Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 12:24
ciel-avionneux-giboulees-sous-aviocorde-soleil-geant.jpg
Provence, mai 2013, une énième journée de beau temps en partie gâché par des giboulées sous aviocordes et un soleil géant derrière le voile d’aviocirrus
Agriculteurs, ouvriers du bâtiment, restaurateurs et cafetiers, organisateurs de manifestations en plein air, apiculteurs souffrent, ne savent plus trop sur quel pied danser, hésitent à continuer, annuler ou reporter leur action du jour. Si ces problèmes persistent leur survie est menacée.
Les abeilles elles aussi sont confrontées à cette prise de décision vitale. Comment la gèrent-elles ?

Décision individuelle : Annulation de la sortie et retour dans la ruche toute neuve qui vient d’être installée en vue d’une action municipale de protection des abeilles
Au premier plan une abeille sur le dos sur la planche d'envol mouillée s'épuise à essayer de se relever ; une énorme goutte d'eau la bouscule.
En arrière-plan une autre abeille chute sur le dos, s'agite, parvient à se redresser et décide de rentrer.

Décision individuelle qui pourrait se formuler ainsi : « Même pas mal, on a faim, je fonce ! »
En haut de l'écran une deuxième abeille éblouie culbute sur la planche d'envol et reprend aussitôt sa course vers le lieu de butinage.

Trop tard pour choisir : Quelques kilomètres plus loin dans le rucher d’un professionnel, une abeille complètement déboussolée de sa culbute et des efforts pour en sortir finira sa vie en errance sous la ruche au milieu des herbes et des escargots
Une abeille sur le dos, les ailes collées par l'eau, gigote pour essayer de se redresser et glisse sur la tranche de la planche d'envol.

Décision collective en deux temps : Le groupe doit-il retenir ou laisser partir l’intrépide dans un environnement très risqué ?

Sur la planche d'envol des abeilles essaient d'en ramener une autre dans la ruche en la repoussant et en la tirant par les pattes arrières puis changent d'avis et la laissent s'envoler.

 

Quand l’environnement extérieur est reconnu comme étant momentanément trop hostile les abeilles se massent ou font les cent pas à l’intérieur de la ruche devant le trou d’envol en espérant de meilleures conditions (lumière, température, pas de pluie, moins de vent, pas de prédateurs).

Si cela dure trop longtemps beaucoup d’abeilles sortent quand même poussées par la faim et le souci des larves.

Si les bonnes conditions ne reviennent pas et si la ruche est encore assez forte, un essaimage d’exode peut être tenté.

 

Mécanisme de la désorientation des abeilles dans une mauvaise lumière :  http://www.eauseccours.com/article-des-abeilles-eblouies-et-des-hommes-aveugles-115870385.html

 

Les pesticides ont parfois bon dos : http://www.eauseccours.com/article-moins-de-moutons-pour-davantage-d-abeilles-halte-aux-supercheries-qui-accusent-demesurement-les-pe-117363146.html

 

Effet de serre et voile d’aviocirrus : http://www.eauseccours.com/article-reperer-la-serre-qui-nous-fait-de-l-effet-112478921.html

 

Aviocordes : http://www.eauseccours.com/article-pluie-et-nuages-par-beau-temps-au-dessus-d-un-des-plus-beaux-villages-de-france-70038823.html

 

Nouveau cycle de l’eau : http://www.eauseccours.com/article-du-nouveau-dans-l-immuable-cycle-de-l-eau-115112913.html

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans disparition des abeilles
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 15:53
Abeille au sol, ambiance pesticides sur le parking d’une coopérative agricole provençale, 19 mars 2013
Pendant qu’un chariot élévateur s’active au  milieu de sacs une pauvre abeille au sol sur le dos gigote désespérément des pattes pour essayer de se redresser. Une voix off s’exclame : « Non, mais là c’est la période où ça envoie du traitement ! »
En arrière-plan des sacs d’engrais.
 
 
moutons de Panurge sauf un
Quand les moutons sont trop confiants ou hurlent avec les loups, les abeilles disparaissent
Chien patou endormi au milieu du troupeau dont il a la garde – Célèbre affiche de François de Kresz
Abeille piégée par un trop large reflet du soleil dans l’eau – Culbutes d’abeilles au retour et au départ de la ruche
Notre société de l’information diffusée très rapidement pour avoir plus de rentrées publicitaires que le voisin, notre société du copier-coller est très facilement sujette au syndrome du Mouton de Panurge.
 
L’UNAF, Greenpeace, Pollinis et beaucoup d’autres, par leur matraquage médiatique, leurs publicités orientées, leur lobbying fallacieux, contribuent à la pensée unique, endorment le sens critique de la population et des politiques et font perdre un temps précieux pour la sauvegarde des abeilles.
 
Planter des petites fleurs, manger du miel, parrainer une ruche, installer des ruches en ville, même sur le toit du Palais Bourbon, signer des pétitions ou voter contre les pesticides ne suffira pas à stopper la désorientation massive des abeilles car la cause globale vient d’ailleurs.
 
Exemple de désorientation d’abeilles en bonne santé dès la sortie de leur ruche. Provence 23 avril 2013
Première chute au décollage dans une mauvaise lumière. Il y en aura plusieurs autres durant cette sortie butinage pour un retour incertain à la ruche. Stress, corps endolori et manque de rendement, comme pour un skieur par jour blanc, bien que les yeux de l’abeille et ceux de l’homme soit de natures différentes.

moutons poires

Etre pris pour une poire par des journalistes, des écrivains, des cinéastes sans scrupules

« Tous les ans au mois d’août les branches des poiriers plient sous le poids des fruits, chacun d’eux est enveloppé individuellement pour le protéger des insectes… »

http://www.dailymotion.com/video/x4rmcv_le-silence-des-abeilles_news#.UXjnArU9LuJ

 

Ce film de 2007 « Le silence des abeilles » de Doug Shultz, diffusé sur National Géografic en 2008, présente la pollinisation manuelle des poiriers dans le sud de la province chinoise du Sichuan comme étant l’horrible conséquence de la disparition des abeilles suite à un usage abusif de pesticides. La hantise, entretenue par des profiteurs, d’une rupture imminente de la chaîne alimentaire conduit à une fébrilité trop souvent irréfléchie.

 

Par copier-coller d’un livre de 2006 « Un éléphant dans un jeu de quilles, l’homme dans la biodiversité » du scientifique Robert Barbault, les services gouvernementaux aident à véhiculer cette idée auprès des jeunes :

http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/la_biodiversite_se_raconte_meeddm_.pdf(pages 14 et 15).

 

L’école publique du village de Came dans les Pyrénées Atlantiques s’est lancée dans le projet d’un film, subventionné par l’Education Nationale, « sur le sujet si sensible des abeilles pollinisatrices de plus en plus menacées, dit-on, par l’irruption des intrants à l’œuvre dans l’agriculture à hauts rendements. »,

Avant de présenter leur film au public le samedi 8 juin à Pau les écoliers devront avoir su « chercher l’information pertinente dans le flot de bruits ou de rumeurs qui inonde l’opinion, la croiser, la recouper, la vérifier enfin ».

http://www.sudouest.fr/2013/04/23/l-apiculteur-inquiet-du-sort-des-abeilles-1033029-4720.php

 

Exemples de questions que jeunes et moins jeunes pourvus de sens critique pourraient se poser après avoir regardé la vidéo diffusée sur National Géografic, entendu des apiculteurs déplorer l’importation de miel chinois et vu le récent film « Des Abeilles et des hommes » :

- Pourquoi envelopper chaque poire sur l’arbre pour les protéger des insectes alors qu’il est affirmé que les abeilles, et logiquement les autres insectes ont tous été victimes des pesticides ?

- Comment le Sichuan, une des quatre principales provinces chinoises exportatrices de miel, peut-elle atteindre une telle récolte de miel sans abeilles ?

- Pourquoi les Chinois, à l’exemple des Californiens pour les amandiers, n’amènent-ils pas de très loin des ruches par camions entiers pour polliniser les immenses vergers de poiriers ?

Réponse en fin d’article

 

Les séances du film « Des abeilles et des Hommes » du Suisse Markus Imhoof, sont généralement assorties d’un débat entre le public et des intervenants locaux, apiculteurs accompagnés d’agriculteurs ou d’associations investies dans le naturel durable.

Le tournage en Chine des séquences de pollinisation manuelle a été réalisé à la sauvette avec un visa touristique.

John Miller, l’apiculteur Californien, a accueilli à bras ouverts Markus Imhoof et l’a généreusement hébergé avec son équipe mais est furieux contre son attitude et son ingratitude.

Courriel reçu le 25/02/2013 à 17h41 :

Greetings from the States.

A calamity of hive deaths are upon U.S. Beekeepers, again. 

It’s broad – it’s continent wide – it’s good beekeepers, and family beekeepers – it is a mess.

I have not seen the movie. I’ve asked to see the movie. We gave unlimited access, lodging, meals, hospitality to Mr. Imhoof and his crew for visits spanning two years. Apparently, the movie is a real hit piece. I now receive hate mail from across Europe. Never again. No movie crew. They seem the most visible blood-sucking parasites.

Thank-you for your interest.

John Miller

 

La finalité de ce film qui égratigne à la fois l’apiculture industrielle et l’apiculture traditionnelle est en fait une promotion pour l’apiculture scientifique pratiquée en Australie par la fille et le gendre de Mark Imhoof.

 

La véritable cause de la désorientation massive des abeilles et de très nombreux autres insectes provient de la généralisation non prévue par les hommes d’un phénomène naturel habituellement très limité dans l’espace et le temps. En voici le mécanisme dans la 2ème partie de cet article :

http://www.eauseccours.com/article-des-abeilles-eblouies-et-des-hommes-aveugles-115870385.html

 

 

Pourquoi une pollinisation manuelle des poiriers au Sichuan ?


mouton-pollinisation-manuelle-poiriers.png
Réponse datée du 24 janvier 2009 trouvée sur le net dans le forum :

http://www.agricool.net/forum/index.php?s=07aeb6fc970f2f874c265d9376efb1d6&showtopic=11110

 

Autrement dit la pollinisation manuelle des poiriers du comté de Hanyhuan, province du Sichuan, n’est pas un problème dû à une absence d’abeilles mais une solution utilisée par les Chinois pour obtenir de très beaux fruits en évitant la pollinisation anarchique des abeilles domestiques ou sauvages et en utilisant au maximum les surfaces de terres cultivables.

 

Pourquoi Bernard Vaissière, scientifique reconnu et influant internationalement, scientifique très régulièrement sollicité pour des conférences ou des émissions sur la disparition des abeilles, préfère-il taire publiquement cette raison depuis au moins 1553 jours ?    

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans disparition des abeilles
commenter cet article
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 08:43
NDDL publicités
Du Sud de la France à Nantes ou ND des Landes et ailleurs aussi l’idéal du XXIème siècle semble être de tout faire pour vivre sous serre, sous les particules d’eau chimique et autres pollutions atmosphériques issues du trafic aérien
Affiches publicitaires pour un salon de l’habitat en Provence, le projet d’Aéroport du Grand Ouest, un projet immobilier à Nantes
 
Jusqu’où l’homme, dit postmoderne, est-il capable de faire le tour du monde pour revenir sur place, est-il capable de faire venir le monde entier chaque  jour chez lui ? Jusqu’où peut-il croire que la démocratie se résume à opter pour le seul choix de ce qui est désiré par le plus grand nombre, indépendamment des réalités jugées bassement terre à terre ? Est-ce porteur de vie, au plus large sens du terme, que d’abandonner l’aéroport de Nantes pour un autre plus grand, plus beau s’étendant sur  les communes de  Grandchamp-des-Fontaines, Notre-Dame des Landes, Treillières et Vigneux-de-Bretagne ?
 
Transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique
Rapport de la commission du dialogue
Etabli par Claude Chéreau, Claude Brévant et Rouchdy Kbaier, officiellement rendu public le 9 avril 2013

Extrait du sommaire
NDDL sommaire rapport Commission du dialogue

 

Comment comprendre l’expression « la saturation environnementale » ?

 

NDDL saturation environnementale page 19

Extrait de la page 19 du rapport de la Commission du dialogue

 

Autrement dit la « saturation environnementale » est envisagée du point de vue égocentrique, elle se produirait quand on ne supporte plus psychologiquement son voisinage. On peut donc lui rattacher les expressions : « La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres. » en opposition avec « Ce sont les plus gênés qui s’en vont. »

 

 

NDDL ciel avionneux NDDL et Nantes

Coucher de soleil avionneux sur le site de la ZAD de Notre-Dame des Landes

Ciel avionneux quotidien depuis un balcon nantais – convergence des traînées persistantes vers l’aéroport actuel

La perte du ciel bleu, la perte de la belle vue, plus-value de ce type d’appartement, peuvent provoquer  une souffrance psychologique qui mériterait aussi d’être reconnue comme une saturation environnementale.

 

Un degré de plus dans le bruit, un degré de plus dans la perte de la lumière, et la saturation environnementale devient agression destructrice de la santé physique.

 

La possibilité d’une saturation environnementale réelle, c'est-à-dire la saturation du ciel par un trop grand nombre d’avions, n’est envisagée ni par les partisans ni par les opposants au projet de nouvel aéroport. Elle est pourtant déjà atteinte.

 

Le sucre qui ne se dissout plus au fond du bol de thé est le signal que le point de saturation de l’eau par le sucre a été atteint puis dépassé. Cela n’arrête pas un enfant de rajouter par plaisir des morceaux de sucre dans le bol, mais c’est considéré comme une bêtise et les adultes arrêtent vite ce petit jeu.

 

Il est possible de continuer à ajouter des avions dans le ciel, possible de prendre plaisir et espérer avantages à augmenter encore le trafic aérien lorsque la présence du voile d’aviocirrus et des aviocordes signale que l’atmosphère ne parvient plus à absorber les rejets des avions. Il est encore possible d’augmenter le trafic aérien malgré la désorientation massive des abeilles, l’accélération de la fonte des glaces,… Cela n’est pas seulement stupide, c’est à la fois suicidaire et criminel, criminel contre l’humanité et la biodiversité, et dévastateur de la planète minérale.

 

 

 

NDDL Nantes courriels sous préfet Mikaël Doré

Poste de guet des opposants à la construction d’un aéroport sur la ZAD, (Zone d’Aménagement Différée rebaptisée Zone A Défendre) - Courriels du secrétariat du Sous-préfet Mikaël Doré, Chargé de mission, intermédiaire avec la Commission du dialogue – tag sur les murs de Nantes

 

Du 16 au 19 février 2013, j’ai pu rencontrer les principaux partisans et opposants au projet de l’aéroport Grand-Ouest pour leur montrer la saturation du ciel de la région nantaise et ses conséquences déjà visibles sur le terrain. J’ai communiqué ces informations  à la Commission du Dialogue qui suite à un contretemps n’a pas pu m’auditionner.

 

 

NDDL abeilles ZAD Nantes   Disparition et désorientation des abeilles sur la ZAD  Mortalité et éblouissement des abeilles à Nantes

Mécanisme de la désorientation massive des abeilles en Avionie (2ème partie de l’article) :

http://www.eauseccours.com/article-des-abeilles-eblouies-et-des-hommes-aveugles-115870385.html

 

 

Extrait de la conclusion

NDDL conclusion commission dialogue

Extrait de la page 58 du rapport de la Commission du dialogue - signatures page 63

Le Grand Eléphant, machine de l’Ile à Nantes

 

Jacques Fabry, avioclimatologue il y a 24 jours

Faillite assurée

pour ce nouvel aéroport sauf si un moyen technique, et Nantes est bien placée pour le trouver, est inventé et installé rapidement sur les avions pour récupérer l’eau chimique produite par la combustion du kérosène afin d’éviter sa dispersion en haute altitude. Nombreux exemples des conséquences funestes de cette eau issue du trafic aérien sur mon site Planète Avionie http://www.eauseccours.com

La qualité de vie, elle aussi, nécessite le retour de l’authentique bleu du ciel.

Mon commentaire, accepté  le 22 mars 2013 sur le blog de Jacques Auxiette, Président de la région des Pays de la Loire, farouche défenseur du projet de l’aéroport Grand Ouest.

http://www.auxiette.net/aeroport-du-grand-ouest-pourquoi-j%E2%80%99y-crois/ 

Commentaire reçu le 28 mars 2013 par la Commission du Dialogue au Secrétariat Particulier du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, farouche défenseur du projet de l’aéroport Grand Ouest.

 

Si l’ensoleillement n’est pas libéré très rapidement de l’entrave du voile d’aviocirrus, les difficultés économiques qui ont commencé de toucher toutes les activités nécessitant un ensoleillement naturel vont prendre très prochainement l’ampleur d’un chaos.

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans société
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 08:43

octa mi bleu mi gris

Ciel bleu ou ciel couvert ? Comment dire ? Comment savoir ? Comment déterminer le temps qu’il fait ?

Est-ce que le temps qu’il fait dépend de l’avis de chacun ?

On peut compter le nombre de bulletins météo, le nombre d’impacts de foudre (service de plus en plus souvent payant).

On peut mesurer la température, la hauteur de neige ou la quantité d’eau de pluie recueillie à telle heure et à tel endroit.

Mais pour l’instant la nébulosité, surface du ciel occupée par des nuages, reste estimée au coup d’œil avant d’être  exprimée en tiers, en dixièmes ou en huitièmes (octas).


octa par mistral couvert observation impossiblePanorama 360° ciel provençal par très violent mistral – Petite pluie en Camargue – Brouillard en montagne

 

octa code

Pictogrammes utilisés par les professionnels de la météo pour déterminer la nébulosité en octas : de la valeur 0, ciel sans aucun nuage, à la valeur 8, ciel entièrement couvert. A noter le sigle sans numéro qui signifie « ciel obscurci ou impossibilité d’évaluer l’étendue des nuages ».

Pour le grand public la légende « Ensoleillé ou nuit claire » est associée au symbole « 2 octas », « Belles éclaircies » pour 4 octas, « Nuages prédominants » pour 6 octas, « Très nuageux ou couvert » pour 8 octas.

 


octa météo aviation nébulosité

Pour parler de la couverture nuageuse, l’aviation utilise des sigles anglais

SKC (de SKy Clear = ciel clair) ou CAVOK (de Ceiling and Visibilty OK) pour 0 octa

FEW(de  FEW = peu) pour 1 à 2 octas  - SCT (de SCaTtered = épars) pour 3 à 4 octas

BKN(de  BroKeN = fragmenté) pour 5 à 7 octas - OVC (de OVerCast = couvert) pour 8 octas

Pour plus d’exemples et d’explications : http://aerodidact.enm.meteo.fr/nbulosit.html

 

octa différentes traînées avion

Couverture du ciel par des traînées de condensation éphémères, persistantes non étalées ou persistantes étalées

Le protocole participatif nuages de G.L.O.B.E. (Global Learning and Observation to Benefit the Environment http://globe.gov/ ) propose à la jeunesse mondiale d’aider les scientifiques de la NASA et du CNES (les agences spatiales américaine et française) à accumuler des relevés sur la nébulosité en différentiant la couverture nuageuse de la couverture des traînées de condensation. Le ciel est divisé en quatre secteurs d’observation selon les quatre points cardinaux. Chaque  nébulosité est exprimée en pourcentage de ciel couvert. Le document décrit trois aspects des traînées de condensation (durée de vie limitée, persistante sans propagation, persistante avec propagation),  dix types de nuages (cirrostratus, cirrus, cirrocumulus, altostratus, altocumulus, stratus, stratocumulus, cumulus -humilis et congestus-, nimbostratus et cumulonimbus) et apporte  les renseignements et illustrations nécessaires à la mise en place du protocole.

http://www.cnes.fr/automne_modules_files/standard/public/p9184_34491e94cc30f1bcf5d8101b234c1fb8protocole_relatif_aux_nuages.pdf

 

Quelques extraits concernant les traînées de condensation :

« L’activité humaine peut également influencer les conditions nuageuses. Un exemple précis et évident est la formation des sillages d’avions, aussi appelés traînées de condensation. Ce sont les nuages en forme de ligne qui se forment lorsqu’un avion à réaction passe dans une partie de l’atmosphère qui présente la bonne combinaison d’humidité et de température. Les jets d’échappement des réacteurs contiennent de la vapeur d’eau ainsi que de petites particules (des aérosols) qui fournissent des noyaux de condensation aidant la formation de cristaux de glace. Dans certaines zones, le trafic de ces avions à réaction provoque un changement perceptible des conditions nuageuses, ce qui peut affecter le temps comme le climat. » 

Eau chimique + particules des rejets des avions  = sillage des avions

http://www.eauseccours.com/article-27420468.html

 

« Les traînées de condensation apparaissent généralement aux niveaux élevés comme les nuages de type cirro ou cirrus. Néanmoins, comme pour les nuages d’origine humaine, les traînées sont rapportées dans une catégorie séparée.

Il y a trois types de traînées de condensation classifiables par les étudiants. Les voici :

- Durée de vie limitée : Ces traînées disparaissent rapidement et forment de courts segments de droites dans le ciel qui s’effacent au fur et à mesure que la distance les séparant de l’avion qui les a créées augmente.

- Persistante sans propagation : Ces traînées demeurent longtemps après que l’avion qui les a créées ait quitté la zone. Elles forment de longues lignes généralement droites de largeur approximativement constante de part en part du ciel. Ces traînées ne sont pas plus larges que votre index à bout de bras tendu.

- Persistante avec propagation : Ces traînées demeurent également longtemps après que l’avion qui les a créées ait quitté la zone. Elles forment de longues bandes qui s’élargissent après le passage de l’avion. Ces traînées sont plus larges que votre index à bout de bras tendu. Ce type est généralement le seul qui puisse être actuellement vu par imagerie satellite et ce seulement lorsque les traînées sont plus larges que quatre doigts à bout de bras tendu. Aussi, noter la largeur équivalente en doigts des traînées dans les métadonnées peut s’avérer très utile aux scientifiques.

Les traînées à durée de vie limitée se forment lorsque l’air à l’altitude de l’avion est légèrement humide.

Les traînes persistantes se forment lorsque l’air à l’altitude de l’avion est très humide(*) et elles sont plus susceptibles d’influencer le climat que les traînées à durée de vie limitée. »

(* cercle vicieux, dans les couloirs aériens les plus fréquentés c’est l’eau chimique issue des moteurs des avions qui humidifie elle-même l’air ambiant)

 

octa fiche relevé GLOBE

Pourquoi la possibilité « Couvert – Les traînées couvrent plus de neuf dixièmes (90%) du ciel » n’est-elle pas proposée ?

« Question fréquente n°7 : Je ne suis pas certain(e) si ce que je vois sont des cirrus ou de vieilles traînées se propageant ?

Au bout d’un certain temps, la distinction entre les deux ne peut plus être faite. Dans ce cas, veuillez indiquer cirrus, mais notez également dans vos commentaires que les cirrus ont l’air d’avoir peut-être été formés à partir de traînées. »

 

« Une traînée persistante unique traversant le ciel couvre moins d’1% (*) du ciel. Dès lors, compter les traînées peut aussi être un bon outil pour l’observation. »  

(* et donc une traînée persistante avec propagation couvre entre 3 à 4 % du ciel)

En fait, dans les régions les plus fréquentées par les avions, ces traînées de condensation de plus en plus étendues finissent par former un voile translucide ou laiteux, le voile d’aviocirrus qui nous enferme physiquement dans une serre dans laquelle les abeilles ont les plus grandes difficultés à s’orienter. 

Repérer la serre qui nous fait de l’effet

http://www.eauseccours.com/article-reperer-la-serre-qui-nous-fait-de-l-effet-112478921.html

Mécanisme de la désorientation des abeilles et de très nombreux autres insectes

http://www.eauseccours.com/article-des-abeilles-eblouies-et-des-hommes-aveugles-115870385.html

 

 

octa fiche relevé école aviocordes

Exemples de fiches accessibles par le site « Chasseur de nuages », la version du protocole nuages de GLOBE destinée aux enfants des écoles. http://www.meteodesecoles.org/chasseursdenuages_lang.php?PHPSESSID=b206ffd1b3588dcdbbb7ff5041549799  

Un petit diplôme est prévu pour récompenser chaque élève ayant participé à ces relevés :  

http://www.meteodesecoles.org/images/chasseursdenuages/diplome_chasseur.jpg?PHPSESSID=b206ffd1b3588dcdbbb7ff5041549799

 

Une question sans réponse figure dans le protocole nuages de GLOBE.

 « Approfondissment

Les types de nuages et de traînées observés sont-ils reliés ? »


Une réponse à cette question est dans l’observation plus fine de toutes les photos de cet article qui présentent toutes des traînées de condensation telles décrites par GLOBE, le voile d’aviocirrus et/ou des aviocordes.

(et aussi des nuages présentés dans l’article cité au paragraphe des sigles aériens)

Les traînées de condensation dans le sillage des réacteurs d’avion, leurs extensions en voile d’aviocirrus, et leurs agglomérations en aviocordes sont des nuages anthropiques ou plus précisément des nuages de culture, c’est-à-dire créés par la nature avec  les apports de l’homme (eau, poussières, lieu et heure). Les aviocordes apparaissent en dessous des couloirs aériens les plus fréquentés.

 

Repérer les aviocordes

http://www.eauseccours.com/article-pluie-et-nuages-par-beau-temps-au-dessus-d-un-des-plus-beaux-villages-de-france-70038823.html

Cycles de l’eau dans un ciel encombré d’avions

http://www.eauseccours.com/article-du-nouveau-dans-l-immuable-cycle-de-l-eau-115112913.html

 

 

Le protocole GLOBE nuages insiste sur l’importance de l’observation visuelle quotidienne et dans le même temps Météo France remplace les hommes de terrain par des machines.

http://www.eauseccours.com/article-cette-meteo-qu-on-nous-cache-cette-meteo-qu-on-se-cache-107441035.html

 

Les conditions sine qua non pour que les prévisions sur le temps et le climat s’améliorent sont :

- d’intégrer systématiquement dans les relevés d’observations au sol des cases pour tous les nuages de culture

- d’intégrer dans les modélisations informatiques les couloirs aériens, les horaires des avions et la quantité d’eau produite par la combustion du kérosène ou de tout autre carburant.

 

Repost 0
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 06:05
abeilles hommes affiche
20 février 2013, sortie du film « Des abeilles et des hommes » du réalisateur Suisse Markus Imhoof
Un film aux somptueuses images de la vie intime des abeilles, un film aux images choc sur les pratiques de l’apiculture, mais un film qui, bien que basé lui aussi sur une patiente enquête mondiale,  n’explique pas davantage la véritable cause de la disparition massive des abeilles dans le monde que ne l’ont fait   « Disparition des abeilles la fin d’un mystère »,  film français de Natacha Calestrémé sorti en 2008, ou  « L’étrange silence des abeilles,  livre français  de Jean Tardieu paru en 2009. Les abeilles et les hommes semblent également désorientés.
 
Aveuglement des hommes

abeilles hommes nourrissement
Abeille morte coincée sous le couvercle de sa ruche remis précipitamment en place par l’apiculteur pressé
Quantité industrielle de jus de fruits argentins pour nourrir des abeilles de terroirs français labellisés.
 
Seconde 20, au milieu du vaste bourdonnement des butineuses des amandiers californiens : « Vous entendez, ça c’est le son de l’argent ! »
Les abeilles disparaissent, le miel se fait rare alors les apiculteurs Américains tirent davantage de revenus de la location des ruches pour la pollinisation que de la vente du miel qui par ailleurs est de plus en plus contaminé par la surdose de médication des abeilles.
 
En France aussi l’appât du gain peut conduire à des pratiques aveugles.
 
Exemple d’une curieuse recette de nourrissement des abeilles contenant bien autre chose que du miel et du pollen et en particulier des protéines animales, à l’heure où l’annonce de l’UE d’autoriser à nouveau les farines animales dans l’élevage des poissons soulève des réticences :
 
« Complément protéinés:
On peut ajouter des protéines au sirop ou candi pour aider le développement du couvain à la sortie de l’hiver.
Recette : On ajoute au candi, à froid : pollen (16 à 40%), farine de soja (32% de protéines), levure de bière, lait en poudre, lactoalbumine, viandes séchées (55% de protéines), farines de poissons (hareng), farines végétales (blé, maïs,…), algues,… »
 
Le revenu des apiculteurs se partage désormais entre miels de plus en plus divers, autres produits de la ruche (jusqu’à l’air de la ruche pour apithérapie), produits à base de miel aux pourcentages de miel de plus en plus légers, locations de ruches pour la pollinisation, conférences, enseignement en ruchers école, apitourisme, parrainages de ruches ou de parts de colonie, librairie, gadgets,… Et aussi signatures de juteux contrat avec des collectivités publiques pour des opérations de communication ou avec des entreprises pour du greenwashing, sans jamais contrôler l’efficacité des résultats ni les tricheries.
 
Quand le canari, sentinelle de l’environnement du fond des mines de charbon tournait de l’œil, il ne venait pas à l’idée des mineurs de lui faire du bouche à bec pour le ranimer, ou de le remplacer par trois autres canaris. Ils tenaient compte de l’avertissement silencieux et sortaient au plus vite de la mine pour éviter leur propre asphyxie.
 
Sous la présidence de Nicolas Sarkozy  le gouvernement de François Fillon a encouragé l’élevage des reines pour tenter de les remplacer plus vite que les colonies meurent. Sous la présidence de François Hollande, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault encourage la filière apiculture pour tenter de remplacer les apiculteurs plus vite qu’ils ne baissent les bras.
 
Quand tout va mal il est tentant de trouver un bouc émissaire. Henri Clément, ancien président de l’UNAF (Union Nationale de l’Apiculture Française), sans doute sincère au début, a décidé que l’égarement des abeilles provenait  des nouveaux insecticides, les néonicotinoïdes, et que les affreux méchants étaient leurs fabricants Bayer, Syngenta et BASF.
 
Fort de ce postulat, l’UNAF,de grandes associations écologiques comme Greenpeace ou la FNE et de nouveaux profiteurs du malheur des abeilles, comme Pollinis ou Terre d’abeilles, jouent sur le bon cœur et l’anxiété des populations pour faire signer quantité de pétitions réclamant l’interdiction de ces pesticides. Le lobbying industriel est contrebalancé par le lobbying syndical ou associatif. Les politiques veulent faire bonne figure, François Gerster, Monsieur abeille du gouvernement en place se fait photographier auprès de Béatrice Robrolle-Mary, présidente de Terre d’abeilles pourtant condamnée  en 2010 pour fraude sur la provenance de gelée royale, les sénateurs Alain Fauconnier et Joël Labbé avec le réseau Pollinis. Claude Bartolone, président PS de l’assemblée nationale donne son accord pour l’installation de ruches sur le Palais Bourbon sans s’engager à faire vérifier ce qui s’y passe vraiment.  Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt a lancé le film « Des abeilles et des hommes » en compagnie du réalisateur Markus Imhoof lors de la première le 20 février 2013 à l’UGC Ciné Cité Bercy,… La revue scientifique Science a cautionné une expérience sur l’action des pesticides qui n’hésite pas à utiliser un nombre impair (de plus le 119ème de la liste des nombres premiers) pour faire des lots égaux d’observation. La machine s’est emballée.
 
« Le  Gaucho ce n’est pas beau, Le Régent c’est méchant et le Cruiser c’est l’enfer… Certes mais après ? Moi je parle plutôt d’une catastrophe écologique globale dont on ne connaît pas le processus. Car les abeilles disparaissent également dans les montagnes éloignées des zones agricoles polluées. »
Joël Schiro, président du SPMF (Syndicat des producteurs de miel de France)
 
Alors pour aller vraiment au bout  de l’impasse ce même Joël Schiro tout comme Stéphane Le Foll ou l’Union Européenne encouragent la restriction sévère de l’usage des néonicotinoïdes dans toute l’Europe pendant deux ou trois ans. Combien restera-t-il d’abeilles, combien restera-t-il d’apiculteurs à la fin de cette vérification de ce qui est déjà connu ? Les abeilles domestiques disparaissent de plus en plus dans les lieux exempts de pesticides comme sur le site du projet d’aéroport à ND des Landes ou l’école de Nicolas Hulot à Branféré. La situation des abeilles sauvages est pire encore, inutile donc comme cela devient à la mode, de compter sur elles pour polliniser.
 
 
Aveuglement des abeilles domestiques et de beaucoup d’autres insectes, pollinisateurs ou non
 
abeilles hommes insectes sur le dos 2013 02 19 19h30 bar Ro  
19 février 2012, 19h30, Romorantin, capitale de la Sologne, dans le reflet du plafonnier, des petits coléoptères tombés en plein vol gigotent les pattes en l’air sur une table de bar
 
Exemple vidéo, sur le comptoir d’un bar, entre rampe de lumière au plafond et son reflet sur le zinc, une fourmi ailée enchaîne des salto arrière avec brutal atterrissage sur le dos : http://www.dailymotion.com/video/xszklj_piege-lumiere-fourmi-ailee-salto-arriere_animals  
 
Pourquoi les insectes nocturnes sont-ils attirés par la lumière d’un lampadaire ou d’une bougie alors qu’ils se sont cachés de la lumière du jour durant la journée ?
Réponse courante insuffisante : parce qu’ils confondent le lampadaire avec la lune
Pourquoi les moustiques ne sont-ils pas attirés par la lumière ?
Réponse courante insuffisante : parce qu’ils sont attirés par le CO2 dégagé par la respiration corporelle.
Pourquoi des insectes meurent-ils sur le dos ?
Réponse insuffisante : parce qu’un coléoptère qui se retrouve sur le dos, tel une tortue retournée, peine à se redresser et souvent meurt ainsi d’épuisement.
 
La réponse complète, commune à ces trois questions, permet aussi de comprendre pourquoi tant d’insectes ailés diurnes ou nocturnes tombent dans les piscines, pourquoi on peut voir des abeilles ou des mouches les ailes collées dans la neige au printemps, pourquoi des insectes tombent dans l’eau au lever et au coucher du soleil pour le plus grand bonheur des poissons qui les mangent et comment tant d’insectes, dont les abeilles, disparaissent actuellement presque partout dans le monde.

abeilles hommes ocelles abeille charpentière
Ocelles de l’abeille charpentière, trois yeux simples détecteurs de lumière disposés en triangle pointe en bas sur le sommet de la face avant de la tête
 
Réponse aux questions ci-dessus:
C’est une loi anatomique, une loi  de la nature : automatiquement et inéluctablement les deux ocelles supérieurs orientent le dos de l’insecte en vol vers la zone la plus lumineuse que ce soit le ciel, la flamme de la bougie, le lampadaire, les reflets de lumière ou l’éclairage venant du sol.
 
Autrement dit, par  luminosité normale, c’est-à-dire lorsque le ciel est plus lumineux que le sol,  les ocelles permettent à l’insecte en vol de se positionner correctement par rapport au haut, au bas et à l’horizontal. Lorsque la source la plus lumineuse provient du bas, l’insecte tombe sur le dos et s’épuise à se redresser ou se noie. Les insectes ne sont pas attirés mais orientés par la lumière. Une mauvaise lumière ne les attire pas mais les piège. Les moustiques, dépourvus d’ocelles, ne peuvent donc pas être piégés par la lumière des lampadaires.
Expérience d’illustration de ce phénomène avec des mouches nouvellement écloses : Tomber comme des mouches ou comme des abeilles dans un reflet de lumière http://www.eauseccours.com/article-tomber-comme-des-mouches-sens-propre-et-sens-figure-79012758.html
 
 abeilles hommes chutes à la renverse
25 février 2013, par un après-midi d’impression de beau temps, au bord d’une petite route traversant le cœur de la Provence, l’odeur des fleurs d’un amandier sauvage attire les abeilles d’un rucher situé à moins de 300 m
Photos de gauche : stressante chute à la renverse au moment du redécollage de la fleur
Photos de droite : arrêt inopiné dans les feuilles trop brillantes d’un olivier ; stressante chute à la renverse au moment du redécollage
NB : Un arrêt inopiné semblable peut se produire aussi sur les mailles trop brillantes des grillages dont les apiculteurs entourent de plus en plus de ruchers pour éloigner  les curieux autant que pour éviter les vols de ruches ou de cadres par des collègues désespérés.     
 
Seconde 22, au plus profond des montagnes suisses : « 100% naturel, sans pesticide, sans poison d’aucune sorte, tous les ingrédients pour un miel incomparable »
Seconde 31, une abeille foudroyée  tombe à la renverse d’une fleur d’amandier, au passage de la machine qui traite l’arbre: « Aujourd’hui les abeilles ne se portent pas très bien, depuis quelques années elles meurent et pas seulement chez nous… »
 
La véritable cause de la disparition massive des abeilles dans le monde, la véritable cause du CCD (Colony Collaps Disorder),  n’est pas l’usage des pesticides mais un changement dans la réception de la lumière solaire provoquant la désorientation par éblouissement des insectes munis d’ocelles. (NB les yeux à facettes connaissent un autre type d’éblouissement)
Le parlement européen s’est intéressé en partie à l’éblouissement des insectes.
 
En bref :
Normal : Des insectes tombés dans l’eau mangés par les poissons, quelques abeilles les ailes collées sur la neige au printemps, quelques insectes dans l’eau des piscines.
Problème : Si très souvent dans la journée des abeilles font des roulades sur la planche d’envol, sur le toit de la ruche, sur les pétales de fleurs de tournesol, si des abeilles tombent soudainement sur le dos au sol ou dans l’eau aussi bien dans les zones de grandes cultures que dans les parcs protégés ou qu’en ville, alors les ocelles des abeilles nous indiquent un changement dans la lumière de notre environnement, trop d’objets mats sont devenus luisants ou brillants.
Repérer la serre qui enferme les abeilles et les hommes : http://www.eauseccours.com/article-reperer-la-serre-qui-nous-fait-de-l-effet-112478921.html
 
Plus haut que la plupart des nuages naturels l’eau chimique produite par la combustion du kérosène gèle et provoque un voile de cirrus qui se comporte comme le toit d’une serre géante 
Dès que et tant que ce voile de nuages anthropiques est trop épais, inéluctablement, les ocelles (et les yeux à facettes) désorientent les abeilles et la fonte des neiges éternelles s’accélère. Il est techniquement et politiquement possible d’amenuiser ce voile.
 
Remarques : Ces nuages de culture perturbent aussi la météo de façon préjudiciable aux fleurs et aux abeilles
Les abeilles ont beaucoup de difficultés à voler dans une serre en plastique A leur place, des bourdons d’élevage éprouvent les mêmes difficultés, ils sont sacrifiés pour y polliniser jusqu’à leur mort en passant d’une fleur à l’autre par l’odeur.
 
 

    
Ajout d’exemples pris dans l’après-midi :
     
En vidéo :
abeilles hommes salto arriere sur neige

 

En photos :abeilles hommes à la renverse sous soleil printannier

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans disparition des abeilles
commenter cet article
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 20:00

Quoi de neuf dans l’immuable cycle de l’eau depuis la première évocation de son existence en 1580 par  Bernard Palissy dans son livre : « Discours admirables, de la nature des eaux et fontaines,  tant naturelles qu’artificielles,… » ?

 

Google images rassemble  une profusion de schémas du cycle de l’eau, pédagogiques, adaptés à chaque âge, à colorier, avec étiquettes à compléter, du plus classique ou plus sophistiqué :

 

cycle eau nature

Exemple de schéma du cycle de l’eau dans la nature

 

cycle eau utilisations humaines 

Exemple de schéma du cycle de l’eau incluant l’utilisation de l’eau par l’homme

 

 

 cycle eau coupe et 3D

Exemple de schéma du cycle naturel de l’eau avec vue en coupe et illusion 3D (perspective)

 

 

 Jean-Pierre Chalon, conseiller pour la communication scientifique à Météo France Toujours un temps d’avance, insiste sur le rôle du vent et des aérosols de particules : "Pour qu'un nuage apparaisse, le vent doit soulever de grandes quantités d'air humide jusqu'à des altitudes où la vapeur d'eau se condense. Il doit aussi transporter des aérosols, des particules sur lesquelles se forment les gouttelettes et les cristaux de glace." Dossier pour la Science n°78 de janvier à mars 2013, Vents et nuages - La physique du ciel 

 

 

 

cycle eau canons à neige

Les canons à neige ou enneigeurs raccourcissent le cycle de l’eau en supprimant la phase d’évaporation naturelle

La conscience humaine commence à réaliser que la suppression longtemps anarchique des zones humides, l’artificialisation galopante des sols, la canalisation à outrance des eaux de ruissellement ou encore la déforestation excessive peuvent avoir  un impact sur la régularité des cycles de l’eau en perturbant les phases d’évaporation et de retour à la mer.

 

 

cycle eau avion

Les pots d’échappement des avions font office de canons à glace en haute altitude

4 février 2013, département des Bouches-du-Rhône, au troisième jour d’un très violent mistral le ciel est toujours encombré d’aviocordes en tous sens,  nuages de culture issus du trafic aérien et semblant ne plus obéir aux vents.

 

La véritable nouveauté dans l’immuable établissement du cycle de l’eau est l’injection massive, au-delà de l’altitude de la plupart des nuages, d’une eau non pas évaporée mais produite dans la réaction chimique de la combustion du kérosène. 

 

Au sol, dans le cycle naturel de l’eau, « Les petits ruisseaux font les grandes rivières ».

Dans le ciel les milliards* de bonnes raisons annuelles d’utiliser l’avion ont conduit à l’apparition des nuages de culture.

* 2003: 1,7 milliard de passagers, 2011: 2,6 milliards, 2012: 2,974 milliards, 3,6 milliards de passagers prévus pour 2016 par l’association internationale du transport aérien (IATA) – Fret : 29,6 millions de tonnes en 2011 et 34,5 millions de tonnes espérés pour 2016)  - Essor exponentiel du trafic aérien, puissance de 2 à la folie http://www.eauseccours.com/article-puissances-de-2-a-la-folie-62653891.html

 


cycle eau terre et avionie

Exemple Google images de schéma du cycle de l’eau intégrant, en arrière-plan et sans explication,  les nuages de culture générés par le trafic aérien actuel

L’authentique bleu du ciel a disparu.

Le pâle soleil est situé derrière le voile d’aviocirrus.

Le long nuage raide est une aviocorde apparaissant sous les couloirs aériens trop fréquentés.

 

Le voile d’aviocirrus est devenu la principale composante du toit repérable à l’œil nu de la serre qui nous fait de l’effet :

http://www.eauseccours.com/article-reperer-la-serre-qui-nous-fait-de-l-effet-112478921.html

Pluie sans nuages et exemples d’aviocordes :

http://www.eauseccours.com/article-pluie-et-nuages-par-beau-temps-au-dessus-d-un-des-plus-beaux-villages-de-france-70038823.html

 

 

Repost 0
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 20:27

insolite-abeilles-bain-glace-2013-01-03-15h55.jpg

Jeudi 3 janvier 2013, 15h55

Semblant imiter les humains qui se baignent dans les eaux glacées de la mer ou des lacs pour fêter la nouvelle année, plus de cent abeilles barbotent dans leur abreuvoir au cœur d’une colline provençale.

 

insolite-abeilles-bain-glace-noel-2012-1er-et-5-janvier-2.jpg 

Noël 2012, 14h03  -  1er janvier 2013, 11h58  -  Samedi 5 janvier 2013, 13h07

 

insolite abeilles mortes abreuvoir 2013 01 03

Beaucoup de ces abeilles intrépides ne regagneront ni la berge ni leur ruche

 

 

insolite abeilles montagne enneigée

30 décembre 2012, Val d’Arly en Savoie et Haute-Savoie, impression de beau temps, affluence record de skieurs dans les stations

Les aviocordes peuvent accroître considérablement les précipitations neigeuses et le voile d’aviocirrus accélère la fonte des neiges par amplification de l’effet de serre.

 

 

 

insolite abeilles neige

31 décembre 2012, 13h21 et 14h38, de très nombreuses abeilles, leurrées par l’impression de beau temps, tentent elles aussi une randonnée en montagne

insolite abeilles mortes neigeBeaucoup de ces intrépides abeilles ne rentreront pas à la ruche

 

 

 

 

 



 

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans disparition des abeilles
commenter cet article
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 19:56
 
Etrange coïncidence ou exacte prévision des Mayas ?
En tous cas le 21 décembre 2012 est une date symbolique parfaite pour accepter de prendre conscience de l’inéluctable passage d’un monde à l’autre que nous sommes en train de vivre.
     
on y est prédiction
« Mourir ? Plutôt Crever ! » (affiche dans la rue, 15/11/2012) Le déni de la mort permet-il de vivre plus longtemps ? L’agonie fait-elle partie de la vie ou de la mort ?    
« Un bébé… » (affiche dans la rue, 15/12/2012) La grossesse fait-elle partie du néant ou de la vie ?        
Autrement dit le choix de la date de naissance, de reconnaissance de la vie d’un individu est conventionnel, c’est un choix social. La date de la mort l’est aussi la plupart du temps. Planifier une naissance ou une mort sont des sujets très discutés. Ce que l’homme craint le plus c’est d’être mis devant le fait accompli, de se retrouver ahuri devant une mort subite, un cataclysme soudain, démuni face à une naissance inattendue, éberlué dans un monde nouveau.
 
 
on y est pierre
30 novembre 2009, après dix ans d’attente, pose officielle de la première pierre du MuCEM (Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) de Marseille dont l’ouverture est prévue au printemps 2013

http://www.laprovence.com/video/Pose+de+la+premi%C3%A8re+pierre+du+Mucem/iLyROoafIUfm

20 décembre 2012, l01 maires opposés à une métropole marseillaise (dont Maryse Joissains-Masini, maire d’Aix-en-Provence) et les farouches partisans de cette grande métropole (Jean-Luc Chauvin, président de l’UPE 13, Jacques Pfister, président de la CCI Marseille Provence, Alain Lacroix, président du club Top 20)s’affrontent par pages entières de publicité dans La Provence.

Remarques :

- Un musée n’est pas un office du tourisme ; quelque part le chantier du MuCEM signe la mort des civilisations méditerranéennes qui ont perduré jusqu’au XXème siècle.

- Sur le site du MuCEM http://www.mucem.org/ déjà ouvert, la pureté et la force du ciel bleu méditerranéen sont déjà remplacées par des cieux avionneux ternes ou sombres, anémiques, envahis par le voile d’aviocirrus et les aviocordes, nuages de culture engendrés par un trafic aérien déjà démesuré.

 

Le 21 décembre 2012 peut être considéré comme le jour de la pose officielle de la première pierre du changement de monde annoncé par le calendrier maya.

Une date symbolique parfaite, un solstice d’hiver, une pause médiatisée planétaire entre la préparation du chantier et la livraison du monde nouveau. Ce changement de monde s’étale sur une durée de quelques années, ce qui rend sans conséquence les critiques d’erreur d’interprétation des dates du calendrier maya.

 

Et quel est ce changement de monde ?

Ce n’est pas un voyage en soucoupe volante vers une terre aussi inconnue que lointaine.

Nous vivons depuis l’explosion des vols low-cost, la transformation de notre bonne vieille terre en Planète Avionie, une planète sur laquelle la réception de la lumière solaire et l’organisation des cycles de l’eau sont dépendantes des rejets en haute altitude de l’eau créée dans les moteurs d’avion.

 

31 mai 2008 : http://www.eauseccours.com/article-20039559.html

« Bienvenue en Avionie, la nouvelle planète où nous nous contraignons à vivre »

 

 

 

 

on y est marcheurs

Lutte contre l’installation d’un nouvel aéroport breton à NDDL (Notre-Dame des Landes)

19 décembre 2012

http://lutteaeroportnddl.com/2012/12/19/porteurs-de-parole-la-zad-sinvite-a-nantes-le-18-decembre-le-terrorisme-detat-ne-brisera-pas-nos-desirs-de-resistances-et-de-liberte/

16 décembre 2012, 16h12, impression de beau temps, arrivée à La Fare les oliviers des marcheurs  de Nice à NDDL sous voile d’aviocirrus et avec aviocorde à l’horizon.

 

20 décembre 2012, une banderole triangulaire de 250 m2 signée Greenpeace s’étale sur la pyramide du Louvre : « Aéroport de Notre-Dame des Landes, sa place est au musée ».

 

Coïncidence ou pas la prévision des Mayas se révèle exacte : En cette fin de l’année 2012 nous sommes en train de changer de monde d’une manière complétement inédite, par l’entière faute de l’homme.

Qu’un nouvel aéroport à NDDL se fasse ou ne se fasse pas, l’important est de retrouver au plus vite la réception de la lumière solaire et les cycles de l’eau favorables à la vie terrestre.

 

Coïncidence ou pas la prévision des Mayas se révèle exacte : En cette fin de l’année 2012, bon gré, mal gré, le changement de vie c’est maintenant et inexorable.

Equiper les avions d’un système qui récupérerait l’eau produite par les moteurs avant sa dispersion en haute altitude permettrait juste d’aider à la sauvegarde de la biodiversité, de ralentir l’accélération de la fonte des glaces et de gagner un peu de temps pour enterrer dignement la mondialisation à outrance tout en réinventant une vie les pieds sur terre au sens propre comme au figuré.      

 

 

Mourir à notre train de vie actuel ou crever ? Choix cornélien mais inévitable.

- Nous sommes dans la serre, osons la regarder

http://www.eauseccours.com/article-reperer-la-serre-qui-nous-fait-de-l-effet-112478921.html            

- La 6ème extinction est en route, le greenwashing n’est pas la solution, supprimer les pesticides ou décréter « Il ne doit pas y avoir en France de territoire où les abeilles n’auraient pas le droit d’exister » (François Gerster, octobre 2012, rapport apiculture pour ministère agriculture) n’est pas suffisant. La nature a besoin de ciel bleu et de rayons du soleil parallèles.

http://www.eauseccours.com/article-la-reine-des-abeilles-n-y-arrive-plus-la-6eme-extinction-est-la-110291143.html    

- La vitesse de la fonte des glaces et celle de la montée des eaux dépassent  les prévisions des spécialistes qui s’acharnent à penser CO2 et croient à l’utilité de la paléoclimatologie pour expliquer des changements climatiques qui pourtant sont imputables à des nuages de culture récemment ajoutés dans le ciel.

http://www.eauseccours.com/article-cop-18-co2-le-cri-du-coeur-de-jean-jouzel-113025180.html    

- Les réserves de pétrole s’épuisent beaucoup plus vite que prévu officiellement, et il est annoncé maintenant le grand retour du charbon.

http://www.eauseccours.com/article-avenir-du-trafic-aerien-quitte-ou-double-un-calcul-tout-simple-49423861.html          

- Déjà le 2 mars 2006 Paul Rincon, journaliste de la BBC relatait une alerte du professeur Gerry Gilmore sur un assombrissement global suffisamment intense pour interdire les observations astronomiques depuis le sol d’ici 2050. Ce sera bien avant et cela met en grand danger la biodiversité, la santé et toutes les économies humaines liées à un ensoleillement optimal. Inutile de croire aux chemtrails, les rejets du trafic aérien mondial suffisent 

http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/4755996.stm

 

La prochaine date prévue pour une fin du monde est fixée par la cabale au 10 avril 2014 soit 475 jours après le 21 décembre 2012.             

- Combien restera-t-il d’abeilles à cette date ?

- De combien auront reculé les glaciers et monté la mer ?

- Le pétrole aura-t-il déjà été rationné ?

- Où en sera le chômage dans les économies directement liées à l'ensoleillement ?

- Le trafic aérien pour tous et pour tout aura-t-il été remis question ?

   

 
Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans société
commenter cet article
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 20:23
Lucrative campagne de prévention :  Dès début novembre 2012, l’ANENA (Association Nationale pour l’Etude de la neige et des Avalanches) propose aux offices de tourisme, aux collectivités territoriale, aux clubs de montagne, aux comités d’entreprise, aux associations,… d’organiser pour 160 € les 2 heures une conférence « neige et avalanche » animée par un de ses guides référents.
 
Premières victimes étrangères : Lundi 26 novembre 2012, trois alpinistes italiens se font surprendre par une tempête de neige dans la face nord du Dôme des Ecrins. Les recherches, gênées plusieurs jours par le mauvais temps, sont abandonnées au bout de huit jours, laissant les victimes à la montagne.
 
Première victime dans le monde des professionnels de la montagne, première enquête du parquet d’Albertville : Mercredi 5 décembre 2012, vers 11h30, une avalanche de 150 m de large surprend trois personnes qui skiaient dans le secteur hors-piste de Tignes, deux d’entre elles, âgées d’une vingtaine d’années, sont ensevelies et seront retrouvées inconscientes par les secouristes de la station sans l’aide de l’hélicoptère qui n’a pu décoller en raison des mauvaises conditions météo. Une personne est rapidement ranimée, l’autre, une Annécienne en formation monitorat de ski à l’UCPA, ranimée puis hospitalisée, est finalement décédée le lendemain jeudi 6 décembre. Le parquet d’Albertville a ouvert une enquête.
 
Première victime en ski de randonnée : Jeudi 6 décembre 2012, avalanche d’une centaine de mètres, aussi longue que large, emporte deux personnes dans un couloir de la chaîne des Aravis, commune de Serraval, faisant un blessé.
 
Ambiance à la veille de la saison d’hiver 2012-2013 : Vendredi 7 décembre 2012, Le Dauphiné Libéré publie les propos de Jean-Marc  Sylva, directeur de France-Montagne, qui tout en restant prudent, augure d’une bonne saison touristique.
La mairie de Chambéry se bat avec les 10cm de neige qui ont recouvert les rues et les trottoirs. Par mesure de sécurité elle annonce la fermeture des parcs et stades pour le week-end, avec interdiction de compétitions et même d’entraînements en ces lieux.
 
hiver 2013 ouverture saison 

Le véritable lancement de la saison neige et avalanches a eu lieu le week-end des 8 et 9 décembre 2012,

avec neige fraîche sur les voitures, les arbres, les terrasses,

avec soleil démesuré, voile d’aviocirrus et aviocordes   

- bouchons à Chambéry et sur les routes de plaine, notamment à Voiron
- TGV déviés et retardés par la neige sur les voies dans l’Ain
- nombreuses chutes d’arbres et routes coupées ; une chute d’arbres sur une voiture occupée sur la route de Sallanches à Megève, pas de victime
- départ du critérium de la première neige à Val d’Isère retardé de quelques heures par le mauvais temps
- nombreux accidents sur piste, hors- piste et en randonnée
- une avalanche emporte et blesse un skieur dans le Diois
- des stations fermées à cause du vent dans les Pyrénées
- un très violent mistral sur le mont Ventoux interdit l’ouverture de la station du Mont Serein (qui avait été dépourvue de neige durant tout l’hiver 2011-2012). Son directeur, Benjamin Blanc, espère une ouverture pour le week-end prochain (15 et 16 décembre) et de bonnes vacances de noël.
 
 
Pause Corse, au bord de la mer, pour mieux comprendre de loin l'accélération de la fonte des neiges
 
hiver 2013 serre Corse
Lundi 3 décembre 2012, 12h10,  impression de beau temps en Corse du Sud
Passage d’un avion au-dessus de l’aviocorde, soleil géant derrière le voile d’aviocirrus,
Reflet surdimensionné sur la mer
 
Conclusion : La Corse aussi devient Avionie, la Corse aussi est dans la serre qui nous fait de l’effet et qu’il est important de conscientiser.
 
Conscientiser 
- la serre qui enferme les montagnes, qui accélère la fonte des neiges et qui élargit les avalanches:
- les aviocordes qui peuvent provoquer de très denses brouillards inopinés, des tempêtes de neige extrêmes et très localisées :
 
 
Retour dans les Savoie le 12/12/12
 
hiver 2013 12 12 12 impression beau temps
09h15 impression de beau temps dans la vallée de l’Arve
Ombres trop claires, contours des ombres trop flous = présence discrète du voile d’aviocirrus
Pollution de l’air en Vallée de l’Arve et ailleurs :
 
 
hiver 2013 12 12 12 voile aviocirrus
12/12/12 12h12, voile d’aviocirrus au-dessus du Mont-Blanc ; 12h31, au-dessus du Val d’Arly

 

« Une journée splendide, un froid sec et risque d’avalanche passé de 4 à 3, ce 12 décembre offrait des conditions idéales aux skieurs de Tignes. Vers 13 heures, aux Vallons de la Sache, en secteur hors-piste, la peur est venue noircir le tableau.

Une coulée de neige de 70 m de largeur et se développant sur 300 m a emporté deux skieurs qui appartenaient à un groupe de huit, des Français et des Anglais… »

http://alpes.france3.fr/2012/12/12/deux-skieurs-ensevelis-dans-une-nouvelle-avalanche-tignes-savoie-163405.html

Vers 13h00, une nouvelle avalanche emporte deux skieurs hors-piste à Tignes, un rescapé, le deuxième skieur, un Anglais de 40 ans est encore dans le coma aujourd’hui, 13 décembre 2012. 

 

 

hiver 2013 12 12 12 ciel avionneux     

14h44, le voile d’aviocirrus s’est beaucoup épaissi (photo entre Ugine et Albertville)

 

hiver 2013 12 12 12 aviocorde de particules

16h35, voile d’aviocirrus et aviocordes de particules

http://www.eauseccours.com/article-alerte-pollution-air-orange-l-aviocorde-de-particules-66024726.html

 

 

Jeudi 13 décembre 2012

Matin, aéroport de Caen fermé, poids lourds bloqués sur l’A84

« Egalement surprise par la chute de neige qui n’avait pas été prévue par Météo France dans le Calvados, la préfecture… »

http://www.ouest-france.fr/region/normandie_detail_-Neige.-300-poids-lourds-stoppes-a-Villers-Bocage-A84-et-Dozule-A13-_40780-2143547_actu.Htm (belles aviocordes sur la photo d’illustration de l’article)

12h30, une avalanche emporte deux randonneurs à skis en Chartreuse, au col de Léchaud, un mort

 

 

En Avionie, les risques hivernaux sont accrus en montagne comme en plaine

26/07/2009 http://www.eauseccours.com/article-34240116.html (NB: les liens inclus sont brisés)

13/10/2010 http://www.eauseccours.com/article-problematique-du-deneigement-des-villes-et-des-routes-62907953.html

03/01/2011 http://www.eauseccours.com/article-attention-aux-avalanches-que-peuvent-provoquer-les-changements-climatiques-64224572.html

11/01/2011 http://www.eauseccours.com/article-hiver-2010-2011-chaud-glacial-et-dangereusement-perturbateur-des-experiences-innees-ou-acquises-64790121.html

 

Grâce aux aides des départements, des régions et de l’état, le trafic aérien n’a cessé et continue d’augmenter et ce qui était prévisible depuis plusieurs années est devenu de plus en plus visible.

 

Maintenant à vous de vous méfier lors de vos sorties montagne en Avionie.

Maintenant à vous de vous méfier des prévisions météo officielles :

http://www.eauseccours.com/article-cette-meteo-qu-on-nous-cache-cette-meteo-qu-on-se-cache-107441035.html

 

Maintenant à vous de voir les nuages quotidiens au-dessus de votre tête, nombreux exemples ici : http://www.eauseccours.com/article-cop-18-co2-le-cri-du-coeur-de-jean-jouzel-113025180.html

 

 

Autres exemples fournis par des Corses

hiver 2013 nuages Corse

Mois de novembre 2012, nuages quotidiens près de Bonifacio, les impressions de ciel tout bleu des 2, 21 et 25 seraient à compléter par des images d’un autre coin du ciel ou à un autre moment de la journée.

 

N’hésitez pas à m’envoyer des photos des cieux de votre environnement.

 

Le 11 décembre 2012, René-Marc Chikli, président de l’association de tour-opérateurs CETO, affichait son pessimiste pour l’année 2013 en raison de « la Crise ».

Le problème est en fait bien plus profond. Combien de temps encore les touristes accepteront-ils de se rendre dans des destinations soleil, mer ou montagne, alors que le vrai ciel bleu a disparu et que le soleil restant est devenu insupportable pour les yeux et la peau ?

Combien de temps les touristes accepteront-ils qu’on leur cache la vérité sur la météo qui les attend ?

http://www.eauseccours.com/article-soleil-montagne-mer-les-vacances-en-bref-108079280.html

http://www.eauseccours.com/article-cette-meteo-qu-on-nous-cache-cette-meteo-qu-on-se-cache-107441035.html

 

 

Repost 0
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 18:08

Jean Jouzel recherche images libres de droit sur Google

Jean-Jouzel, Saint-Innocent, Grand Prêtre de la lutte contre la fonte des glaces

Jean Jouzel auréolé sous un voile d’aviocirrus

 

Saint-Innocent, très brillant dans ses études, missionnaire en Alaska, passa une grande partie de sa vie dans le blizzard et des tentes en écorces de bouleau. Puis il fut promu officiellement métropolite (haut dignitaire de l’église orthodoxe) de Moscou, il organisa la Société Russe des Missions. Bien que devenu aveugle suite à l’intensité du soleil sur la neige, il continua de prêcher la parole divine jusqu’à sa mort.

 

Jean Jouzel, très brillant dans ses études de chimie physique, paléoclimatologue diffusant mondialement sa science, passa une partie importante de sa vie à étudier des carottes des glaces de l’Antarctique et du Groenland. Puis il fut promu officiellement Vice-président du GIEC, Co-lauréat du prix Nobel de la Paix 2007, membre du Comité de Veille Ecologique de la Fondation Nicolas Hulot de 2007 à 2011,  Officier de la Légion d’Honneur 2012, il préside de nombreuses sociétés savantes. Bien qu’aveugle et sourd depuis le 31 mars 2009 à la présence et à la dangerosité des nuages de culture engendrés par le trafic aérien, voile d’aviocirrus et aviocordes, Jean-Jouzel, 65 ans, fait une nouvelle fois partie de la délégation française à la conférence de l’ONU sur le climat (COP 18 à Doha au Qatar depuis le 26/11/2012), est membre du Comité de pilotage de la Commission sur le débat national sur la transition énergétique, il vient d’être reçu sur ces sujets hier (30/11/2012) par François Hollande, Président de la République.

Le 29 novembre 2012,  journée médiatique sur la première réunion du Comité de pilotage de la Commission sur le débat national sur la transition énergétique, Delphine Batho, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie est interviewée sur BFM télé par Jean-Jacques Bourdin.

 

Et Jean Jouzel, lors du  journal de 12h30 de France-Info, dans un cri du cœur, lance une phrase magique à propos de l’urgence à agir contre le réchauffement climatique : « Il faut se persuader… »

 

 « Il faut se persuader » expression à double sens :

   1- se convaincre soi-même

    2- se convaincre les uns les autres

Croire que s’attaquer d’abord au CO2, gaz invisible, gaz associé à des contraintes, est la priorité pour réduire l’effet de serre est une illusion.

 

Pour se persuader de la réalité des désagréments climatiques, pour repérer le principal responsable de l’effet de serre il suffit d’oublier les bulletins météo et de préférer lever régulièrement les yeux vers les nuages qui encombrent désormais quotidiennement notre ciel, bien visibles ou très discrets. 

 

 

Se persuader de la réalité de l’encombrement quotidien de notre ciel en utilisant un petit appareil photo numérique ou la fonction photo de son téléphone portable 

Nuages de culture novembre 2012 Bouches du Rhône

Mois de novembre 2012, département des Bouches du Rhône

 

 

Se persuader de la réalité de l’encombrement quotidien de notre ciel en consultant régulièrement une webcam montrant une large partie de ciel 

Nuages de culture novembre 2012 lac Annecy

Mois de novembre 2012, Lac d’Annecy, webcam http://www.lac-annecy-acacias.com/webcam.htm puis « vue sur le lac »

 

 

Se persuader les uns les autres de la réalité de l’encombrement quotidien de notre ciel en appréciant subjectivement et en observant objectivement les photos des uns et des autres

01 http://www.ledauphine.com/actualite/2012/11/01/vos-plus-belles-photos-du-1er-novembre

02 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/02/vos-plus-belles-photos-du-2-novembre

03 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/03/vos-plus-belles-photos-du-3-novembre

04 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/04/vos-plus-belles-photos-du-4-novembre

05 http://www.ledauphine.com/actualite/2012/11/05/vos-plus-belles-photos-du-5-novembre

06 pas de lien pour ce jour-là mais des photos du 6 sont présentes le mercredi 7

07 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/07/vos-plus-belles-photos-du-7-novembre

08 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/08/vos-plus-belles-photos-du-8-novembre

09 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/09/vos-plus-belles-photos-du-9-novembre

10 http://www.ledauphine.com/actualite/2012/11/10/vos-plus-belles-photos-du-10-novembre

11 http://www.ledauphine.com/actualite/2012/11/11/vos-plus-belles-photos-du-11-novembre

12 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/12/vos-plus-belles-photos-du-12-novembre

13 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/13/vos-plus-belles-photos-du-13-novembre

14 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/14/vos-plus-belles-photos-du-14-novembre

15 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/15/vos-plus-belles-photos-du-jeudi-15-novembre

16 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/16/vos-plus-belles-photos-du-vendredi-16-novembre

17 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/17/vos-plus-belles-photos-du-17-novembre

18 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/18/vos-plus-belles-photos-du-18-novembre

19 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/19/vos-plus-belles-photos-du-jour

20 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/20/vos-plus-belles-photos-du-20-novembre

21 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/21/vos-plus-belles-photos-du-21-novembre

22 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/22/vos-plus-belles-photos-du-22-novembre

23 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/23/vos-plus-belles-photos-du-23-novembre

24 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/24/vos-plus-belles-photos-du-24-novembre

25 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/25/vos-plus-belles-photos-du-25-novembre

26 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/26/vos-plus-belles-photos-du-26-novembre

27 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/27/vos-plus-belles-photos-du-27-novembre

28 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/28/vos-plus-belles-photos-de-neige-du-28-novembre

29 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/29/vos-plus-belles-photos-de-neige-du-29-novembre

30 http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/11/30/vos-plus-belles-photos-du-30-novembre

Mois de novembre 2012, opération du journal le Dauphiné Libéré « Vos plus belles photos du jour »

 

 

Nuages de culture 1er décembre 2012 Bouches du Rhône

1er décembre 2012, 09h10, Montagne Ste-Victoire, voile d’aviocirrus et aviocordes par impression de beau temps dans le ciel d’Aix-en-Provence, photo personnelle, 1066ème  jour de vérification de la présidence quotidienne des nuages de culture engendrés par un trafic aérien excessif, 100% de réussite

 

 

Nuages de culture 1er décembre 2012 lac Annecy

1er décembre 2012, 13h50, aviocordes par temps gris dans le ciel du lac d’Annecy, webcam http://www.lac-annecy-acacias.com/webcam.htm, 1066ème  jour de vérification de la présidence quotidienne des nuages de culture engendrés par un trafic aérien excessif, 100% de réussite

 

 

http://www.ledauphine.com/ain/2012/12/01/vos-plus-belles-photos-du-1er-decembre

http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/12/01/vos-plus-belles-photos-du-1er-decembre-(2e-partie)

1er décembre 2012, clichés des lecteurs du Dauphiné libéré, à vos émotions et à votre objectivité

 

 

L’inconscience et les langues de beaucoup d’individus ont permis un développement démesuré du trafic aérien.

La conscience et les langues de beaucoup d’individus peuvent ramener le trafic aérien à sa juste mesure.

L'important est de se sentir gêné par l’absence totale des jours de ciel sans nuage. Puis d’en parler. Ce sont les premiers pas pour retrouver une lumière et des cycles de l’eau favorables à la vie terrestre. Ce sont les premiers pas pour sortir de la serre d’aviocirrus dans laquelle on s’est enfermé.

http://www.eauseccours.com/article-reperer-la-serre-qui-nous-fait-de-l-effet-112478921.html

 

Aviocordes : http://www.eauseccours.com/article-vigilance-nuages-de-culture-pour-des-alertes-meteos-et-des-zones-inconstructibles-plus-precises-87214137.html

Tornades : http://www.eauseccours.com/article-trois-petites-tornades-et-puis-s-en-vont-111827141.html

Météo cachée : http://www.eauseccours.com/article-cette-meteo-qu-on-nous-cache-cette-meteo-qu-on-se-cache-107441035.html

Cotra chemtrail : http://www.eauseccours.com/article-au-dela-des-cotras-ou-contrails-ou-trainees-de-condensation-104129261.html

COP 15 : http://www.eauseccours.com/article-copenhague-morning-glory-cloud-le-monde-est-descendu-sans-gloire-de-son-nuage-au-petit-matin-41548651.html  

http://www.eauseccours.com/article-sommet-de-copenhague-et-si-pour-sortir-de-l-impasse-convenue-on-ecoutait-le-silence-des-abeilles--41286228.html  

http://www.eauseccours.com/article-copenhague-ou-l-envie-de-bien-faire-malgre-un-bandeau-sur-les-yeux-40740618.html

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans dérèglement climatique
commenter cet article

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens