.

 
Combe de Savoie, soleil levant blanchi par les aviocirrus.



Au centre ville de chambéry le vert naît sur les arbres du parc Vernay




Bord d'une route pyrénéenne,  les arbres et rochers semblent aussi veloutés que les bois naissants des cerfs.




Les lichens envahissent la campagne provençale. L'herbe n'a plus de force.



Inutile de chercher à traiter les troncs des platanes, des oliviers ou des cerisiers verts fluo, le mal vient d'en haut.



La moindre flaque d'eau se remplit d'algues avec une rapidité surprenante. Les cours d'eau, les étangs, et même la mer peuvent subir le même sort.



LA BIODIVERSITE N'EST PAS COMPATIBLE AVEC UNE UNIFORMISATION DU CLIMAT



Les rayons du soleil, qui normalement devraient nous parvenir parralèles ne le sont plus au sortir du voile d'aviocirrus, qu'il soit clairement visible ou non. Pour se protéger correctement des UV, il faudra en tenir compte cet été, sur la plage au soleil mais à également l'ombre.

Partager cet article

Repost0
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 21:30

Voici quelques photos des nuages de culture provoqués par le trafic aérien après son augmentation d’octobre 2008 et avant celle prévue fin mars 2009, notamment avec l’ouverture de nouvelles lignes au MP2 de Marseille Marignane.

 

CORDONS AVIONNEUX EN CAMARGUE

29 octobre 2009, 16h04 double cordon avionneux


3 novembre 2008, 10h05


3 novembre 2008, 10h11

 

Giboulées de culture et orages de grêle avionneux sont dus à ces monstres.

Météofrance et le GIEC sont en possession de ces photos.

 

 


EXEMPLE DE CORDON AVIONNEUX EN MONTAGNE



20 janvier 2009 12h49, cordon avionneux au pied du Revard


Le Mont-Revard au-dessus d’Aix-les-Bains est le terrain de jeu d’une des stations pionnières des sports d’hiver. Elle fête cette année son centenaire, tout en se plaignant de la trop grande fréquence de brouillard, sans accepter pour autant qu’ils sont dus justement à ces cordons avionneux qui souvent chapeautent les montagnes survolées par les couloirs aériens.

Le Revard est devenu « Le Grand Revard » et même « Le Petit Canada ». L’aéroport du Bourget près du lac a connu un essor phénoménal ces dernières années aidé en cela par le conseil général de la Savoie. L’atmosphère est saturée  par le passage de ces avions qu’ils s’arrêtent ou non en Savoie. Outre la présence pratiquement quotidienne des cordons avionneux, les aviocirrus engendrent un ciel d’aspect laiteux rendant désagréables les repas en terrasses et les repas tirés du sac.

 

Ces cordons avionneux ont provoqués des brouillards indésirables durant les mondiaux de Val d’Isère, information occultée par les organisateurs.

 

 

LE CIEL DE LA ST-VALENTIN POUR NICOLAS ET CARLA



Samedi 14 février 2009, atterrissage de Nicolas Sarkozy sur l’aéroport du Bourget du lac

Présence de 2 cordons avionneux superposés.







Val d'Isère, le Président de la République assiste à l'épreuve de slalom féminin du championnat du monde de ski
Les cordons avionneux altèrent ou masquent le généreux soleil.

 

Dimanche 15 février 2009
Depuis hier au soir Nicolas a rejoint Carla en se posant sur l'altiport de Megève.


Le ciel des vacances à Megève du couple présidentiel est pollué par les chemtrails,

… et est rendu semblable à du verre dépoli par le trop de trafic aérien

 

Madame Grosset Janin, mairesse de Megève,  a sans doute jugé préférable de ne pas en informer Mr et Mme Sarkozy.

 

 


LE CIEL DE PROVENCE N’EST PAS EPARGNE

 

Monsieur Lardic de la mairie de Marseille et monsieur Robin directeur de ATMO PACA peinent à croire ce qui arrive sur leur ville et dans toute la région PACA. Mieux vaut se taire que d’informer les touristes qui respireront cet atmosphère dès les premiers faux beaux jours. Et rien n’est dit non plus à la population locale.

 



Marseille 13 janvier 2009, devant la gare Saint-Charles



Aix-en-Provence 25 janvier 2009

 

Avec un peu d’attention, ces irisations hydrocarburées sont désormais visibles même à l’œil nu.

Les yeux et le nez coulent de plus en plus fréquemment.

 

 

 

27 FEVRIER 2009 LES MEMES WEBCAMS QUE DANS LES ARTICLES Les webcams des stations de ski reflètent le dérèglement climatique 
et « Quand la lumière ne fut plus » ou une webcam pour suivre Galilée ou chemtrails au sol, un grand bol d'hydrocarbures visible par webcam


Col des Saisies

Ciel laiteux, rayon humide démesuré, lumière terne, soleil décoloré au centre du reflet démesuré présent sur la voiture de gendarmerie en stationnement au premier plan.



Talloires, le joyau turquoise du lac d’Annecy

Lumière éclipsée et résidus des chemtrails ont envahi la baie.

 

 

IMAGE DU JOUR , SAMEDI 28 FEVRIER 2009


Dimanche 28 février, Aix-en-Provence, 8h28

 

Le cordon avionneux de la Sainte-Victoire repose encore en partie sur elle. Une fine brume de culture recouvre la ville. La lumière du sud est terne.

Nouveauté, le soleil apparaît double : un grand disque blanc et par derrière en haut à droite un autre disque blanc plus petit (le rose tout petit encore plus à l’arrière est un artéfact)

 

 

TOUT EST PRET POUR LA PROCHAINE AUGMENTATION DU TRAFIC AERIEN, PREVUE POUR FIN MARS

 

Un enfant qui rajoute encore du sucre dans la boisson déjà saturée de son bol se fait  réprimander.

 

Partager cet article

Repost0
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 10:55

Les offices du tourisme des villes de Provence vantent encore et toujours les charmes de leur soleil et de la pureté de leur ciel bleu. Pourtant depuis l’été 2007 tout a changé. Le ciel n’est plus jamais franchement bleu et les ombres sont floues.

Les zones d’ombre et de lumière bien délimitées régissent la vie des adrets et des ubacs en montagne. Une colline, un rond-point, une taupinière, le tronc d’un arbre ont normalement eux aussi un côté au soleil et un côté à l’ombre avec pour chacun d’eux une biodiversité spécialisée. Les terrasses des cafés, les vitrines des magasins dépendent également de leur exposition au soleil.

Depuis qu’un voile permanent d’aviocirrus (cirrus provoqués par le trafic aérien) plus ou moins important occupe en permanence le ciel de Provence la lumière arrive de manière de plus en plus diffuse au sol, la différence entre les adrets et les ubacs s’estompe. Les adrets reçoivent une quantité de lumière moindre alors que les ubacs en reçoivent de manière excédentaire.

Opportunistes, les mousses s’installent partout. Sols, murs, toitures des villes verdissent.













De cette lumière, à la fois trop forte et trop faible, se dégage une étrange ambiance. Certains jours on pourrait croire vivre un moment d’éclipse partielle du soleil.



Outre le fait de diffuser la lumière, le trafic aérien excessif augmente l’humidité relative de l’air, ce qui rend visibles les rayons du soleil.




L’air que nous respirons s’épaissit et se charge d’hydrocarbures.






Dans la nature plantes et animaux spécialisés dans les adrets et les ubacs sont gênés voire menacés dans leur existence. Dans le même temps, élus locaux, agriculteurs et associations écologistes s’évertuent à faire classer le site de la Sainte-Victoire au patrimoine mondial de l’Unesco et luttent contre un projet d’implantation de ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV) qui ruinerait cet environnement et leurs efforts.



En plus de ce combat particulier tout à fait justifié, une prise de conscience beaucoup plus générale est nécessaire pour accepter que la lumière du soleil de cet environnement n’est pas inaltérable et qu’elle est déjà perturbée.



Les maires de Trets, Gardanne, Meyreuil, Venelle, Aix-en-Provence, Marseille, et aussi Michel Sappin, Préfet de la Région PACA et quelques députés et sénateurs, sont au courant de l’existence de ces cordons avionneux et aviocirrus qui défigurent leurs paysages et menacent la vie, les biens et les économies de la région.


Partager cet article

Repost0
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 07:31

Un exemple parmi d’autres de ce qu’est devenu l’été dans le Sud de la France depuis que le seuil de saturation de l’atmosphère par l’eau des avions a été dépassé. Les prémices de ce triste climat ont vraiment commencé avec l’agrandissement de l’aéroport de Marignane fin 2006. Aujourd’hui les effets destructeurs sont très visibles sur la nature. Si vous êtes peu sensibles aux signaux envoyés par les bêtes et les plantes, vous pouvez néanmoins percevoir le malaise dans la tombée prématurée de la nuit.

La météo annonce temps estival, mais de façon plus nuancée. Prenez le temps d’écouter attentivement chaque mot d’un bulletin météo, peu importe de quel annonceur, ils semblent s’être donné le mot. C’est à qui trouvera la plus jolie tournure pour nous expliquer qu’il va faire beau sans faire vraiment beau. En tous cas personne ne dira clairement : « Beau temps, seulement gêné par les traînées de condensation des avions plus ou moins diffuses le matin, devenant de plus en plus visibles en cours de journée et pouvant occasionner quelques orages ou brouillards en soirée.»

Quelques photos prises à l’Estaque, charmant quartier de Marseille, où l'on peut déguster les panisses, célèbres petites galettes de farine de pois chiches frites, tout en savourant les nouveaux aménagements du port et une des plus authentiques ambiances marseillaises.

Dimanche 29 juin 2008, 20 heures. Le village, après une éprouvante journée de chaleur moite, est encore vibrant du chant des cigales. On croise de nombreux visages sérieusement cramoisis.


Au fond un nuage laiteux de traînées d'avions agglomérées.


Au-dessus de la mer des traînées d'hydrocarbures des avions mêlées à la pollution industrielle et automobile.


Un léger brouillard, formé par la descente du ciel du trop d'humidité généré par l'intense trafic aérien, donne une ambiance automnale au port de plaisance.


Le soleil blanc, caractéristique des territoires devenus Avionie, contribue largement à cette ambiance surréaliste pour un paysage du Sud de la France.


21h12, alors que nous sommes sensés jouir des soirées enchanteresses des plus longs jours de l'été, les cellules automatiques ont déjà détecté le manque de lumière et déchenché l'allumage des lampadaires depuis un bon moment.



Au loin le soleil couchant est visible sur les traînées d'avions devenues orageuses.

Partager cet article

Repost0
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 07:07
Avez-vous remarqué, maintenant qu'il est facile de trouver des thermomètres qui affichent en plus le taux d'humité relative, que ce taux, même en été et dans le Sud dépasse pratiquement toujours les 50%?
 

Ce taux n'est pas naturel, ni surnaturel, plutôt artificiellement  et humainement augmenté, car une bonne partie de cette humidité provient de l'eau de culture créée par les moteurs des trop nombreux avions circulant en permanence au-dessus de nos têtes.

Cette humidité amène fraîcheur désagréable le soir et le matin, et chaleur moite tout aussi désagréable en milieu de journée. A la moindre occasion cette humidité excédante peut retomber sous forme de violents orages de pluies ou de grêles : des orages avionneux. Il est probable que l'orage survenu à Vienne, hier au soir mercredi 25 juin 2008, et qui a perturbé la retransmission télévisée de la demi-finale de l'euro de foot  Allemagne Turquie était au moins en partie un de ces orages avionneux.


Même si vous ne vous promenez pas partout avec une petite station météo, des signes dans la nature montrent cette humidité ambiante.

Dès la tombée du jour, les escargots ravis peuvent se promener avec aise sur le goudron pourtant apparemment sec.



Les terribles épines des pyracanthas des haies du Sud, capables de crever un pneu ou rayer une carrosserie de voiture, sont devenus si molles qu'on peut les saisir à pleine main sans gant.


A certaines heures, des feuilles d'arbres comme celles des érables se couvrent de gouttes d'eau.
Les murs pâtissent de cette humidité permanente.
 


Allongé dans un lieu de rêve pour savourer le silence et les sons de la nature, de plus en plus souvent, à la place de savourer le chant des cigales ou des criquets, vous vous sentirez au coeur d'un vrombissement sourd, tenace et angoissant. L'humidité ambiante conduit beaucoup mieux que l'air sec le bruit des avions qui passent en tous sens haut dans le ciel.

Un tel taux d'humidité peut être à l'origine de l'incident survenu le mardi 24 juin 2008 au-dessus de Provins en Essonne lorsqu'un Rafale volant normalement dans son altitude autorisée a franchi le mur du son.
Incident abondamment relaté sur le net et dans la presse écrire comme cet article paru dans "Le Dauphiné Libéré".



Partager cet article

Repost0
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 06:32

« Profitons de cette Journée Mondiale de l'environnement pour examiner l'état de notre environnement. Prenons le temps de réfléchir aux actions que chacun d'entre nous doit mettre en œuvre, et mettons-nous, dès maintenant, au travail afin de préserver, ensemble, toute vie sur terre. » http://www.unep.org/wed/2008/French/About_WED_2008/index.asp

 

Le geste à la fois le plus simple et le plus courageux que chacun de nous puisse faire en cette journée mondiale de l’environnement 2008 est d’ouvrir les yeux et d’accepter de voir.

 

Je vous propose, où que vous soyez dans le monde aujourd’hui, de lever les yeux vers le ciel et de regarder furtivement le soleil (furtivement pour ne pas riquer de vous brûler les yeux). Mieux si vous avez un petit appareil photo numérique ou un téléphone portable pouvant prendre des photos, visez le soleil et appuyez sur le bouton.

Faites-ceci plusieurs fois dans la journée.

 

·     Si le soleil est rond, net et jaune, vous êtes un des derniers habitants du paradis terrestre. N’hésitez pas en utilisant le lien cielnature@eauseccours.com de m’adresser une photo de ce bonheur avec le nom du lieu et à la première occasion, j’irai m’y ressourcer en train, en vélo, à cheval ou à pied et pourquoi pas vous rendre une petite visite.

 

·      Si le soleil photographié est une large tache blanche plus ou moins scintillante alors votre ciel est sursaturé en eau par un trafic aérien trop important, toute vie sur terre autour de vous est menacée.  En premier lieu tous les insectes volants et les plantes les plus héliophiles souffrent et disparaissent petit à petit. Les biens et les personnes peuvent être de plus en plus fréquemment sinistrés par des orages de grêle ou des mini tornades. Toutes les économies vont en pâtir très rapidement directement ou par voie de conséquences. Exemples et explications dans www.eauseccours.com. Il est alors urgent de prévenir vos dirigeants locaux pour que toute la population soit mise au courant des dangers encourus et que les nécessaires mesures de protection soient discutées et décidées.

 

Et si aujourd’hui, chez moi, le ciel est nuageux ?

Alors c’est un peu plus délicat, regardez très attentivement les nuages en tous points de l’horizon.

 

·         Si chaque nuage correspond à la place que montagne, plan d’eau, vent habituel lui donne depuis que vos grands-parents sont nés, vous êtes dans le cas du soleil net et jaune, vous connaissez le bonheur de vivre dans un des derniers endroits de terre naturellement préservée.

 

·         Si dans votre examen du ciel gris vous découvrez de longs cordons de nuages plus raides et d’un gris différent des nuages habituels, vous êtes vraisemblablement  en présence d’un ciel avionneux caché dans votre mauvais temps du jour. Un seul de ces cordons nuageux au milieu d’un ciel bleu pâle peut provoquer orage de grêle, mini tornade et fortes vagues côtières.

 

SI VOUS N’AVEZ PAS PU PHOTOGAPHIER LE SOLEIL AUJOURD’HUI, N’ATTENDEZ PAS LE 5 JUIN 2009 POUR LE FAIRE, NOUS SOMMES DE PLUS EN PLUS NOMBREUX EN DANGER IMMEDIAT

Partager cet article

Repost0
24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 09:47

Jeudi 22 mai 2008 Hubert Reeves était invité à Aix-en-Provence.

http://www.laprovence.com/articles/2008/05/22/458190-AIX-Une-lecon-ecologique-pour-petits-et-grands-Aixois.php

 

Dans cet article, signé Julien Danielides du quotidien La Provence édition d’Aix-en-Provence, la réponse d’Hubert Reeves à la question « La Provence est-elle particulièrement menacée, dans ses paysages, dans son climat, dans les années qui viennent ? » se révèle aussi évasive que convenue et bien loin de répondre au malaise ressenti par de plus en plus d’Aixois  devant la mise à mal de leur étendard, l’enviée lumière du Sud.

 

Oui, la Provence est particulièrement menacée. Plus que menacée, La Provence, et particulièrement la région d’Aix et le Grand Site de la Sainte-Victoire,  sont déjà atteints dans leurs paysages, leurs microclimats, leur biodiversité tant animale que végétale.

 

L’humidité et l’assombrissement global apportés par un trop important trafic aérien nuisent gravement à la spécificité des plantes et des animaux des climats méditerranéens. La fraîcheur crépusculaire et matinale diminue la sensation de bien-être aux terrasses ou au bord des piscines. Les économies agricoles, viticoles et touristiques vont être très prochainement touchées. Le manque de lumière commence à atteindre le moral et peut amoindrir la santé des habitants. Les orages de pluie ou de grêles sont de plus en plus menaçants et perturbants.

 

Il est temps de prendre Hubert Reeves aux mots imprimés à la fin de l’article en question : « La politique de l'autruche n'est pas la meilleure. Savoir que les risques existent de détérioration des conditions de vie sur Terre, qu'ils sont grands, est une étape déjà franchie par presque tout le monde.
La deuxième étape concerne les élus et les électeurs car on ne peut tout attendre des uns et rien des autres. Tout le monde a une responsabilité, certes plus ou moins grande. À chacun sa part de travail. L'avenir est, pour une grande part, en construction dès aujourd'hui. Choisissons de bien le construire. Il sera le quotidien de nos enfants et de leurs enfants. »


N’attendons pas passivement que le manque de pétrole cloue les avions au sol. Ce serait alors trop tard pour beaucoup de vies terrestres, même la nôtre.


23 mai 2008, fin d'après-midi, traînée d'avion au-dessus d'Aix-en-Provence


24 mai 2008, début de matinée, traînée d'avion sur la Sainte-Victoire



13 mars 2008 sainte-victoire, levers de soleil en avionie
 

 
12 janvier 2008 La Sainte-Victoire un jour de soleil
 


2008, année des premiers effets à grande échelle du voilage du soleil en région PACA.

C'est bien ce que nous vivons.

J'avais essayé timidement d'en alerter les lecteurs de la Provence par l'intermédiaire du courrier des lecteurs dès juin 2007. Mon envoi n'avait pas été retenu.

De :

openrange (grands espaces)

A :

courriersdeslecteurs@laprovence-presse.fr

Date :

26/06/07 à 14h50

Objet :

2007 année 0 de la disparition du soleil

 

2007 année 0 de la disparition du soleil

Bien sûr personne ne croira à ce titre et pourtant les colonnes de La Provence nous ont prévenu depuis l'automne dernier de l'ouverture de 11 lignes nouvelles à Marignane et le salon du Bourget vient de se terminer dans l'euphorie se glorifiant d'une augmentation prévisible du trafic aérien de 20 % d'ici à 2015.

Seulement la nature n'est pas linéaire, elle se sature par seuil et l'un d'entre eux vient d'être franchi dans sa capacité à ne plus pourvoir dissiper les nuages créés par les échappements des avions.

En toute objectivité prenez le temps au fil des jours de regarder le ciel, l'intensité et la couleur de la lumière le matin au lever, le soir au coucher, la forme des nuages par ciel bleu et même par temps gris. Combien de jours vraiment sans aucun nuages ? Et quand le ciel paraît bleu, jugez de l'intensité de la netteté des contours des ombres au sol. Les effets sont encore minimes, mais quand même, en prenant le temps d'y réfléchir, vous vous êtes déjà rendus compte que le moral est sensible à cette lumière de plus en plus blafarde, les moments au bord des piscines sont moins agréables, l'envie de glaces moins fortes...

Il est temps de retrouver le soleil ici ou ailleurs. Cercle vicieux, car en allant ailleurs on y créera aussi du ciel blanc.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens