Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 19:47

Ecartelé entre goût du jour écologique et désir de classique croissance économique, le bouillant Nicolas Sarkozy, Président de la République, avait lâché le 6 mars 2010 au salon de l’agriculture de Paris cette phrase devenue culte jusqu’à servir d’exemple dans Wiktionnaire, le dictionnaire libre :

« Je voudrais dire un mot de toutes ces questions d’environnement, parce que là aussi ça commence à bien faire. »

https://fr.wiktionary.org/wiki/%C3%A7a_commence_%C3%A0_bien_faire

 

Dans la dernière ligne droite avant COP 21, moins démonstratif que son prédécesseur, François Hollande, Président de la République grand représentant du commerce aéronautique, laisse cependant transpirer, à mots couverts, la même préoccupation. Ou du moins une dualité entre une volonté d’agir véritablement, ce qu’il clame en toute occasion en usant des mêmes expressions que Nicolas Hulot, et laisser agir, la planète, la science ou encore Nicolas Hulot.

 

TENTATION 1, laisser agir la planète : Samedi 19 septembre 2015, lors du premier jour de son voyage officiel à Tanger, en ce Maroc qui accueillera la COP 22 de 2016 :

« … pour que notre planète puisse prendre les bonnes décisions pour assurer son avenir. »

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1156697  au début de la 9ème minute de l’enregistrement

Samedi 19 septembre 2015, 18h29, avancée de la mer aux Saintes-Maries de la Mer, Camargue

Samedi 19 septembre 2015, 18h29, avancée de la mer aux Saintes-Maries de la Mer, Camargue

TENTATION 2, laisser agir la science : Jeudi 17 septembre 2015, François Hollande a répondu aux questions des journalistes Gaëtane Morin, Nathalie Schuck et François Vey :

« Il ne faut pas croire à un miracle scientifique qui nous sauverait du réchauffement climatique. »

Aujourd’hui en France magazine du vendredi 25 septembre 2015, page 52, dossier grand angle / climat « Sauver la planète, ça n’a pas de prix »

Vendredi 25 septembre 2015, 17h42, recul des glaciers à Chamonix / Manuel Valls 1er ministre à son retour de la Mer de glace / punaise éblouie tombée sur le dos / abeille éblouie errant au sol

Vendredi 25 septembre 2015, 17h42, recul des glaciers à Chamonix / Manuel Valls 1er ministre à son retour de la Mer de glace / punaise éblouie tombée sur le dos / abeille éblouie errant au sol

TENTATION 3, laisser encore plus agir Nicolas Hulot : Samedi 26 septembre 2015 dans Le Parisien, dimanche 27 dans le Dauphiné Libéré

« Remaniement : Hollande, la tentation Hulot »

http://www.leparisien.fr/politique/remaniement-hollande-la-tentation-hulot-26-09-2015-5129063.php

« Gouvernement : François Hollande veut Nicolas Hulot »

http://www.ledauphine.com/politique/2015/09/26/francois-hollande-veut-nicolas-hulot

Samedi 26 et dimanche 27 septembre 2015, une nouvelle fois Météo France ignore ou minimise les nuages de culture engendrés par la combustion du kérosène

Samedi 26 et dimanche 27 septembre 2015, une nouvelle fois Météo France ignore ou minimise les nuages de culture engendrés par la combustion du kérosène

LE SOUHAIT de François Hollande pour sauver la planète : Déjà annoncé aux Nations Unies en 2014 pour que dans deux cents ans le monde entier puisse dire que le destin du monde a une nouvelle fois changé en 2015 parce que :

« C’est à Paris qu’il y a eu la révolution climatique »

Aujourd’hui en France magazine du vendredi 25 septembre 2015, à la Une et page 53, dossier grand angle / climat « Sauver la planète, ça n’a pas de prix »

 

 

REVOLUTION CLIMATIQUE POUR DE VRAI

Une révolution n’est pas un consensus sur une évolution, même garantie par un contrat contraignant.

Une révolution, par définition, c’est un brusque changement, une autre route.

« Qu’est-ce que vous comptez faire avec cette histoire de dérèglement climatique, vous les arbres ? » / «  Car vous les pierres, vous les arbres, et vous aussi les animaux, le problème du climat est aussi votre problème et vous comptez faire quoi ? »

« Qu’est-ce que vous comptez faire avec cette histoire de dérèglement climatique, vous les arbres ? » / « Car vous les pierres, vous les arbres, et vous aussi les animaux, le problème du climat est aussi votre problème et vous comptez faire quoi ? »

Campagne publicitaire « Si on ne fait rien, personne ne le fera à notre place » confiée à l’agence BDDP & Fils. Campagne aux frais du contribuable par le biais de la Coalition Climat 21 car elle s’est vu attribuer par Manuel Valls, Premier ministre le label « Grande cause nationale 2015 »

http://www.bddpetfils.fr/fr/article/la-coalition-climat-21-lance-sa-campagne-avec-bddp-fils

 

Dans cette campagne point de CO2, omis le mot réchauffement, juste un vibrant appel à la sagesse de la nature. A deux mois de COP 21 la révolution souhaitée par François Hollande est-elle enfin en route ?

« Pendant combien de temps peut-on se dire qu’on verra ça plus tard ? »

« Pendant combien de temps peut-on se dire qu’on verra ça plus tard ? »

« La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre. » Planète Avionie 01/01/2008 www.eauseccours.com

 

La météo, le climat, ce sont d’abord du ciel bleu et des nuages. Les avalanches, les écroulements de falaise, les orages en long, les nuages après les orages, la couleur et le flou des ombres, les cloportes en plein jour, les abeilles et les mouches renversées sur le dos, la rosée du matin, les feuilles et la peau brulées par le soleil,… nous rappellent que la vie terrestre est régie par l’eau et la lumière, nous disent en silence qu’il faut se sortir des images satellites, des courbes de température pour regarder de ses propres yeux l’aspect du ciel jusqu’à remarquer la disparition du ciel limpide et l’apparition de nuages surnuméraires. C’est cela qu’il faut voir maintenant, là, tout de suite.

Lundi 28 septembre 2015, 09h37, ciel avionneux, assombrissement global par beau temps aux Stes-Maries de la mer, Camargue

Lundi 28 septembre 2015, 09h37, ciel avionneux, assombrissement global par beau temps aux Stes-Maries de la mer, Camargue

Mardi 29 septembre 2015, 15h21, nuages surnuméraires anthropiques caractéristiques du trafic aérien dans le ciel de la Ste-Victoire et d’Aix-en-Provence

Mardi 29 septembre 2015, 15h21, nuages surnuméraires anthropiques caractéristiques du trafic aérien dans le ciel de la Ste-Victoire et d’Aix-en-Provence

"Début juin, lors d’un voyage au Maroc dans le cadre de la préparation de la conférence climat de décembre, j’ai entendu cette phrase terrible : « A Paris, en décembre, vous allez décider qui va mourir ou pas ». Si nous ne parvenons pas à un accord en décembre, nous risquons de condamner à mort des gens qui subissent un phénomène qu’ils n’ont pas provoqué : les conséquences du réchauffement climatique liées à l’émission de gaz à effet de serre." Nicolas Hulot

 

Nicolas Hulot, François Hollande, Météo France, le GIEC, l’ONERC et bien d’autres haut responsables politiques, scientifiques ou d’ONG le savent tout en cherchant à y échapper :

Le premier gaz à effet de serre n’est pas le gaz carbonique mais la vapeur d’eau engendrée par la combustion du kérosène.

 

« Des solutions existent, il faut les mettre en place », campagne Coalition climat 21

« Sauver la planète, ça n’a pas de prix », François Hollande

 

Le miracle scientifique qui sauverait la planète peut exister très simplement et à moindre frais : Il suffit de prendre à COP 21 la décision d’équiper les avions d’un système de récupération de l’eau produite dans la combustion du kérosène. La révolution climatique est vraiment là.

 

POUR EN SAVOIR PLUS :

http://www.eauseccours.com/2015/02/vers-cop21-nuancier-a-la-nicolas-hulot-bleu-francais-gris-chinois-vert-americain.html

http://www.eauseccours.com/2014/12/une-occasion-subliminale-de-comprendre-les-nuages-anthropiques.html

http://www.eauseccours.com/2014/11/hulot-hollande-climato-naifs-en-1ere-ligne-pour-cop-21-paris-2015.html

et aussi

http://www.eauseccours.com/2014/10/les-apiculteurs-se-meurent-accros-a-l-utopique-alchimie-de-la-com.html  

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans COP21
commenter cet article
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 14:11

Il n’y a plus de saisons, le temps est déréglé, les animaux subissent ou tentent de s’adapter. Et les hommes ?

Le paysan inquiet, hésitant face à l’imprévisible météo, évoquait souvent des proverbes ou dictons populaires aux multiples sens imbriqués. Ils permettent la pause de la réflexion, incitent à l’observation de la nature, suggèrent des pistes de décisions, qui resteront somme toute personnelles.

 

« Une hirondelle ne fait pas le printemps. » est plus que jamais d’actualité.

 

A votre sagacité, quelques dictons inédits indicateurs de réactions animales à la nouvelle luminosité ambiante et des conséquences associées.

Quand les rhinocéros tombent du ciel, n’espérez pas bonne récolte de miel.

Quand les rhinocéros tombent du ciel, n’espérez pas bonne récolte de miel.

Cloportes au soleil de midi, volailles à moitié endormies.

Cloportes au soleil de midi, volailles à moitié endormies.

Lézard loin de ses murailles, moins de mouches sur le bétail.

Lézard loin de ses murailles, moins de mouches sur le bétail.

Si se baignent les abeilles, gare aux coups de soleil.

Si se baignent les abeilles, gare aux coups de soleil.

Repost 0
Published by Jacques Fabry
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 17:16
Extraits affiche du métro parisien : visuel du 51ème Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace

Extraits affiche du métro parisien : visuel du 51ème Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace

Du 15 au 21 juin 2015 : « Le rendez-vous sur terre des professionnels du ciel »

 

Chiche mesdames, messieurs les professionnels du ciel, remettez-les pieds sur terre et ouvrez les yeux.

Rendez-nous les nuits étoilées, le ciel tout bleu et une vue d’avenir pour les enfants.

C’est techniquement possible.

 

Evidemment aucune jugeote dans la course inutile du canard sans tête dont la vie s’échappe.

Mental humain obnubilé par la course illusoire au tout avion qui empoisonne la vie au sol.

 

Explications dans Planète Avionie

Repost 0
Published by Jacques Fabry
commenter cet article
14 mai 2015 4 14 /05 /mai /2015 20:08
Marseille 2015 c'est le 10 000 000ème passager de Ryanair mais plus un seul week-end de vraiment beau

14 mai 2015, le trafic aérien a le sourire au-dessus de la Provence alors que le bulletin météo, l’air de rien, à mots choisis, en signale les effets de ses rejets en eau du jour

 

Le quotidien « La Provence » de ce jeudi de l’Ascension 2015 salue l’insolent succès et les ambitions pour Marseille de  la compagnie aérienne à bas coût  Ryanair : 10 000 000ème passager fêté hier sur le terminal MP2 (bientôt 9 ans d’existence depuis le 8 novembre 2006), 1 700 000 passagers prévus pour cette seule année 2015, espoir de célébrer le 160 000 000ème  passager en 2024 (pour la compagnie Ryanair qui dans sa deuxième période de 9 ans transporterait donc 150 000 000 passagers soit 15 fois plus que durant la première).

http://www.laprovence.com/article/economie/3404106/ryanair-fete-ses-dix-millions-de-passagers-a-marseille.html

Parmi les multiples raisons de croire en l’expansion du trafic aérien marseillais :

  • le goût immodéré pour l’avion des nouvelles générations d’adultes qui ont connu la voiture pour berceau et le car pour aller au collège,
  • l’envie de vivre au soleil tout en pouvant continuer de travailler à Paris ou autres métropoles européennes,
  • la possibilité d’assouvir le désir d’un week-end au soleil alors que les temps de parcours routiers, sans cesse rallongés pour un même trajet, handicapent ces escapades
  • un choix de destinations plus large que par le TGV

 

Mais il existe une raison majeure pour croire que ce projet de magnifique développement du trafic aérien ne se passera comme annoncé :

Trop chaud, trop froid, trop venté, trop gris, trop humide, chaque week-end provençal est désormais plus ou moins nuageux et n’offre jamais plus une météo idéale. La Provence a perdu son légendaire ciel bleu et cela durera tant que trop d’avions relâcheront librement en haute altitude l’eau produite dans la combustion du kérosène ou de tout autre carburant.

 

Ci-après en images les ciels provençaux des 19 premiers samedis de 2015, tous encombrés de nuages surnuméraires spécifiques du trafic aérien :

Marseille 2015 c'est le 10 000 000ème passager de Ryanair mais plus un seul week-end de vraiment beau

Remarque : le nuage du 3ème samedi, 17 janvier, est un lenticulaire de plaine formé dans un très violent mistral

http://www.eauseccours.com/article-nuage-lenticulaire-mefiez-vous-des-imitations-54656296.html

 

 

Marseille 2015 c'est le 10 000 000ème passager de Ryanair mais plus un seul week-end de vraiment beau

Ciels avionneux du 2 mai, 18ème samedi de 2015, 14h31 à Aix-en-Provence léger voile d’aviocirrus et traînée d’avion élargies (nommées chemtrails par ceux qui croient à un complot climatique), 18h31 voile d’aviocirrus et aviocordes en Camargue

http://www.eauseccours.com/2014/12/une-occasion-subliminale-de-comprendre-les-nuages-anthropiques.html

 

 

 

Marseille 2015 c'est le 10 000 000ème passager de Ryanair mais plus un seul week-end de vraiment beau

Ciels avionneux du 9 mai, 19ème samedi de 2015, ciel nuageux malgré le mistral à Aix-en-Provence le matin, et chaleur sous serre d’aviocirrus en Camargue l’après-midi.

Mistral perdant : http://www.eauseccours.com/article-18410431.html

Humidex et chaleur ressentie : http://www.eauseccours.com/article-33425628.html

 

 

La toute proche COP21, conférence onusienne sur le climat tenue à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, osera-t-elle sortir de l’erreur CO2, préconisée par le GIEC, pour aborder le sujet de la vapeur d’eau surajoutée en haute altitude, véritable cause des dérèglements météo climatiques en cours ?

En attendant vous pourrez le constater, compte-tenu du volume actuel du trafic aérien, il est déjà inutile d’espérer un week-end ou des vacances parfaitement ensoleillés.

Repost 0
Published by Jacques Fabry
commenter cet article
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 21:08
Vers COP21, nuancier à la Nicolas Hulot : bleu français, gris chinois, vert américain

Nicolas Hulot, envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète, invité de Jean-Jacques Bourdin le 13/02/2015 sur BFMTV. http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/nicolas-hulot-les-enfants-chinois-se-savent-pas-que-le-ciel-est-bleu-444636.html

En arrière-plan vue partielle du tableau de Domenico Fetti « La parabole de la poutre et de la paille ». http://fr.wikipedia.org/wiki/Parabole_de_la_paille_et_de_la_poutre

 

 

Notre ciel bleu est plus bleu que celui du voisin

« Quelqu’un me disait l’autre jour quand j’étais en Chine, les enfants Chinois ne savent même pas dans les villes que le ciel est bleu tellement ils sont saturés par la pollution... » Nicolas Hulot 13/02/2015

 

Vers COP21, nuancier à la Nicolas Hulot : bleu français, gris chinois, vert américain
  • Nuancier du ciel bleu français mis en avant sur les sites officiels des mairies : Nice s’assoit sur l’espoir d’un bleu intense, bleu moyen de plaine pour Briançon la ville la plus haute de France, gris-bleu urbain pour Saint-Lunaire, bleu très pâle pour Porto-Vecchio, soit une véritable humidification des ciels bleus les plus célèbres.
  • « Ciel bleu azur » annonce Météo France ; à noter l’ombre floue et bleutée (19/02/2015) : « Personne n’y verra que de l’azur » écrivait déjà Victor Hugo. Météo France a affirmé et on a envie de soleil, alors qui donc se souciera de ce soleil trop large et de cette humidité qui pleure de nuages surnuméraires comme d’un brumisateur ?
  • Ciel bleu nuageux par très violent mistral (08/02/2015), phénomène déjà présent en avril 2008 : http://www.eauseccours.com/article-18410431.html

 

Vers COP21, nuancier à la Nicolas Hulot : bleu français, gris chinois, vert américain
  1. Vendredi 27 mai 2011, Vitrolles : Nicolas Hulot défend sa candidature à la primaire présidentielle 2012 EELV ; je peux l’approcher et lui donner ma carte de visite créée pour cette occasion avec images vitrollaises (ciel avionneux et abeille morte sur le dos)
  2. Tapis d’abeilles municipales, mortes ou en détresse au pied de leur ruche, Vitrolles 02/10/2014
  3. Blanc du drapeau français gris de pollution, Aix-en-Provence, 19/02/2015

 

Monsieur Hulot, quelqu’un a essayé de vous dire dès le 29 septembre 2008 à 17h03, moi en l’occurrence, que les enfants Français ne savaient déjà plus ni dans les villes, ni dans les campagnes que le ciel pouvait être entièrement bleu, ni ce que pouvait être un ciel intensément bleu, et que cela allait empirer.

 

Et ça a empiré : 03/12/2013, les nuages du changement climatique :

http://www.eauseccours.com/article-les-nuages-du-changement-climatique-en-questions-121418744.html

et ça continue d’empirer.

 

Les premières victimes de la disparition chronique de l’authentique ciel bleu sont les abeilles car leur vision est alors grandement perturbée, leurs déplacements en vol altérés et leur rendement en miel très fortement diminué.

21/10/2014, l’agonie des apiculteurs :

http://www.eauseccours.com/2014/10/les-apiculteurs-se-meurent-accros-a-l-utopique-alchimie-de-la-com.html

Et cela perdurera jusqu’à la suppression des nuages surnuméraires, d’origine anthropique, qui encombrent le ciel de France et de la planète.

NB : 25/04/2013, les images de la pollinisation manuelle par les Chinois du Sichuan ont été détournées par les commentaires fallacieux émanant de personnes peu scrupuleuses de la vérité. Beaucoup de gens ont dépensé inutilement argent et énergie en les suivant :

http://www.eauseccours.com/article-moins-de-moutons-pour-davantage-d-abeilles-halte-aux-supercheries-qui-accusent-demesurement-les-pe-117363146.html

 

 

Nos pics de pollution de l’air sont, en comparaison, très acceptables

« Ne savent pas que le ciel est bleu simplement parce que la pollution, vous savez nos pics de pollution ils s’en accommoderaient volontiers chaque jour. La pollution est devenue un fléau en Chine. » Nicolas Hulot 13/02/2015

Vers COP21, nuancier à la Nicolas Hulot : bleu français, gris chinois, vert américain

 

Blanc, gris, jaune, orange, violacé, noir, la palette de couleurs de la pollution de l’air s’est beaucoup élargie.

29/01/2011 : http://www.eauseccours.com/article-alerte-pollution-air-orange-l-aviocorde-de-particules-66024726.html

 

« C’est la crainte majeure des autorités chinoises parce que ça génère des mouvements de masse de la classe moyenne. » Nicolas Hulot 13/02/2015

 

En France aussi Monsieur Hulot la pollution chronique de l’air génère des mouvements de protestation qui inquiètent les autorités.

 

Exemples de réactions face au Mt-Blanc après la diffusion du reportage de France 2 cité plus haut :

18/02/2015 : « un peu de colère, beaucoup de détermination » pour Eric Fournier, maire de Chamonix http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/2015/02/18/pollution-en-vallee-de-l-arve-la-colere-du-maire-de-chamonix-657973.html

19/02/2015 : Jean-Marc Peillex, maire de St-Gervais-les-Bains réclame des sanctions contre les propos tenus par le Docteur Frédéric Champly. http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2015/02/19/pollution-le-maire-demande-des-sanctions-contre-un-medcein-urgentiste

puis nuance ses propos le lendemain http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2015/02/20/sanctions-contre-un-medecin-jean-marc-peillex-precise

20/02/2015 : Le préfet de Haute-Savoie, Jean-François Leclerc, dénonce des informations « pas justes » http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2015/02/20/pollution-le-prefet-denonce-les-informations-pas-justes-du-reportage-de-france-2

Une page facebook de soutien au Docteur Champly est créée https://www.facebook.com/pages/Soutien-au-Dr-Fr%C3%A9d%C3%A9ric-Champly/342618785931111

 

18/02/2015 le sénat instaure une commission d’enquête sur les coûts directs et transversaux de la pollution de l’air et la confie à Loïc Hervé, Sénateur-maire de Marnaz, Haute-Savoie :

« Outre le préjudice sanitaire, la pollution de l'air semble aujourd'hui impacter l'économie et les finances de manière significative. Il s'agit bien là d'un enjeu national et local qui doit permettre une prise de conscience des coûts globaux subis par l'ensemble des acteurs économiques et publics par tous les polluants de l'air. » http://loicherve.hautetfort.com/archive/2015/02/20/loic-herve-designe-membre-de-la-commission-d-enquete-sur-le-cout-economique.html

 

 

Plus vert pour moins cher, la course technologique encore mal ciblée

« Et côté Etats Unis les choses sont en train de bouger… le coût des catastrophes naturelles aux Etats Unis pour vous donner un ordre de grandeur : 1980 à peu près 2 milliards de dollars, en 2000 20 milliards de dollars, en 2012 avec l’ouragan Sandy et  la sècheresse dans le new jersey 100 milliards de dollars  et en 2013 on est déjà à 200 milliards de dollars.

Donc pour ceux qui raisonnent simplement sur le facteur économique ils ont bien compris que d’un côté il y a un coût mais ils ont aussi compris que pour répondre à cet enjeu là il va y avoir un modèle économique donc on a peut-être intérêt à investir les premiers sur les nouvelles technologies qui vont permettre de répondre à l’enjeu climatique… . » Nicolas Hulot 13/02/2015

Vers COP21, nuancier à la Nicolas Hulot : bleu français, gris chinois, vert américain

Genève du 8 au 13 février 2015, tapis vert et ciel avionneux pour le marchandage du CO2, pilier majeur de COP21

 

Monsieur Hulot, à votre avis, quelle est la facture météo-climatique 2014 pour la France ?

Eléments de réponse :

18/12/2014 : « Catastrophes naturelles : la France un des pays les plus touchés en 2014. Les pertes économiques mondiales liées aux catastrophes naturelles et dues à l’homme ont été moins élevées en 2014 qu’en 2013 …/… En France en revanche le cout des catastrophes naturelles en 2014 augmente de 20% par rapport à l’année précédente. Ce rebond est dû principalement à la succession d’évènements climatiques violents. Le sud de la France à vu déferler 16 tempêtes contre 3 à 4 habituellement pour la même période. Par ailleurs ces intempéries ont été lourdes en pertes humaines. Entre septembre et novembre, plus de 20 personnes ont perdu la vie dans les inondations. » http://www.news-assurances.com/actualites/catastrophes-naturelles-2014-sera-moins-couteuse-pour-les-assureurs-mondiaux/016784384

25/08/2014 « Le nombre de vacanciers en France a baissé cet été de 4 %. S’il n’est pas le seul coupable, le temps pluvieux et des températures bien en dessous des normales saisonnières ont fait mal. Même la côte d’Azur a pâti de la météo ». http://www.lesechos.fr/25/08/2014/lesechos.fr/0203722144744_saison-touristique-2014---la-plupart-des-regions-ont-souffert--sauf-la-bretagne.htm

Récolte miel 2014 : dossier UNAF page 6, « Pire que les années 2012 et 2013 déjà extrêmement difficiles pour les apiculteurs français, la production nationale est cette année la plus faible de notre histoire. …/…  viennent se surajouter cette année des conditions météorologiques catastrophiques pour les abeilles et l’activité apicole, d’autant qu’elles ont persisté tout au long du printemps et de l’été. » http://www.unaf-apiculture.info/presse/Dossier%20de%20presse/DOSSIER_DE_PRESSE_UNAF.pdf

 

 

« Et les outils pour résoudre la pollution sont les mêmes que les outils pour résoudre les enjeux climatiques… » Nicolas Hulot 13/02/2015

 

Sous-entendu en trouvant les moyens technologiques de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, principalement le gaz carbonique issu de la combustion des hydrocarbures fossiles, nous résoudrons les problèmes climatiques.

Sauf que Monsieur Hulot lui-même dans ses explicaitons orales face à Jean-Jacques Bourdin n'en semble pas complètement convaincu :

« On ne peut pas laisser le phénomène climatique s’emballer, il y a un objectif à Paris qui est imposé ou en tous cas plus que suggéré par la science c’est que nous devons contenir les changements climatiques à 2° dans le siècle. » Début à 6 minutes 45 secondes dans la version intégrale de BFMTV Hulot Bourdin http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/bourdin-direct-nicolas-hulot-1302-444619.html

 

A votre sagacité :

un objectif plus que suggéré par la science ?

les changements climatiques à 2° ?

dans le siècle ?

 

On ne peut pas laisser le phénomène climatique s’emballer !

 

Alors il faut cesser d’être climatonaïf, oublier le CO2 (sauf pour la transition énergétique afin de garder pour les générations futures une matière trop précieuse pour être brûlée),

et s’attaquer enfin à trouver la solution technologique qui permettra de ne plus voir apparaitre les nuages surnuméraires, aviocirrus et aviocordes, engendrés par le libre échappement en haute altitude de l’eau chimique produite dans la combustion du kérosène.

Et s’attaquer aussi à la récupération des poussières d’un trafic aérien inconsidérément protégé.

 

Pour en savoir plus :

Images subliminales : http://www.eauseccours.com/2014/12/une-occasion-subliminale-de-comprendre-les-nuages-anthropiques.html

Climatonaïf : http://www.eauseccours.com/2014/11/hulot-hollande-climato-naifs-en-1ere-ligne-pour-cop-21-paris-2015.html

COP21: http://www.eauseccours.com/2015/01/proposition-article-1er-de-la-declaration-pour-les-droits-de-l-humanite-pour-preserver-la-planete.html

 

Conclusion de l’émisson :

Nicolas Hulot : « - COP21 est surtout un évènement très important non pas comme le disait le commandant Cousteau pour les générations futures mais pour les enfants du monde entier qui sont déjà dans les cours d’école parce que les conditions d’existence de nos enfants vont se déterminer à Paris. On a tellement ajourné la mutation que les phénomènes eux nous échappent et là c’est vraiment le moment d’agir et on ne peut plus s’abriter derrière deux arguments »

Jean-Jacques Bourdin : « - C’est la conférence de la dernière chance ? Le rendez-vous de la dernière chance ? »

Nicolas Hulot : « - alors le monde ne va pas s’écrouler demain matin ».

 

Générations futures ? Nos enfants de l’an 2000 pour quand ils seront adultes ?

Nous aussi Monsieur Hulot, pour nous aussi ! Notre monde a déjà commencé de sécrouler MAINTENANT!

Comme les abeilles nous sommes déjà sous respiration artificielle, et l’étendue des dégâts va vite éclater malgré le masque de la surenchère et de la communication.

Repost 0
Published by Jacques Fabry
commenter cet article
2 janvier 2015 5 02 /01 /janvier /2015 09:05
COP21, Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, la France se veut être le point de départ de l’éclaircie climatique. Mission impossible sauf à tenir ouvertement compte des rejets en eau et particules fines du trafic aérien

COP21, Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, la France se veut être le point de départ de l’éclaircie climatique. Mission impossible sauf à tenir ouvertement compte des rejets en eau et particules fines du trafic aérien

31 décembre 2014 : Texte des vœux du Président François Hollande aux Français pour l’année 2015

http://www.elysee.fr/chronologie/#e8213,2014-12-31,v-ux-aux-fran-ais

Extrait climat :

« 2015, mes chers compatriotes, ce sera une année essentielle aussi et j’allais dire avant tout pour la planète. La France va accueillir la conférence sur le climat en décembre prochain. Elle rassemblera tous les chefs d’Etat et de gouvernement du monde entier. C’est une magnifique opportunité pour nous rassembler d’abord nous-mêmes au-delà de nos différences, pour mettre en commun ce que nous avons de meilleur, pour redonner du sens au progrès. La France, elle doit être exemplaire – elle l’est – avec la loi sur la transition énergétique qui a déjà été votée par l’Assemblée nationale, avec la loi sur la biodiversité.

La France, elle a été capable il y a maintenant 70 ans, de réunir une grande conférence pour les droits universels de l’homme. Maintenant, nous devons entraîner le monde pour qu’il puisse adopter à son tour une déclaration pour les droits de l’humanité pour préserver la planète. Et je ferai tout pour qu’à Paris, en 2015, la conférence soit un succès, parce que je veux que lorsque nos enfants nous interrogeront ou nos petits-enfants, sur ce que nous avons été capables de faire en 2015, nous puissions être fiers et leur dire que nous avons contribué à préserver la planète toute entière. »

Déclaration pour les droits de l’humanité pour préserver la planète

Proposition d’article premier : Chaque minéral, chaque plante, chaque animal, chaque humain de la planète Terre a un droit inaliénable à jouir de l’établissement naturel de son climat local, c’est-à-dire libre de toute modification volontaire ou involontaire des cycles de l’eau et de l’ensoleillement par des nuages anthropiques.

 

Pour préparer COP21 le Président François Hollande a reçu déjà plusieurs fois en 2014 les anciens ministres de l’Ecologie, Jean-Louis Borloo, Nathalie Kosciusko-Morizet, Corinne Lepage, ainsi que Nicolas Hulot son « envoyé spécial pour la protection de la planète » ; le député Bernard Deflesselles était à COP20 à Lima. Tous connaissent depuis plusieurs années déjà l’importance des dégâts sur la planète provoqués par le voile et le réseau de nuages anthropiques engendrés par les rejets d’un trafic aérien surdéveloppé et surprotégé.

Repost 0
29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 08:40
Avez-vous déjà prêté attention à ces étranges nuages de plus en plus fréquents* ?

Avez-vous déjà prêté attention à ces étranges nuages de plus en plus fréquents* ?

Ou à ces formes plus simples de lignes nuageuses croisées ?

Ou à ces formes plus simples de lignes nuageuses croisées ?

Et que dire de ces longues lignes nuageuses parallèles en fond d’écran de nombreux journaux télévisés ? Exemples en direct sur TF1, en photo fixe sur BFMTV.

Et que dire de ces longues lignes nuageuses parallèles en fond d’écran de nombreux journaux télévisés ? Exemples en direct sur TF1, en photo fixe sur BFMTV.

On ne va pas se mentir, ces drôles de nuages ne sont pas là par hasard : faits par la nature avec de l’eau et des poussières provenant des activités humaines ce sont des nuages de culture (par analogie à la neige de culture) ou nuages anthropiques.

On ne va pas se mentir, ces drôles de nuages ne sont pas là par hasard : faits par la nature avec de l’eau et des poussières provenant des activités humaines ce sont des nuages de culture (par analogie à la neige de culture) ou nuages anthropiques.

I télé dans ONVPSM agrémente les nuages en long de son fond d’écran par des passages horizontaux de traits de lumière blanche qui évoquent de manière subliminale l’incessant et de plus en plus dense trafic aérien.

I télé dans ONVPSM agrémente les nuages en long de son fond d’écran par des passages horizontaux de traits de lumière blanche qui évoquent de manière subliminale l’incessant et de plus en plus dense trafic aérien.

Aussi vrai que « les petits ruisseaux font les grosses rivières » au sens propre, tous les rejets dans le froid de la haute altitude des poussières et de l’eau chimique issues de la combustion du kérosène (petits ruisseaux) font finalement les immenses nuages en long (fleuves secs, eau au sec cours, www.eauseccours.com aviocordes) qui apparaissent sous les couloirs aériens trop fréquentés attendant la rupture d’équilibre pour provoquer des pluies diluviennes, de la grêle sous orages sans cumulonimbus, voire des tornades. Ces nuages se formant plus vite qu’ils ne disparaissent semblent résister aux vents les plus violents et cartographient du dessous les principales routes aériennes de l’espace supérieur.

Aussi vrai que « les petits ruisseaux font les grosses rivières » au sens propre, tous les rejets dans le froid de la haute altitude des poussières et de l’eau chimique issues de la combustion du kérosène (petits ruisseaux) font finalement les immenses nuages en long (fleuves secs, eau au sec cours, www.eauseccours.com aviocordes) qui apparaissent sous les couloirs aériens trop fréquentés attendant la rupture d’équilibre pour provoquer des pluies diluviennes, de la grêle sous orages sans cumulonimbus, voire des tornades. Ces nuages se formant plus vite qu’ils ne disparaissent semblent résister aux vents les plus violents et cartographient du dessous les principales routes aériennes de l’espace supérieur.

Des associations telles ACSEIPICA (http://www.acseipica.fr/ ) ou Ciel Voilé (http://www.cielvoile.fr/ ) voient dans les rejets chimiques des avions (chemtrails) une volonté de nuisance, un complot international et un réel danger pour les populations. Les professionnels du tourisme, les hauts responsables des Parcs Naturels n’y voient ouvertement que du bleu. Par exemple Christian Couloumy, garde du Parc National des Ecrins dans le 05 (Hautes-Alpes), parlait encore récemment à l’antenne de Denis Cheissoux du « bleu 05 » (aussi intense et fameux que le parfum Chanel n°5) qui resplendit sur le lac de Serre Ponçon comme on peut ne pas le voir sur la photo de droite ci-dessus.

Des associations telles ACSEIPICA (http://www.acseipica.fr/ ) ou Ciel Voilé (http://www.cielvoile.fr/ ) voient dans les rejets chimiques des avions (chemtrails) une volonté de nuisance, un complot international et un réel danger pour les populations. Les professionnels du tourisme, les hauts responsables des Parcs Naturels n’y voient ouvertement que du bleu. Par exemple Christian Couloumy, garde du Parc National des Ecrins dans le 05 (Hautes-Alpes), parlait encore récemment à l’antenne de Denis Cheissoux du « bleu 05 » (aussi intense et fameux que le parfum Chanel n°5) qui resplendit sur le lac de Serre Ponçon comme on peut ne pas le voir sur la photo de droite ci-dessus.

La facture globale liée aux dégâts infligés par les nuages surnuméraires engendrés par un trafic aérien insensé est en passe de devenir assez haute pour qu’il soit rentable d’équiper les avions d’un récupérateur d’eau et d’envisager sérieusement de diminuer drastiquement leurs émissions de fines particules.

Repost 0
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 20:10
Hulot, Hollande, climato naïfs en 1ère ligne pour COP 21, Paris 2015

04/11/2014 Nicolas Hulot, envoyé spécial du Président pour la protection de la Planète

« Dans la diplomatie climatique, …/… à New-York qui est-ce qui a fait le job au sommet de Ban Ki- moon ? La France et l’Allemagne. Donc la France a pris le leadership sur la diplomatie climatique. Tout ça pour dire que les choses ne sont pas binaires, elles ne sont ni noir ni blanc et ce qui manque souvent dans nos sociétés où les choses vont très vite c’est une capacité de discernement. »

http://www.msn.com/fr-fr/video/regarder/hulot-la-france-a-pris-le-leadership-sur-la-diplomatie-climatique/vi-BBcVLxH

Les choses ne sont pas binaires. En 2011 Joëlle Heitz, dans son climatotrombinoscope dont voici quelques extraits résumés, listait les individus selon quatre attitudes face aux changements climatiques :

1- Les climato convaincus, tels Al Gore, Nicolas Hulot, Yann-Arthus Bertrand, Jean Jouzel, Edouard Bard ou encore Valérie Masson-Delmote, suivent le GIEC qui a affirmé que le changement climatique était bien dû aux activités humaines après avoir analysé de nombreux documents et consulté des scientifiques de toutes les nations. Il faut en priorité, selon eux, protéger la planète et ses habitants en s’attaquant aux entreprises industrielles.

2- Les climato sceptiques qui pour des raisons variées ne croient pas aux conclusions du GIEC, voire s’y opposent (quelquefois car étant à la solde des compagnies pétrolières et autres entreprises déterminées à se dédouaner de toute responsabilité climatique). Les plus connus sont Claude Allègre, Vincent Courtillot, Freeman Dyson, Frederic Seitz, Richard Lindze, Dominique Lecourt.

3- Les climato sceptiques reconvertis qui comme Bjorn Lomborg ont changé d’opinion suite à de nouvelles données ou des rencontres avec des climato-convaincus mais qui ont surtout osé se remettre en question.

4- Les climato indifférents qui ne considèrent pas le changement climatique comme réellement inquiétant. Pour eux, lutter contre le réchauffement climatique c’est aussi nuire au développement économique. Ce qui prime c’est la confiance en soi, la confiance en l’Homme, qui arrivera, comme à chaque fois, à s’en sortir. Les gens attendent que quelqu’un d’autre agisse contre les problèmes.

http://www.legrandpublic.fr/index.php?option=com_k2&view=item&id=64:climatotrombinoscope

Mi-novembre 2014, où situer François Hollande ?

Climato sceptique reconverti ?

« Il y a quelque chose de la révélation mystique à voir Hollande revêtir les habits du croisé du climat. Le chef de l’Etat, qui ne connaissait jusque-là que le langage binaire de la politique et de l’économie, a décidé d’ajouter l’écologie à son logiciel personnel, pour la deuxième moitié de son quinquennat. La tournée présidentielle en Océanie était un stupéfiant exemple de cette conversion. Pas un discours ne s’est écrit sans un paragraphe sur le réchauffement de la planète… »

http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/11/20/hollande-part-en-guerre-sur-le-climat_4526613_823448.html

Climato convaincu jusqu’à devenir Monsieur Climat Mondial?

« Cette tournée dans le Pacifique de Hollande, c’est aussi l’occasion pour le chef de l’Etat d’essayer le costume de monsieur climat qu’il compte endosser jusqu’à la conférence de Paris (COP 21) en décembre 2015. Il y a eu le paragraphe arraché par la France et les pays européens - soutenus par les Etats-Unis de Barack Obama - dans le communiqué final du G20 à Brisbane. Il y a aussi le tête-à-tête prévu mercredi à Canberra avec le Premier ministre australien Tony Abbott, un climatosceptique assumé. Et puis il y a cette table ronde ce lundi après-midi avec les représentants de la communauté du Pacifique. Nicolas Hulot, conseiller spécial de Hollande pour le climat, est autour de la table …/… De retour en France, il y a fort à parier que les écologistes peuvent lui faire remarquer que son peu d’allant sur la fiscalité verte ou la baisse constante du budget de l’écologie est assez incompatible avec ce costume de monsieur climat mondial qu’il veut porter. »

http://www.liberation.fr/politiques/2014/11/14/francois-hollande-cinq-jours-en-oceanie_1142804

A moins qu’il ne soit climato naïf ?

Les climato naïfs, sincères et/ou opportunistes se rangent massivement et avec frénésie derrière le consensus politiquement correct que constituent les rapports du GIEC. Ce qui permet d’obtenir des subventions, des dons, de se donner bonne conscience en se lançant dans une action, si petite soit-elle.

Et tant pis si les prévisions du GIEC sont régulièrement doublées par la rapidité de la fonte des glaces et de la montée des eaux, ou par l’intensité et la fréquence des dérèglements météorologiques en cours.

Idée reçue : Le GIEC est un organisme de recherche

FAUX. Le GIEC n’est pas un laboratoire ni une structure commanditant et finançant ses propres recherches. C’est un lieu d’expertise visant à synthétiser les travaux menés dans les laboratoires du monde entier. http://www.developpement-durable.gouv.fr/Presentation-du-GIEC.html

Les rapports ne doivent pas préconiser de choix de nature politique.

En clair, le GIEC ne cherche à mettre en évidence que le plus petit point commun à toutes les causes possibles des dérèglements climatiques mondialement décrites uniquement par des chercheurs officiels et sous contrat. Consensus actuel :

  • Le thermomètre est l’instrument de mesure privilégié pour comprendre les dérèglements climatiques.
  • L’invisible mais mesurable et calculable CO2 issu de l’utilisation des énergies fossiles par l’homme est la cause principale du réchauffement climatique.
  • Si rien n’est fait pour limiter le réchauffement global à 2°C les générations futures seront fortement impactées par de dramatiques conséquences.

En pratique le GIEC est structurellement inefficace pour solutionner le problème car il zoome sur l’arbre qui cache la forêt, il noie le poisson, il officialise des partis-pris.

Hulot, Hollande, climato naïfs en 1ère ligne pour COP 21, Paris 2015

21/11/2014 François Hollande, Jacques Chirac et Alain Juppé réunis au musée du Quai Branly. Dans son discours Hollande cite Chirac sur le climat et affirme haut et fort « Nous devons de nouveau ouvrir les yeux. ».

http://lci.tf1.fr/politique/chirac-reunit-hollande-et-juppe-pour-le-prix-de-sa-fondation-8522460.html

« Je veux terminer monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, par une cause qui vous est également précieuse, la lutte contre le réchauffement climatique. C’était votre message à Johannesburg, il y a douze ans (en 2002).

Vous demandiez de porter notre regard vers une maison qui brûlait, je crains qu’elle ne soit entièrement consumée depuis. Alors nous devons à nouveau ouvrir les yeux.

Le rapport des experts du GIEC, c’est-à-dire les meilleurs experts scientifiques du monde, et aussi, sont aussi accablants ces rapports qu’ils sont incontestables. Lors de la prochaine conférence de Paris, en décembre 2015, il y aura un rendez-vous du monde avec lui-même. Edgar Morin a écrit qu’à force de sacrifier l’essentiel à l’urgence on oublie l’urgence de l’essentiel. Et aujourd’hui l’essentiel frappe à notre porte. La France n’oublie pas l’essentiel même si elle répond aux urgences. La France elle a la responsabilité de faire franchir l’année prochaine à la communauté internationale une étape décisive. Celle d’aller vers un accord global et contraignant, pays par pays pour lutter contre le réchauffement climatique. Et je souhaite que toutes les forces de notre pays se mobilisent pour que nous fassions du climat une grande cause nationale, européenne et internationale. »

Chiche, Monsieur le Président, vous ouvrez enfin les yeux et voyez les nuages anthropiques qui ont envahi notre ciel quotidiennement. Là est l’essentiel autant que l’urgent. Les dérèglements météorologiques qu’ils provoquent et les catastrophes qui s’en suivent c’est maintenant. Impossible de savoir s’il existe un changement climatique tant que ces nuages ajoutés par un trafic aérien irréfléchi subsistent.

Hulot, Hollande, climato naïfs en 1ère ligne pour COP 21, Paris 2015

Valérie Pécresse est au courant et aurait pu aider à la reconnaissance des aviocirrus et des aviocordes quand elle était ministre de la Recherche et de l’Enseignement supérieur. Elle a choisi de ne pas le faire et la situation a empiré.

Nicolas Hulot, climato naïf qui compte beaucoup d’amis parmi le GIEC, a été mis au courant alors qu’il était en train de réaliser son film « Le syndrome du Titanic ». Le film a coulé et Nicolas Hulot, envoyé spécial du Président pour la protection de la Planète, son doigt accusateur remplaçant la baguette du chef d’orchestre du Titanic, nous entraîne au naufrage climatique, économique et humain, par l’intermédiaire de François Hollande.

Hulot 19/09/14 : « L'humanité est au pied du mur ». « Pour le climat, on n'a pas le choix de faire ou de ne rien faire. Il n'y a pas d'alternative. C'est la menace majeure qui pèse sur l'humanité. Le pire danger aujourd'hui serait que, au prétexte que la période est difficile, nous soyons dans le déni. Si j'ai un cri à lancer, c'est : "Réveillez-vous, indignez-vous, osez le changement et résistez au fatalisme." …/… « Je sais que nous sommes en train de déterminer l'avenir de nos enfants. Si l'on ne fait rien, on se retrouvera, tous penauds, à la table des conséquences dans quelques années. »

http://www.lejdd.fr/Societe/Climat-l-humanite-est-au-pied-du-mur-par-Nicolas-Hulot-688324

Monsieur Hulot, nous sommes arrivés au pied du mur avec tellement de vitesse que nous sommes rentrés dedans et les débris nous tombent sur la tête, maintenant ! Sortez du déni, ouvrez les yeux et agissez contre ce qui se voit (les nuages) plutôt que contre l’invisible (le CO2).

Hulot, Hollande, climato naïfs en 1ère ligne pour COP 21, Paris 2015

11 novembre 2014 - Notre-Dame de Lorette - Discours à l'occasion de l'inauguration de l'Anneau de la Mémoire

http://www.elysee.fr/declarations/article/discours-a-l-occasion-de-l-inauguration-de-l-anneau-de-la-memoire/

« Notre ambition c’est le progrès, le progrès économique, le progrès social, le progrès culturel, aujourd’hui le progrès écologique, mais surtout le progrès humain.

…/… et la planète ne sera jamais préservée tant qu’elle ne se dotera pas des règles, et notamment en matière de climat pour permettre aux générations suivantes de vivre. »

Une solution Monsieur le Président pour à la fois enrichir le pays, le faire rayonner mondialement et retrouver une météo plus normale : décider de réaliser le progrès technique qui permettra aux avions de lignes de récupérer l’eau qu’ils rejettent dans le froid de la haute altitude, ou de ne pas en créer.

En arrière-plan de cet arrêt sur image on peut voir des « chemtrails », c’est-à-dire des traînées chimiques (eau, gaz, particules) qui apparaissent derrière et sous le trafic aérien. Mais pas de complot, simplement trop d’avions non équipés de dispositifs antipollution de l’atmosphère.

Hulot, Hollande, climato naïfs en 1ère ligne pour COP 21, Paris 2015

Lundi 24 novembre 2014, ciel d’Aix-en-Provence et prévisions météo de La Provence.

1789ème jour de collecte d’images du voile d’aviocirrus et des aviocordes, nuages anthropiques perturbateurs de l’ensoleillement, des vents et des cycles de l’eau

Comment dire sans dire tout en disant ? Beaucoup de travail pour les prévisionnistes qui n’acceptent pas encore de parler ouvertement des nuages issus du trafic aérien et qui ont depuis longtemps dépassé le stade de simples traînées blanches dans le sillage des avions. Ça se passe maintenant autour et en dessous des couloirs aériens.

2014, si les avions devaient être cloués au sol quelques temps les aviocordes et le voile d’aviocirrus disparaîtraient très rapidement, la luminosité adaptée aux déplacements des abeilles se rétablirait dans la foulée mais qu’en serait-il des cycles de l’eau dépendant des masses glacières ?

Hulot, Hollande, climato naïfs en 1ère ligne pour COP 21, Paris 2015

Lundi 24 novembre 2014, 16h39, abeilles en hivernage dans les collines provençales près de La Fare les Oliviers

Image de gauche : abeille en détresse sur une herbe au-dessus de ses sœurs mortes

Image de droite : abeille en difficulté au sol pollen de romarin aux pattes et sur la tête

Les premières victimes des dérèglements de l’ensoleillement, des saisons et des cycles de l’eau sont les abeilles.

Pour se voiler la face tout en valorisant les égo et gagner des sous entre membres d’une même caste a été créé une autre machine à perdre du temps, une autre organisation à minimiser les observations: l’IBSES, surnommé le « GIEC de la biodiversité » qui devrait rendre en décembre 2014 son premier rapport qui portera sur le déclin des insectes pollinisateurs.

Repost 0
Published by Jacques Fabry
commenter cet article
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 08:18

Le chanteur Alain Bashung, accro à la cigarette, est mort d’un cancer du poumon le 14 mars 2009, fumant jusqu’à sa dernière heure.

Le 17 mai 1994 sortait son 9ème album studio « Chatterton » chez Barclay Records’. Il contenait une chanson co-écrite avec Jean Faure, aussi énigmatique que prémonitoire : « L’apiculteur », qui dit-on était pourtant seulement inspirée du film grec du même nom, sorti en 1986 et réalisé par Théo Angelopoulos.

Les apiculteurs se meurent, accros à l’utopique alchimie de la com

Clip « L’apiculteur » chanté par Alain Bashung, illustré par des images extraites du Splendor Solis, traité alchimiste du XVIème siècle :

http://www.youtube.com/watch?v=-k_236V4agA

Paroles de la chanson « L’apiculteur », illustrations actualités apicoles Jacques Fabry

Les apiculteurs se meurent, accros à l’utopique alchimie de la com

"D’heure en heure, l’apiculteur se meurt. Il a eu son heure. Il a fait son beurre. Api apiculteur. D’heure en heure, l’apiculteur effleure la fin du labeur. Api apiculteur."

70 kg de miel pour 1 ruche campagnarde / Apimondia Kiev 2013

L’abeille, alchimiste modèle, transforme des gouttes de rien en abondance d’or liquide. L’abeille ne peut plus tenir les promesses des hommes, ni à la campagne, ni en ville.

Les apiculteurs se meurent, accros à l’utopique alchimie de la com

"Dans une autre vie, les marguerites s’effeuillent au ralenti. Personne n’est vainqueur, les proies les prédateurs savourent le nectar d’une pomme d’api api apiculteur."

Le miel c’est comme la confiture, moins on en a, plus on l’étale. La tendance 2014 est aux pots de 250 g.

Pomme d’api. La pollinisation manuelle en Chine n’est pas utilisée dans le but de pallier un manque d’abeilles : http://www.eauseccours.com/article-moins-de-moutons-pour-davantage-d-abeilles-halte-aux-supercheries-qui-accusent-demesurement-les-pe-117363146.html

En Avionie les abeilles volent et butinent au ralenti, mangent ce qu’elles ramènent (quand elles reviennent) ; des apiculteurs abandonnent ; traces de griffes rageuses d’un blaireau dépité du non-retour des ruches en ce début d’automne.

Les apiculteurs se meurent, accros à l’utopique alchimie de la com

"L’heure, c’est l’heure, on n’est pas d’humeur à verser des pleurs. Fières sont les ouvrières, le jour en tailleur, le soir en guêpière. Quand la mort vous susurre des serments veloutés, que rien n’est moins sûr, n’aura plus d’importance, ni la chaleur, ni les piqûres. Api apiculteur. Api apiculteur."

Apimondia Ukraine, 1er octobre 2013, Gilles Ratia, Grand Monsieur de l’Apiculture mondiale, en veste moutarde (plante mellifère), fait un beau discours mais refuse d’entendre ce qui arrive vraiment aux abeilles.

Lundi 28 avril 2014, France, inauguration du rucher du ministère de l’Agriculture. A 1’45’’ sur la vidéo du site ministériel, au moment où Stéphane Le Foll insiste sur les «près de 800 000 euros » attribués au développement de la filière apicole, la caméra montre les ruches. On peut y apercevoir des abeilles culbuter sur la planche d’envol, signe que ces abeilles parisiennes auront, comme les autres un rendement amoindri : http://www.youtube.com/watch?v=XGoIf4ftnck

5 juillet 2009, Marseille, Jean-Louis Borloo encore ministre de l’Ecologie, ne regarde pas les abeilles en détresse à quelques mètres de lui alors qu’il tait la cause de leur mortalité depuis pratiquement deux ans (depuis août 2007). http://www.eauseccours.com/article-33688680.html

Les apiculteurs se meurent, accros à l’utopique alchimie de la com

"D’heure en heure l’apiculteur se meurt trouve l’interrupteur une oasis aux allées bordées d’épagneuls que la splendeur n’effraie plus. Api apiculteur. Api apiculteur. Api apiculteur. Api."

« Il ne faut surtout pas oublier que les abeilles sont les filles de la lumière », rappelle aux conseillers de Stéphane Le Foll Maurice Rouvière, apiculteur de Pierre Rabhi, « et qu’elles s’orientent avec celle-ci. Si la lumière est mauvaise, alors il y a problème. ». C’est tout le secret de la désorientation massive des abeilles : http://www.eauseccours.com/2014/08/regarder-les-fourmis-volantes-pour-comprendre-la-desorientation-des-abeilles.html

Les apiculteurs se meurent, accros à l’utopique alchimie de la com

" Happy apiculteur, Happy apiculteur, Happy apiculteur, Happy "

http://fr.lyrics-copy.com/alain-bashung/lapiculteur.htm

Cette autre version du refrain n’empêche pas la mort des abeilles, ni celle des apiculteurs, même en ville.

L'indispensable première étape pour espérer sauver les abeilles est de se soustraire à l' "happy" propagande des vendeurs de rêve qu’ils soient politiques, ONG, grandes associations de défense de la nature, syndicats apicoles, chercheurs renommés, lycées agricoles ou simplement vendeurs opportunistes.

Actuellement, en taisant ou minimisant les problèmes des essaims installés à fin de communication, les apiculteurs précipitent leur extinction.

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans disparition des abeilles
commenter cet article
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 14:36
La Ciotat, plage Cyrnos, mercredi 16 juillet 2014, 08h35, une méduse urticante (pelagia noctiluca) reste échouée sur le sable – ciel bleu un peu trop pâle, soleil géant, lumière fade, ambiance de serre.

La Ciotat, plage Cyrnos, mercredi 16 juillet 2014, 08h35, une méduse urticante (pelagia noctiluca) reste échouée sur le sable – ciel bleu un peu trop pâle, soleil géant, lumière fade, ambiance de serre.

Difficile d’imaginer que cette plage si bien nettoyée par les machines et les bateaux spécialisés de la mairie était la veille envahie par les méduses et aussi qu’ « Un autre phénomène surprenant et pour le moment inexpliqué est relevé sur ces trois plages ciotadennes. Des tas de fourmis volantes ont été formés sur le sable, à proximité de l'eau. »: http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/2962893/meduses-le-point-sur-les-plages-du-littoral.html

Une alude (nom provençal pour fourmi ailée) de fort belle taille erre sur le sable portant un caillou sur son dos. Un peu plus loin, les pattes en l’air, une autre princesse des fourmis gigote de son mieux pour tenter de se redresser.

Une alude (nom provençal pour fourmi ailée) de fort belle taille erre sur le sable portant un caillou sur son dos. Un peu plus loin, les pattes en l’air, une autre princesse des fourmis gigote de son mieux pour tenter de se redresser.

Sur le sable de la plage Lumière, au bord du rivage, des tas de cadavres de fourmis volantes sont encore là. La mer a rejeté ces centaines de milliers de fourmis ailées qui ont dû tomber brusquement à l’eau et chahute celles qui tombent sur le sable mouillé.

Sur le sable de la plage Lumière, au bord du rivage, des tas de cadavres de fourmis volantes sont encore là. La mer a rejeté ces centaines de milliers de fourmis ailées qui ont dû tomber brusquement à l’eau et chahute celles qui tombent sur le sable mouillé.

Les pullulations de fourmis volantes sont composées des fourmis sexuées, mâles et femelles, qui s’envolent quasi simultanément des fourmilières pour s’accoupler. Les mâles ne vivent que quelques jours, les femelles fécondées vont découper et abandonner leurs ailes et tenter de devenir reines fondatrices. Selon les espèces chacune d’entre elles assumera seule tous les travaux de démarrage d’une nouvelle colonie jusqu’à la maturité des ouvrières ou s’accaparera en tout ou partie une colonie déjà existante. Ces essaimages massifs de fourmis ailées au vol et à la démarche lourds et maladroits constituent une manne alimentaire pour une foule de prédateurs : oiseaux, libellules, guêpes, chauve-souris, araignées, lézards,… et fourmis.

Au pied du mur de soutènement qui limite la plage de la route, oubliés des balayeurs, à l’abri de la mer, des milliers de cadavres de fourmis volantes en parfait état, la plupart sur le dos, témoignent d’une mortalité massive et brutale comme on peut en voir de plus en plus fréquemment chez les abeilles.

Au pied du mur de soutènement qui limite la plage de la route, oubliés des balayeurs, à l’abri de la mer, des milliers de cadavres de fourmis volantes en parfait état, la plupart sur le dos, témoignent d’une mortalité massive et brutale comme on peut en voir de plus en plus fréquemment chez les abeilles.

15h30, les plages se sont remplies, à l’horizon une aviocorde, non annoncée par Météo France qui ne s’intéresse pas ouvertement aux nuages de culture engendrés par le trafic aérien. Sur les parkings et trottoirs proches des plages, des centaines de cadavres d’abeilles sur le dos, en position d’effort pour se redresser ou autre.

15h30, les plages se sont remplies, à l’horizon une aviocorde, non annoncée par Météo France qui ne s’intéresse pas ouvertement aux nuages de culture engendrés par le trafic aérien. Sur les parkings et trottoirs proches des plages, des centaines de cadavres d’abeilles sur le dos, en position d’effort pour se redresser ou autre.

Quel peut-être le point commun entre des méduses, des fourmis ailées et des abeilles simultanément et massivement désorientées en un même lieu ?

Fourmis volantes et coléoptère tombant à la renverse sur sol plastique, assaillis vivants par des fourmis aptères, devant  baie vitrée, lampes plafond encore allumées – extraits vidéo Yenne, Savoie, 26 mai 2014, 09h42

Fourmis volantes et coléoptère tombant à la renverse sur sol plastique, assaillis vivants par des fourmis aptères, devant baie vitrée, lampes plafond encore allumées – extraits vidéo Yenne, Savoie, 26 mai 2014, 09h42

Les fourmis volantes, mâles ou femelles, possèdent des ocelles alors que les ouvrières en sont dépourvues.

Apimondia 2013, Kiev, extrait poster scientifique Jacques Fabry, orientation des insectes en vol par variations de la direction de la source de lumière

Apimondia 2013, Kiev, extrait poster scientifique Jacques Fabry, orientation des insectes en vol par variations de la direction de la source de lumière

La clé de l'orientation des abeilles en vol n'est pas dans les millions d'euros consacrés aux études des impacts des pesticides mais dans cette phrase extraite d'un site très prisé des apiculteurs, même si le mot "ocelle", nom masculin, y est considéré comme étant féminin:
« On peut dire que le corps en vol est bien stabilisé, quand les deux ocelles supérieures sont bien éclairées et que l'ocelle inférieure qui est dirigée sur l'horizon absorbe moins de lumière. »
http://www.beekeeping.com/abeille-de-france/articles/visions_abeilles.htm

Et donc si ce n’est pas le cas, en présence d’un lampadaire ou lorsque le sol devient plus lumineux que le ciel, l’insecte volant muni d’ocelles se trouve irrémédiablement, irrésistiblement, inévitablement piégé par cette lumière aberrante pour son anatomie.

En vidéos quelques exemples de désorientation brutale d’insectes dans une lumière inadaptée à leurs ocelles :

abeille désorientée sur la neige, mauvaise luminosité naturelle :
http://www.dailymotion.com/video/xxyulg_abeille-stressant-salto-arriere-sur-neige-4-mars-2013_animals

fourmi ailée désorientée sur le zinc d'un bar, mauvaise luminosité artificielle :
http://www.dailymotion.com/video/xszklj_piege-lumiere-fourmi-ailee-salto-arriere_animals
abeilles désorientées à l'envol de la ruche, mauvaise luminosité anthropique :
http://www.dailymotion.com/video/xzaq78_abeilles-desorientees-chutes-en-serie-au-decollage-23-mars-2013-avi_news

Stress des abeilles désorientées sur la planche d’envol de la ruche luisante sous la pluie :
http://www.eauseccours.com/article-les-abeilles-sont-capables-de-decisions-individuelles-et-collectives-118184265.html

Agonies de bourdons désorientés par une lumière anthropique favorable aux cloportes en zone de culture intensive ou de pleine nature:
http://www.eauseccours.com/2014/04/mortalite-de-bourdons-sur-le-colza-les-amandiers-et-le-sable-avec-ou-sans-pesticides.html

Quant aux méduses munies d’ocelles, ce qui est le cas des méduses apparues à La Ciotat, il est communément admis qu’elles utilisent les variations de luminosité pour leur migration quotidienne depuis les 300 m de profondeur, où elles passent le jour, à leur zone nocturne de chasse, près de la surface où elles sont à la merci des vents et courants.

Pour en savoir plus sur la lumière de serre qui perturbe de plus en plus la bonne organisation de la vie terrestre:

http://www.eauseccours.com/article-reperer-la-serre-qui-nous-fait-de-l-effet-112478921.html

http://www.eauseccours.com/2014/05/biomimetisme-volcanique-rejets-en-altitude-d-eau-de-gaz-et-de-particules-fines.html

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans disparition des abeilles
commenter cet article

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens