Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 21:03
Selon l’article du Midilibre         WWW.MIDILIBRE.COM/ARTICLES/2008/03/18/20080318-ECONOMIE-JE-NE-DOUTE-PAS-DE-L-EFFICACITE-DES-BIOCARBURANTS.PHP5  

Michel BARNIER, ministre de l’agriculture, inaugurant aujourd’hui  à Sète l’usine Saipol, productrice de biodiesel, s’est montré optimiste quant à l’avenir des biocarburants en France et sans crainte de les voir  concurrencer  la production alimentaire.

 

On peut quand même se poser la question des quantités récoltées dans un avenir tout proche. En effet de nombreux articles de presse mettent en garde contre les effets d’une sécheresse tenace ou alors d’inondations ravageuses. Comment  être si optimiste avec un climat annoncé inconnu ?

 

Le 12 février 2008, Borloo, ministre de l’environnement se montrait plus méfiant.  Et moi aussi :

www.eauseccours.com/article-16667338.html  et  www.eauseccours.com/article-17081162.html 


Je crains de plus en plus pour l’avenir des plantes en pays d’Avionie  ( www.eauseccours.com/article-17592537.html )



Le printemps officiel arrive dans quelques jours. 

Profitant d’un hiver doux et de l’humidité de la rosée, naturelle ou déposée par les traînées d’avion descendues au sol pendant la nuit, les graines ont déjà germées, et les brins de verdure nouvelle apparus. Plus en feuilles qu’en tige. Beaucoup de fleurs aussi, sur les arbres comme au sol.


 

 

 C’est maintenant que l’ombre d’un  problème imprévu et à peine concevable se dessine. Le soleil d’avionie, blanc en journée, jaune au lever et coucher, semble insuffisant pour  une photosynthèse optimale. Les plantes qui ont vidé les réserves de leur graine voient leur croissance diminuée, et certaines feuilles se dépigmentent virant au rouge puis devenant carrément blanches.


  


Cycle infernal : 

plus de biocarburant pour plus d'avions
plus d'avions, moins de soleil 
moins de soleil, moins de biocarburant

Il y a sûrement une décision à prendre!

Partager cet article

Repost 0
Published by cielnature - dans société
commenter cet article

commentaires

Peach78 30/07/2008 23:52

Début juillet, et encore maintenant, le jardin de ma résidence a complètement changé d'aspect.

Je me suis même dit "Le jardinier est en vacances, il a tout aspergé d'herbicide pour laisser en l'état et reprendra les choses en main à l'automne".

Pour tant il n'y avait pas beaucoup de soleil.

Voici ce que le jardin est devenu :

- le sol et l'herbe sont devenus rouges, voire bruns, il semble grillé, "roussi" comme par des produits chimiques.Dans beaucoup d'endroits, l'herbe semble avoir disparu.(terre apparente)

- les érables (je crois que c'est ça, feuilles rouges) ont perdu la plupart de leur feuilles, qui sont à terre, comme en Automne

- aucune fleur

- certains massifs ont des feuilles jaunes, et d'autres mortent et "baissent la tête"

Vraiment ce jardin à triste mine, je ne l'avais jamais vu comme ça, il semble littéralement "grillé" et comme avoir été aspergé d'herbicide.

Jacques Fabry 02/08/2008 09:37


Bonjour,
délicat de répondre car les herbicides donnent cet aspect aussi sur plusieurs espèces à la fois. Il faudrait voir si d'autres arbres et plantes sont touchés en dehors de la résidence, même par
petite touches, mais sur un grand territoire. Ce que j'ai remarqué pour les érables, c'est que les indigènes par endroits ont pris le dessous des feuilles pourpres et que les feuilles des variétés
pourpres se sont comme "liquéfiées et parsemées de trous. Pour les fleurs, les plantes souffrant, j'ai plutôt remarqué une floraison nombreuse et précoce, aussiôt suivi de mise en dormance.


Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens