Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 20:10
Hulot, Hollande, climato naïfs en 1ère ligne pour COP 21, Paris 2015

04/11/2014 Nicolas Hulot, envoyé spécial du Président pour la protection de la Planète

« Dans la diplomatie climatique, …/… à New-York qui est-ce qui a fait le job au sommet de Ban Ki- moon ? La France et l’Allemagne. Donc la France a pris le leadership sur la diplomatie climatique. Tout ça pour dire que les choses ne sont pas binaires, elles ne sont ni noir ni blanc et ce qui manque souvent dans nos sociétés où les choses vont très vite c’est une capacité de discernement. »

http://www.msn.com/fr-fr/video/regarder/hulot-la-france-a-pris-le-leadership-sur-la-diplomatie-climatique/vi-BBcVLxH

Les choses ne sont pas binaires. En 2011 Joëlle Heitz, dans son climatotrombinoscope dont voici quelques extraits résumés, listait les individus selon quatre attitudes face aux changements climatiques :

1- Les climato convaincus, tels Al Gore, Nicolas Hulot, Yann-Arthus Bertrand, Jean Jouzel, Edouard Bard ou encore Valérie Masson-Delmote, suivent le GIEC qui a affirmé que le changement climatique était bien dû aux activités humaines après avoir analysé de nombreux documents et consulté des scientifiques de toutes les nations. Il faut en priorité, selon eux, protéger la planète et ses habitants en s’attaquant aux entreprises industrielles.

2- Les climato sceptiques qui pour des raisons variées ne croient pas aux conclusions du GIEC, voire s’y opposent (quelquefois car étant à la solde des compagnies pétrolières et autres entreprises déterminées à se dédouaner de toute responsabilité climatique). Les plus connus sont Claude Allègre, Vincent Courtillot, Freeman Dyson, Frederic Seitz, Richard Lindze, Dominique Lecourt.

3- Les climato sceptiques reconvertis qui comme Bjorn Lomborg ont changé d’opinion suite à de nouvelles données ou des rencontres avec des climato-convaincus mais qui ont surtout osé se remettre en question.

4- Les climato indifférents qui ne considèrent pas le changement climatique comme réellement inquiétant. Pour eux, lutter contre le réchauffement climatique c’est aussi nuire au développement économique. Ce qui prime c’est la confiance en soi, la confiance en l’Homme, qui arrivera, comme à chaque fois, à s’en sortir. Les gens attendent que quelqu’un d’autre agisse contre les problèmes.

http://www.legrandpublic.fr/index.php?option=com_k2&view=item&id=64:climatotrombinoscope

Mi-novembre 2014, où situer François Hollande ?

Climato sceptique reconverti ?

« Il y a quelque chose de la révélation mystique à voir Hollande revêtir les habits du croisé du climat. Le chef de l’Etat, qui ne connaissait jusque-là que le langage binaire de la politique et de l’économie, a décidé d’ajouter l’écologie à son logiciel personnel, pour la deuxième moitié de son quinquennat. La tournée présidentielle en Océanie était un stupéfiant exemple de cette conversion. Pas un discours ne s’est écrit sans un paragraphe sur le réchauffement de la planète… »

http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/11/20/hollande-part-en-guerre-sur-le-climat_4526613_823448.html

Climato convaincu jusqu’à devenir Monsieur Climat Mondial?

« Cette tournée dans le Pacifique de Hollande, c’est aussi l’occasion pour le chef de l’Etat d’essayer le costume de monsieur climat qu’il compte endosser jusqu’à la conférence de Paris (COP 21) en décembre 2015. Il y a eu le paragraphe arraché par la France et les pays européens - soutenus par les Etats-Unis de Barack Obama - dans le communiqué final du G20 à Brisbane. Il y a aussi le tête-à-tête prévu mercredi à Canberra avec le Premier ministre australien Tony Abbott, un climatosceptique assumé. Et puis il y a cette table ronde ce lundi après-midi avec les représentants de la communauté du Pacifique. Nicolas Hulot, conseiller spécial de Hollande pour le climat, est autour de la table …/… De retour en France, il y a fort à parier que les écologistes peuvent lui faire remarquer que son peu d’allant sur la fiscalité verte ou la baisse constante du budget de l’écologie est assez incompatible avec ce costume de monsieur climat mondial qu’il veut porter. »

http://www.liberation.fr/politiques/2014/11/14/francois-hollande-cinq-jours-en-oceanie_1142804

A moins qu’il ne soit climato naïf ?

Les climato naïfs, sincères et/ou opportunistes se rangent massivement et avec frénésie derrière le consensus politiquement correct que constituent les rapports du GIEC. Ce qui permet d’obtenir des subventions, des dons, de se donner bonne conscience en se lançant dans une action, si petite soit-elle.

Et tant pis si les prévisions du GIEC sont régulièrement doublées par la rapidité de la fonte des glaces et de la montée des eaux, ou par l’intensité et la fréquence des dérèglements météorologiques en cours.

Idée reçue : Le GIEC est un organisme de recherche

FAUX. Le GIEC n’est pas un laboratoire ni une structure commanditant et finançant ses propres recherches. C’est un lieu d’expertise visant à synthétiser les travaux menés dans les laboratoires du monde entier. http://www.developpement-durable.gouv.fr/Presentation-du-GIEC.html

Les rapports ne doivent pas préconiser de choix de nature politique.

En clair, le GIEC ne cherche à mettre en évidence que le plus petit point commun à toutes les causes possibles des dérèglements climatiques mondialement décrites uniquement par des chercheurs officiels et sous contrat. Consensus actuel :

  • Le thermomètre est l’instrument de mesure privilégié pour comprendre les dérèglements climatiques.
  • L’invisible mais mesurable et calculable CO2 issu de l’utilisation des énergies fossiles par l’homme est la cause principale du réchauffement climatique.
  • Si rien n’est fait pour limiter le réchauffement global à 2°C les générations futures seront fortement impactées par de dramatiques conséquences.

En pratique le GIEC est structurellement inefficace pour solutionner le problème car il zoome sur l’arbre qui cache la forêt, il noie le poisson, il officialise des partis-pris.

Hulot, Hollande, climato naïfs en 1ère ligne pour COP 21, Paris 2015

21/11/2014 François Hollande, Jacques Chirac et Alain Juppé réunis au musée du Quai Branly. Dans son discours Hollande cite Chirac sur le climat et affirme haut et fort « Nous devons de nouveau ouvrir les yeux. ».

http://lci.tf1.fr/politique/chirac-reunit-hollande-et-juppe-pour-le-prix-de-sa-fondation-8522460.html

« Je veux terminer monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, par une cause qui vous est également précieuse, la lutte contre le réchauffement climatique. C’était votre message à Johannesburg, il y a douze ans (en 2002).

Vous demandiez de porter notre regard vers une maison qui brûlait, je crains qu’elle ne soit entièrement consumée depuis. Alors nous devons à nouveau ouvrir les yeux.

Le rapport des experts du GIEC, c’est-à-dire les meilleurs experts scientifiques du monde, et aussi, sont aussi accablants ces rapports qu’ils sont incontestables. Lors de la prochaine conférence de Paris, en décembre 2015, il y aura un rendez-vous du monde avec lui-même. Edgar Morin a écrit qu’à force de sacrifier l’essentiel à l’urgence on oublie l’urgence de l’essentiel. Et aujourd’hui l’essentiel frappe à notre porte. La France n’oublie pas l’essentiel même si elle répond aux urgences. La France elle a la responsabilité de faire franchir l’année prochaine à la communauté internationale une étape décisive. Celle d’aller vers un accord global et contraignant, pays par pays pour lutter contre le réchauffement climatique. Et je souhaite que toutes les forces de notre pays se mobilisent pour que nous fassions du climat une grande cause nationale, européenne et internationale. »

Chiche, Monsieur le Président, vous ouvrez enfin les yeux et voyez les nuages anthropiques qui ont envahi notre ciel quotidiennement. Là est l’essentiel autant que l’urgent. Les dérèglements météorologiques qu’ils provoquent et les catastrophes qui s’en suivent c’est maintenant. Impossible de savoir s’il existe un changement climatique tant que ces nuages ajoutés par un trafic aérien irréfléchi subsistent.

Hulot, Hollande, climato naïfs en 1ère ligne pour COP 21, Paris 2015

Valérie Pécresse est au courant et aurait pu aider à la reconnaissance des aviocirrus et des aviocordes quand elle était ministre de la Recherche et de l’Enseignement supérieur. Elle a choisi de ne pas le faire et la situation a empiré.

Nicolas Hulot, climato naïf qui compte beaucoup d’amis parmi le GIEC, a été mis au courant alors qu’il était en train de réaliser son film « Le syndrome du Titanic ». Le film a coulé et Nicolas Hulot, envoyé spécial du Président pour la protection de la Planète, son doigt accusateur remplaçant la baguette du chef d’orchestre du Titanic, nous entraîne au naufrage climatique, économique et humain, par l’intermédiaire de François Hollande.

Hulot 19/09/14 : « L'humanité est au pied du mur ». « Pour le climat, on n'a pas le choix de faire ou de ne rien faire. Il n'y a pas d'alternative. C'est la menace majeure qui pèse sur l'humanité. Le pire danger aujourd'hui serait que, au prétexte que la période est difficile, nous soyons dans le déni. Si j'ai un cri à lancer, c'est : "Réveillez-vous, indignez-vous, osez le changement et résistez au fatalisme." …/… « Je sais que nous sommes en train de déterminer l'avenir de nos enfants. Si l'on ne fait rien, on se retrouvera, tous penauds, à la table des conséquences dans quelques années. »

http://www.lejdd.fr/Societe/Climat-l-humanite-est-au-pied-du-mur-par-Nicolas-Hulot-688324

Monsieur Hulot, nous sommes arrivés au pied du mur avec tellement de vitesse que nous sommes rentrés dedans et les débris nous tombent sur la tête, maintenant ! Sortez du déni, ouvrez les yeux et agissez contre ce qui se voit (les nuages) plutôt que contre l’invisible (le CO2).

Hulot, Hollande, climato naïfs en 1ère ligne pour COP 21, Paris 2015

11 novembre 2014 - Notre-Dame de Lorette - Discours à l'occasion de l'inauguration de l'Anneau de la Mémoire

http://www.elysee.fr/declarations/article/discours-a-l-occasion-de-l-inauguration-de-l-anneau-de-la-memoire/

« Notre ambition c’est le progrès, le progrès économique, le progrès social, le progrès culturel, aujourd’hui le progrès écologique, mais surtout le progrès humain.

…/… et la planète ne sera jamais préservée tant qu’elle ne se dotera pas des règles, et notamment en matière de climat pour permettre aux générations suivantes de vivre. »

Une solution Monsieur le Président pour à la fois enrichir le pays, le faire rayonner mondialement et retrouver une météo plus normale : décider de réaliser le progrès technique qui permettra aux avions de lignes de récupérer l’eau qu’ils rejettent dans le froid de la haute altitude, ou de ne pas en créer.

En arrière-plan de cet arrêt sur image on peut voir des « chemtrails », c’est-à-dire des traînées chimiques (eau, gaz, particules) qui apparaissent derrière et sous le trafic aérien. Mais pas de complot, simplement trop d’avions non équipés de dispositifs antipollution de l’atmosphère.

Hulot, Hollande, climato naïfs en 1ère ligne pour COP 21, Paris 2015

Lundi 24 novembre 2014, ciel d’Aix-en-Provence et prévisions météo de La Provence.

1789ème jour de collecte d’images du voile d’aviocirrus et des aviocordes, nuages anthropiques perturbateurs de l’ensoleillement, des vents et des cycles de l’eau

Comment dire sans dire tout en disant ? Beaucoup de travail pour les prévisionnistes qui n’acceptent pas encore de parler ouvertement des nuages issus du trafic aérien et qui ont depuis longtemps dépassé le stade de simples traînées blanches dans le sillage des avions. Ça se passe maintenant autour et en dessous des couloirs aériens.

2014, si les avions devaient être cloués au sol quelques temps les aviocordes et le voile d’aviocirrus disparaîtraient très rapidement, la luminosité adaptée aux déplacements des abeilles se rétablirait dans la foulée mais qu’en serait-il des cycles de l’eau dépendant des masses glacières ?

Hulot, Hollande, climato naïfs en 1ère ligne pour COP 21, Paris 2015

Lundi 24 novembre 2014, 16h39, abeilles en hivernage dans les collines provençales près de La Fare les Oliviers

Image de gauche : abeille en détresse sur une herbe au-dessus de ses sœurs mortes

Image de droite : abeille en difficulté au sol pollen de romarin aux pattes et sur la tête

Les premières victimes des dérèglements de l’ensoleillement, des saisons et des cycles de l’eau sont les abeilles.

Pour se voiler la face tout en valorisant les égo et gagner des sous entre membres d’une même caste a été créé une autre machine à perdre du temps, une autre organisation à minimiser les observations: l’IBSES, surnommé le « GIEC de la biodiversité » qui devrait rendre en décembre 2014 son premier rapport qui portera sur le déclin des insectes pollinisateurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Fabry
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • Planète Avionie, les changements climatiques au quotidien
  • : La nature nous alerte en silence. Parfois le manque de mots ça agace!!! Mais les signes sont tenaces, le dérèglement climatique est installé, de plus en plus large, intense et rapide. Là, juste sous nos yeux, ouvrons-les bien grands, tout de suite, sans craindre de comprendre.
  • Contact

Profil

  • Jacques Fabry
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.
  • Je vis au grand air, dans les grands espaces et j'aime ça. Je ne suis pas riche mais étais certain qu'au moins "le ciel appartient à tout le monde". Jusqu'au jour où nuages, neige, petites bêtes, plantes et animaux m'ont montré le contraire.

Il y a déjà trop d'avions

Sur terre on ne touche pas impunément à l'eau et à la lumière.

Recherche

Quand la lumière ne fut plus.

Aménagements climatiques

Réchauffement climatique

Dérèglement climatique

Bouleversement climatique

Disparitions climatiques

Uniformatisation climatique

Sans plus de commentaires pour le moment, mais je n’ai pas choisi ces mots au hasard.

 

J’ai essayé de montrer, de convaincre les responsables, c’était un peu tôt. J’y ai laissé trop d’énergie mais ils sont informés.

 

Je vais continuer par petites touches à photographier et afficher ce qui se passe sous nos yeux. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à accepter de regarder l’évidence et que nous serons entendus avant que la brusque extinction du plancton, des plantes, des animaux et des hommes actuels ne se produise, bien avant 2050.

 

POUR EVITER L’IRREMEDIABLE, LE PLUS URGENT EST DE DIMINUER IMMEDIATEMENT ET CONSIDERABLEMENT LE TRAFIC AERIEN MONDIAL.

 

Dure réalité, mais moins compliquée et moins coûteuse que la crise économique  générale qui nous attend, dès les prochains mois, si nous continuons à bouleverser l’eau et la lumière à la surface de la terre.

 

Je peux, à la demande, expliquer plus en détails, chacune de mes affirmations, et serais même tranquillisé qu’on me prouve que j’ai tord. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas des articles ou à me contacter directement avec le lien « contact » tout en bas de chaque page.

cielnature

Ils savent

la cause principale unique et 
ses multiples conséquences
www.eauseccours.com/article-16251978.html

Reponses-officielles.jpg
 

Liens