Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 18:47

Aujourd’hui, 1ère nouvelle lune de l’année et donc début de la 1ère lunaison de l’année.

Calendrier des 12 nouvelles lunes 2009, heure de Paris


Comment savoir ce qu’elle sera, ce qu'elle nous apportera? Et comment l'utiliser?


« Les anciens surveillaient ce qui ce passait au moment des changements de lune, ils en déduisaient si les jours suivant la lune aurait la tranquillité requise pour agir sur le temps et les plantes. »
13 lunes ou autres influences, la poésie enfantine sait à demi-mots



Enfant, j’ai eu la chance de suivre les derniers paysans de nos campagnes capables de vivre en complète autonomie de leur polyculture.

Le pas lent de leurs bœufs interdisait de se tromper dans le choix des travaux à effectuer pour toute la lunaison à venir. Les conséquences d’un mauvais choix étaient catastrophiques en termes de fatigue et de menace de disette pour l’hiver à venir.

Seuls certains de ces vieux avaient la sensibilité de sentir l’air du temps lors des changements de lune. Les autres paysans s’en remettaient à des proverbes ou suivaient l’exemple des voisins.

Clément savait. Les soirs de nouvelle lune, il m’emmenait pêcher au bord du Rhône. Je m’intéressais aux poissons et lui au vol des moucherons, à l’odeur et à la couleur du fleuve, à la fumée de sa pipe, à la couleur du couchant, à la qualité du son des chants des oiseaux autant qu’à leur nature, à l’épaisseur de l’air, au grattement des mulots, à la présence de tel ou tel migrateur,…

« Le jour du changement de lune, me disait-il, c’est comme quand tu es assis sur ta balançoire immobile et que tu attends que quelqu’un passe pour te donner le premier élan. Après tu sais faire pour, ballant après ballant, t’élever jusqu’à toucher le plafond du hangar, avant de savourer la descente, toujours ballant par ballant et redevenir immobile quelques instants.»

« Mais avec tous ces barrages et avec tous ces avions, ils vont finir par nous détraquer le temps !!! »

Le basculement de la nouvelle lune, intégré à la saison solaire, ne prévoit pas la météo de chaque jour du mois lunaire à venir, mais en donne la logique autrement dit le bon sens. Cette logique lunaire, applicable aux climats locaux,  peut cependant à tout moment être contrariée par un évènement plus lointain et imprévisible, comme une éruption volcanique, un tremblement de terre, une tempête exceptionnelle.

Quand Clément avait perçu ce qu’il était venu chercher, on rentrait à pied dans la campagne à la lueur des milliers d’étoiles, ou en s’éclairant de la lampe tempête en sous-bois ou par temps nuageux.

Et pendant un mois « bien luné, mal luné ou bien mal luné », il savait toujours avec un temps d’avance choisir le bon outil et le bon geste. Ce qui lui permettait de jouer aux cartes serein en cas de petit imprévu météo passager ou de redoubler d’ardeur sans râler et de limiter les dégâts lors de calamités prévues.

Clément est mort depuis belle lurette.

Il m’a laissé son œil et sa simplicité.

 


Janvier 2009, XXIème siècle déjà bien entamé

Le décor a changé mais on peut toujours, sans se voiler la face, ouvrir les yeux sur notre quotidien.


Hier, dimanche 25, 17h09, retour de Vauvenargues,
village mis à l'honneur cette année car le château que Picasso a habité à la fin de sa vie sera exceptionnellement ouvert au public.

Le soleil se couche dans un gigantesque halo blanc. Au loin, à la sortie du virage on voit briller les fils électriques. Nous sommes dans l'ombre, une ombre étrangement claire. La voiture qui nous précède, pourtant à l'ombre elle aussi a une ombre plus foncée sous elle.
Cet éclairage des zones d'ombre par la lumière diffusée par le voile d'aviocirrus (cirrus provoqués par le passage incessant des avions) provoque une pousse anormale de mousse, accélère la fonte des neiges et glace, ce qui peut entraîner la mort d'alpinistes expérimentés.


Nuit sans lune du dimanche 25 au lundi 26 janvier 2009



Etrangement malgré l'absence de lune et la présence de nuages, on peut se déplacer très facilement à pied sans lampe de poche et sans les étoiles.

Ce matin, 8h09, fin de lever du jour

Temps gris et pluvieux, reste de la tempête exceptionnelle qui a sévi dans les Landes et est venue agiter les eaux de Marseille dans la nuit.
La trève du changement de lune n'a été que très discrètement respectée par la nature. Etrange lumière pour la Provence et présence basse d'un cordon avionneux (nuage tout en longueur se formant sous les couloirs aériens trop fréquentés et pouvant descendre jusqu'au sol ou précipité en grêle)



Aujourd'hui, lundi 26 janvier, 16h14

Les cordons avionneux se collent, se croisent.



Les cirrus avioneux en haute altitude et les cordons avionneux bien plus bas, forment voile et réseaux qui gênent considérablement la libre circulation de la lumière solaire et des nuages naturels.

L'action du soleil est altérée, celle de la lune occultée. Les vents sont modifiés.

Toute la nature est perturbée et nos vies aussi.

Il faut le faire savoir.





Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans nuit - lune et étoiles
commenter cet article

commentaires

Chaoahn 30/01/2009 17:57

La dernière photo : on se croirait vers chez nous, genre dans l'Oise, au sud de Beauvais, plutôt qu'en Provence !

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens