Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 14:34
Lundi 10 décembre 2007

Courriel adressé au CDT13 (Comité Départemental du Tourisme des Bouches du Rhône)

http://www.visitprovence.org/devenirpartenaire.htm  

VOTRE PRESENTATION :

« Ici, territoire exceptionnel, … Et c'est aussi plus de 300 jours de soleil par an qui offrent une LUMIERE MAGIQUE sur 3 territoires :

L'observatoire,  … il réalise des études sur l’image, la notoriété et l’attractivité de la destination. »

 

MON SOUCI : la disparition de cette LUMIERE MAGIQUE malgré la persistance des plus de 300 jours de soleil par an

MON SOUHAIT : vous faire part de mes observations commencées il y a plus d'un an sur l'apparition et l'accentuation de ce phénomène et pouvoir vous sensibiliser aux  conséquences prévisibles sur  l’image de la région et  la qualité de vie qu’on peut y trouver.

 

 

Lundi  10 décembre 2007

 

http://www.cg30.fr/page.php?couleur=vert&rubrique=cou_cote_paysage  

Courriel adressé au CDT30 (Comité Départemental du Tourisme du Gard)

 

VOTRE PRESENTATION :

« Repères : 250 j de soleil/an

La tête dans le Massif central, un pied en Méditerranée, le front tourné vers le Rhône, montagne, garrigue et plaine littorale font de ce territoire une mosaïque éclairée d’une lumière nette par le soleil du Sud. Ces décors ont largement inspiré le cinéma»

 

Sera-ce toujours vrai à partir du 4 avril 2008 ?

 

 

 

Mardi 11 décembre 2007

http://www.capdagde.com/images/design/FR/ebrochure/index.html

Courriel adressé à l’office du tourisme du Cap d’Agde

 

VOTRE PRESENTATION :

 « Il n’y a pas l’ombre d’un doute, le Cap d’Agde en connaît un sacré rayon sur le soleil. »

 

Toute connaissance se doit d’être vérifiée, et dans ce cas, particulièrement dès l’été prochain.

 

NB : à moins que ce soit moi qui me trompe et pour une fois, j’en serais ravi.

 

 

 

Vendredi 11 janvier 2008

 

Sur une pleine page du quotidien  « La Provence », la station des Orres étale la photo « Sommets enneigés : Les Crêtes de Remollon » que l’on peut retrouver sur leur site http://www.lesorres.com/fr/hiver/diaporama

Si vous trouvez cette pub, vous verrez, tout y figure en bonne place, sans défigurer le paysage. Le nom et le sigle de la station que je comprends comme signifiant  Les Orres, le soleil au bout des spatules, l’adresse du site web, le téléphone de l’office du tourisme, et bien sûr quelques propositions de séjours aux tarifs alléchants.

 

En regardant leur ciel, je n’ai pas résisté, je les ai appelés et j’ai vraiment trouvé des gens charmants.


Partager cet article

Repost 0
Published by cielnature - dans tourisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens