Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 04:42

Solstice d’été en Petite Camargue, le vrai ciel bleu n'existe plus, même les jours de très fort mistral


Extrait du nouveau courriel envoyé le 22/06/09, 21 h 54 à  Monsieur Jean Jouzel, climatologue renommé, président de la société météorologique de France, prix Nobel de la paix 2007 avec le GIEC dont il est membre et  partenaire de Nicolas Hulot

 

« …Par ailleurs comment pouvez-vous expliquer autrement que par le trafic aérien la présence des nuages et la triste lumière de cette photo prise entre Saint-Gilles et Arles le dimanche 21 juin 2009 à 19h04 ? …»

Nuages lenticulaires en ligne formés sur place et résistant au très fort mistral.

L'assombrissement global est très sensible le soir et le matin.



Un nouveau ministre de l'agriculture, pour quelles missions ?

Extrait du nouveau courriel envoyé le 22/06/09, 22h12 à Monsieur Vincent Gitz, conseiller de Monsieur Michel Barnier, ministre de l’agriculture et de la pêche.

 

« Monsieur Michel Barnier est sur le départ. Suite à la courte entrevue qu'il avait eu avec moi le 3 juillet 2008 à Bruxelles (conférence « nourrir le monde »), vous vous êtes vu chargé d'un dossier apparemment saugrenu.

Je ne sais si dans quelques jours vous serez toujours mon interlocuteur officiel, c'est pourquoi je vous demande de bien vouloir m'envoyer une copie de votre réponse à Michel Barnier à propos de mes observations, notamment sur les orages de grêle à répétition. »


Campagne provençale 24 juin 2009, 18h33

 

Extrait d’un passage de  Michel Barnier sur LCI le 22 juin 2009

Source : Premier ministre, Service d'Information du Gouvernement, le 22 juin 2009

http://discours.vie-publique.fr/notices/093001839.html

Question du journaliste Christophe Barbier : « Alors remaniement sans doute demain, peut-être mercredi matin. Vous allez quitter le ministère de l'Agriculture et de la Pêche, savez-vous qui vous remplacera ?... »

Réponse de Michel Barnier : « … J'espère que ça sera d'ailleurs un ministre qui - c'est un souhait que j'ai formulé plusieurs fois - s'appellera ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche »

 

Mettre « Alimentation » en tête de l’intitulé de ce ministère vital avive mes craintes quant à la souffrance des plantes cultivées en terre d’avionie.


 
Les oliviers aussi, en période de crise, tentent de survivre en se débarassant du superflu.


 

De nouveaux morts par mauvais temps en montagne

Dimanche 21 juin 2009, le Grand Raid du Mercantour est endeuillé par la mort par épuisement et hypothermie de trois participants surpris par le brouillard et une tempête de neige et grêle.

 

Extrait du courriel envoyé le 23/06/09, 20h34, à l’un des organisateurs de ce raid après une conversation téléphonique :

 

« voilà le site sur lequel j'ai trouvé les photos :

http://www.realite-virtuelle.net/trail/grand_raid_mercantour/fr/index.php?site=location

puis en défilant vers le bas dans la rubrique lien la galerie de Michel   http://picasaweb.google.fr/caurav .

Si ces photos sont bien de la course de cette année merci de me mettre rapidement en contact avec les enquêteurs, il y a déjà eu beaucoup trop de morts.

photo 19 : traînées d'avions et soleil levant, gigantesque auréole blanche, l'humidité est déjà là.

photos 30 et 54 rayons blancs montrant l'humidité en altitude ; cf. http://www.eauseccours.com/article-31723876.html

photo 103 aviocorde se posant en brouillard ; cf. http://www.eauseccours.com/article-31604074.html   et http://www.eauseccours.com/article-17052081.html

photo 125 l'aviocode de droite peut évoluer en orage de grêle et/ou neige ; cf. http://www.eauseccours.com/article-32589262.html

 

voir aussi : avalanche de Valmeinier http://www.eauseccours.com/article-28972626.html...  »

 

 

Mercredi 24 juin 2009,  j’ai téléphoné à Monsieur Jean-Paul Vion, directeur technique à l’ENSA de Chamonix, envoyé un courriel à Madame Françoise Gendarme, présidente du syndicat nationale des guides de montagne et écrit une lettre à Monsieur le Procureur de la République près du Tribunal de Grande Instance de Nice.

 

20h03 l’organisateur de la course, Bernard Michel m’envoie ce lien :

« je vous joins l'adresse d'un site où un coureur a mis des photos :  http://picasaweb.google.com/fabrice.trioullier/GrandRaidDuMercantour2009  »

 

 Photo 11 Montée vers le col de Barn : humidité du trafic aérien révélée par le soleil large et blanc, à noter la présence des irisations ; cette humidité en altitude pénètre les corps

Photo 35 Début des hostilités : la barre nuageuse ressemble fort à une aviocorde en formation

Photo 59 Dernière photo prise dans la montée vers la cime de Prals avant la tempête. Il est 19:00... : la raideur et les bords bien nets de ce nuage conduisent à penser à une aviocorde.

 


 

Prendre un bon bol d'air tout en se protégeant du soleil

Extrait du courriel envoyé le 23/06/09, 20h34 au
Docteur Thanh LE LUONG, directrice générale de l’INPES

 

« Objets : augmentation de la dangerosité du rayonnement solaire à l’ombre

                  nocivité accrue de l’atmosphère pour les yeux et la respiration

 … je suis particulièrement sensible à l’évolution de l’aspect du soleil dont les rayons pour nous parvenir doivent désormais pratiquement en permanence et sur tout le territoire traverser un voile continu d’aviocirrus, cirrus de culture, provoqués par l’excès de trafic aérien.

 
Les rayons du soleil ne nous parviennent plus parallèles avec pour conséquence la disparition de l’ombre vraiment protectrice. Peut-être faut-il en avertir les vacanciers ?

Par ailleurs, même au cœur des réserves naturelles, les yeux piquent et coulent, la bonne sensation du bol d’air pur a disparu, la ventilation est moins ample entraînant pertes de vitalité et de moral. Je pressens que cela peut être attribué à la présence excessive d’humidité et d’hydrocarbures dans l’air, sans que pour ces derniers je n’ai les moyens de le vérifier autrement que par l’aspect des résidus à la surface des eaux calmes et la difficulté apparente des insectes à respirer.

Je souhaiterais pouvoir discuter plus en profondeur de tout cela… »




Ecouter le chant des cigales


Cachée au coeur de cet olivier, sur une forte branche gorgée de sève...


fraîchement sortie de terre, une cigale mâle, une seule, s'essaie à chanter pour charmer femelle.


Elle aussi doit affronter soleil blanc, humidité, hydrocarbures et éblouissement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans dérèglement climatique
commenter cet article

commentaires

Olivier 29/06/2009 10:57

Le magnétisme et les éruptions solaires ont certainement une influence sur le climat et les hommes, de même que les problèmes de sinusite sont également aggravés par une alimentation inadéquate, mais ca ne fait pas disparaitre les effets du trafic aérien pour autant.

y 27/06/2009 18:52

Il se trouve que nous autres hommes nous possédons dans l'oreille interne et au niveau des lobes frontaux des cristaux de magnétite. Vous remarquerez que cela concerne la sphère orl.
Vous pourriez également remarquer que vos supposés problèmes respiratoires dûs forcément à la pollution aéronautique sont très aléatoires et semblent localisés à certaines parties du sol. De la même façon que d'un coup, en dépit de vos certitudes, le ciel bleu se remet. Ca ne signifie qu'une chose: incompréhension de ce qui se passe, parce qu'on ne l'a pas pensé, parce que nous ne savons pas, etc, etc.
Le globe n'existe qu'en réaction à l'activité solaire. L'atmosphère est une sorte de bouclier destiné à prémunir le globe de certains rayonnements [pas seulement solaires, d'ailleurs]. Mais bref, dire que la vie sans lumière n'est pas possible, c'est mal dire la chose. Car de toute évidence la lumière solaire est ambivalente, elle est faste et néfaste et du fait de son autonomie concernant sa modification, la terre ne peut que s'adapter. La terre est vivante, elle change constamment. Et de facto, de façon mécanique, le vivant lui-même est dans une sorte de mouvement perpétuel, parfois très lent, parfois rapide.
Vous ne l'avez pas su mais il y a eu le 5 mai dernier une éruption solaire très violente. Tâchez de vous rencarder là-dessus, sur l'effet d'une éruption solaire sur le globe. En l'espèce, ce qui m'a amusé, c'est que le monde scientifique précédemment racontait que l'activité solaire avait été la plus calme jamais observée ,etc, etc. Lol, c'est un volcan qui dort et se réveille sans prévenir. Je tiens à vous le dire: selon sa position, sa violence, une éruption solaire est capable de bouger la terre de son axe de plusieurs degrés, voire de plusieurs dizaines de degrés. Vous imaginez le truc? Et bref, plutôt que m'en remettre à l'ignorance de la science, -cette morgue et cette manie de tout savoir déjà m'insupportent, - ça me fait songer à cette belle phrase de Nietzsche: "Il nous reste soit à détruire notre vénération de nous-même, soit à nous détruire nous-même" -, je préfère noter ce que mes yeux voient: la terre change parce que le soleil change et que nous ne savons pourquoi. La semaine dernière je notais: 'nuit sans nuages, ciel pur; les étoiles apparaissent rougeâtres'. C'est la première fois que je note ceci et puisque la vision est liée à la luminosité solaire [même de nuit, un objet est visible du fait de sa réflection de la lumière solaire], je me dis que c'est bel et bien lié à la lumière solaire et à la réaction du globe (et du vivant) à celle-ci et non des nuages farceurs qui vont viennent et jouent à l'arlésienne en Camargue ou ailleurs.

Lisez cela:

http://dejahier.blogspot.com/2008/01/les-talents-magnetiques-des-animaux.html

Les scientifiques me font rire. Voilà un phénomène qui est présent partout, chez toutes les espèces, qui a autant que l'on sache une incidence capitale, que l'on n'a pas encore étudié et que l'on découvre. Mais ce phénomène n'a forcément aucune importance sur nous autres, homems au-dessus de tout, d'une intelligence quasi surnaturelle, etc.
Je crois précisément l'inverse quant à moi.'La nature ne fait rien en vain', jamais.

Olivier 25/06/2009 09:47

Pas étonnant que de plus en plus de gens souffrent de sinusite. Ca attaque les muqueuses aussi.

Olivier 25/06/2009 09:31

On ne voie plus que ce genre de nuages filandreux (la deuxième photo prise au dessus du champ), qui sont le résultat de la décomposition d'une trace d'avion.

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens