Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2008 1 09 /06 /juin /2008 12:26

Un petit article pour passer le temps, en attendant que le contenu des autres articles de ce blog continue à être vérifié par l'actualité, et que les décideurs, petits ou grands soient enfin prêts à regarder, comprendre et agir.


Alors que l'on peut commencer à voir des fourmis bleues, une fourmi bleue ça n'existe pas ,

alors qu'un homme, Paul Karason, est devenu bleu, http://www.taptoula.com/2008/04/25/paul-karason-lhomme-a-la-peau-bleue-un-vrai-schtroumpf/ ,

l'avenir des plus célèbres créatures bleues, les Schtroumpfs apparaît bien incertain.


Peuple pionnier des forêts méditerranéennes calcinées (leur premier village est toujours construit dans une forêt aux arbres noirs et nus), leur nourriture est tout naturellement la salsepareille, plante sauvage de la garrigue.
Si la salsepareille vient à manquer, aussi sûr que le panda géant ne survit pas à la destruction des forêts de bambous, les Schtroumpfs souffrent de la faim et deviennent eux-aussi espèce à classer "en voie d'extinction".

Ces photos prises ce matin, confirment ces craintes : les feuilles en forme de lance ou de coeur de la salsepareille mollissent, jaunissent, brunissent et deviennent immangeables.



Autre problème entravant la prolifération des Schtroumpfs, leur mode de reproduction. Les bébés sont exclusivement apportés par une cigogne lors d'une claire pleine lune bleue, (de nombreux sites internet renseignent sur la lune bleue).
Pas de lune bleue prévue cette année, à moins que la récente éruption du volcan Chaiten au Chili, survenue le 8 mai dernier après un sommeil de 9000 ans n'en provoque une.

C'est fort possible mais hélas, la pleine lune est désormais toujours voilée, sa lumière altérée est insuffisante pour permettre de guider la cigogne jusqu'au si petit village des Schtroumpfs.

Exemple : pleine lune du 20 mai 2008 en ciel provençal, malgré le clair de lune la nuit reste trop noire.


Pénurie de nourriture, raréfaction des naissances, le peuple Schtroumpf est à classer d'urgence dans les espèces en voie d'extinction. Peut-être une mesure en ce sens sera-t-elle prise quand seront examinées au conseil des ministres les mesures concrêtes à réaliser pour respecter les engagements du Grenelle de l'environnement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans biodiversité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens