Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 14:43

abeilles 2014 01 arbres fleuris

Des arbres entièrement fleuris sous les décorations de noël en Savoie,    

 

abeilles 2014 01 bain chevaux en sueur

des chevaux trempés de sueur dans leur robe d’hiver tentant de se rafraichir par un bon bain dans les roubines en Camargue, 

la météo sous serre de ce mois de janvier 2014 est favorable au déclenchement massif des avalanches et perturbe le nécessaire repos hivernal des plantes et des abeilles.

 

abeilles 2014 01 aviocordes sous gris

 Des aviocordes, nuages en long apparaissant sous les couloirs aériens les plus fréquentés, se glissent et se croisent sous le ciel gris, augmentent les précipitations et aggravent les dégâts des eaux en Bretagne, région Lilloise, Alpes-Maritimes, Var ou ailleurs.  

Pluies très intenses, orages et grêle ne proviennent plus des seuls cumulonimbus. http://www.eauseccours.com/article-orages-sans-cumulonimbus-orages-sous-aviocordes-119764297.html  

Cette humidité permanente de janvier 2014 n’est pas sans points communs avec celle qui a provoqué une récolte de miel catastrophique en 2013, amenant Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture à accorder des aides aux apiculteurs :

18/09/2013 : http://agriculture.gouv.fr/Stephane-LE-FOLL-annonce-la,22594

Stéphane LE FOLL annonce la création d’un fonds d’allégement des charges pour la filière apicole

« … depuis le printemps dernier les apiculteurs font face à des circonstances climatiques exceptionnelles et notamment une succession quasi continue de conditions de froid et de pluie qui ont eu pour conséquences de bloquer les abeilles à la ruche à la sortie de l’hiver (elles ne peuvent pas sortir en dessous de 12°C et par temps de pluie). Les réserves de la ruche épuisées, les apiculteurs ont dû nourrir leurs abeilles pour sauver les colonies mais ont dû constater une récolte de printemps quasi nulle. »

 

 

 abeilles 2014 01 sept minutes pour trouver l-entree de la r

Mardi 14 janvier 2014, Provence, abeilles municipales

13h24, photos du haut, au pied de la planche d’envol sur laquelle git une  nymphe avortée, une abeille qui revenait à la ruche pollen aux pattes rate son atterrissage, tombe au sol, y erre plusieurs minutes auprès d’un cadavre frais et au milieu d’un tapis d’abeilles en décomposition.

13h29, photo en bas à gauche, cette même abeille se retrouve dans une position très inconfortable après un atterrissage inopiné dans les piquants d’un genêt scorpion (ou argélas).

13h31, photos en bas à droite, après bien des difficultés et une bonne dose de stress cette ouvrière en heures supplémentaires hivernales réussit à s’orienter correctement et rejoindre sa ruche distante de quelques mètres seulement.

 

Sept minutes pour franchir la porte de la ruche, c’est trop, beaucoup trop de temps, de stress et de fatigue. Et un rendement très amoindri. Cette fois-ci cette abeille est rentrée vivante et avec des provisions, mais qu’a-t-elle vécu en chemin et réussira-t-elle la prochaine fois ?   

 

La plupart des abeilles désorientées sont des abeilles en bonne santé, victimes d’une lumière devenue inadaptée à leur vision, un peu comme le « jour blanc » qui amoindrit les capacités du skieur.

 

Ce 14 janvier 2014, Philippe Huguel, président du syndicat des apiculteurs de Vaucluse avait une réunion très importante à Aix-en-Provence. Une semaine avant, le 7 janvier, son frère Nicolas, apiculteur depuis plus de 30 ans, Gilles Changeat ou encore Anthony Ferrand déploraient dans le Dauphiné Libéré, la mauvaise récolte de miel 2013 suite au mauvais temps, se déclaraient dépendant du climat et espéraient le retour du beau temps pour la nouvelle saison.

 

 

abeilles 2014 01 malgré la pluie

Deux jours plus tard, jeudi 16 janvier 2014, petite pluie  

Photo de gauche, la nymphe se décompose, une abeille agonise sur le dos, les ailes collées par l’humidité de la planche d’envol, deux abeilles rentrent à vide.

Photo de droite, une abeille rentre à vide, une vient de mourir, une autre se débat vigoureusement pour tenter de se redresser après un faux départ.       

Contredisant les dires du ministre Stéphane Le Foll, poussées par la faim, les abeilles sortent par temps de pluie, au mépris du danger et pour une très maigre récolte.       

Autres exemples de sorties sous la pluie en vidéos prises en mai 2013 : http://www.eauseccours.com/article-les-abeilles-sont-capables-de-decisions-individuelles-et-collectives-118184265.html  

 

 

abeilles 2014 01 mortalité abeilles de pro   Ruches de professionnel

Photo de gauche : 2 janvier 2014, abeilles insomniaques, culbute au décollage sur la planche d’envol    

Photo de droite : 14 janvier 2014, tapis d’abeilles mortes sur la planche de désherbage        

La couleur blanche au pied de la ruche peut se révéler plus lumineuse que le ciel, ce qui a pour effet de leurrer les ocelles des abeilles qui se retrouvent alors à voler réellement sens dessus dessous et donc tombent sur le dos.    

Il vaut mieux éviter les couleurs claires au pied de ruche même si c’est pour une bonne cause : http://www.eauseccours.com/article-une-experience-scientifique-tueuse-d-abeilles-118687631.html  

 

 

Bagnolet, le 10 janvier 2014

La Confédération paysanne écrit à Monsieur Stéphane LE FOLL, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, extraits :

 

Objet : Communication auprès du Comité Stratégique pour l’Apiculture du 17/12/2013

Monsieur le Ministre,

En ouverture de la seconde réunion du Comité Stratégique pour l’apiculture du 17 décembre après-midi, dans les locaux de FranceAgriMer, cinq organisations apicoles ont fait la communication suivante :          

«Monsieur le président, mesdames et messieurs les membres du Comité stratégique pour l’apiculture,

Les 5 structures suivantes : la Confédération paysanne, la Fédération française des apiculteurs professionnels (FFAP), la Fédération nationale des organisations sanitaires apicoles départementales (FNOSAD), le Syndicat national d’apiculture (SNA) et l’Union nationale de l’apiculture française (UNAF), vous informent qu’elles ne valideront rien lors de cette réunion, tant pour une question de fond que de principe. »

…/…

La seule urgence serait de s’atteler enfin au sujet essentiel, qui nous préoccupe tous : comment améliorer l’état de notre cheptel ?

…/…

La demande fondamentale et première du comité apicole de l'hiver dernier d'une interdiction de tous les néonicotinoïdes dans toutes leurs formulations, sur toutes cultures, n'a pas été entendue ; dans les faits, le moratoire partiel n'empêche en rien une utilisation massive des néonicotinoïdes

…/…

Il serait vain de discuter de l'avenir de la filière tant qu'il n'y aura pas volonté concrète et manifeste de répondre aux problèmes actuels de cette dernière. ».

A l’issue de cette communication, ces organisations, représentant la majorité de la filière apicole de France, ont quitté la salle afin de marquer leur désaccord avec la priorisation des actions envisagées.

Nous attendons donc maintenant un acte politique fort et significatif de la part du gouvernement pour se mettre en cohérence avec l’ambition affichée du PDDA et en priorité :

- Interdire les néonicotinoïdes, majoritairement responsables des pertes de cheptel par leurs effets directs et par les effets de synergie qui aggravent les autres causes, sous toutes leurs formulations et sur toutes cultures.

…/…

Nous souhaitons être reçus pour débloquer cette situation et restaurer la confiance au sein de la filière…car comment développer une stratégie de filière sans une partie et non des moindres, des acteurs : les producteurs ?

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer monsieur le Ministre, l’expression de notre haute considération.

                                                                                                                          Laurent Pinatel

                                                                                                                          Porte parole

 

   

L’entêtement de ces organisations d’apiculteurs à se crisper par principe sur la question « d'une interdiction de tous les néonicotinoïdes dans toutes leurs formulations, sur toutes cultures, » repousse de manière suicidaire le moment où il faudra solutionner le problème majeur qui a fait diminuer les récoltes de miel ces dernières années : les dérèglements climatiques, luminosité et humidité, consécutifs au voile d’aviocirrus et aux aviocordes, nuages de culture engendrés par l’eau chimique produite par la combustion du kérosène et inconsidérément relâchée dans le froid de la haute altitude. http://www.eauseccours.com/article-les-nuages-du-changement-climatique-en-questions-121418744.html  

Pollinisation manuelle en chine : http://www.eauseccours.com/article-moins-de-moutons-pour-davantage-d-abeilles-halte-aux-supercheries-qui-accusent-demesurement-les-pe-117363146.html

Désorientation des abeilles par la lumière: http://www.eauseccours.com/article-des-abeilles-eblouies-et-des-hommes-aveugles-115870385.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans disparition des abeilles
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens