Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 08:32

Qu’est-ce qui a pu pousser le caricaturiste Michel Iturria à concrétiser ainsi les vœux du journal Sud-Ouest pour l’année 2011 ?

http://www.sudouest.fr/voeux/

Une carte électronique à voir et revoir jusqu’à percevoir.

Couleurs environnementales, état actuel de la société, enjeux vitaux pour 2011 et années suivantes, tout y est, de l’introduction aux points de suspension.

Intuition aussi spontanée que géniale, création volontaire d’images subliminales banalisant l’énormité du trafic aérien ou essai discret pour prévenir la population des dangers planétaires apportés par le trop grand nombre d’avions en vol ?

Ma question sur les motivations profondes de Michel Iturria, laissée sur son répondeur le 03/01/2011 à 13h55, reste à ce jour sans réponse.

Planète Avionie www.eauseccours.com une autre concrétisation de ce que montrent en toile de fond l’intuition, la complicité de complot ou l’alerte de Michel Iturria.

 

 

Ajout du dimanche 9 janvier 2011, 11h35

J’espère que c’est une alerte Peach (cf son commentaire)sinon cette carte de vœux d’une richesse incroyable serait carrément machiavélique au sens courant du terme :

« Le machiavélisme désigne dans le langage courant une conception de la politique prônant la conquête et la conservation du pouvoir par tous les moyens, y compris la manipulation. » http://fr.wikipedia.org/wiki/Machiav%C3%A9lisme

 

Je préfère y voir le sens premier du terme, toujours selon wikipédia :

« Le machiavélisme est l'effort pour percer à jour les hypocrisies de la comédie sociale, pour dégager les sentiments qui font véritablement mouvoir les hommes, pour saisir les conflits authentiques qui constituent la texture du devenir historique, pour donner une vision dépouillée de toute illusion de ce qu'est réellement la société.»[


Exemples de questions que pose cette animation :

1. Alors que le paysage est si calme, voire endormi, pourquoi la mer est-elle démontée et semble-t-elle prête à déborder ?

2. Pourquoi la photo d'un ciel discrètement avionneux pour le fond d'une carte d’animation dessinée ?

3. Pourquoi dans ce paysage désert les clochers de toutes sortes sont-ils plus démesurés les uns que les autres ?

4. Pourquoi ne s’échappent de cette rotondité de la terre que les montagnes et la mer alors qu’un des enjeux majeurs déclarés des années à venir est la bonne répartition de l’eau sur terre et donc le bon fonctionnement des cycles de l’eau ?

5. Pourquoi le vendeur de journaux, marchant dans le ciel d’ « un bon pas » vers 2011, chute-t-il vertigineusement jusqu’au sol dès le 3ème pas pour se retrouver aussitôt juché sur des échasses salvatrices qui le remontent cependant un peu moins haut ?

6. Le geste de la main du vendeur de journaux, au niveau du vol incessant des avions, n’évoque-t-il pas plus celui d’une tapette à mouche en action qu’un appel à acheter un journal ?

7. Pourquoi ce gris bleu comme choix de la couleur du fond de l’introduction de l’animation ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans société
commenter cet article

commentaires

Peach78 11/01/2011 14:06


Avis aux élus de la région de Nice, PACA, et Marseille : les habitants ne sont pas aveugles et voient bien que le climat n'est plus aussi bien...

Voir cette discussion ici :
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?f=3&t=70451

Ils s'interrogent sur l'impact au niveau de l'immobilier (c'est un forum spécialisé sur la question), et au niveau du tourisme, de l'économie, de l'attractivité de la région...

Ils n'ont pas encore fait de lien avec les avions (même s'ils parlent du bruit de l'aéroport ou d'une liaison Nice - Luxembourg)...

Ca commence à se voir !


Jacques Fabry 12/01/2011 06:46



Merci Peach pour ce lien très révélateur.


J'ai la preuve que les politiques, les scientifiques et la DGAC sont maintenant bien informés. Je consacre donc cette année 2011 au monde financier.


Quand la conscience que l'avion pourvoyeur de richesses est en train de conduire à la ruine les choses avanceront et le ciel bleu reviendra.


Avenir de l'immobilier à Aix-en-Provence et PACA : http://www.eauseccours.com/article-une-main-basse-du-trafic-aerien-sur-la-ste-victoire-menace-l-immobilier-et-le-tourisme-en-region-paca-40278407.html



Peach78 11/01/2011 11:08


Bonne nouvelle pour le climat, le soleil, les abeilles et le moral des gens, RyanAir ferme sa base à Marseille !
http://fr.news.yahoo.com/3/20110111/tfr-marseille-ryanair-fermeture-base-56633fe.html

Je n'ai pas compris si ça veut dire que les liaisons aériennes Ryan Air sont arrêtées, mais j'en ai un peu l'impression.

On parle de millions d'euros de retombées économiques et d'emplois en moins, mais quels emplois ! (sur la base de salaires irlandais, sans impôts) et on ne parlait pas des retombées de suie, de
vapeur, d'hydrocarbures sur la Nature et dans le ciel.

Et combien de vrais emplois et de vraies retombées économiques quand la Nature est en bonne santé, que les abeilles fertilisent, et que le climat est agréable en plus des retombées de bonheur ?


Jacques Fabry 12/01/2011 06:39




10 lignes sur 23 sont conservées,
c'est le garage et la maintenance des avions qui s'en vont. Mais d'autres compagnies sont prêtes à s'installer et surtout l'aéroport de Marseille Provence se targue d'être passé devant celui de
Toulouse pour devenir le N°1 du trafic fret en France !!!


Un pointe d'espoir côté fret, ce message trouvé dans ma boîte:


« Bonjour, 


A partir de cette seconde, il en faut 30 de plus pour que vous signiez la Charte de votre vie.


Et si vous avez 5 minutes, vous vous régalerez de notre site.  Site www.consommertue.fr 


Et si vous êtes génial, vous faites suivre à vos contacts. 


Merci beaucoup ! 


Catherine, Jean, Josefa, Pascal... »


 



Peach78 06/01/2011 18:49


Il y a tellement d'avions sur la carte, que ça ne me paraît pas très discret, je voterai donc pour une "alerte".

Les avions semblent chasser les oiseaux en plus au début.

Il y aurait quelques avions, mais en bas quelques voitures aussi, des bateaux qui arrivent au port, pour témoigner de l'activité humaine et des transports sur cette carte, bon.

Mais là tout est calme, paisible et naturel en bas, et ya des gros porteurs qui rasent les habitations dans tous les sens.

Bon faudrait demander à quelqu'un qui n'est pas sensibilisé au sujet.


Jacques Fabry 09/01/2011 11:55



Merci Peach. (Réponse à ce commentaire ajoutée au bas de l'article)



Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens