Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 10:11

Mistral perdant, c’est bien embêtant !

Vous connaissez sans doute l’histoire enfantine de Souricette qui voulait se marier avec le personnage le plus fort du monde.

Le soleil, bien qu’apparemment le plus puissant était masqué par les nuages que le vent chassait. La tour s’opposait au vent, le souriceau en rongeait la poutre maîtresse. La tour s’effondrait et Souriceau épousait  Souricette.

Qu'en est-il aujourd’hui ?

Les nuages sont là, le soleil est masqué, le mistral souffle.


Le mistral souffle et souffle encore.

Pas de nuage de pluie, dispersés les nuages de pollution industrielle, disparu le voile de pollution automobile.

Le soleil reste pâlot. Les nuages blanchissent.



Le mistral enrage et parvient à peine à effilocher ces nuages d’un nouveau genre.





Le mistral insiste jusque tard dans la nuit.

Les traînées d’avions lui tiennent tête.

 



Et pour mieux le narguer se transforment en véritable monstre.




Alors qui c’est le plus fort ?

Sans doute le commandant de bord !!!

 

Mistral perdant, c’est embêtant.

Le soleil voilé en permanence c’est une atteinte directe au moral des gens, la croissance des plantes, l’économie des terrasses et des plages, le plaisir pris près des piscines privées…

Qu’importe, Souricette n’a d’yeux que pour le bel uniforme du pilote.

On la croise de plus en plus souvent dans les queues des aéroports.

D’escale en escale elle finira bien par ouvrir les yeux, se rendre compte que partout où l’avion décolle, passe ou atterrit, la vie s’amenuise.

Alors  sans doute, après mille tours du monde au ciel uniforme, elle comprendra que l’originalité de son petit bout de terre  grouillant de vie était le paradis même s’il fallait un peu de temps et d’effort pour y accéder.

Souriceau ne comprend pas ce qui lui arrive, il attend longtemps, longtemps, que le ciel bleu revienne, que Souricette revienne. Ses forces s’amenuisent. On en  trouve déjà bien souvent de morts.

Et le plus étrange c’est qu’il n’y a pas ou très peu de mouches sur les cadavres.




NB : pour ne vexer personne, vous pouvez, à votre convenance, inverser les termes de Souriceau et Souricette dans le texte.

Partager cet article

Repost0
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 17:48

Pour obtenir une belle ombre bleue
on peut utiliser un logiciel de retouche d'image
























(avec l'aimable autorisation d'Elisanne, photo figurant sur son site
http://malcontenta.blog.lemonde.fr/2007/11/28/mon-ombre-bleue/ )



ou essayer de comprendre les ombres doubles et les ombres colorées

http://physique.paris.iufm.fr/lumiere/ombres.html
http://www.geospace-online.com/exploratoire/popup/ombres.htm




ou encore aller dans la nature,
trouver un mur blanc face à l'ouest (ici le mur d'une tour de surveillance des incendies)
attendre un coucher de soleil jauni par les trainées d'avion
et voilà, il ne reste plus qu'à admirer l'ombre bleue parue sur le mur devenu orange.

Ne nous pressons pas trop d'oublier le monde au ciel pur.

Partager cet article

Repost0
27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 14:39
Mercredi 26 mars 2008 dans le journal de 20 heures de TF1 était présenté un petit reportage sur une nouvelle accélération de la fonte de la banquise.

http://videos.tf1.fr/video/news/sciences/0,,3797887,00-pan-banquise-antarctique-desintegre-.html 

Le passage qui m'interpelle est celui, vers la fin où l'on voit, même là, à l'horizon du bout du monde, le soleil JAUNE généré par les traînées d'avions.
Il est URGENT que l'on réduise le trafic aérien!!!
Dans cette région le plancton est particulièrement menacé par cette lumière.

Dans ce même journal, TF1 montrait des images du tout nouveau gigantesque aéroport à Pékin, pouvant accueillir 80 000 000 de passagers par an.

Et juste après le journal, le reportage sur le rallye automobile "des gazelles" était illustré par un magnifique coucher de soleil JAUNE lui aussi, au plus profond du désert.

Le monde en entier devient Avionie.

____________________________________________________________________________________

Coucher de soleil jaune photographié depuis l'entrée du musée de la Camargue.
La nature, les cultures et l'économie touristique sont en danger.
Mais pour le moment aucun responsable ne veut en tenir compte.

Partager cet article

Repost0
26 mars 2008 3 26 /03 /mars /2008 17:06
Le saviez-vous? Par temps clair*, la Sainte-Victoire, tout près d'Aix-en-Provence est visible depuis la Camargue.

*depuis un an et demi, un ciel clair est quand même pratiquement toujours en grande partie masqué par les traînées des avions


Photo prise quelques secondes plus tard, du même endroit, près des Saintes-Maries de la mer, sur la route de Cacharel, avec un zoom x3

Juste au-dessus de la Sainte-Victoire on voit en gris plus clair, les nuages du couloir aérien dont la présence altère la luminosité d'Aix-en-Provence et de la nature dans le Grand Site de la Sainte-Victoire

Au premier plan on aperçoit quelques flamants roses.

En arrière plan, la couleur jaune du ciel est dûe à la présence de l'eau apparaissant derrière les avions.

Le soleil se lève jaune et deviendra blanc dans la journée puis à nouveau jaune au coucher.

Pour le moment, la plupart des gens ne trouve le phénomène que joli et ils le prennent abondamment en photo.

Vous trouverez aussi ce néosoleil sur les cartes postales de l'année ou les publicités les plus diverses.

Cette nouvelle lumière est directement dangereuse pour les plantes et les insectes.

Sans doute aussi atteint-elle le moral humain.

Avez-vous récemment prêté attention aux couleurs des plantes, des fleurs, des objets tout autour de vous en pays d'avionie (région où les traînées d'avions sont permanentes sous forme de nuages ou de vapeur)?

Partager cet article

Repost0
20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 07:16

Voilà le printemps, l'appel du soleil, l'envie de vacances au ciel bleu.

Un petit coup d'oeil à www.meteofrance.com

La carte de France du jour ? Comme d'hab, des nuages gris et du soleil jaune.

En bas, à gauche de la carte, dans le logo pour l'indice UV, le soleil jaune a pris la forme d'une étoile jaune sortant d'une large tâche jaunâtre.

Mais regardez , tout en haut de la page, le bandeau " METEO FRANCE, Toujours un temps d'avance"
Comment se présente le soleil ?
Et dans la majorité des publicités du reste de la page?

Et oui, le soleil est devenu blanc, 
étoile blanche
tâche blanche
éclairs de blanc
blanc scintillant...

Et si vous changez de site, ou feuilletez des magazines, ou regardez la télé : publicité, clips des chanteurs, résultats sportifs et même journal télévisé... le soleil blanc est partout
et sûrement même déjà dans vos photos.

Si vous ne l'avez pas encore repéré, levez la tête et regardez.
Si vous êtes éblouis, prenez une photo, droit dans le soleil et regardez le résultat.

Si vous avez obtenu un soleil jaune, surtout restez où vous êtes et dites-moi où c'est, je réserve  de suite un séjour dans votre région et je m'y rends en vélo ou à cheval pour regarder voler les abeilles, les mouches et les papillons.

Si vous voyez un soleil blanc, comptez combien d'avions occupent votre ciel en même temps, estimez combien d'heures de ciel bleu vous avez par jour lorsque la météo annonce grand beau temps pour vous.

Et puis posez-vous la question qui tue : Quel ciel vais-je trouver si je loue un séjour  vacances en un lieu vanté par la pub avec un soleil blanc?





Il y a longtemps que je me méfie de ce soleil blanc.

Les 10 et 11 décembre 2007 j'ai signalé sa présence par écrit à quelques organisations qui basent l'attractivité de leur région sur la qualité du soleil et de la lumière : aux Comités Départementaux du Tourisme des Bouches du Rhône et du Gard, aux  Observatoires du tourisme de Rhône-Alpes et PACA, à l'office du tourisme du Cap d'Agde...

Sans grande réaction de leur part, mais ils savent.

Les publicistes, eux, ont remarqué et savent, puisque le soleil jaune a disparu des publicités.
Vous ne pourrez les accuser de publicité mensongère si l'ensoleillement que vous trouvez sur votre lieu de vacances ne correspond pas à ce que vous espériez.

La solution? Evitez le plus possible de prendre l'avion!!!

Promenez-vous dans les autres pages de mon site, vous y trouverez beaucoup d'autres soleils blancs et des cieux avionneux.

Bon nouveau soleil et méfiez-vous, les coups de soleil apparaîtront beaucoup plus sournoisement.

Partager cet article

Repost0
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 21:03
Selon l’article du Midilibre         WWW.MIDILIBRE.COM/ARTICLES/2008/03/18/20080318-ECONOMIE-JE-NE-DOUTE-PAS-DE-L-EFFICACITE-DES-BIOCARBURANTS.PHP5  

Michel BARNIER, ministre de l’agriculture, inaugurant aujourd’hui  à Sète l’usine Saipol, productrice de biodiesel, s’est montré optimiste quant à l’avenir des biocarburants en France et sans crainte de les voir  concurrencer  la production alimentaire.

 

On peut quand même se poser la question des quantités récoltées dans un avenir tout proche. En effet de nombreux articles de presse mettent en garde contre les effets d’une sécheresse tenace ou alors d’inondations ravageuses. Comment  être si optimiste avec un climat annoncé inconnu ?

 

Le 12 février 2008, Borloo, ministre de l’environnement se montrait plus méfiant.  Et moi aussi :

www.eauseccours.com/article-16667338.html  et  www.eauseccours.com/article-17081162.html 


Je crains de plus en plus pour l’avenir des plantes en pays d’Avionie  ( www.eauseccours.com/article-17592537.html )



Le printemps officiel arrive dans quelques jours. 

Profitant d’un hiver doux et de l’humidité de la rosée, naturelle ou déposée par les traînées d’avion descendues au sol pendant la nuit, les graines ont déjà germées, et les brins de verdure nouvelle apparus. Plus en feuilles qu’en tige. Beaucoup de fleurs aussi, sur les arbres comme au sol.


 

 

 C’est maintenant que l’ombre d’un  problème imprévu et à peine concevable se dessine. Le soleil d’avionie, blanc en journée, jaune au lever et coucher, semble insuffisant pour  une photosynthèse optimale. Les plantes qui ont vidé les réserves de leur graine voient leur croissance diminuée, et certaines feuilles se dépigmentent virant au rouge puis devenant carrément blanches.


  


Cycle infernal : 

plus de biocarburant pour plus d'avions
plus d'avions, moins de soleil 
moins de soleil, moins de biocarburant

Il y a sûrement une décision à prendre!

Partager cet article

Repost0
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 21:26
Dans mes articles précédents :

www.eauseccours.com/article-15292177.html

www.eauseccours.com/article-17052081.html 

www.eauseccours.com/article-17761431.html

j'ai présenté des traînées d'avions qui se décrochaient du ciel et venaient se poser au sol.

Ce phénomène se produit de plus en plus souvent. On aperçoit ces cordons nuageux épousant la forme du sol en plaine comme en montagne, en voici un nouvel exemple en deux niveaux :




On peut également trouver ces nuages plus ou moins raides d'aspect, à tout moment sur nos routes.
Ce qui peut s'avérer dangereux et surprendre des conducteurs ne s'attendant pas à trouver du brouillard en des lieux ou des périodes où d'ordinaire il n'y en a pas.

      
PS du 17/03/08 : C'est d'ailleurs peut-être un tel brouillard qui  est intervenu comme une des circonstances de l'accident du samedi 15 mars dernier dans le Gard et relaté dans le Midilibre du dimanche 16 mars 2008 www.midilibre.com/articles/2008/03/16/20080316-FRANCE-MONDE-Collision-entre-un-fourgon-et-un-car-deux-morts-treize-blesses.php5 (La gendarmerie concernée, que j'ai appelée en début d'après-midi, m'a indiqué qu'effectivement du brouillard en cette saison à cet endroit est inhabituel. Naturellement, il aurait fallu être présent et réveillé, assez longtemps avant et après l'accident, pour se rendre compte de l'apparition et du départ de ce nuage au sol afin de pouvoir l'identifier avec certitude.)


Les nuages d'avions n'hésitent pas à se poser en ville.





A l'intérieur on a d'abord l'impression de pénétrer tout simplement dans du brouillard.




Mais la réalité est autre.

Après avoir roulé plusieurs kilomètres
dans un tel brouillard, mon pare-brise
était sec, à aucun moment je n'ai
utilisé mes essuie-glaces.

Les gouttelettes d'eau étaient si fines
qu'elles s'écartaient au fur et à mesure
que la voiture avançait.






Cette eau, issue des réacteurs des avions, est bien sûr de l'eau qui finit par mouiller. 
Au petit matin, quand les traînées redécollent, elles laissent sol, végétations et parebrise mouillés comme un matin de rosée. 
Quelquefois, elles sont si denses qu'elles précipitent en crachin. 

Mais il y a autant de différence entre le brouillard des réacteurs et le brouillard naturel qu'entre la neige à canon et  la neige naturelle. 

Au début on appelait la neige à canon, neige artificielle. En réalité, l'homme ne fabriquant pas la neige mais seulement le matériel pour favoriser son apparition, on emploie maintenant le terme de neige de culture.

Par analogie je crois que l'on peut appeler la production des réacteurs des avions brouillard de culture ou eau de culture. (Jacques Fabry)




Partager cet article

Repost0
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 15:35

Le massif de la Sainte-Victoire est lui aussi concerné par la descente nocturne des traînées d'avions.
Ce phénomène étant de plus en plus courant, le degré d'humidité de tout le massif est modifié, ce qui entraînera inévitablement des perturbations de la flore et de la faune spécifiques à ce territoire pourtant protégé.




Dans la journée aussi, en diminuant l'ensoleillement, les traînées d'avions vont finir par gêner la vie locale.




Les touristes de mai à septembre 2009, attirés par les expositions consacrées à l'admiration que Picasso vouait à Cézanne, auront bien du mal à retrouver dans la nature la lumière des tableaux de Cézanne et leurs photos souvenirs n'auront rien de comparable avec celles prises par le demi-million de visiteurs venu célébrer l'année Cézanne en 2006.

Déjà les cartes postales en vente aujourd'hui attestent de la défiguration du paysage par le trop grand nombre de traînées nuageuses des avions. 

Pauvre Picasso, sous son tertre au château de Vauvenargues! Souhaitons que les milliers de touristes qui viendront visiter sa tombe aient malgré tout la chance d'entendre encore quelques cigales.

Partager cet article

Repost0
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 21:07

La pureté de la lumière du sud vantée par les offices de tourisme semble avoir définitivement disparue.

Maintenant les couleurs ressemblent à celles des bandes dessinées, rose fluo et jaunes  (photos garanties sans filtre, ni retouche,)





Les levers de soleil normalement rouge orangé les jours de beau temps, sont devenus plus jaunes, encore plus jaunes que les levers de soleil qui annonçaient la pluie.







La lumière rasante du soleil levant doit en plus traverser l'eau et les substances des traînées d'avions.

A la sortie sa composition a changé, une partie des couleurs qui la composait a été absorbée par le voile envahisseur, de plus en plus épais
.


avionie : région au climat transformé par les avions

Partager cet article

Repost0
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 19:59


Le dérèglement climatique est là. Comme un cancer débutant, il a commencé à bouleverser silencieusement la vie des plantes et des bêtes autour de nous. Pernicieusement, au quotidien, notre vie aussi est touchée.

Ouvrons les yeux tout de suite, et agissons. Dans quelques mois cela risque d’être bien plus difficile, voire déjà trop tard.

 

L’expansion irréfléchie du trafic aérien s’avère être une cause majeure du dérèglement climatique local autant que mondial. Il est devenu opportun de créer un vocabulaire spécifique pour pouvoir en parler plus facilement et plus rigoureusement.

 

avionie : n.f. région au climat généré par un trafic aérien trop important pour ce lieu, et caractérisé par une modification de la circulation habituelle de l’eau et de la lumière (néologisme de Jacques Fabry).

 

avioclimatologie : n.f. partie de la climatologie s'intéressant aux microclimats et aux climats locaux des régions de très fort trafic aérien ainsi qu'à l'influence du trafic aérien sur le climat planétaire (néologisme de Jacques Fabry). 

avionneux : adj  voir page www.eauseccours.com/pages/vacances_a_la_neige_ciel_avionneux-333103.html

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens