Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 20:47

Vendredi 2 mai 2008, côté Savoie, temps magnifique au-dessus du Mont-Blanc

 
Vous pouvez trouver une photo similaire illustrant la Une du Dauphine Libéré du jeudi 8 mai 2008, édition 73A Savoie Chambéry Aix-les-Bains, (http://www.ledauphine.com/file/ftp/unes/2008/05/08/U73_1-102705891.T-x.0507221559.pdf)

En fond, le ciel est bleu, voilé ou simplement rendu d'un bleu plus pâle par les aviocirrus à peine visibles mais désormais toujours présents.

Au plan du milieu, une ligne continue d'aviocumulus, une traînée d'avion flottant au-dessus de la vallée.


Ce type de ciel tend à devenir le quotidien des jours de beau temps en montagne. Les journalistes ne semblent pas voir ces nuages parasites, les photographes des cartes postales les représentent sous leurs meilleurs aspects, la météo commence à peine à mentionner la présence d'un voile léger ne gênant pas la perception du beau temps.

Alors amateurs ou professionnels de la montagne, impatients d'une éclaircie durable, jugent le moment opportun et partent en ascension sans tenir compte qu'à tout moment ils peuvent se trouver au coeur d'un brouillard intense et tenace. Ces brouillards d'un nouveau genre sont d'autant plus dangereux  qu'ils peuvent surprendre même les montagnards les plus connaisseurs de leur milieu, surtout en début de saison, le temps que l'homme s'adapte à cette nouvelle donne.

Samedi 3 mai 2008, 7h13, lever de soleil sur le Mont-Blanc

Beau temps, brume du matin, chapeau sur le Mont-Blanc. Temps idéal pour une sortie à la journée, pas plus, mais pourquoi s'en priver?
Soleil levant blanc et large, traînée d'avion cotonneuse posée sur le Mont-Blanc, bleu du ciel pâli par les aviocirrus, la Savoie est devenue terre d'Avionie, mieux vaut se lancer uniquement dans une petite ballade.

9h03
Ciel bleu pâle, sommet dégagé, cordon d'aviocumulus en équilibre sur un passage devenu dans le brouillard pour les alpinistes qui s'y trouvent.

15h25
Le meilleur de la journée. Ciel toujours trop pâle pour un ciel de montagne, la sensation de beau est là pour la plupart des gens. Le risque d'un brouillard inopiné persiste et grandit même en dangerosité pour ceux qu'il pourrait surprendre.

17h28
Le cordon très visible d'aviocumulus s'épaissit. Les aviocirrus invisibles changent l'aspect de la couleur du goudron et de l'herbe, ils font régner une étrange atmosphère.

18h34
Au centre et un peu à droite, trois traces superposées de chaînes d'aviocumulus.
A gauche les trois étages se sont unis en un cordon épais de brouillard dense.

20h07
Brouillard artificiel au sommet, vue gâchée pour les alpinistes en sécurité au refuge ce soir.
Etranges raies de lumière entre les ombres portées des couloirs aériens.

20h07 zoom

 
Image insolite du coucher de soleil sur le Mont-Blanc.
Depuis la vallée les avions gachent aussi la vue, les féeriques couleurs de la roche et des neiges éternelles au coucher de soleil ne sont plus qu'un lointain souvenir.


N'espérez pas retrouver un ciel lumineux dans le sud, les avions y sont aussi.
sainte-victoire, levers de soleil en avionie
Sainte-Victoire climat local en danger


Autres nouveaux dangers potentiels :
- La présence de ces aviocumulus peut provoquer de violents orages de pluie ou grêle entraînant la sortie des torrents.
-La luminosité anormale accélère la transformation de la neige des versants en ubac. Des avalanches, encore inhabituelles, peuvent se produire et surprendre ceux qui ont d'autres souvenirs des lieux en tête.
-Les parapentistes et pilotes de mongolfière peuvent se trouver en difficulté dans des vents inattendus.
-Des minitornades sont devenues possibles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry - dans montagne
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens